Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Terreur (Jean-Clément Martin)

Aller en bas 
AuteurMessage
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6240
Date d'inscription : 30/03/2014

La Terreur (Jean-Clément Martin) Empty
MessageSujet: La Terreur (Jean-Clément Martin)   La Terreur (Jean-Clément Martin) Icon_minitimeVen 29 Sep - 9:47

Voici une analyse du contenu de ce livre.

La Terreur : ce seul mot glace et fait surgir des images de sang et de carnage. Toujours identifiée à la Révolution française, elle est représentée par la guillotine et incarnée par les Conventionnels, responsables des massacres de Paris, de Lyon et de la Vendée. On songe aux noyades de Nantes, à Robespierre, Fouché ou à l’abominable Carrier.

La Terreur (Jean-Clément Martin) Terreu10

Cet ouvrage se propose d’examiner de plus près cette Terreur, préfiguration des totalitarismes. Bien qu’il soit loin d’être le meilleur ouvrage sur le sujet, il contient quelques éléments peu souvent abordés. Il nous rappelle ainsi que la Terreur s’est également exercée dans les colonies françaises de l’arc des Antilles. On apprend au passage que les « Américains », nom qui recouvre une unité composée de soldats blancs, créoles ou métis venus des Antilles, se sont particulièrement distingués dans des supplices infligés aux contre-révolutionnaires de la campagne nantaise.

Hélas, au final, ce livre passe à côté de sa finalité et traite de façon confuse, péremptoire et superficielle un sujet ô combien important de l’Histoire de France.


La Terreur, Jean-Clément Martin, éditions Perrin, 240 pages, 13 euros

L'auteur
Jean-Clément Martin, professeur émérite de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, ancien directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française, est l’auteur de plusieurs livres consacrés à cette période de la fin du dix-huitième siècle.
http://www.medias-presse.info/la-terreur-jean-clement-martin/80616/

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Mr T

Mr T

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 09/09/2016

La Terreur (Jean-Clément Martin) Empty
MessageSujet: Re: La Terreur (Jean-Clément Martin)   La Terreur (Jean-Clément Martin) Icon_minitimeMer 29 Nov - 7:51

Même analyse même opinion Wink

C’est l’histoire d’une dérive et au bout du compte d’un naufrage. Tout part d’un éditeur qui veut faire du neuf. Il lance une collection : « Vérités et légendes », c’est à la fois « tendance » et vieux comme l’édition, « secrets d’Histoire », « dessous de l’Histoire »…

Des auteurs sérieux sont recrutés. Ici, Jean-Clément Martin, spécialiste consacré de la Révolution française, des guerres de Vendée, biographe de Robespierre. Il est de filiation jacobine et a occupé plusieurs années durant la chaire des Mathiez, Lefebvre, Soboul. Il s’est alors senti pousser des ailes. Surtout, il a tourné sa production contre les historiens révisionnistes. Tous ceux qui, dès les années 80, ont dénoncé les manques de l’histoire officielle de la Révolution. Au fil du temps, il est devenu (avec Michel Biard, plus orthodoxe encore) le champion du néo-jacobinisme attaché à réhabiliter Robespierre, si cher à Jean-Luc Mélenchon.

Pourquoi pas ? Il y a de l’idéologisme, forcément réducteur, à droite comme à gauche. Mais, l’ennui avec Martin c’est son approche conceptuelle et même philosophique. Il brasse beaucoup d’auteurs, de Blaise Pascal à Sebald en passant par Hegel, Hannah Arendt ou Raymond Aron. Tout cela picoré, à la va-vite, sans plus de réflexion.

Le résultat, ici, est du déjà lu, un propos ressassé qui frôle le psittacisme et aussi un summum de casuistique et de sophistique : la Terreur n’a jamais existé, c’est une invention des thermidoriens après la chute de l’Incorruptible, reprise par tous les historiens « de droite », grands et petits. C’est un pur fantasme, pire un mythe ! Et la meilleure preuve : « nulle part son instauration figure dans les recueils de loi ».

Jean-Clément Martin s’est mué en négationniste. Pour d’autres périodes, cela se termine devant les tribunaux. Pour 1793, aucun danger, sauf celui de couler en eau profonde, aux yeux ébahis de toute la profession. Mais l’espoir aussi d’être repêché par un Patrick Boucheron, expert en dévoiements.

Jean Heurtin
https://www.breizh-info.com/2017/11/26/82757/revolution-francaise-lhistorien-j-c-martin-terreur-na-jamais-existe

_________________
Le duc d'Orléans est le vase dans lequel on a jeté toutes les ordures de la Révolution
Revenir en haut Aller en bas
 
La Terreur (Jean-Clément Martin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: