Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Goldoni féministe

Aller en bas 
AuteurMessage
Airin

Airin

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 19/09/2015

Goldoni féministe Empty
MessageSujet: Goldoni féministe   Goldoni féministe Icon_minitimeLun 10 Sep - 11:32

A réécouter sans modération. Goldoni féministe 914132

Si le théâtre s'est intéressé et continue de le faire, aux grandes figures de la mythologie et de l'Histoire, il se penche aussi sur des figures plus modestes. C'est le cas de la suivante, à l'ombre des puissants. La servante, loin des projecteurs ? Pourtant, "servante" est aussi le nom d'une lampe.

  • Avec Catherine Hiegel, comédienne et metteur en scène, à l’affiche du Théâtre Le Petit Saint Martin (Paris), à partir du 20 septembre dans le spectacle de Pierre Notte, La Nostalgie des Blattes.


Catherine Hiegel a été une flamboyante Serva Amorosa dans une pièce italienne écrite par Goldoni. Avec elle nous parlons de la Servante au théâtre, cette femme souvent dégourdie, plutôt intelligente et très décomplexée, qui, de Molière à Marivaux, nous dit beaucoup des rapports sociaux, amoureux, politiques à l’œuvre dans les pièces.

Mais nous parlons aussi de la Servante de théâtre, cette petite lampe qui veille la nuit sur les plateaux quand le théâtre est fermé… D’une fonction à l’autre, femme ou lampe, la servante remplit toujours son rôle de veilleuse, voire d’éclaireuse dans l’ombre.

C’est avec cette actrice qui se tient tête haute, dont le nom fut longtemps associé à celui de la Comédie-Française, mais qui a su s’émanciper d’une Maison et d’étiquettes qui lui collaient de trop près à la peau, que nous ouvrons aujourd’hui, à sa lettre S comme Servante, notre encyclopédie vivante du théâtre.

"Vive notre sexe" : Goldoni féministe par Catherine Hiegel / Écoutez ce plaidoyer pour les femmes opprimées, cet appel qui nous vient du XVIIIe siècle. A l'occasion de sa participation dans Une Saison au théâtre, Catherine Hiegel interprète pour France Culture le monologue de fin de la pièce de Carlo Goldoni "La Servante aimante" (1752), qu'elle interprétait dans une mise en scène de 1993 à La Comédie Française, et au cinéma, dans l'adaptation de Jean Douchet, en 1995 :


https://www.franceculture.fr/
Revenir en haut Aller en bas
 
Goldoni féministe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Clips, radio, musique et vidéos-
Sauter vers: