Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
le beau lauzun

le beau lauzun

Nombre de messages : 826
Date d'inscription : 04/09/2014

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Malandain Ballet Biarritz brengt Marie-Antoinette    Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMar 13 Mar - 15:07

Voilà qui a l'air pas mal du tout ! Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 914132

Afgelopen weekend, op zaterdag 10 en zondag 11 maart, presenteerden Music Hall, Malandain Ballet Biarritz en het Belgische symfonische orkest La Passione, de donkere en sensuele balletvoorstelling ‘Beauty and the Beast’, in een telkens tot de nok gevulde Stadsschouwburg Antwerpen.

Geruggesteund door het succes en de vele positieve reacties op deze voorstelling, keert het gerenommeerde Malandain Ballet Biarritz in maart 2019 terug naar Stadsschouwburg Antwerpen met een nieuw ballet. Volgend seizoen is het verhaal van Marie-Antoinette, echtgenote van koning Lodewijk XVI van Frankrijk, aan de beurt. Naast haar veelbesproken dure smaak die haar de bijnaam ‘Madame Déficit’ bezorgde, had Marie-Antoinette ook een uitgesproken voorliefde voor kunst, theater en muziek. Vanuit deze invalshoek, met de focus op het theatrale, heeft choreograaf Thierry Malandain een wervelende productie uitgewerkt voor zijn 22-koppig ballet, op muziek van Joseph Haydn. Een absolute aanrader voor liefhebbers van het betere ballet met een moderne twist. ‘

Malandain Ballet Biarritz

Het Malandain Ballet Biarritz is één van de negentien ‘Centres Choréographiques Nationaux’ (CCN) in Frankrijk. Sinds de oprichting in 1998, staat het ballet onder leiding van directeur-choreograaf Thierry Malandain en is het gehuisvest in het ‘Gare du Midi’ van Biarritz, dat omgebouwd werd tot evenementenhal. Het vaste gezelschap bestaat uit 22 dansers en hun stijl wordt doorgaans onder ‘neoklassiek’ gecatalogeerd.

Informatie

‘Marie-Antoinette’
Productie: Music Hall TS ism Malandain Ballet Biarritz
Choreografie: Thierry Malandain
Muziek: Joseph Haydn
Balletgezelschap: Malandain Ballet Biarritz

‘Marie-Antoinette’, op 23 en 24 maart 2019 in Stadsschouwburg Antwerpen.
Tickets & info: www.musichall.be

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Marie-10
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte

Charlotte

Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 25/10/2014

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMar 13 Mar - 20:31

J'ai trouvé un zoom - Very Happy

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Zzz4-410

Très belle affiche.

_________________
- me stessa -
Revenir en haut Aller en bas
spa monopole

spa monopole

Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 31/01/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMer 14 Mar - 9:24

Super beau, cette image ! Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 646837
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6248
Date d'inscription : 30/03/2014

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMer 13 Juin - 9:28

Bonjour mes Amis,

Le Château de Versailles annonce également l'événement. Il s'agit d'une création en première mondiale.

À l'invitation de Laurent Brunner, directeur de Château de Versailles Spectacles, Thierry Malandain créera Marie-Antoinette en 2019 sur des symphonies de Joseph Haydn.

MALANDAIN BALLET BIARRITZ : MARIE-ANTOINETTE
Vendredi 29, Samedi 30 et Dimanche 31 Mars 2019.

Le spectacle aura lieu à l'Opéra Royal et durera approximativement 1 heure 20 minutes sans entracte. Pour un complément d'information, se reporter au site du Château de Versailles.
http://www.chateauversailles-spectacles.fr/

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
pepe12547

pepe12547

Nombre de messages : 2001
Localisation : La monarchie des Habsbourg
Date d'inscription : 01/03/2018

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMer 13 Juin - 9:42

Super Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 914132
Revenir en haut Aller en bas
betagen

betagen

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 26/07/2016

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeJeu 19 Juil - 17:27


_________________
Il court il court le furet
Revenir en haut Aller en bas
Chakton

Chakton

Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 22/10/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMar 4 Sep - 23:33


_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6248
Date d'inscription : 30/03/2014

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeJeu 6 Sep - 6:36

On annonce également ce spectacle à Reims.

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Captur10

Habitué des grandes fresques en mouvement, le Malandain Ballet Biarritz occupe une place à part dans le paysage de la danse en France. Dans le langage virtuose et poétique qui le caractérise, le chorégraphe réconcilie écriture classique et créativité contemporaine, au fil de créations d’une grande beauté visuelle. Ces dernières saisons, on lui doit ainsi une relecture Cendrillon et de la Belle et la Bête ainsi qu’une version très personnelle du mythe de Noé, qui ont fait les délices de l’Opéra de Reims et de nombreuses scènes internationales.
Et si la reine Marie-Antoinette, un des personnages les plus fascinants de notre histoire, inspirait la danse ? Thierry Malandain relève ce défi, à l’invitation de l’Opéra Royal de Versailles, pour signer un nouveau ballet sur des symphonies de Joseph Haydn.
Ce nouvel opus se penche sur le destin de Marie-Antoinette, autre figure emblématique de l’imaginaire collectif. Au-delà des fêtes, des bals et des parures, le goût prononcé de Marie-Antoinette pour les arts, le théâtre, la musique et la danse est moins connu. Ainsi, la reine s’occupait elle-même de l’organisation des spectacles de la Cour. Elle fut la protectrice de nombreux artistes et grande mélomane, cultivait elle-même le chant, le clavecin et la harpe. A partir de ce matériau où la théâtralité est centrale, Thierry Malandain poursuit l’exploration de thématiques qui lui sont chères et qui jalonnent l’ensemble de son répertoire. Les bases d’un moment enchanteur sont posées …

Musique enregistrée (extraits des : n° 6 (« Le Matin ») - n° 7 (« Le Midi ») - n° 8 (« Le Soir ») Joseph Haydn)
Chorégraphie : Thierry Malandain
Décor et costumes : Jorge Gallardo
Lumières : ND
Réalisation décors : Frédéric Vadé
Réalisation costumes : Véronique Murat
Maîtres de Ballet : Françoise Dubuc, Richard Coudray

Ballet pour 22 danseurs

Coproduction Château de Versailles Spectacles, Orchestre Symphonique d’Euskadi de Donostia / San Sebastián, Donostia Kultura - Victoria Eugenia Antzokia de Donostia / San Sebastián - Ballet T, CCN Malandain Ballet Biarritz., Opéra de Reims, Music Hall Antwerpen Partenaires, Opéra de Vichy, Teatro de la Maestranza y salas del Arenal de Séville (Espagne) Création Opéra Royal de Versailles, les 29, 30 et 31 mars 2019 avec l’Orchestre Symphonique d’Euskadi.


Infos pratiques

Accès libre : Non

Accès handicapé : Oui

Sur Réservation : Oui

Familial : Oui

Billetterie au Trésor : Oui

Contact / Réservation
Organisateur : Opéra de Reims

Téléphone : 03 26 50 03 92

email : billetterie@operadereims.com

site web : http://operadereims.com

Tarifs
30€ - 25€ - 17€ - 7€

Date et horaires
Le 26-05-2019

14h30

Informations complémentaires
Durée : 80mn
Lieu
Opéra de Reims
place M. Heyrrick
51100 Reims
> plan d'accès

Autres dates
> 25-05-2019 - Opéra de Reims
> 26-05-2019 - Opéra de Reims
http://www.infoculture-reims.fr/

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Den Duvel

Den Duvel

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 15/05/2016

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeDim 11 Nov - 22:58

Revenir en haut Aller en bas
cassos

cassos

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 31/10/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMer 14 Nov - 10:41

En exclu, images de répétition !

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Lors-d10

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Biarri10

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Biarri11
https://www.sudouest.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Rose Rose

Rose Rose

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 31/08/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeJeu 20 Déc - 21:30


_________________
Je me réveille à peine. Je suis encore toute décoiffée.
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta

Nombre de messages : 1136
Date d'inscription : 15/03/2016

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeJeu 17 Jan - 11:04

Alors la .........



baom baom baom .......... drunken drunken C'est juste magnifaïk !!!!! drunken drunken drunken

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
transgression

transgression

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 01/08/2016

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeVen 15 Fév - 3:32

hi guys wanna share this for you Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 143928

Marie-Antoinette tomará el Kursaal de la mano de la OSE y Malandain

Serán entre hoy y mañana tres funciones con la orquesta 'in situ'. La producción tendrá su estreno mundial en el prestigioso ciclo Opéra Royal que se celebra en el Château de Versailles.

Hoy y mañana vuelve la danza a la programación de la Orquesta Sinfónica de Euskadi con una nueva colaboración con la compañía Malandain Ballet Biarritz. Esta vez el público visitará la historia de otro personaje femenino, Marie-Antoinette, en tres funciones con la orquesta ‘in situ’, y además como curiosidad cabe añadir que la producción tendrá su estreno mundial en el prestigioso ciclo Opéra Royal que se celebra en el Château de Versailles.

La coreografía de Thierry Malandain toma como base musical cuatro obras de Joseph Haydn: las tempranas sinfonías 6, 7 y 8, apodadas “La mañana”, “El mediodía” y “La tarde”, respectivamente, así como la Sinfonía nº73, “La caza”. El espectáculo contará con la dirección musical de Mélanie Levy Thiébaut.

Como ya se ha dicho después de su paso por la Temporada de Abono, entre el 29 y el 31 de marzo, la producción tendrá su estreno mundial en el prestigioso ciclo Opéra Royal: les grands concerts de Versailles que se celebra en el Château de Versailles. Este recinto fue inaugurado en 1770, precisamente con ocasión de los fastos por la boda del Delfín, futuro Luis XVI, con la archiduquesa María Antonieta de Austria.

La estrecha vinculación entre la Orquesta de Euskadi y el Malandain Ballet Biarritz, uno de los 19 centros coreográficos nacionales de Francia, supone una muy valiosa alianza. Avalan la brillantez de este trabajo conjunto frutos como Magifique (2011), La Cenicienta (2013) y La bella y la bestia (2015)

¿Por qué cayó Marie-Antoinette?

La obra cuenta la historia de Marie-Antoinette, que fue señalada como el hada malvada del reino y responsable de todos sus males, antes de que se llevaran su cadáver en una carretilla con la cabeza entre las piernas. Sin su indiferencia, sin sus reticencias a ejercer como reina, sin Trianon, sin sus amoríos, sus coqueteos o sus diamantes, sin los descréditos de la Corte alimentados por panfletos y caricaturas, sin la Revolución y la creencia de que la sangre vertida llevaría al progreso, María Antonieta habría tenido una existencia frívola y no habría muerto torturada. ¿Qué sucedió para que una reina adorada por todo un pueblo perdiera su afecto antes de morir odiada? ¿Qué ocurrió para que quien encarnaba el símbolo de la realeza contribuyera a precipitar su caída?

Un ballet no puede dar respuesta a esas interrogantes complejas y, por ello, obligados por la incapacidad material de representar la trayectoria de María Antonieta de principio a fin, se ha limitado la acción y el contexto del ballet a Versalles.

Entradas y función adicional

Con gran parte de las entradas ya vendidas en los conciertos de abono se abre ahora la posibilidad de asistir a una función adicional de esta nueva producción, que tendrá lugar en el Auditorio Kursaal mañana viernes a las 16 (además de la función programada mañana a las 20 horas y la de hoy a esa misma hora).

++pics

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf50010

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf50910

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf50911

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf51010

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf51310

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf51510

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf45210

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf45310

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf45410

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf45710

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf46010

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf46011

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf46410

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf46510

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Dsf46910

and many many Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 244157 more at
https://www.donostitik.com/marie-antoinette-tomara-el-kursaal-de-la-mano-de-la-ose-y-malandain/


_________________
Would you lie for me?
Revenir en haut Aller en bas
pepe12547

pepe12547

Nombre de messages : 2001
Localisation : La monarchie des Habsbourg
Date d'inscription : 01/03/2018

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeSam 16 Fév - 10:23

super Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 914132
Revenir en haut Aller en bas
Chakton

Chakton

Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 22/10/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeSam 16 Fév - 10:43

Je trouve aussi. tongue Merci à Transgression.

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Sublime&Silence

Sublime&Silence

Nombre de messages : 147
Date d'inscription : 31/08/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeDim 24 Fév - 9:06

Les pour et les contre Wink


  • Après Cendrillon et La Belle et la bête, Thierry Malandain a de nouveau été convié par Laurent Brunner, directeur de Château de Versailles Spectacles, à créer un ballet pour le magnifique Opéra Royal de Versailles. Cette fois-ci, le chorégraphe s'attaque à la figure de Marie-Antoinette, dernière Reine de France, qui a inspiré tant d'écrivain.e.s, d'historien.ne.s et de cinéastes. Dans un ballet narratif pour 22 danseurs et danseuses composé de quatorze tableaux, il choisit de situer son action dans les années versaillaises de la souveraine. Quatorze épisodes clés où la danse palpite tantôt joyeuse et légère, tantôt mélancolique et empreinte de gravité pour évoquer la trajectoire peu commune de cette personnalité qui ne cesse de fasciner.


Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Marie-10

  • Pour montrer une Reine enfermée dans son palais, Thierry Malandain a choisi de mettre en mouvement ses interprètes dans un écrin fixe composé de boiseries, derrière lesquelles est tendu un cyclo aux divines teintes pastels très XVIIIe siècle. C'est élégant et sobre, laissant respirer une danse tout aussi raffinée. La trouvaille, au début du ballet, tient dans un immense cadre tenu par les danseurs et danseuses au milieu duquel se glisseront le Dauphin et la Dauphine. De membres du corps de Ballet (de la Cour), ils émergent comme le couple de souverains qui concentre toutes les attentions.

    Comme toujours avec Thierry Malandain, la danse est belle avec des lignes pures, des envolées lyriques et des mouvements d'ensemble calibrés. Pour les scènes de bal, le chorégraphe a puisé dans la gestuelle de la danse baroque dans la composition de certains tableaux. C'est intelligemment fait. On reconnait sa patte malgré les poignets cassés et les coudes pliés. Il y a de beaux moments chorégraphiques, notamment des duos intenses qu'il peaufine de ballet en ballet. Comme cette nuit de noces - dont il n'est un secret pour personne qu'elle ne fut pas une réussite - où devant nos yeux, deux enfants préfèrent renoncer aux histoires d'adultes. Ou encore le duo qui réunit Louis XV (Frederik Deberdt) et la Comtesse du Barry (Miyuki Kanei), sensuel et passionné, dont l'écriture si délicate fait merveille pour dépeindre les sentiments amoureux.

    Mais il manque parfois à ce Marie-Antoinette des surprises scénographiques auxquelles le chorégraphe nous a habitués dans des pièces précédentes. D'où l'impression fugace mais récurrente d'une répétition entre les tableaux. Sans doute tient-elle au choix de la musique. Judicieux en ce que les symphonies 6, 7 et 8 intitulées Matin, Midi et Soir constituent un cycle comme celui évoqué, de l'aube au crépuscule d'une Reine, elle manque, hélas, d'aspérité.


Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Marie-11

  • En maîtresse de céans, Claire Lonchampt tire avec habilité son épingle du jeu en incarnant avec justesse et intensité les différentes expressions et états d'âme de Marie-Antoinette. Progressivement, elle réussit à faire émerger la personnalité de la Reine qui succède à la Dauphine. Comme toujours, elle affiche une technique sûre et de belle facture. Elle sait se montrer mutine et badine quand il le faut, comme dans ce tableau, clin d'œil délicieux au Truc en plumes de cette chère Zizi Jeanmaire, plus grave et solennelle dans d'autres. S'il n'y a pas d'interprètes à proprement parler solistes dans la compagnie, elle est celle qui s'imposait pour danser la Souveraine par ses lignes très travaillées. La qualité de ses mouvements de bras est comme toujours remarquable.

    Dans un des tableaux intitulé Maternité, sur un court extrait emprunté au Orphée et Eurydice de Gluck, avec son partenaire Mickaël Conte, le duo offre une parenthèse fort émouvante où le roi et la reine se découvrent dans leur rôle de parent en compagnie de la première de leurs quatre enfants. Cette présence qui prend vie à travers un pantin évoque bien plus qu'un moment de béatitude parentale.

    Un conseil enfin, si les détails de la vie de Marie-Antoinette ne vous sont pas familiers, parcourez attentivement la feuille de salle distribuée avant le spectacle. Cette démarche préliminaire vous permettra de vous concentrer sur la danse plutôt que de chercher à comprendre quels sont les personnages ou la situation évoqués au fil des quatorze tableaux. On peut bien sûr aborder l'œuvre avec sa propre connaissance du sujet, mais ce serait passer à côté de détails que Thierry Malandain se plaît à semer tout au long de son ballet.


Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Marie-12

Marie-Antoinette de Thierry Malandain par le Malandain Ballet Biarritz au théâtre Kursaal à San Sebastián (Espagne). Avec Ione Miren Aguirre, Raphaël Canet, Clémence Chevillotte, Mickaël Conte, Frederik Deberdt, Romain Di Fazio, Baptiste Fisson, Clara Forgues, Loan Frantz, Michaël Garcia, Irma Hoffren, Miyuki Kanei, Hugo Layer, Guillaume Lillo, Claire Lonchampt, Nuria López Cortés, Arnaud Mahouy, Ismael Turel Yagüe, Patricia Velazquez, Allegra Vianello, Laurine Viel, Lucia You González. Vendredi 15 février 2019. Premières en France les 29, 30 et 31 mars à l’Opéra Royal du château de Versailles. Puis en tournée.

Ecrit par Claudine Colozzi pour https://www.dansesaveclaplume.com/

_________________
Le vide aurait suffi
Revenir en haut Aller en bas
Aglae

Aglae

Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 09/10/2016

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeDim 24 Fév - 10:35

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 914132 MERCI A VOUS TOUS ! pour ce reportage fascinant sublimement illustré qui donne envie de parcourir des centaines de kilomètres pour y assister.......


Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 405462 Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 405462 Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 405462
Revenir en haut Aller en bas
Sulpice

Sulpice

Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 27/07/2018

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeDim 24 Fév - 18:10

Oui, la scénographie a l'air superbe. Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 914132

_________________
I'll have to go to Las Vegas or Monaco
Revenir en haut Aller en bas
Cyrio

Cyrio

Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 09/06/2018

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMar 26 Mar - 12:18

Le saut de l'ange

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz G_mari10

Trop bon l'effet ! Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 580524

_________________
Mais tu es pur et tu viens d'une étoile
Revenir en haut Aller en bas
Therese Belivet

Therese Belivet

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 09/01/2019

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeMar 26 Mar - 20:19

Thierry Malandain sur Marie-Antoinette :

  • Sans Laurent Brunner, directeur de Château de Versailles Spectacles, vous ne vous seriez pas lancé sur le thème de Marie-Antoinette. Pourquoi cette réticence ?


Parce que j’avais le sentiment que c’était trop risqué. Mais comme c’est une commande, il a bien fallu que je m’empare du sujet. J’avais lu la biographie très fournie de Stefan Zweig. J’ai commencé à travailler, mais plus j’avançais, plus je lisais d’écrits autour de la personnalité de Marie-Antoinette, plus je me disais que je n’y arriverais pas. Comment l’aborder ? Devais-je balayer toute sa vie ? La période de préparation a été traversée par beaucoup de questionnements.

  • Y a-t-il eu un déclic qui a permis que les choses se mettent en place ?


C’est toujours une fierté de danser dans un lieu comme l’Opéra royal de Versailles. Il fut inauguré en 1770 à l’occasion des noces du Dauphin Louis-Auguste, futur Louis XVI, et de l’archiduchesse d’Autriche Marie-Antoinette. J’ai donc décidé de raconter les années versaillaises de la souveraine, du banquet nuptial le 16 mai 1770 à l’entrée de la foule de Parisiennes en colère dans le château le 5 octobre 1789. Le ballet est conçu en quatorze tableaux, comme une revue de music-hall, qui respectent un ordre chronologique et mettent l’accent sur certains épisodes.

  • Quel est l’écueil avec un ballet narratif comme celui-ci ?


Le nombre de personnages. À un moment, on perd le public qui ne parvient pas à tous les identifier car il n’a pas forcément une connaissance précise de tous ces détails historiques. Malgré certaines ellipses, je devais forcément mettre en scène des personnages clés comme la du Barry, Louis XV, Axel von Fersen et même l’impératrice Marie-Thérèse qui est présente comme un fantôme.

  • La musique est très importante pour vous. Vous y apportez toujours un soin très particulier. Qu’est-ce qui a dicté votre choix pour ce ballet ?


Au début, j’avais pensé à Alfred Schnittke, un compositeur russe contemporain qui a composé des Concerto Grosso graves et sombres à la tonalité baroque. Mais ce choix s’est révélé impossible, d’abord parce qu’il fallait contacter trois maisons d’édition pour les droits, ce qui était trop onéreux. J’ai finalement opté pour Haydn, un Autrichien comme Marie-Antoinette. J’ai choisi les Symphonies No.6 Le Matin, No.7 Le Midi, et No.8 Le Soir. Et comme il me manquait un peu de musique, j’ai rajouté la Symphonie No. 73 La chasse et un extrait de Orphée et Eurydice de Gluck.

  • Que vous inspire Marie-Antoinette au final ? Ce personnage qui ne vous intéressait guère au début est-il parvenu à vous toucher ?


Il est vrai qu’au début, je me sentais plus d’affinités avec Louis XVI qu’avec Marie-Antoinette. C’était un scientifique, passionné de géographie et qui n’aurait pas été contre l’idée d’une monarchie parlementaire. En tous cas plus intelligent qu’on n’a pas bien voulu le montrer. Quand je crée, je dois faire corps avec les personnages que je les aime ou pas. À force d’essayer de comprendre ce qui s’est passé dans sa tête, j’ai fini par trouver Marie-Antoinette attachante. Elle arrive à 14 ans à la cour du roi de France. Quand elle devient reine, elle est au centre de toutes les attentions tout en étant sans doute frustrée par ce mariage non consommée. C’est sans doute pour cela qu’elle a eu besoin parfois de s’extraire des règles de la cour. C’est quand on la regarde comme une femme et non comme une reine qu’elle devient intéressante.

  • Quelles indications avez-vous donné à Claire Lonchampt qui interprète le rôle de Marie-Antoinette pour se glisser dans la peau de la souveraine ?


Dans mes ballets, les clefs de l’interprétation figurent déjà dans les séquences chorégraphiques. Et après, les danseurs et danseuses doivent faire leur part. Ils ont l’habitude de prendre possession de leur rôle. Lorsque je crée un ballet, j’ai besoin de m’identifier au sujet et aux personnages. Je suis devenu Marie-Antoinette. Ce qui dicte la chorégraphie c’est d’abord la musique, et ensuite ce que vit le personnage. Il y a d’ailleurs une évolution au fil du ballet. Marie-Antoinette gagne en maturité et en majesté.

  • Son goût pour les arts, notamment la danse, ne pouvait que vous séduire, non ?


Effectivement elle a défendu les arts. À cette époque, tous les aristocrates étaient danseurs et danseuses. Marie-Antoinette a appris la danse à Vienne avec Jean-Georges Noverre, qu’elle nomma Maître ballets de l’Opéra. Elle jouait de la harpe, jouait la comédie. A partir de cette époque, la danse n’est plus considérée comme un simple divertissement mais comme une chose sérieuse.

  • D’autres artistes se sont emparés de ce personnage. On se souvient de la Marie-Antoinette de Sofia Coppola. Vous êtes-vous inspiré de certains partis-pris ?


J’avais vu le film quand il est sorti. J’en gardais peu de souvenirs sauf la musique rock, mais ce n’est pas la direction que je voulais donner. En revanche, j’ai vu L’échange des princesses d’après le livre de Chantal Thomas sorti en décembre 2017 qui m'a plus touché.

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Marie-10

D'autres confidences https://www.dansesaveclaplume.com/pas-de-deux/104716-thierry-malandain-marie-antoinette/

_________________
Those words were somehow future, and this was present.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Rose

Rose Rose

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 31/08/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeSam 30 Mar - 21:39

Inédit, quelques mots sur la cheffe d'orchestre.

C’est une cheffe d’orchestre comme la France en compte encore peu puisqu’on s’évertue à répéter ces chiffres éloquents : 3% des chefs d’orchestre sont des femmes. Elle a grandi dans la musique, a fait ses études au CNSM de Paris où elle a obtenu trois premiers prix (clavecin, basse continue et musique de chambre), est partie en Espagne pour se former à la direction d’orchestre où elle a remporté un Prix international de direction d’orchestre. Autrement dit, elle n’a pas démérité. Elle est depuis hier soir et ce weekend encore à l’Opéra royal de Versailles pour diriger l’orchestre symphonique d’Euskadi dans une création de Marie-Antoinette, un ballet contemporain de Thierry Malandain sur des symphonies de Haydn.

  • Je suis fille de musicienne, ma mère est compositrice. Dès mes 6 ans, j’ai su que je voulais être cheffe d’orchestre. Ma mère écoutait des chansons très contemporaines et je lui disais d'écouter la musique classique de Mozart, de Beethoven… et aussi de Joseph Haydn.


Je trouve l'œuvre d'Haydn très belle. Son style est comme la queue d’une tempête. Après le baroque, il a ouvert la musique à un nouveau courant : le classicisme. Il est le père de la symphonie.

La cheffe d'orchestre Mélanie Levy-Thiébaut qui est à la tête de l’Orquesta Sinfónica de Euskadi, dirige les 29, 30, 31 mars à l’Opéra Royal de Versailles, le balais Marie-Antoinette par le chorégraphe Thierry Malandain.
https://www.franceculture.fr/

_________________
Je me réveille à peine. Je suis encore toute décoiffée.
Revenir en haut Aller en bas
Chakton

Chakton

Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 22/10/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeDim 31 Mar - 11:16

A la fin de cette période de ballet, voici (peut-être tongue ) un dernier avis.

  • La danse qui n'aime rien tant que les destins tragiques s'est peu intéressée à Marie-Antoinette, contrairement au cinéma. Thierry Malandain entre à son tour dans la ronde avec cette création simplement titrée Marie-Antoinette. Le chorégraphe brosse en quelques chapitres le portrait d'une Autrichienne devenue reine de France. De la nuit de noces au Bal paré, de la maternité jusqu'à sa fin précoce, le film de sa vie file à bonne allure. Malandain a le bon goût de ne pas surcharger la scène, jouant de cadres manipulés par les danseurs et de costumes un rien décalés. Exit la souveraine pop gavée aux macarons vue par Sofia Coppola... Autour de Marie-Antoinette - Claire Lonchampt à la belle présence -, défilent Louis XVI, la Du Barry ou le séduisant Fersen. Le désir est ici frémissant, joue contre joue, ou plus explicite dans un pas de quatre. Dans la plus réussie des scènes, on agite des éventails grand format pour recréer une fantaisie grand genre. La cour de Versailles est un théâtre. Thierry Malandain brode sur les jeux de rôle du pouvoir comme sur les peines cachées sous un peu de fard. Il a choisi comme partition des symphonies de Joseph Haydn, au risque de lisser un brin l'environnement musical. Seul un passage emprunté à Gluck brise cette ligne continue. Sur le plateau, la vingtaine d'interprètes habitent chaque rôle - même le plus discret - avec intelligence. Fidèle à son écriture du mouvement brassant le néoclassique et le moderne, Thierry Malandain ose parfois un pas de côté presque baroque. Il manque néanmoins le souffle romanesque à l'oeuvre dans des créations récentes du Malandain Ballet Biarritz comme Magifique ou Cendrillon. Cette reine « frivole » et esseulée s'offre un ultime rappel.

https://weekend.lesechos.fr/

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Cochevis de Thekla

Cochevis de Thekla

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 01/07/2018

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeLun 1 Avr - 18:34

Chakton a écrit:
A la fin de cette période de ballet, voici (peut-être tongue ) un dernier avis.

Non, il y en a encore. Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 914132

Ballet Biarritz: Marie-Antoinette vue par Thierry Malandain

  • Le danseur, directeur du centre chorégraphique biarrot, présente Marie-Antoinette à l’Opéra Royal du Château de Versailles. Un ballet très élégant qui raconte à sa manière la vie incroyable de cette princesse venue d’Autriche.

<iframe src='http://players.brightcove.net/610043537001/4k4QmRz5g_default/index.html?videoId=6020938437001' allowfullscreen frameborder=0></iframe>



Au XIXe siècle, toute jeune fille de bonne famille jouait du piano. Un siècle auparavant, les jeunes filles des familles nobles pratiquaient la harpe, dont on disait «qu’elle mettait les bras des femmes en valeur». Marie-Antoinette était de celles-là. Lorsqu’elle arriva à Versailles de son Autriche natale en 1770 pour se marier avec le futur roi de France, l’instrument figurait parmi ses effets personnels.

Tout au long de son règne, Marie-Antoinette aima par-dessus tout les arts, la musique et la danse. Versailles lui était bel et bien destiné! Protectrice des arts, elle fit venir à Versailles tous les artistes d’Europe, sans doute pour se consoler d’une cour hostile et d’un mari inhibé incapable de l’honorer. C’est cet aspect psychologique qui a intéressé Thierry Malandain pour ce nouveau ballet.

Séduisante, vulnérable et frivole

Pour sa bande-son, le chorégraphe ne commet pas d’anachronisme puisqu’il a sélectionné des extraits d’œuvres de Haydn que la reine appréciait particulièrement. La jeune femme y apparaît séduisante mais vulnérable, absorbée aux plaisirs de la cour, ce qui lui avait valu la réputation d’être frivole. En une quinzaine de tableaux, Thierry Malandain retrace avec beaucoup d’élégance l’histoire en demi-teinte de cette reine. Il ne raconte rien, il suggère: le mariage non consommé, les intrigues de la cour, son premier bébé et enfin sur l’air de la tempête, l’envahissement de Versailles par des gilets jaunes de l’époque.

Le patron du ballet Biarritz nous livre une pièce tout en finesse, d’abord grâce aux superbes costumes de Jorge Gallardo, qui, tout en respectant les canons de l’époque, sont d’une étonnante modernité. L’ensemble est très stylisé, et servi par une danse de haut niveau. Enfin l’orchestre symphonique d’Euskadi Donostia San Sebastian joue à la perfection Haydn et Gluck.

À Saint-Sébastien où le ballet était donné en avant-première, le public a réservé un accueil chaleureux à la pièce. La première française aura lieu ce week-end à l’Opéra Royal du Château de Versailles. Là même où la reine invitait toute l’Europe des arts.
http://www.lefigaro.fr/culture/ballet-biarritz-marie-antoinette-vue-par-thierry-malandain-20190331

_________________
un peu vif
Revenir en haut Aller en bas
Chakton

Chakton

Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 22/10/2017

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeLun 1 Avr - 19:09

Cochevis de Thekla a écrit:
Chakton a écrit:
A la fin de cette période de ballet, voici (peut-être tongue ) un dernier avis.

Non, il y en a encore. Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 914132

Clair ! tongue

CHARME DOULOUREUX D’UN MONDE ENFUI – COMPTE-RENDU

Que de chemin parcouru pour le chorégraphe depuis son prodigieux Ballet Mécanique, de 1996, dix ans après la création de sa petite compagnie Temps présent : une merveille d’habileté chorégraphique, où Thierry Malandain s’affirmait comme le pire des rebelles, celui qui ne cherche pas à choquer mais provoque, trouble tout en gardant fidélité à son héritage ! Un chemin d’homme seul, d’homme libre, qui a fini par vaincre les résistances de ceux qui n’obéissent qu’à des canons, que ce soit de modernité ou de tradition. Aujourd’hui on s’incline devant ce talent finalement un peu étrange, qui a su se garder des modes. Au point qu’une institution aussi sacrée que l’Opéra Royal de Versailles lui confie son superbe cadre sans crainte : Cendrillon en 2013, La Belle et la Bête en 2015, tout un univers de contes à la fois cruels et enchantés ont ici laissé leur marque, grâce à sa vision fine, au scalpel plus qu’au pinceau.

Et voici le pire des contes : celui, vrai, d’une innocente enchanteresse victime de sa grâce légère, et du poids de l’histoire. Avec Marie-Antoinette, présentée ici dans ses propres murs puisqu’elle a été commandée par l’Opéra Royal – lequel fut d’ailleurs inauguré pour le mariage du futur Louis XVI avec l’archiduchesse d’Autriche – Malandain s’éloigne des thèmes qui lui sont plus familiers, pour toucher au grand drame français. Et il triomphe avec habileté des chausse-trappes d’un sujet qui pouvait prêter à toutes les dérives. On est à Versailles et non pas au Temple, et ce sont les moutons qui entourent la reine et non les tricoteuses. Sa Marie-Antoinette, il la cueille dauphine lors de son arrivée à Versailles en 1770, où, à 14 ans, elle épouse pour la forme un futur Louis XVI de 15 ans. Il la laisse lorsque retentit le hurlement d’une foule qui la conduira à l’échafaud, vingt-trois ans plus tard. « Pour entamer ce pan de l’histoire, dit Malandain, j’aurais dû toucher au politique et cela devenait trop énorme, trop complexe ».

Il lui a fallu cerner son héroïne grâce à la musique, en premier, car on sait combien elle comptait pour cette protectrice des arts, cette harpiste passionnée – l’Air des esprits bienheureux tiré de l’Orphée de Gluck qui évoque la joie de sa première maternité, est d’ailleurs joué dans une transcription pour harpe de Xavier de Maistre, en hommage à ce talent. Il a donc puisé dans Haydn et ses Symphonies nos 6, 7, et 8, Le Matin », « Le Midi » et « Le Soir », outre la n° 73, « La Chasse » : musique virevoltante et brillante, parfois fiévreuse, à laquelle l’Orchestre d’Euskadi a rendu justice, d’autant que la direction ardente et rigoureuse de Mélanie Lévy-Thiébaut l’a incontestablement fait progresser.

Puis Versailles, et sa cour, ses belles dames, ses folies: un monde empanaché et assoiffé de divertissements effrénés : Malandain nous y plonge avec un plaisir navré, tant le drame est proche. De l’héroïne, il garde la joie de vivre, le goût de la beauté et des fêtes, l’insouciance allant jusqu’à la plus totale inconséquence, avec en arrière plan, la douleur d’une vie de femme peu et mal vécue, la tendresse d’une vraie mère. Ne serait-ce l’imminence de la fin tragique, on pourrait appeler le ballet Plaisirs de l’Île enchantée.

Malandain déroule un film fait de gestes baroques – on sent passer le souffle de Noverre, maître d’alors –, de pulsions plus modernes et plus âpres, d’envolées délicates, sans se poser en juge. D’une patte fluide, il feuillette un album où se lisent en 14 tableaux les pages emblématiques de cette vie versaillaise : un mariage non consommé, suggéré avec douceur, des conflits de cour, la rencontre juste évoquée avec le beau Fersen, les robes et les coiffures démentes, les tissus somptueux - superbe scène où d’immenses éventails dorés font à la reine un écrin, comme le plus fastueux des paniers. Le tableau morbide où Persée (splendide Hugo Layer) dans une représentation donnée à la Dauphine, tranche la tête de Méduse a aussi des airs de prémonition. Mais jusqu’au bout, c’est d’une démarche peu appuyée que le chorégraphe nous promène, se promène, suggère tout ce cruel et délicieux manège aristocratique qui court vers sa perte. Le temps glisse et l’on goutte avec une légère angoisse la beauté des costumes de Jorge Gallardo, complice habituel de Malandain, qui ici s’en est donné à cœur joie.

Les beaux danseurs de Ballet Biarritz semblent plongés dans un carnaval permanent et s’ébattent en état de griserie, autour de leur roi – excellent et touchant Mickaël Conte – et surtout de leur reine, la si précieuse, si altière, si souveraine Claire Longchampt dont le physique et le style tranchent radicalement avec ceux de la compagnie. Et c’est tant mieux, puisque son port la distingue immédiatement. Ainsi goûte-t-on pleinement ce conte terrible, mené avec tendresse et distance. Cela s’appelle l’élégance.

Merci à Jacqueline Thuilleux pour ce joli texte
http://www.concertclassic.com/

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 19/09/2015

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitimeLun 1 Avr - 19:20

En effet, on ne peut laisser repartir cette superbe création sans en parler encore. Very Happy

Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz 2c4fc010

  • Le 16 mai 1770, à l'Opéra Royal de Versailles, un souper somptueux célébrait le mariage du futur Louis XVI avec l'archiduchesse d'Autriche Marie-Antoinette. Plus de deux siècles plus tard, ce même théâtre accueille un ballet sur la dernière reine de France.

    Le spectacle, présenté de vendredi à dimanche par le Malandain Ballet Biarritz, commence justement par le festin de noces. "C'est vraiment la première chose qui s'est passé dans ce théâtre", affirme à l'AFP Thierry Malandain, directeur de la troupe et chorégraphe de "Marie-Antoinette".

    S'il trouve la situation "amusante", chorégraphier ce personnage historique à la fois captivant et complexe n'était pas une évidence.

    "J?ai dit non au début car ça me semblait trop difficile; ce n'est pas un personnage qui a bonne presse chez nous", explique M. Malandain qui avait reçu cette commande de Laurent Brunner, directeur de Château de Versailles Spectacles.

    En plus, "Marie-Antoinette peut être conçue comme un personnage de roman ou de film mais ce n'est pas vraiment un personnage de danse", ajoute le chorégraphe de 59 ans, qui s'est inspiré entre autres du roman biographique de Stefan Zweig.

    Grande source d'inspiration pour le grand écran, celle qu'on surnommait "L'Autrichienne" ou "Madame Déficit" a eu une seconde vie au cinéma, de la "Marie-Antoinette" de W. S. Van Dyke avec Norma Shearer (1938) à celle de Sofia Coppola avec Kirsten Dunst (2006), en passant par le film de Jean Delannoy avec Michèle Morgan (1956).

    Contournant les difficultés de traduire le politique en danse ou de la multitude des personnages, Thierry Malandain s'est laissé convaincre, car faire un ballet sur la plus célèbre reine de France à Versailles était une offre qu'il ne pouvait refuser.

    En plus, "il y a une telle fascination hors de France, on a déjà plein de tournées à l'étranger", précise M. Malandain, également directeur du Centre chorégraphique national de Biarritz.

    Vendredi, une vingtaine de spectateurs américains étaient venus spécialement pour assister au spectacle selon lui.Les différentes facettes de Marie-Antoinette sont présentées en 14 tableaux où le chorégraphe a voulu dresser un portrait de la femme plutôt que de la reine au destin tragique: la frivole, avec ses courtisans ou avec des éventails symbolisant les tissus qu'on lui présentait chaque semaine pour choisir ses luxueuses toilettes, la maternelle avec son premier enfant, mais aussi la mélomane qui allait régulièrement à l'opéra.

    Le dernier tableau évoque la Révolution qui gronde, avec le brouhaha de la foule en colère marchant sur Versailles qui se mêlent à la musique de cour.

    Les pas s'inspirent de la danse baroque qui domine le XVIIIe siècle, avec une touche décalée tout comme les costumes signés sans extravagance de Véronique Murat.

    La musique est de Haydn, un compositeur que Marie-Antoinette affectionnait particulièrement et notamment la symphonie N° 85 qui a fini par être baptisée "La Reine".

    Le ballet comporte également une partition de Gluck, qui était son professeur de musique à Vienne.

    Marie-Antoinette est liée à un autre nom illustre des arts, Jean-Georges Noverre, théoricien du ballet d'action, c'est-à-dire dramatique, qui a été son professeur de danse à Vienne et qu'elle nomme maître des ballets de l'Opéra.

    Le spectacle est pour Thierry Malandain l'occasion de rappeler que la danse, à l'époque de l'Ancien Régime, a été élevée au rang d'art suprême - "les hommes devaient savoir faire trois choses, monter à cheval, se battre à l'épée et... danser", affirme M. Malandain.

    2019 marque le 350e anniversaire de l'Opéra de Paris qui originellement s'appelait l'Académie royale de musique de Paris, créée par Louis XIV en 1669.

    Quelques années plus tôt, l'Académie royale de danse codifiera la danse classique et c'est la raison pour laquelle le langage chorégraphique du ballet classique jusqu'à aujourd'hui est en français, avec ses "jetés", "retirés" et "déboulés"...

    "Tout comme l'Académie française qui se réunit chaque année pour introduire de nouveaux mots, la danse classique n'a cessé d'évoluer depuis Louis XIV", affirme M. Malandain.

    "C'est aussi important à préserver que notre langue", souligne-t-il.
    https://www.france24.com/fr/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz   Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Antoinette Malandain Ballet Biarritz
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Sur les planches-
Sauter vers: