Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit

Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

yann sinclair

Nombre de messages : 20663
Age : 61
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 10/01/2016

04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit Empty
MessageSujet: 04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit   04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit Icon_minitimeJeu 11 Oct - 16:15

04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit 180px-Cross_of_the_Order_of_the_Holy_Spirit_%28heraldry%29.svg
L’ordre du Saint-Esprit

ordre de chevalerie français, fondé le 31 décembre 1578 par Henri III

Pendant les deux siècles et demi de son existence, il est l’ordre de chevalerie le plus prestigieux de la monarchie française.

Ce n’est cependant pas le plus ancien, puisque l’ordre de Saint-Michel a été fondé 110 ans auparavant.

Il n'est plus attribué par l'État depuis 1830 et n'est plus aujourd'hui qu'un ordre dynastique.

Nommé aussi le cordon bleu car la croix de l'Ordre du Saint-Esprit était habituellement portée par les chevaliers autour de l'épaule droite sur un ruban de couleur bleu.
04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit 300px-Henri_III_pr%C3%A9sidant_la_premi%C3%A8re_c%C3%A9r%C3%A9monie_de_l%27ordre_du_Saint_Esprit
Le roi Henri III préside la première cérémonie de l'ordre du Saint-Esprit.
Enluminure de Guillaume Richardière, Chantilly, musée Condé, 1586




C'est le 31 décembre 1578, en pleines guerres de religion, qu’Henri III fonda l’« ordre et milice du benoît Saint-Esprit »

Le monarque choisit le nom de Saint-Esprit, en référence à son couronnement sur le trône de Pologne et plus tard sur celui de France, les deux événements étant survenus le jour de la Pentecôte.

Il s'agit du premier ordre de la monarchie française et les monarques de France en étaient les grands-maîtres.

Ses membres doivent être catholiques, d'une noblesse héréditaire remontant au moins à leur arrière-grand-père, et avoir au moins trente-cinq ans4.

Les princes étrangers au sang de France pouvaient être reçus dès vingt-cinq ans, les princes du sang dès quinze ans et les fils de France le recevaient dès leur baptême.

Tous les chevaliers du Saint-Esprit étaient faits chevalier de l'ordre de Saint-Michel avant leur réception et portaient de ce fait le titre de « chevaliers des ordres du roi »

Bien que cet ordre soit initialement réservé aux plus hauts dignitaires du royaume, le roi Henri IV permit à un nombre restreint de monarques et de grands seigneurs étrangers de confession catholique, orthodoxe, anglicane d’y entrer.

Un impôt spécifique appelé marc d'or fut instauré pour subvenir aux besoins de l’Ordre dont le siège se trouvait au couvent des Grands-Augustins à Paris.

Sa devise était « Duce et Auspice »: Sous la direction et la protection (du Saint-Esprit)

« Sous Henri IV et Louis XIII, le règlement qui exige quatre degrés de noblesse semble avoir subi des entorses. C'est encore quelquefois le cas sous Louis XIV: (...). Sous les règnes de Louis XV et de Louis XVI en revanche, il semble que tous les chevaliers satisfont aux preuves5 » rapporte Benoit Defauconpret.



De la Révolution à Louis-Philippe















Supprimé en 1791 pendant la Révolution française, l’ordre du Saint-Esprit fut ensuite rétabli en 1814.

Louis XVIII le conférera notamment à Alexandre Ier de Russie, à Francois Ier d'Autriche, à Frédéric-Guillaume III de Prusse et au duc de Wellington.

Charles X restaura les cérémonies de l'ordre.

Comme l'ordre de Saint-Michel, l'ordre du Saint-Esprit n'est plus attribué par l'État à partir de la Révolution de juillet 1830, sans être formellement supprimé6,7 par la monarchie de Juillet (ni par les régimes suivants), l'ordre de la Légion d'honneur restant le seul ordre national mentionné dans la charte de 1830 (article 63)

N'étant plus attribué par l'État depuis son délaissement par le roi Louis-Philippe, il est devenu un ordre dynastique français et fut porté ainsi que conféré par divers prétendants au trône de France.

L’ordre est doté de la personnalité morale, ce qui permet notamment au souverain de l'utiliser pour lever des emprunts.

La direction en est réservée au roi, qui en est le souverain grand maître.

Listes des grands-maîtres de l'ordre du Saint-Esprit:

  • 1578 à 1589 Henri III, 1er grand-maître, fondateur de l'ordre
  • 1589 à 1610 Henri IV, 2e grand-maître
  • 1610 à 1643 Louis XIII, 3e grand-maître
  • 1643 à 1715 Louis XIV, 4e grand-maître
  • 1715 à 1774 Louis XV, 5e grand-maître
  • 1774 à 1791 Louis XVI, 6e grand-maître
  • 1814 à 1824 Louis XVIII, 7e grand-maître
  • 1824 à 1830 Charles X, 8e grand-maître.



L'administration de l'Ordre est confiée aux commandeurs-officiers.


  • Les chevaliers: au nombre de cent, ils sont choisis parmi la plus haute noblesse du royaume. Le roi peut choisir théoriquement tout noble prouvant trois degrés de noblesse (des preuves fausses sont parfois acceptées mais les anoblis restent exclus); néanmoins les membres des familles ducales sont parmi les plus représentés dans les rangs des chevaliers.



Les chevaliers du Saint-Esprit sont également chevaliers de Saint-Michel, ce qui fait qu’on les nomme le plus souvent: Chevaliers des Ordres du Roy.



  • Les commandeurs: il s’agit d’ecclésiastiques, au nombre de huit. L’Ordre devait compter à l’origine quatre cardinaux ou archevêques et quatre évêques, mais ce ratio ne fut pas toujours respecté. Le grand aumônier de France était commandeur-né de l’ordre et n’était pas donc pris en compte dans les huit. Les commandeurs, étant ecclésiastiques, ne pouvaient être chevaliers de Saint-Michel.
  • Les commandeurs-officiers: il s’agit des quatre plus hauts officiers de l’Ordre. Ils étaient assimilés en dignité aux chevaliers et étaient comme eux chevaliers de Saint-Michel. Les quatre commandeurs-officiers étaient:

    • le chancelier et garde des sceaux
    • le prévôt et maître des cérémonies
    • le grand trésorier
    • le greffier









04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit 250px-Orde_van_de_Heilige_Geest_door_Vanloo
Le roi Henri III préside l'ordre du Saint-Esprit, tableau de Charles André van Loo, XVIIIe siècle

Quatrième promotion



(Paris, 04 novembre 1663)






04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit 200px-Order_of_the_Holy_Spirit_%28heraldry%29.svg
Collier des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit



  • Chevalier:





http://www.heraldique-europeenne.org/Armoriaux/Saint_Esprit/1663.htm

_________________
04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit C_icgp11
👑    👑   👑
   ⚜king
Revenir en haut Aller en bas
http://louis-xvi.over-blog.net/
 
04 novembre 1663: Quatrième promotion - Liste des chevaliers de l'ordre du Saint-Esprit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: Avant 1700 :: Novembre-
Sauter vers: