Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque

Aller en bas 
AuteurMessage
de La Reinta

de La Reinta

Nombre de messages : 1136
Date d'inscription : 15/03/2016

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque Empty
MessageSujet: 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque   10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque Icon_minitimeSam 29 Déc - 22:43

Trop drôle !!!! 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 49856 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 49856 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 49856 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 49856

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque

1. Urinoir féminin

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44038610

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, en France, les femmes utilisaient activement le “vase de nuit”, ou “pot de chambre”, pour faire leurs besoins. Cet objet avait une poignée et ressemblait à une saucière. Cela semble être un objet très intime, mais cependant, les femmes des siècles passés avaient une opinion très différente à ce sujet .

À l’époque de Louis XIV, lors des bals organisés au château de Versailles, les gentes dames aux crinolines et aux grandes perruques se retiraient simplement contre un mur pour faire leur affaire. Et l’utilisation de ce type de pot de chambre était très courante. De plus, ces objets faisaient partie du mobilier de luxe : ils étaient faits de faïence ou de porcelaine, et étaient généralement décorés de peintures exquises.



2. Piège à puces

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44044610

Étant donné que l’hygiène laissait autrefois beaucoup à désirer, le corps humain était l’habitat parfait pour différents types d’insectes. Pour se débarrasser des puces, les aristocrates ont donc inventé la méthode suivante. Elles portaient une fourrure sur l’épaule ou à la ceinture. Celle-ci était artificielle, et les pattes étaient ornées d’or et de bijoux.

Certaines dames allaient encore plus loin : à l’intérieur de la fourrure, elles plaçaient une sorte de piège à puces : un tissu imbibé de miel, de sang et de résine. Nos ancêtres pensaient qu’un tel accessoire attirait les insectes et les faisait passer du corps humain à la fourrure de l’animal.



3. Sourcils en poils de souris

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44039610

Au XVIIIe siècle, il y a eu une mode surprenante pour les faux-sourcils. Les dames rasaient les poils que la nature leur avait donnés et les remplaçaient par... des poils de souris. Elles se les collaient sur le front, ce qui donnait à leur visage une expression plutôt étrange.



4. Tabatière

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44040110

Une tabatière était un petit récipient qui servait à entreposer le tabac. Une cuillère en ivoire, en bois ou en métal était généralement accrochée au couvercle.

Ces accessoires sont apparus en premier en Orient, où ils étaient soigneusement peints par des maîtres chinois. Ce qui est curieux, c’est que ceux qui étaient peints à l’intérieur avaient plus de valeur que les autres.

Au XIXe siècle, en Angleterre, à l’époque de la reine Victoria, cet accessoire est devenu à la pointe de la mode, comme de nombreuses autres merveilles venues de Chine d’ailleurs.



5. Grains de beauté de “camouflage”

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44040610

Au XVIIIe siècle, les grains de beauté naturels étaient cachés sous une épaisse couche de maquillage et de poudre, alors que les “mouches”, ces grains de beauté artificiels, étaient collées par dessus. Elles étaient faites de soie noire, de velours ou de cuir, et étaient placées sur différentes parties du visage. De cette manière, les jeunes femmes essayaient non seulement de séduire les hommes, mais elles servaient également à dissimuler les séquelles de maladies de peau telles que la variole, la syphilis, etc...



6. Masque de protection solaire

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44045110

Les femmes de l’aristocratie étaient prêtes à tout pour préserver leur teint aussi pâle que possible ! Au XVIe siècle, elles portaient des masques de velours noir pour protéger leur visage du soleil. Le plus souvent, elles l’utilisaient lors de longs voyages.

Nous imaginons avec douleurs les sensations que ces femmes devaient ressentir en les portant, car la couleur noire attire littéralement les rayons du soleil sur elles. Il devait donc faire une chaleur atroce en dessous.



7. L’œil de l’être aimé

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44041610

Heureusement, l’œil en question n’était que peint dans ce genre d’écrin. Mais cet accessoire avait quand même quelque chose d’assez glauque. Dans la plupart des cas, il s’agissait de peintures miniatures réalisées à l’aquarelle sur de l’ivoire, qui ont gagné en popularité auprès des dames et damoiseaux européens aux XVIIIe et XIXe siècles.

Ces yeux d’êtres chers étaient ainsi peints sur des broches, des bagues, des médaillons, ou dans des écrins. L’idée originale était de préserver l’anonymat de l’être aimé, mais plus tard, les gens ont commencé à commander des portraits des “yeux” d’époux, d’enfants et d’autres parents.



8. Pinces à jupes

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44042110

Ce genre d’accessoire apparut en 1846, et était très pratique. Ces pinces maintenaient relevées les jupes longues, les protégeant ainsi de la saleté, et facilitant les mouvements.



9. Bateaux dans les cheveux

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44045610

Les coiffures du XVIIIe siècle étaient volumineuses et extravagantes, et portaient le nom de Pouf. Elles étaient comme les peintures de style rococo : les dames les plus élégantes portaient sur leur tête des figurines d’oiseaux, des maquettes, voire même de véritables jardins avec de petits arbres. C’est à cette époque que la coiffure dite “À la Belle Poule”, avec le modèle de la célèbre frégate française devint particulièrement populaire.

Bien sûr, il était très difficile de s’asseoir dans un carrosse avec des coiffures aussi volumineuses, c’est pourquoi le coiffeur particulier de la reine Marie-Antoinette, Léonard-Alexis Autié, a conçu un mécanisme de pliage facile, grâce auquel la coiffure pouvait être pliée et dépliée.



10. Boules pour avoir les joues plus potelées

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 44043110

À la fin du XVIIe siècle est apparue la mode de l’utilisation de fausses pommettes pour avoir un aspect plus “dodu”. Différents matériaux étaient utilisés pour donner cet effet, mais leur utilisation était très inconfortable : les fashionistas avaient du mal à parler correctement où à ouvrir la bouche quand elles portaient ces boules.

Alors, que penses-tu de ces accessoires ? Lequel est le plus surprenant ? En connais-tu d’autres ? Laisse un message dans les commentaires, et pense à partager cet article avec les personnes de ton entourage !

https://sympa-sympa.com/inspiration-histoires/10-accessoires-du-passe-etrangement-consideres-comme-super-classes-a-lepoque-615810/

Vraiment trop trop bien comme article !! 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 580524 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 580524 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 580524

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
pepe12547

pepe12547

Nombre de messages : 2001
Localisation : La monarchie des Habsbourg
Date d'inscription : 01/03/2018

10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque Empty
MessageSujet: Re: 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque   10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque Icon_minitimeDim 30 Déc - 8:22

super 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 914132 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 887322 10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque 49856
Revenir en haut Aller en bas
 
10 accessoires du passé étrangement considérés comme super classes à l’époque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Modes, coiffures et costumes-
Sauter vers: