Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le bon roi Dagobert à Saint-Denis

Aller en bas 
AuteurMessage
Airin

Airin

Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 19/09/2015

Le bon roi Dagobert à Saint-Denis Empty
MessageSujet: Le bon roi Dagobert à Saint-Denis   Le bon roi Dagobert à Saint-Denis Icon_minitimeDim 4 Nov - 12:24

Voilà de nature à muser, peut-être, certains d'entre vous :


  • Le mairie de Saint-Denis défie la Basilique des rois de France en jouant tous les midi le « Bon Roi Dagobert »


Nous avons tous quelque part en mémoire la chanson du « Bon Roi Dagobert… » que l’on a appris à l’école primaire. Mais combien sommes-nous à réellement connaître la véritable signification de cette chanson et la véritable histoire de ce roi français ? Prenons quelques lignes pour réviser cette histoire de France.

Le Bon roi Dagobert, un chant populaire qui date de la Révolution Française

La Chanson le Bon Roi Dagobert , bien que mettant en scène deux personnages, le roi Dagobert et son fidèle conseillé, Saint – Eloi, évêque de Noyon (588 – 660), a été créée au milieu de XVIIIe siècle. Son origine provient de la Révolution Française. Elle aurait été une parodie conçue pour se moquer du roi Louis XVI et de la reine Marie-Antoinette.

Cette chanson populaire fait appel au roi Dagobert, de la dynastie des mérovingiens (la première lignée des rois des Francs), pour parodier le dernier roi de France, appartenant à l’ancien régime, le dernier monarque à habiter le château de Versailles.

Le Roi Dagobert 1er est le petit fils du premier roi des Francs

Le roi Dagobert 1er (600 – 639) est l’arrière petit fils de Clovis (466 – 511), premier roi des Francs. Son règne (629 – 639) est souvent assimilé à la fin de l’époque mérovingienne (Ve au VIIIe siècle). L’époque mérovingienne se caractérise par l’implantation d’une forte culture chrétienne. Clovis en est le fondateur, en choisissant le baptême et la culture chrétienne.

Son arrière petit-fils continuera dans cette lignée. Dagobert sera le dernier roi franc à régner seul sur le Regnum Francorum, le Royaume de Francs. Après sa mort on verra le règne des « rois fainéants » : règne au cours duquel les maires du palais, les plus hauts dignitaires après le roi, assumaient le pouvoir aux côtés de rois mérovingiens souvent trop jeunes pour exercer une autorité royale.

Le roi Dagobert, premier roi à rejoindre le sanctuaire royal à Saint-Denis

Le Roi Dagobert sera le premier roi de France à choisir la Basilique de Saint-Denis comme dernière demeure. Son tombeau a été réinstallé au XIIIe siècle par Louis IX (1214 – 1270), plus connu sous le nom de Saint Louis

Le Père Roland Lacharpagne, prêtre du diocèse de Saint-Denis, nous a précisé lors d’un entretien avec Epoch Times : « Le roi est couché, il est souriant et a les yeux ouverts, les mains jointes. Il est donc en prière : il est mort, mais il est en prière ». Sur la fresque on aperçoit Saint Denis, Saint Martin et Saint Maurice : les trois grands Saints français. Ils « se battent contre les démons, pour sauver Dagobert …. Il peut monter au ciel et la main de Dieu est tendue vers lui ».

Le bon roi Dagobert à Saint-Denis Gettyi10


Une histoire de France parcourue de valeurs et significations profondes

Mais ces significations culturelles et divines – que l’on retrouve à de nombreux endroits de l’histoire de France, ne sont pas pour plaire à tous. Surtout à ceux qui se veulent les héritiers de la Révolution français et de la destruction de l’héritage culturel français.

On comprend mieux pourquoi aujourd’hui, la mairie communiste de Saint-Denis fait jouer ce chant populaire du Bon roi Dagobert tous les jours à midi afin de perpétuer un certain héritage de la Révolution Française se moquant de la grande histoire de France et de sa signification plus profonde.

À l’inverse, nous apprenons du Père Roland Lacharpagne que la Basilique de Saint-Denis, Basilique des rois de France ne sonne pas toutes les heures ou tous les jours, mais seulement quelques fois par an, en de rares occasions.

Propos recueillis par Hong Wang, Epoch Times
https://www.epochtimes.fr/
Revenir en haut Aller en bas
 
Le bon roi Dagobert à Saint-Denis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Autres résidences de Marie-Antoinette :: Ailleurs à Paris-
Sauter vers: