Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les coulisses et les ors du bâtiment de la préfecture

Aller en bas 
AuteurMessage
de Neubourg

de Neubourg

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 08/08/2018

Les coulisses et les ors du bâtiment de la préfecture Empty
MessageSujet: Les coulisses et les ors du bâtiment de la préfecture   Les coulisses et les ors du bâtiment de la préfecture Icon_minitimeSam 15 Sep - 21:13

NANCY - JOURNÉES DU PATRIMOINE

Les coulisses et les ors du bâtiment de la préfecture

Mis à part les bâtiments privés du préfet, l’essentiel de la préfecture, en particulier ses salons d’apparat sera ouvert au public des Journées du Patrimoine. Avec l’ouverture inédite de la « chambre du ministre »…

Les coulisses et les ors du bâtiment de la préfecture Mais-o10

Les coulisses et les ors du bâtiment de la préfecture Title-10

Les visiteurs cette année seront accueillis comme des hôtes de marque ». Christophe Rodermann, le mentor des visites guidées du Patrimoine a voulu revenir à l’idée républicaine du peuple souverain. Il n’y aura donc pas d’un côté les manants, admis exceptionnellement dans ce palais du pouvoir, et de l’autre ceux qui les tolèrent. Ne dit-il pas qu’un préfet, l’actuel est le 71e depuis Napoléon, vient ici avec une valise et repart de même ? La visite de la préfecture, qui aura lieu ce week-end dans le cadre des Journées du Patrimoine se veut donc aussi explicative du rôle du préfet dans l’organisation de la République.

Mais c’est aussi une formidable leçon de style. Arrivé dans la cour d’honneur, on monte dans les Salons d’apparat au premier étage par un bel escalier dont la rampe est de Jean Prouvé. Les murs sont parsemés de paravents Régence retrouvés dans un grenier. Au premier, deux splendides peintures représentant Marie Leszczynska et son fils le Dauphin de France, l’autre le roi Stanislas. De ce vestibule, on entre dans un premier salon, puis un second entièrement décoré de boiseries. « Elles datent de Stanislas et étaient à l’origine dans l’hôtel des Missions, aujourd’hui Sciences-Po. On les a redécouvertes dans les années 50. ». Ce salon est orné de mobilier Louis XV. L’antichambre suivante est de nouveau Régence, puis on passe à l’époque de Louis XVI dans le salon Aubusson qui n’a rien d’Aubusson : le tapis « de pied » comme on disait à l’époque est de la Savonnerie, et la tapisserie murale d’Audenarde !

Mais le clou est la chambre du ministre, au rez-de-chaussée, cossue, bourgeoise presque, de style Empire dominant. Où Charles De Gaulle a dormi (ses pieds devaient dépasser), le dernier étant le Premier Ministre Edouard Philippe…

  • Les visites libres ont lieu dimanche de 10 h à 19h. Les visites guidées dimanche à 10 h 30, 14 h 30, 16 h et 17 h 30.


Guillaume MAZEAUD
https://www.estrepublicain.fr/
Revenir en haut Aller en bas
 
Les coulisses et les ors du bâtiment de la préfecture
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: