Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Malmaison...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
le beau lauzun

le beau lauzun

Nombre de messages : 826
Date d'inscription : 04/09/2014

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeMer 7 Déc - 9:50

Exquise Joséphine ! La Malmaison... - Page 8 921108
Revenir en haut Aller en bas
Terminator

Terminator

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/02/2016

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeJeu 8 Déc - 11:15

Je ne vois pas l'utilité de mettre en lumière les extravagances honteuses des différentes aristocraties qui se sont succédé en France. Ces déviances ne peuvent qu'influencer défavorablement les esprits. La Malmaison... - Page 8 139651

_________________
Citoyens, effacez des tombeaux cette maxime gravée par des mains sacrilèges
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeVen 9 Déc - 14:50

...  Shocked ... Ben, pour plomber, ça plombe!  Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Picton58

Picton58

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 12/11/2016

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeMar 19 Sep - 9:09


_________________
never mind his helmet
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6248
Date d'inscription : 30/03/2014

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeDim 18 Mar - 11:41

Voici un cliché assorti de renseignements complémentaires sur le site.

Alors que Napoléon est en conquête, l’impératrice Joséphine a fait aménager un château hélas un peu terne dans le style consulaire. Férue de botanique, elle a transformé le parc en havre de paix.

La Malmaison... - Page 8 Bonapr10

Avril 1799, Napoléon chevauche quelque part entre la Palestine et L’Egypte. Il demande à son épouse, restée à Paris, de lui dénicher une résidence secondaire non loin de la capitale. Ce sera Malmaison, un château XVIIe un peu terne, dont les architectes Pierre Fontaine et Charles Percier feront un éclatant manifeste de style consulaire, le seul de cette ampleur visible de nos jours. La démonstration commence dès l’entrée, avec un kiosque en forme de tente militaire. Il sert aux domestiques pendant leur service, une astuce qui permet de pallier le manque de place dont se plaignent les propriétaires.

D’ailleurs, il faut même louer des chambres en ville pour les employés. Le nomadisme militaire est à la mode, l’exotisme et l’Antiquité, aussi. Joséphine fait installer des volières avec des oiseaux tropicaux. Côté mobilier, le château recèle une prodigieuse collection de meubles des ébénistes Jacob ; certains d’une audace inouïe, comme ces fauteuils à accoudoirs en forme de cygnes. Les œuvres d’art s’accumulent, Joséphine collectionne par centaines les vases antiques, mais la grande galerie construite par l’architecte Louis-Martin Berthault à cet effet souffre de malfaçon.

“L’immeuble en construction a failli masquer la perspective”
Elle sera détruite. Fontaine et Percier ricanent, mais le même Berthault prend sa revanche avec la Petite Malmaison, un édifice d’un genre complètement nouveau. Joséphine fait construire ce pavillon d’agrément long de 50 mètres en 1805. Une serre chaude, aujourd’hui détruite, y était adossée. Passionnée de botanique, l’impératrice aimait y recevoir ses amis et l’Empereur n’a sans doute jamais franchi les quelque centaines de mètres séparant le château et la Petite Malmaison à l’autre bout du jardin. Depuis, le domaine impérial a été morcelé en lotissements et la pression immobilière s’accroît. Témoins, ces grues de chantier que l’actuel propriétaire, le comte Stefan Czarnecki, nous désigne du doigt : « L’immeuble en construction a failli masquer la perspective sur l’aqueduc de Marly, dit-il. Mais finalement le programme a été raboté de deux mètres. » Aucun tumulte n’affecte le jardin à l’anglaise ni le grand salon dans lequel sont accrochés des moulages des frises du Parthénon : parc et pavillon exhalent un formidable parfum de romantisme.

http://www.telerama.fr/sortir/a-rueil-malmaison,-les-bonaparte-vous-recoivent,n5526396.php

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Chakton

Chakton

Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 22/10/2017

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeLun 19 Mar - 8:01

D'autres petites photos de la Malmaison

La Malmaison... - Page 8 Chatea12

La Malmaison... - Page 8 S-bill10

Une ancienne (ça fait toujours chic) tongue

La Malmaison... - Page 8 14264910

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6248
Date d'inscription : 30/03/2014

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeSam 9 Juin - 12:39

Voici également des informations assorties de très belle photographies intérieures de la Malmaison.

La propriété située à quelques kilomètres de Paris est achetée en 1799 par Joséphine, l’épouse de Napoléon Bonaparte. Pensée comme un refuge par sa propriétaire, elle se transforme très vite en résidence officielle après le coup d’État du 18 brumaire. Une histoire scellée par un règne fulgurant et racontée en images dans un beau livre publié aux éditions des Falaises.


Lorsqu’au tout début du printemps 1799, Joséphine Bonaparte visite cette ancienne demeure du XVIIe siècle, elle est conquise. Son époux le général Bonaparte est en campagne en Égypte mais elle sait déjà qu’elle se plaira dans ces murs. La quiétude semble avoir investi ce château construit sur les vestiges d’un ancien manoir.

À 36 ans, la "Merveilleuse" a connu la Révolution et ses prisons. Elle a perdu son premier époux, Alexandre de Beauharnais, en 1794, condamné à mort par guillotine. Réchappée de l’échafaud, elle est parvenue à se remarier brillamment mais rêve à présent de prendre de temps à autre ses distances avec la capitale et ses luttes.


La Malmaison a subi de nombreuses transformations pour parfaire son allure impériale

Avant la fin de l’année, un événement viendra toutefois contrarier ces projets. Le coup d’état mené par Napoléon met fin au Directoire. L’époux de Joséphine devient Premier consul et la Malmaison va soudainement entrer dans l’Histoire.

La Malmaison... - Page 8 10_mal10
En découvrant son bureau, transformé en dix jours par Percier et Fontaine, Napoléon lui trouve des allures de crypte.
Courtesy of Guillaume de Laubier


"Avant que ses salons ne deviennent les coulisses du pouvoir, de nombreux aménagements et restaurations sont engagés, à un rythme frénétique. Tous les dix jours, une pièce doit avoir été transformée", fait remarquer Isabelle Tamisier-Vétois, conservateur à la Malmaison. Dès lors et jusqu’à la disparition de Joséphine en 1814, la demeure sera soumise à d’incessantes transformations.

De son vivant, cinq architectes se succéderont pour parfaire inlassablement son allure impériale. "Napoléon consul, puis empereur, le lieu doit avant tout être amplifié pour accueillir les grands de ce monde, ministres, artistes, chefs d’États. Et, surtout, il doit permettre à la domesticité de se mouvoir sans incommoder les maîtres des lieux".


Le style de la demeure est une synthèse de l'Antiquité et de la Renaissance

Un tour de force, vues les petites proportions de la Malmaison, confié aux architectes Charles Percier et Pierre Fontaine. Formés à l’Académie de France à Rome, les deux hommes sont spécialistes du décor de théâtre. Des cloisons sont abattues, de fausses colonnes installées. Par un jeu de miroirs sans tain, les pièces arborent de nouvelles dimensions. Du stuc imitant le granit et le faux marbre est posé çà et là.

Peu à peu, la demeure se pare de nouvelles teintes. Feutrées par endroits, chatoyantes ailleurs. Elle porte en premier lieu la couleur de l’Histoire.


La Malmaison... - Page 8 02_mal10
Le vestibule de la maison affiche des styles pompéien et retour d’Égypte.
Courtesy of Guillaume de Laubier


Une tente aux rayures bleues, blanches et rouges habille la salle du conseil, où se réunissent les ministres dès 1800. "Nous sommes dans un palais républicain avant tout", précise Isabelle Tamisier-Vétois. Le mobilier néoclassique en acajou noir et or est signé Jacob Frères, et s’inscrit dans le style retour d’Égypte.

L’Antiquité est également à l’honneur dans la salle à manger. Percier et Fontaine, surnommés Les Étrusques pour leur maîtrise d’un style à la mode, en font un petit bijou d’art pompéien. La pièce parée aux couleurs terre d’Égypte et vert pâle est d’une audace folle.


La Malmaison... - Page 8 13_mal10
L’Antiquité est à l’honneur dans de nombreuses pièces de la maison et notamment
dans la salle à manger.
Courtesy of Guillaume de Laubier


Au fond de la salle, des danseuses aux attributs de Déméter peintes sur stuc par Louis Lafitte, symbolisent la vie et l’abondance. La salle ne reçoit cependant que de petits comités. Pour de plus fastueuses agapes, l’empereur et son épouse font dresser des tentes dans le jardin.

La Malmaison dévoile aussi les goûts artistiques de Napoléon et Joséphine

Le château de la Malmaison revêt aussi la couleur des passions d’un couple. Rouge, le salon de musique, antre des arts pour lequel les ébénistes Jacob ont conçu quatre canapés et quatre fauteuils typiques du Consulat, drapés d’une laine vermeille rebrodée de velours noir.

Là, la maîtresse de maison prend soin d’exposer sa collection de toiles les plus modernes, notamment celles du style troubadour en vogue à l’époque qu’elle affectionne particulièrement pour leur mise en scène d’événements du Moyen-Âge ou de la Renaissance.


La Malmaison... - Page 8 14_mal10
Le salon de musique marque l’arrivée du style Consulat à la Malmaison.
Courtesy of Guillaume de Laubier


Rouge également la chambre de Joséphine. Redécorée par Louis-Martin Berthault, dernier architecte de la Malmaison, elle est aménagée en cercle. Des aquarelles de fleurs du peintre Pierre-Joseph Redouté ornent les tentures cerise. Le lit à baldaquin est paré de cygnes dorés. Funeste présage? C’est ici que l’impératrice rendra son dernier souffle, en 1814.

Depuis 1809, date de son divorce, elle y vit seule, mais la mémoire de l’empereur hante encore les lieux. À quelques pas de sa propre chambre, Joséphine a sanctuarisé celle de Napoléon. Une clarté saisissante règne dans cette pièce revêtue de tentures beiges et dotée d’un mobilier habillé de casimir jaune vanille.


La Malmaison... - Page 8 05_mal10
Quand il sera propriétaire des lieux, Napoléon III, petit-fils de Joséphine, tentera d’être fidèle à la mémoire de sa grand-mère et retrouvera même le lit
lui ayant appartenu chez son oncle le grand-duc de Leuchtenberg. Il parviendra à restituer au mieux le décor d’origine.
Courtesy of Guillaume de Laubier


Napoléon viendra une dernière fois dans ses appartements après son abdication. Le 22 juin 1815, il demande à Hortense de Beauharnais de lui ouvrir la Malmaison pour quelques jours. Il réinvestit les lieux pour préparer son départ de France, faire ses adieux aux siens… Gardant avec lui un dernier souvenir, le plus tendre, celui de Joséphine.
http://www.pointdevue.fr/

Ces informations et photographies ont été publiées en parallèle avec l'ouvrage que nous vous présentons dans la rubrique adéquate.
http://maria-antonia.forumactif.com/t22908-malmaison-le-palais-d-une-imperatrice#354133

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 19/09/2015

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeSam 9 Juin - 12:44

Quel enchantement... drunken
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule

Nombre de messages : 1358
Date d'inscription : 04/10/2017

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeSam 18 Aoû - 19:50

Primo je préviens, j'ai fusionné 36 topics sur la Malmaison. Faudrait voir à l'avenir à ne pas se disperser. La Malmaison... - Page 8 244157
Deuxio, j'ai un beau truc à poster.

Le château de Malmaison est acquis en 1799 par Joséphine. Avec les Tuileries, il est le siège du gouvernement français jusqu'en 1802, rapporte Karine Huguenaud, historienne de l'art, responsable des collections de la Fondation Napoléon.

C'est dans ce château que la plupart des grandes orientations et décisions du Consulat sont prises comme la création du Code civil ou l'instauration de la Légion d'Honneur.

Après l’installation de Bonaparte à Saint-Cloud, Joséphine décide de rester au Château de Malmaison. Elle y entreprend de grands travaux d’embellissements, dont les jardins, superbement aménagés à l'anglaise. Le parc paysager fera jusqu'à 70 hectares contre 6 aujourd'hui.



Après son divorce en 1809, Joséphine s’y retire définitivement. Elle y meurt le 29 mai 1814. A son retour de l'Ile d'Elbe, Napoléon se rend à la Malmaison en pèlerinage et y reste quelques jours, avant son exil à Sainte-Hélène.

En 1861, sous l'impulsion de Napoléon III, s'ouvre le premier musée du Consulat et de l’Empire. Il fermera ses portes en 1870. Le domaine est vendu sept ans plus tard par l'Etat à un marchand de biens qui morcèle le domaine.

En 1896, le château et son parc réduit à 6 hectares sont rachetés par le philanthrope Daniel Osiris. Il en fait don à l'Etat en 1903. Le musée rouvre ses portes en 1906.
https://www.francetvinfo.fr/

C'est beau, cet endroit. La Malmaison... - Page 8 454943

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
Tascher de La Pagerie

Tascher de La Pagerie

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 21/03/2019

La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitimeVen 22 Mar - 9:56

Airin a écrit:
Quel enchantement... drunken

Oui, à visiter et revisiter. La Malmaison... - Page 8 405462
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Malmaison... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La Malmaison...   La Malmaison... - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Malmaison...
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: