Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les années Trianon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 0:44

Je suis d'accord avec Pim, les fantasmes sur Fersen sont assez récents par rapport au XVIIIème siècle Very Happy
C'est d'ailleurs un des arguments de poids selon moi pour réfuter la thèse de relations sérieuses entre eux, car finalement si on regarde bien les sources contemporaines de l'époque : de telles relations ne sont presque pas évoquées, y compris dans les pamphlets! Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 10:22

Le nom de Fersen n'apparaît qu'une fois dans les pamphlets, parmi d'autres noms, et encore, sous la forme Fersenne.

Je rejoins l'avis de Chou. Jusqu'à l'interprétation... disons quelque peu fantaisiste d'Alma Söderhjelm, les historiens s'en tenaient aux textes, lesquels trahissent une vénération de la part du comte et une certaine tendresse du côté de la reine.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 10:27

pimprenelle a écrit:
On ne peut tout de même pas comparer les horreurs des pamphlets aux neuneuseries sur Fersen ! Les années Trianon - Page 2 79143



En effet, il n'y a aucun rapport !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 10:47

pimprenelle a écrit:
Le nom de Fersen n'apparaît qu'une fois dans les pamphlets, parmi d'autres noms, et encore, sous la forme Fersenne.

Fersenne!!!! Comme ça lui va bien! Les années Trianon - Page 2 194575

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 10:47

Le but n'est pas le même. Les pamphlets dénonçaient la surpuissance anormale de l'étrangère. Les romances font rêver dans les chambres roses et bleues.  Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 10:48

Chou d'amour a écrit:
pimprenelle a écrit:
Le nom de Fersen n'apparaît qu'une fois dans les pamphlets, parmi d'autres noms, et encore, sous la forme Fersenne.

Fersenne!!!! Comme ça lui va bien! Les années Trianon - Page 2 194575
Z'ont féminisé le nom, dis donc ! lol!

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 10:54

pimprenelle a écrit:
Le but n'est pas le même. Les pamphlets dénonçaient la surpuissance anormale de l'étrangère. Les romances font rêver dans les chaumbres roses et bleues. Wink

Oui, les pamphlets visent la diffamation simplement, les fantasmes sexuels visent le profit, là encore Les années Trianon - Page 2 244157

pimprenelle a écrit:
Chou d'amour a écrit:
pimprenelle a écrit:
Le nom de Fersen n'apparaît qu'une fois dans les pamphlets, parmi d'autres noms, et encore, sous la forme Fersenne.

Fersenne!!!! Comme ça lui va bien! Les années Trianon - Page 2 194575
Z'ont féminisé le nom, dis donc ! lol!

Que c'est mignon Les années Trianon - Page 2 49856

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 11:18

C'est plus compliqué que ça. Les pamphlets ne cherchaient pas seulement à diffamer, ils visaient à la déstabilisation du trône à travers la diffamation de son maillon faible, l'Autrichienne. Femme et étrangère, deux défauts ( Les années Trianon - Page 2 244157 ) que les plumitifs n'ont pas raté. Ils ont donc stigmatisé ses particularités "anormales" forcément puisque pas françaises, et ses "travers de classe", monstrueux, évidemment, puisque dégénérés. Pour ce faire, ils ont utilisé les bonnes vieilles ficelles qui avaient fait leurs preuves et plongé le tout dans un grand bain d'érotisme délirant.

C'est ainsi que Marie Antoinette, à son corps défendant, est devenue la plus grande star du X de son temps.

Les modernes, historiens trop fantaisistes et romanciers, c'est une autre histoire. Ils se plaisent à rêver une échappatoire pour la malheureuse reine décapitée. Certains le reconnaisent même, disant qu'ils espèrent qu'elle a connu l'amour dans les bras de Fersen.

Sortez mouchoirs et violons.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 11:34

Oui je suis d'accord : la diffamation pour l'influence politique Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Nov - 12:01

Exactement.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 6 Nov - 19:30

Et bien...ce roman m'est tombé des mains!!

Rien de neuf là dedans. Un style très " Harlequin " en effet et des clichés à la pelle. Une image de Louis XVI dont on a soupé ainsi qu'une psychologie très zweigienne pour la Reine.

Je ne le conseille pas. Pour ma part je me replonge dans Varennes de Mona Ozouf, bien plus instructif et passionnant.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 6 Nov - 19:35

O.K. c'est noté ! Very Happy Merci, Ghost of Trianon, pour cette mise en garde !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 6 Nov - 19:42

Merci! Bon ça confirme alors Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 6 Nov - 23:53

Merci, Ghost of Trianon. C'est dans la lignée des "coeur de reine" et autres neuneuseries. Rolling Eyes Pour avoir un portrait de Louis XVI un rien plus subtile, il y a le roman d'Elena Maria Vidal, "Trianon".

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Déc - 17:14

Au cours d'un passage à la FNAC, cet après-midi, je suis tombé sur ce bouquin de Catherine HERMARY VIEILLE.
Je m'apprêtais à vous en faire part, mais je vois que beaucoup sont déjà au courant. Le peu que j'en ai feuilleté ne m'a guère inspiré : clichés habituels et une Marie Antoinette sortie des pages psycho de Marie Claire ou ELLE magazine...
Dans le même genre, "la rose écrasée" de... j'ai oublié son nom (c'est vous dire si ça m'a marqué)... En plus leste, quand même, l'auteur décrivant sans gêne la Reine et Axel au lit et attribuant à AXEL la paternité du futur LOUIS XVII...
(soupir)...
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Déc - 17:45

C'est de Messadié, pour ma part je n'arrive pas à oublier son nom malheureusement Les années Trianon - Page 2 244157

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Déc - 18:30

Par contre, en feuilletant ce livre, j'ai découvert que LEONARD avait été guillotiné ! Le 26 juillet 1794, apparemment. Je l'ignorais. Le saviez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Déc - 18:36

CALONNE a écrit:
Par contre, en feuilletant ce livre, j'ai découvert que LEONARD avait été guillotiné ! Le 26 juillet 1794, apparemment. Je l'ignorais. Le saviez-vous ?
Dans le sujet consacré à Léonard Autié,on en parle :
Citation :
Un Autié est passé devant le tribunal révolutionnaire et est mort sur
l'échafaud...Pourtant notre coiffeur est mort paisiblement dans son
lit...Un "mystère" entoure donc sa mort aussi...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Déc - 19:20

C'est le Journal d'un bourgeois de Paris qui a induit cette erreur . Autié pouvait avoir un frère ou un homonyme qui est mort guillotiné .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Déc - 20:28

CALONNE a écrit:
Au cours d'un passage à la FNAC, cet après-midi, je suis tombé sur ce bouquin de Catherine HERMARY VIEILLE.
Je m'apprêtais à vous en faire part, mais je vois que beaucoup sont déjà au courant. Le peu que j'en ai feuilleté ne m'a guère inspiré : clichés habituels et une Marie Antoinette sortie des pages psycho de Marie Claire ou ELLE magazine...
Dans le même genre, "la rose écrasée" de... j'ai oublié son nom (c'est vous dire si ça m'a marqué)... En plus leste, quand même, l'auteur décrivant sans gêne la Reine et Axel au lit et attribuant à AXEL la paternité du futur LOUIS XVII...
(soupir)...
Celui-ci serait donc plus à l'eau de rose, et nous épargnerait les "couleuvrines" suédoises... Rolling Eyes Ce serait déjà ça...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Déc - 10:42


_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Déc - 10:49

Nous verrons bien. Ce livre ne fait pas partie de mes urgences. Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Déc - 14:42

Voici un article sur cet ouvrage

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Comparaison n'est pas raison, dit-on. Mais, si Françoise Chandernagor a écrit un livre d'anthologie avec « L'allée du roi » (Editions Pocket), souvenirs de Françoise d'Aubigné, marquise de Maintenon, épouse du Roi de France, l'ouvrage de Catherine Hermary Vieille « Les années Trianon » (Albin Michel) est de la même veine.

Assurément, on est en présence d'un livre qui marque les esprits, qui fait réfléchir tout en distrayant de manière « intelligente ».
« Les années Trianon » c'est, à la fois, l'histoire mouvementée, scandaleuse, pitoyable et pathétique de Marie-Antoinette, l'épouse du fat et insipide Louis XVI. C'est la chronologie, superbement décrite, d'un mépris total de la Cour et de l'aristocratie à l'égard du peuple. C'est l'annonce d'une révolution citoyenne.

Rien de neuf sous le soleil

Versailles, son château, ses rois et reines, ses milliers de courtisans, sa débauche et son luxe outrancier :
« Il y avait à Versailles quantité de petits Noirs qui tenaient la traîne de leurs maîtresses ou les éventaient. Qui se préoccupait de savoir s'ils étaient libres ? », lit-on sous la plume de Catherine Hermary Vieille.

Un peu plus loin, ce constat, terrible, choquant :
« Dans les villes, les bourgs, les villages et les hameaux, on maugréait contre le roi qui se disait le père du peuple. Quel père laissait mourir de faim ses enfants alors qu'il se remplissait la panse et dilapidait le Trésor avec sa maîtresse ? »
Marie-Antoinette ? Elle se moquait de cette situation. Elle trouvait même « mesquin et inutile » de ralentir ses dépenses, de réduire la domesticité. Non seulement elle faisait des dépenses faramineuses, mais elle collectionnait d'immenses dettes comme elle conservait des perles rares, des habits, chaussures et chapeaux de luxe, des fêtes et réceptions somptueuses coûtant des centaines et des centaines de milliers de livres (des dizaines et des dizaines de millions d'euros) alors que « les hôpitaux étaient pleins et qu'on ne pouvait plus recueillir les pauvres hères que la détresse jetait aux coins des rues.»

Et puis, Versailles régentait tout :
« Tout et chacun était corrompu en France, tout se négociait, les intrigues privaient le gouvernement des hommes capables pour le livrer à des personnages avides et ambitieux. »

La Révolution en marche

Mais, petit à petit, les choses bougèrent :
« Amis de Benjamin Franklin, les avocats Danton et Robespierre commençaient à faire entendre leur point de vue sur l'inégalité, la domination des pauvres par les riches, l'existence de la Nation. La reine ne dépensait-elle pas au jeu en une soirée quarante années de salaire d'un ouvrier ? »

Face au roi qui venait de refuser le nom d'« Assemblée nationale » et maintenait les droits féodaux et les postes réservés à l'aristocratie, Mirabeau s'écria : « Nous sommes ici de par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes ! »
La Révolution était en marche et non une simple « émeute » du bas peuple comme le claironnait avec arrogance le duo royal…

Pierre Guelff.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Déc - 15:36

Mais cet article est à vomir !!! Les années Trianon - Page 2 721813 Les années Trianon - Page 2 15435 Les années Trianon - Page 2 227571
de quelle tendance est ce monsieur ??? pour écrire des horreurs ( tirés de ce foutu roman donc ?!)
Encore et encore et toujours cette désinformation-manipulation historique....
lassitude , j'avoue, quand je pense que des milliers de gens vont lire cette prose facile en pensant apprendre la vérité historique... Les années Trianon - Page 2 Icon_pale Les années Trianon - Page 2 Icon_pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitimeLun 7 Déc - 15:53

Ça nous promet en effet de futures remarques de journalistes cultivés Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Quant à faire de Louis XVI un fat...PFFFFFfffffffff

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les années Trianon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les années Trianon   Les années Trianon - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les années Trianon
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Marie-Antoinette :: Romans-
Sauter vers: