Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne)

Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

yann sinclair

Nombre de messages : 20663
Age : 61
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 10/01/2016

11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne) Empty
MessageSujet: 11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne)   11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne) Icon_minitimeSam 10 Nov - 16:42

11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne) 50px-Composition_archev%C3%A8que.svg
René François de Beauvau Du Rivau
11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne) 100px-Blason_Ren%C3%A9_Francois_de_Beauvau_Du_Rivau.svg
11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne) 200px-Beauveau_du_Rivau_%28gr._Drevet_1727%29
prélat français
Ecclésiastique

commandeur lors de la promotion du 3 juin 1724 de l'ordre du Saint-Esprit

Archevêque de Toulouse (1714-1721)

Évêque de Bayonne (1700-1707)

Archevêque de Narbonne (1719-1739)

Évêque de Tournai (1707-1713)

né au château du Rivau (Poitou) le 11 novembre 1664

 mort à Narbonne le 4 août 1739 à l'âge de 74 ans dans le palais des archevêques
inhumé le 8 dans la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur[6]


Parents



Biographie 

Issu d'une branche cadette de la maison de Beauvau, il est le neuvième enfant de Jacques de Beauvau, marquis du Riveau, maréchal des camps et armées du roi et colonel des Suisses, et de Marie de Campel de Saujon.

Louis XIV lui donna l'abbaye de Saint-Victor-en-Caux le 21 avril 1685 sur la démission volontaire du comte de Claire[1]

Il eut aussi à une date inconnue l'abbaye de Bonneval.[2]

Il fut reçu docteur de Sorbonne le 13 mai 1694.

D'abord grand vicaire de son oncle Pierre François de Beauvau Du Rivau, évêque de Sarlat, René François de Beauvau fut nommé par le roi à l'évêché de Bayonne le 1er novembre 1700, et sacré le 17 juillet 1701.

Il fut appelé à l'évêché de Tournai le 23 avril 1707 : pendant le siège de cette ville en 1709 par le prince Eugène, il entretint à ses dépens toute la garnison française, engageant sa vaisselle d'or et d'argent.

Tournai cependant fut prise et le prince Eugène proposa à l'évêque de lui conserver son siège au nom de l'empereur, ce que Mgr. de Beauvau refusa.

En récompense pour sa fidélité, le roi le transféra le 27 juillet 1713 à l'archevêché de Toulouse[3]

Il assista en cette qualité à l'Assemblée du clergé de 1715.

Il contribua la même année à l'établissement du Bon-Pasteur.

Choisi pour succéder à Charles Le Goux de La Berchère sur le siège de Narbonne en 1719, il ne fut proposé au consistoire que le 28 mai 1721 en qualité d'archevêque élu[4]

À ce titre, il fut aussi président-né des États de Languedoc.

Il soutint l'œuvre savante engagée par son prédécesseur[5] qui aboutira à la publication de l'Histoire générale de Languedoc à partir de 1730.

Il fit aussi imprimer un nouveau rituel en 1735, qui comporte un certain nombre d'emprunts à d'autres liturgies françaises, renforçant le processus qui mena à l'extinction des particularités de l'église narbonnaise.

Il fut fait commandeur lors de la promotion du 3 juin 1724 de l'ordre du Saint-Esprit.

Il mourut à Narbonne, dans le palais des archevêques, le 4 août 1739, et fut inhumé le 8 dans la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur[6]

Iconographie


  • Pierre Drevet, gravure du tableau de Hyacinthe Rigaud, 1727.
  • Hyacinthe Rigaud, René François de Beauvau du Rivau, archevêque de Narbonne, peinture, 1715. Conservé à l'hôpital de la Charité, Narbonne. Classé monument historique.
  • Atelier de Hyacinthe Rigaud, René François de Beauvau du Rivau, archevêque de Narbonne, peinture, XVIIIe s. Conservé dans l'ancienne cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur de Narbonne. Classé monument historique.

[list=references]
[*] Marquis de Dangeau, Journal, tome I, Firmin-Didot, Paris, 1854-1860, p. 159 ; Germain Mouynès, Ville de Narbonne : inventaire des archives communales antérieures à 1790 : série AA et annexes, E. Caillard, Narbonne, 1871-1879, p. 325.
[*] Germain Mouynès, Ville de Narbonne : inventaire des archives communales antérieures à 1790 : série AA et annexes, E. Caillard, Narbonne, 1871-1879, p. 325.
[*] Il aurait éprouvé des difficultés à ce siège ([1] [archive]).
[*] Le Saint-Siège s'était opposé dans un premier temps aux nominations faites par le Régent.
[*] Dont la bibliothèque lui est revenue, bien qu'elle ait été léguée aux jésuites de Toulouse. Il fera apposer sur les livres non un ex-libris, mais la mention manuscrite "Monseigneur de Beauvau archevêque de Narbonne". Voir [2] [archive].
[*] Germain Mouynès, Ville de Narbonne : inventaire des archives communales antérieures à 1790 : série AA et annexes, E. Caillard, Narbonne, 1871-1879, p. 325.
[/list]

Catalogue des œuvres de Hyacinthe Rigaud





_________________
11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne) C_icgp11
👑    👑   👑
   ⚜king
Revenir en haut Aller en bas
http://louis-xvi.over-blog.net/
 
11 novembre 1664: René François de Beauvau Du Rivau (Narbonne)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: Avant 1700 :: Novembre-
Sauter vers: