Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 20 décembre 1783: Antonio Soler

Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 16273
Age : 60
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: 20 décembre 1783: Antonio Soler   Mer 20 Déc - 15:26

Antonio Soler
Antonio Francisco Javier José Soler Ramos

Né le 3 décembre 1729 à Olot, Garrotxa, Espagne
Décécédé le 20 décembre 1783 àSan Lorenzo de El Escorial, communauté de Madrid à l'âge de 54 ans

religieux, compositeur et claveciniste espagnol

Biographie

Antonio Soler est le principal compositeur pour le clavecin actif en Espagne du XVIIIe siècle si l'on excepte Domenico Scarlatti, Italien qui passa les trente dernières années de sa vie en Espagne et y introduisit son style si particulier, influencé par la musique populaire de son pays d'adoption. Antonio Soler se place directement dans le sillage et la tradition du maître napolitain.

Né à Olot dans la province de Gérone, il commence ses études musicales à l'âge de six ans à l'Escolania de Montserrat. Entré ensuite en religion dans l'ordre des Hiéronymites et ordonné prêtre en 1752, il fait partie de la communauté hiéronymite de San Lorenzo de l'Escurial et devait y passer le reste de son existence tout en exerçant ses dons musicaux en tant que maître de chapelle.

L'Escurial est à la fois palais royal pendant l'automne et couvent. En automne A. Soler rencontre Domenico Scarlatti, au service de la monarchie espagnole, et y recueille son enseignement, ou du moins ses conseils. Soler donne également des leçons à l'Infant Don Gabriel, fils préféré de Charles III. Le prince l'invite à participer à des concerts (des "academias") organisés au Prado ou à Aranjuez : Soler s'absente ainsi de son couvent pendant plusieurs semaines.

Sa liberté et son succès fait des jaloux parmi les moines. On le surnomme "le diable en habit de moine". La venue d'un nouveau supérieur au couvent, Julian de Villegas, très rigoriste, interdit au Padre Soler de quitter son couvent. Soler demande en vain sa mutation. Villegas lui trouve une "tête affaiblie par l'étude immodérée de la musique" (sic).

Parmi les points communs entre Scarlatti et Soler, il faut relever leur importante production de sonates pour le clavecin ; ce terme ne correspond d'ailleurs pas, chez ces deux compositeurs, à la sonate classique en 3 ou 4 mouvements : celles de Scarlatti sont en général à un seul mouvement de coupe binaire (deux reprises), celles de Soler également, mais adoptent des structures plus variées.

Antonio Soler meurt à l'Escurial en 1783. Il meurt tristement en "demandant sincèrement pardon à toute la communauté"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Antonio_Soler_(compositeur)


_________________

👑    👑   👑
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
 
20 décembre 1783: Antonio Soler
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messages spirituels - Décembre -
» 25 décembre : La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ
» Semaine du 29 novembre au 5 décembre 2010
» Froid début décembre
» En 1989 le 1 décembre en soirée, ville d'Eupen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: 1783 :: Décembre-
Sauter vers: