Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée

Aller en bas 
AuteurMessage
le beau lauzun

le beau lauzun

Nombre de messages : 826
Date d'inscription : 04/09/2014

La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée Empty
MessageSujet: La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée   La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée Icon_minitimeMar 17 Oct - 14:56

A écouter, sur le thème

La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée

Ce matin, départ pour le Ier arrondissement, l’Île-de-la-Cité, avec arrêt en un lieu de sinistre mémoire pendant la Terreur, avec je crois plusieurs milliers de personnes qui partaient alors de là pour être décapitées… il s’agit bien sûr de la Conciergerie. Pourtant, une conciergerie, ç’aurait pu être plaisant. De quoi s’agit-il exactement ?

Eh bien en principe, ce mot, « conciergerie », qui date de 1328, désignait tout simplement la charge de concierge et le logement du concierge, et puis on l’a assimilé à la prison attenante au Palais de Justice à Paris, prison où fut emprisonnée Marie-Antoinette avant d’être décapitée. C’est en 1195 qu’est attesté le mot « concierge », qui en fait n’a aucun rapport avec les cierges, le mot vient probablement de « conservius », compagnon d’esclavage, entré en français sous la forme cumcerge, transformé en concierge. Et la conciergerie dans l’ancien palais d’un roi, désignait les lieux soumis à l’autorité du Concierge, gouverneur de la maison du roi. Au reste, le concierge louait des boutiques au sein du palais, avec de gros revenus. Au départ, donc un Palais à Paris, avec une partie médiévale accolée au Palais de Justice, prison à partir de 1392, gardant le nom de conciergerie.

Entre 1793 et 1794, au moment de la Terreur, on y a incarcéré énormément de personnes… Il y a des chiffres effrayants qui y correspondent je crois…

Eh bien au cours de cette période révolutionnaire effrayante, il y eut jusqu’à 1200 détenus, qui y attendaient leur procès au Tribunal révolutionnaire et neuf fois sur dix la sanction était la guillotine. Ce sont pas moins de 2600 personnes qui furent ainsi condamnés à mort très arbitrairement. Outre Marie-Antoinette, ce furent aussi le poète André Chénier, Hoche, et Lavoisier qui par exemple y furent condamnés à être décapités. Lavoisier avait demandé un sursis pour finir ses recherches. Que lui répondit le Tribunal révolutionnaire ? « La Révolution, Monsieur n’a pas besoin de savants… » Il est bon que la Conciergerie soit devenue un musée, et plus jamais pareille antichambre de la mort.
https://www.francebleu.fr/emissions/au-nom-des-lieux/107-1/la-conciergerie
Revenir en haut Aller en bas
transgression

transgression

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 01/08/2016

La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée Empty
MessageSujet: Re: La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée   La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée Icon_minitimeVen 18 Mai - 2:11

chapel cell

La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée 7e40af10

_________________
Would you lie for me?
Revenir en haut Aller en bas
 
La Conciergerie, geôle de Marie-Antoinette, est désormais un musée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Autres résidences de Marie-Antoinette :: Ailleurs à Paris-
Sauter vers: