Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 02 novembre 1690: Bontemps

Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

yann sinclair

Nombre de messages : 20663
Age : 61
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 10/01/2016

02 novembre 1690: Bontemps Empty
MessageSujet: 02 novembre 1690: Bontemps   02 novembre 1690: Bontemps Icon_minitimeSam 3 Nov - 9:42

Les séjours, en dépit de la qualité des personnes choisies, conduisent malheureusement, toutr comme à Versailles, à des larcins importants

Non contents de s'attaquer aux "simples" courtisans, les voleurs s'en prennent aussi à la famille royale

Ainsi ce 2 novembre 1690, le roi vient coucher à Marly

Après son souper, il décide de jouer auprès du portique

L'assemblée des joueurs, parmi lesquels se trouve monseigneur le Dauphin, en profitent pour y attacher leurs bourses de jeu où ils mettent leur argent

Les mises sont importantes et, comme à chaque fois, des sommes qui scandalisent François Hebert, curé de Versailles, sont perdues

Las de la soirée, le fils du roi s'en retourne à ses appartements avant de s'apercevoir qu'il a malencontreusement oublié sa bourse

il envoie aussitôt son valet de chambre pour la quérir, mais elle a disparu...
Bontemps interroge du regard toutes les personnes présentes et ne comprend pas comment telle aventure a pu se produire

Le marquis de Sourches conte alors à l'un de ses amis:

"Cela causa un chagrin mortel au premier valet de chambre du roi qui, commandant à Marly encore plus particulièrement qu'à Versailles, et n'y laissant entrer que des gens connus, s'imaginoit être en quelque manière responsable de ces sortes de choses"

Étrange confession de la part d u grand prévôt de France qui, avec ses cent archers, doit pourtant assurer la surveillance, la police et la justice de la cour partout où elle se trouve

Ne chercherait-il pas à fuir ses propres responsabilités?

Peut-être en veut-il également à l'intendant qui dispose de sa propre police secrète, composée de nombreux garçons bleus, mais aussi et surtout de Suisses, prélevés parmi les meilleurs hommes des régiments helvétiques et de la compagnie des Cent-Suisses

Le capitaine de ces derniers, le 02 novembre 1690: Bontemps 223c6417d470eef6-grand-jean-baptiste-cassagnet-marquis-tilladet-lieutenant-general-armees-roi-mort-debay-jean-baptiste marquis de Tilladet, pour ce qu'on lui enlève les meilleurs éléments, s'en plaint souvent ouvertement mais il ne peut aller à l'encontre de la volonté royale

Tous ces hommes, qui ne dépendent que de Bontemps (il a reçu pour cela la charge de secrétaire général des Suisses et Grisons en 1674), sont supposés déambuler çà et là, tant  dans les châteaux, à leurs abords, dans les jardins, que dans la ville, pour écouter et voir ce qui se dit jour et nuit

En véritables espions, ils dressent ensuite leur rapport à l'intendant qui prend le parti ou non d'en parler au roi

Ces comptes rendus ravissent le souverain qui tient à être informé de tout!

" Souvent, il ignorait les aventures des jeunes gens qui s'amusaient, pour ne pas paraître informé; souvent il punissait d'autres choses sans que les gens pussent imaginer d'où le coup leur était parti"

_________________
02 novembre 1690: Bontemps C_icgp11
👑    👑   👑
   ⚜king
Revenir en haut Aller en bas
http://louis-xvi.over-blog.net/
 
02 novembre 1690: Bontemps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: Avant 1700 :: Novembre-
Sauter vers: