Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le Graveur

Le Graveur

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/02/2019

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeJeu 17 Oct - 21:07

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zzzz211

Wink
Revenir en haut Aller en bas
soho23

soho23

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 01/12/2018

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeJeu 17 Oct - 21:14

COMMENT MARIE-ANTOINETTE EST DEVENUE UNE ICÔNE DE LA POP CULTURE

Le 16 octobre 1793 était décapitée la reine Marie-Antoinette, il y a 226 ans. Comment une reine haïe par le peuple, surnommée l’Autrichienne et symbole de toutes les inégalités du régime, s’est-elle transformée en figure pop? En peinture, en manga, en poupée Barbie ou en film, une exposition retrace l’évolution des représentations de Marie-Antoinette à la Conciergerie à Paris.

“DE TOUS LES MONUMENTS AUXQUELS EST ATTACHÉE L’IMAGE DE LA REINE MARIE-ANTOINETTE, CELUI-CI EST SÛREMENT LE PLUS FORT : C’EST ICI QU’ELLE A ÉTÉ INCARCÉRÉE ET CONDAMNÉE À MORT”, RESITUE PHILIPPE BÉLAVAL, PRÉSIDENT DU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX (CMN), SOUS LES HAUTES ARCHES DE PIERRE BLANCHE DE LA CONCIERGERIE.

Pas une réhabilitation
L’ancienne prison de la Révolution accueille à partir de mercredi plus de 200 pièces réunies par le commissaire Antoine de Baecque. “L’idée est née il y a trois ans, dans le café en face: on voulait revenir sur cette ‘Marie-Antoinette-mania’. Il ne s’agit pas d’une réhabilitation mais d’un renouvellement de l’image, celle d’une princesse moderne qui s’émancipe du pour ou du contre”, indique ce dernier.

Marie-Antoinette est arrivée très jeune à Versailles pour y être mariée à Louis XVI. Maladroite au début, elle se défera de nombreux usages de la cour, notamment par ses coiffures extravagantes, pour devenir un personnage emblématique de la monarchie française.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 15625410

Sa chemise de nuit, le soulier qu’elle est réputée avoir perdu sur l’échafaud et sa dernière lettre sont exposés là où était sa cellule. Si ces effets étaient considérés comme des reliques par les royalistes, c’est son acte de condamnation à mort bruni par le temps qui faisait, lui, l’objet d’un culte républicain.

De harpie à martyre
Mais c’est moins à la vie de la reine qu’à son image que se consacre l’exposition. Tantôt caricaturée en harpie, tantôt peinte en sainte martyre, les représentations s’opposent et se multiplient.

Certaines représentations sont devenues ultra-célèbres, comme Le Portrait de Marie-Antoinette à la rose. Peint par Élisabeth Vigée Le Brun en 1783, ce portrait officiel a été revu par Botero en 2005 dans son style tout en grosseur, puis rejoué par l’ex-escort girl Zahia Dehar, photographiée par les plasticiens Pierre et Gilles en 2014.

Popularisée au Japon par le manga “La Rose de Versailles” de Riyoko Ikeda en 1972 – adapté en dessin animé sous le nom de “Lady Oscar” et par Jacques Demy dans un film éponyme – l’archiduchesse d’Autriche est surtout devenue une icône mondiale grâce au grand écran. Une salle de cinéma occupe le centre de l’exposition, où sont diffusés des extraits des plus de 100 films réalisés sur la vie de la reine.

Lady Di et Sofia Coppola
Le plus ancien remonte à 1903, un autre permet de retrouver Michèle Morgan dans le rôle de la reine dans les années 50, mais c’est bien le film de l’Américaine Sofia Coppola qui transforme Marie-Antoinette en figure de la pop culture en 2006. Avec ses couleurs et sa bande originale anachronique, largement composée de rock, Kirsten Dunst y campe une reine “punkette” en crise d’adolescence.

“Ce film a permis à la jeunesse de s’identifier à Marie-Antoinette” estime Annie Duprat, spécialiste d’iconographie historique. “Il est sorti quelques années après la mort de Lady D., une autre jolie princesse passionnée d’art et de mode, morte tragiquement.”

Tasses, chocolat et Barbie
La célèbre robe bleue pâle du film de Sofia Coppola est exposée face à une autre robe, signée Christian Dior, la pièce “la plus difficile à obtenir” selon le commissaire de l’exposition, qui consacre une salle aux références répétées des couturiers au style de Marie-Antoinette.

“Si la mode est si présente en France, c’est aussi parce que cette industrie a été beaucoup plus stimulée par Marie-Antoinette que par les reines précédentes” retrace Annie Duprat. “Derrière l’adoration à l’étranger pour Marie-Antoinette, il y a l’adoration du goût français du XVIIIe siècle. C’est aussi une figure commercialisable car on la reconnait vite: il suffit d’un visage de femme, d’une perruque et de bijoux”.

Et pour clore l’exposition, évidemment quelques produits dérivés à l’effigie de la reine: des tasses, du chocolat, et… une poupée Barbie.
https://www.martinique.fr/comment-marie-antoinette-est-devenue-une-icone-de-la-pop-culture/

_________________
London bridge is falling down
Revenir en haut Aller en bas
Miss Lethaby

Miss Lethaby

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2019

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeJeu 17 Oct - 22:04

Dans Herodote ils donnent une critique que je trouve assez bien faite. Je vous la partage.

Le mythe Marie-Antoinette
La reine à toutes les sauces



  • Le Centre des monuments nationaux présente l'exposition Marie-Antoinette, métamorphoses d'une image, à la Conciergerie du 16 octobre 2019 au 26 janvier 2020. Une expérience immersive car c’est dans ce lieu que la reine a vécu ses 76 derniers jours avant d’être exécutée en 1793.

    Le propos de l’exposition n’est pas de raconter la vie de la reine mais d’étudier l’évolution de son image, depuis son mariage avec le futur Louis XVI en 1770, jusqu’à nos jours.

    Retour sur la starification de Marie-Antoinette.

    Charlotte Chaulin


  • La marginale devenue superstar

Marie-Antoinette est l’un des personnages de l’Histoire les plus représentés, de son vivant mais surtout après sa mort.

Fascinante et intrigante à la fois, elle, qui n’était pas en adéquation avec son époque, est aujourd’hui admirée à travers le monde. Au point de faire parfois l’objet d’une obsession – un peu glauque - de la part de ses plus fervents admirateurs qui collectionnent tous les objets qui se rapportent à elle...

Chacun cherche à se l’approprier, à en faire « sa » reine. Elle s’est imposée comme le symbole d’une féminité malmenée et condamnée au malheur. Transposée à notre époque, Marie-Antoinette apparaît comme une jeune femme moderne et émancipée.

Véritable icône, elle occupe une place centrale dans la culture populaire. Superstar du marketing, elle fait décoller les ventes et se retrouve au cinéma, dans la mode, la littérature, le manga, l’art contemporain, les publicités ou encore d’innombrables « objets dérivés » à son effigie. Son nom sert en effet d’argument de vente à tout ce qui peut évoquer, de près ou de loin, le style de la fin du XVIIIème siècle.

Marie-Antoinette est un bon exemple de la nouvelle conception de la « célébrité » telle qu’elle se met en place entre la fin du XVIIIème siècle et le début du XIXème siècle.

Les récits qui la concernent se comptent par centaines et ses biographes (Alexandre Dumas, les frères Goncourt, Pierre de Nolhac, Stefan Zweig, Antonia Fraser) tentent de cerner son portrait psychologique.

Le mythe commence à se constituer autour d’elle dès le chemin qui la mène à la guillotine. Le peintre Jacques-Louis David aurait saisi d’elle un croquis alors qu’elle était conduite au supplice. Cette scène est d’ailleurs mise en abyme en 1900 par un tableau de Jean-Emmanuel Van den Büssche. Marie-Antoinette devient dès lors un modèle prisé des tableaux et gravures d’histoire.

  • Icône de la mode

Fashionista avant l’heure, Marie-Antoinette porte un grand intérêt à ses toilettes qu’elle choisit avec soin. À vingt-cinq ans, âge de la majorité sous l’Ancien Régime, elle se tourne vers le comble du chic : la simplicité. Elle affranchit son corps des contraintes imposées par les habits de cours en abandonnant les soies luxueuses au profit de mousselines des Indes.

La peintre française Elisabeth Vigée-Lebrun réalise une trentaine de portraits de la reine, qui ont donné lieu à de multiples copies, variations et reprises.

C’est d’ailleurs inspirée par Elisabeth Vigée-Lebrun que la reine se met à porter le chapeau de paille. Marie-Antoinette impose son style, comme on dit aujourd’hui, avec raffinement, modernité et féminité. Sa chevelure fascine et ses coiffures grandioses impressionnent ses détracteurs, qui les considèrent comme une forme de coquetterie excessive, ainsi que ses fidèles admirateurs, qui vénèrent cette reine qui a sacrifié sa chevelure pour se présenter purifiée devant le jugement divin.

Beaucoup la considèrent comme l’initiatrice de la haute couture.

Pour cette raison, elle est une source d’inspiration des plus grands créateurs qui s’amusent à faire allusion à cette reine de la mode dans leurs défilés. Et ces références se retrouvent parfois là où on ne les attend pas ! En 2017, la chanteuse de R‘n’B barbadienne Rihanna proposait une collection sportswear pour la marque PUMA inspirée de Marie-Antoinette avec des couleurs et matières phares de l’aristocratie : dentelle et satin, rose poudré et blanc...

Et Rihanna n’est pas la seule chanteuse à s’intéresser à la reine, la queen de la pop Madonna s’y réfère elle aussi ! Elle s’est grimée en Marie-Antoinette pour interpréter son tube Vogue au MTV Video Music Awards en 1990.

  • Star de cinéma

Les cinéastes affectionnent particulièrement le personnage de Marie-Antoinette, dont la profondeur psychologique et les péripéties de la vie suscitent l’inspiration. Les représentations cinématographiques de Marie-Antoinette sont aussi nombreuses que variées car chaque réalisateur se l’approprie et la dévoile sous un jour différent.

La fascination pour Marie-Antoinette tient en effet de l’ambiguïté de son image, à la fois sainte et prostituée, martyre et pécheresse, mère et monstre.

Aussi, dès 1938, le cinéaste Jean Renoir réalise un film sur l’hymne national (La Marseillaise) mettant en scène Lise Delamare dans le rôle d’une Marie-Antoinette farouchement liée à l’Autriche.

L’intérêt pour cette reine de France dépasse les frontières géographiques et le réalisateur américain W.S. Dyke réalise la même année un film sur les rapports amoureux entre Louis XVI et Marie-Antoinette.

Dans les années 1950, Sacha Guitry et Jean Delannoy s’emparent à leur tour de cette héroïne romanesque. La reine de Guitry (et sa cinquième et dernière épouse), Lana Marconi, crève l’écran. Delannoy, contrairement à Renoir deux décennies auparavant, se montre bienveillant et témoigne sa compassion envers la reine (interprétée par Michèle Morgan) dans Marie-Antoinette, reine de France (1956).

Dans les années 1970, le succès de Marie-Antoinette s’exporte au Japon. Les jeunes Japonaises sont conquises par le manga La Rose de Versailles de Riyoko Ikeda en 1972. Publié en un feuilleton de quatre-vingt-deux épisodes, ce manga a été repris et adapté maintes fois depuis. Que ce soit dans d’autres bandes dessinées (chez Glénat, Casterman ou Dargaud) ou au cinéma, dans l’adaptation de Jacques Demy, Lady Oscar (1978).

Marqueur de l’intérêt international porté à la reine déchue, c’est un film franco-nippo-américain que réalise Sofia Coppola en 2006. Marie-Antoinette, couvre la biographie de la reine d’avril 1770 (lorsqu’elle quitte Vienne) à la veille de la Révolution française.

C’est une vision très personnelle que propose la réalisatrice américaine, une queen espiègle à la sauce rock’n’roll. Après avoir consulté des historiens spécialistes de la reine et s’être notamment inspirée du livre de l’écrivaine anglaise Antonia Fraser, qui a fait un parallèle entre Marie-Antoinette et Lady Di pour présenter deux femmes animées par le refus de l’étiquette et le besoin de liberté, Sofia Coppola a choisi de créer un personnage bien loin de la réalité historique. Jean Tulard qualifiait ce film au journal Le Figaro en 2010 de « Versailles sauce Hollywood. »

C’est avec ce film que la sur-médiatisation mondiale de Marie-Antoinette devient la plus intense.

En 2012, le réalisateur français Benoît Jacquot s’intéresse lui à la monarchie française à l’aube de la Révolution dans Les Adieux à la reine avec l’actrice germano-américaine Diane Kruger qui interprète une Marie-Antoinette manipulatrice et sans état d’âme.

En 2018 encore, le réalisateur français Pierre Schoeller choisit lui d’invisibiliser Marie-Antoinette pour faire la part belle au peuple dans la Révolution dans son film Un peuple et son roi.

En 2019, la chaîne Arte diffuse une excellente docu-fiction, Ils ont jugé la reine, dans lequel la reine, même dans les moments les plus difficiles de sa vie, semble plus forte que jamais.

Marie-Antoinette n’a pas fini de se retrouver sur nos écrans. Sous toutes ses formes.
https://www.herodote.net/synthese.php?ID=2612&ID_dossier=99

Oui, ça se tient vraiment, comme vue panoramique. Very Happy

_________________
Come come where is your sense of adventure ?
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule

Nombre de messages : 1352
Date d'inscription : 04/10/2017

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeJeu 17 Oct - 22:25

Fallap a écrit:
Vous savez que ce sont principalement de vieilles dames royalistes qui s'intéressent à Marie-Antoinette ? « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 49856

Farce ! Rho ça peut pas être nous ça. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 588717

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule

Nombre de messages : 1352
Date d'inscription : 04/10/2017

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeJeu 17 Oct - 23:03

Rho Miss, il est super intéressant votre exposé. Surtout qu'on a déjà tout dans le Boudoir sur les points abordés, c'est génial. Je peux même pas voir tout, on va opérer une petite sélection.  Wink

Miss Lethaby a écrit:
Le mythe commence à se constituer autour d’elle dès le chemin qui la mène à la guillotine. Le peintre Jacques-Louis David aurait saisi d’elle un croquis alors qu’elle était conduite au supplice. Cette scène est d’ailleurs mise en abyme en 1900 par un tableau de Jean-Emmanuel Van den Büssche. Marie-Antoinette devient dès lors un modèle prisé des tableaux et gravures d’histoire.
Rendez-vous dans notre topic qui parle des deux. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 914132
http://maria-antonia.forumactif.com/t1156-dernier-croquis-de-la-reine-marie-antoinette-par-david

Miss Lethaby a écrit:
La peintre française Elisabeth Vigée-Lebrun réalise une trentaine de portraits de la reine, qui ont donné lieu à de multiples copies, variations et reprises.


Pour les fans de Vigée Lebrun c'est par ici.  Wink
http://maria-antonia.forumactif.com/f47-elisabeth-vigee-lebrun

Miss Lethaby a écrit:
Sa chevelure fascine et ses coiffures grandioses impressionnent ses détracteurs, qui les considèrent comme une forme de coquetterie excessive, ainsi que ses fidèles admirateurs, qui vénèrent cette reine qui a sacrifié sa chevelure pour se présenter purifiée devant le jugement divin.

Oui oui, nous avons parlé des cheveux de Marie-Antoinette. Une dizaine de pages bim !  « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 914132
http://maria-antonia.forumactif.com/t19-cheveux-de-marie-antoinette

Miss Lethaby a écrit:
En 2017, la chanteuse de R‘n’B barbadienne Rihanna proposait une collection sportswear pour la marque PUMA inspirée de Marie-Antoinette avec des couleurs et matières phares de l’aristocratie : dentelle et satin, rose poudré et blanc...

Pour voir ces modèles on file  « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 20113 à la gym.
http://maria-antonia.forumactif.com/t7747-marie-antoinette-a-la-salle-de-sport

Miss Lethaby a écrit:
Et Rihanna n’est pas la seule chanteuse à s’intéresser à la reine, la queen de la pop Madonna s’y réfère elle aussi ! Elle s’est grimée en Marie-Antoinette pour interpréter son tube Vogue au MTV Video Music Awards en 1990.
Les fans de la madone vont s'éclater ici  « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 887322
http://maria-antonia.forumactif.com/t4652-beyonce-et-madonna-en-marie-antoinette

Miss Lethaby a écrit:
Aussi, dès 1938, le cinéaste Jean Renoir réalise un film sur l’hymne national (La Marseillaise) mettant en scène Lise Delamare dans le rôle d’une Marie-Antoinette farouchement liée à l’Autriche.
« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 588717 zou http://maria-antonia.forumactif.com/t2118-la-marseillaise-par-jean-renoir-avec-lise-delamare-1938

Miss Lethaby a écrit:
L’intérêt pour cette reine de France dépasse les frontières géographiques et le réalisateur américain W.S. Dyke réalise la même année un film sur les rapports amoureux entre Louis XVI et Marie-Antoinette.
« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 56173 http://maria-antonia.forumactif.com/t395-marie-antoinette-avec-norma-shearer-van-dyke

Miss Lethaby a écrit:
La reine de Guitry (et sa cinquième et dernière épouse), Lana Marconi, crève l’écran.
« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 27992 Si vous le dites http://maria-antonia.forumactif.com/t5733-si-versailles-m-etait-conte-lana-marconi-realise-par-sacha-guitry-en-1953

Miss Lethaby a écrit:
Delannoy, contrairement à Renoir deux décennies auparavant, se montre bienveillant et témoigne sa compassion envers la reine (interprétée par Michèle Morgan) dans Marie-Antoinette, reine de France (1956).

Inoubliable Michèle Morgan « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 405462
http://maria-antonia.forumactif.com/t379-marie-antoinette-avec-michele-morgan-delannoy

Miss Lethaby a écrit:
Dans les années 1970, le succès de Marie-Antoinette s’exporte au Japon. Les jeunes Japonaises sont conquises par le manga La Rose de Versailles de Riyoko Ikeda en 1972. Publié en un feuilleton de quatre-vingt-deux épisodes, ce manga a été repris et adapté maintes fois depuis. Que ce soit dans d’autres bandes dessinées (chez Glénat, Casterman ou Dargaud) ou au cinéma, dans l’adaptation de Jacques Demy, Lady Oscar (1978).

Ici ça dépote. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 405448
http://maria-antonia.forumactif.com/t752-la-rose-de-versailles
http://maria-antonia.forumactif.com/t1427-lady-oscar-l-anime
http://maria-antonia.forumactif.com/t826-lady-oscar-de-jacques-demy-avec-christina-bohm-dans-le-role-de-marie-antoinette

Miss Lethaby a écrit:
Marqueur de l’intérêt international porté à la reine déchue, c’est un film franco-nippo-américain que réalise Sofia Coppola en 2006. Marie-Antoinette, couvre la biographie de la reine d’avril 1770 (lorsqu’elle quitte Vienne) à la veille de la Révolution française.
Ya plein de topics mais on va se contenter de celui-là. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 588717
http://maria-antonia.forumactif.com/t5802-marie-antoinette-avec-kirsten-dunst-sofia-coppola

Miss Lethaby a écrit:
En 2012, le réalisateur français Benoît Jacquot s’intéresse lui à la monarchie française à l’aube de la Révolution dans Les Adieux à la reine avec l’actrice germano-américaine Diane Kruger qui interprète une Marie-Antoinette manipulatrice et sans état d’âme.
« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 56173 Pareil, ya trop on va à l'essentiel.
http://maria-antonia.forumactif.com/t5856-les-adieux-a-la-reine-avec-diane-kruger-benoit-jacquot
Qu'elle est belle Diane Kruger ! « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 405462

Miss Letheby a écrit:
En 2018 encore, le réalisateur français Pierre Schoeller choisit lui d’invisibiliser Marie-Antoinette pour faire la part belle au peuple dans la Révolution dans son film Un peuple et son roi.

http://maria-antonia.forumactif.com/t9220-un-peuple-et-son-roi-de-pierre-schoeller

Miss Lethaby a écrit:
En 2019, la chaîne Arte diffuse une excellente docu-fiction, Ils ont jugé la reine, dans lequel la reine, même dans les moments les plus difficiles de sa vie, semble plus forte que jamais.

Et ça, c'est le film que nous attendons tous. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 914132

http://maria-antonia.forumactif.com/t26982-marie-antoinette-ils-ont-juge-la-reine
et que certains pourront voir en avant-première. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 914132
http://maria-antonia.forumactif.com/t44505-en-exclu-ils-ont-juge-la-reine-vendredi

Rho quel boulot ! On a tellement de matière que j'ai cru que j'arriverais jamais au bout. Shocked

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
Miss Lethaby

Miss Lethaby

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2019

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeJeu 17 Oct - 23:04

Merci pour ces illustrations. Very Happy

_________________
Come come where is your sense of adventure ?
Revenir en haut Aller en bas
Noche de Varennes

Noche de Varennes

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 25/09/2018

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeVen 18 Oct - 0:13

globule a écrit:
Fallap a écrit:
Vous savez que ce sont principalement de vieilles dames royalistes qui s'intéressent à Marie-Antoinette ? « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 49856

Farce ! Rho ça peut pas être nous ça. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 588717

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 49856 « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 49856

_________________
Le rock français c'est comme le vin anglais.
Revenir en haut Aller en bas
flower power

flower power

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 09/05/2015

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeVen 18 Oct - 0:36

Ils ont fait une vidéo en mode animation. Wink


_________________
a mortifying family tradition
Revenir en haut Aller en bas
Maria Cosway

Maria Cosway

Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 05/07/2015

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeVen 18 Oct - 1:05

I also found little things to read. Wink

Marie Antoinette’s enduring mystique

As queen of France for less than two decades, Marie Antoinette was vilified as extravagant and frivolous. Elaborately coifed and plumed, she embodied all the excesses of the French monarchy. The immortal words “let them eat cake” stuck to her glittering veneer, though there is no proof she ever said them.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 18205510
ERWIN OLAF



When she was 37, her life came to a violent end at the guillotine, a year after the Bourbon monarchy was overthrown by the French Revolution.

Yet for more than two centuries since, Marie Antoinette has been the subject of a relentless fascination and revisionist reinterpretations; she has been cast as a martyr of Christianity, victim of misogyny and xenophobia, patron of the arts, and modern-day princess.

Tracing her journey from detested queen to global idol is a new exhibition, “Marie Antoinette: Metamorphosis of an Image,” staged at the very Paris prison where she spent her last weeks.

“Marie Antoinette was a queen we know very little about,” said Antoine de Baecque, a historian of the French Revolution and curator of the show. “She played no political role until closer to the revolution, left no personal memoir or revealing correspondence from which we could glean her true personality.”

Marie Antoinette first marched onto the pages of history on May 14, 1770, when, as an Austrian child-bride, she arrived at Versailles to marry France’s dauphin, the future Louis XVI. As queen, she was called “l’Autrichienne,” viewed with suspicion befitting a foreign consort and criticized as a spendthrift and as indifferent to the plight of the French people. On Oct. 16, 1793, when she was guillotined on the Place de la Révolution, Marie Antoinette was the most hated woman in France.

“She has always fascinated historians and artists, but there has been renewed interest in Marie Antoinette in the past 20 years, ranging from Miss Piggy in ‘The Muppet Show’ to characters in Japanese manga culture,” Mr. de Baecque said.

The exhibition, which opened Oct. 16 to coincide with the anniversary of her execution, is at the Conciergerie, where Marie Antoinette was jailed and tried before the Revolutionary Tribunal.

Built on the Île de la Cité in the Seine, the site is ominous, with its Gothic architecture and medieval dungeons. Once a royal residence, it was turned into a tribunal and prison in the 14th century after King Charles V appointed a “concierge” vested with judicial powers to run it.

During the French Revolution, hundreds of prisoners, including the “widow Capet” (from the name of the medieval dynasty that ruled France) as the captive Marie Antoinette was known, transited through its holding cells.

“Marie Antoinette was transferred here on Aug. 2, 1793, under cover of the night,” Cécile Rives, administrator of the Conciergerie, said in an interview. “She spent 73 days awaiting trial in a sinister part of the building that was filthy and disease-ridden, a real antechamber of death.”

Louis XVIII, Marie Antoinette’s brother-in-law, became king in 1814 and decreed Oct. 16 a day of national mourning. On the site of her cell, he built a mourning chapel, which is open to the show’s visitors.

“Marie Antoinette became a Christian martyr when the Royalists returned to power,” Ms. Rives said. “It was the first appropriation of her image to legitimize the new monarchy.”

Her image, fueled by the imagination of artists, fashion designers, filmmakers and decorators, has continued to evolve. Antonia Fraser’s best-selling biography “Marie Antoinette: The Journey,” which offered a more humane vision of the queen, was the basis for her rebirth as a modern-day princess in Sofia Coppola’s 2006 film.

To show how cinema has reshaped the image of Marie Antoinette, Mr. de Baecque has gathered some of the extraordinary costumes created for Kirsten Dunst, who played the queen in Ms. Coppola’s film, namely the blue dress and hat she wore when she first met the dauphin upon arriving in Versailles. (Milena Canonero won one of her four Oscars for costume design for the film.)

Mr. de Baecque also collaborated with Anne Seibel, the film’s art director, to recreate, using fabrics from the set, the ambience of the queen’s bedroom at Versailles, so that visitors could see “some of the real physical elements that have helped to construct the image of a modern-day Marie Antoinette.”

The 250-some objects in the show range from Marie Antoinette’s official portrait by Élisabeth Louise Vigée Le Brun, a painter who owed her fame to the queen’s patronage, to her stark image as the widow Capet, stripped of title and ornaments.

A cotton shirtdress she is believed to have worn and a single shoe — a mule known as a Soulier à la St. Huberty — which she is said to have lost on her way to the guillotine, attest to her fall from grace. “It is a size 36.5, which would have been her size,” Ms. Rives said.

Her hair, piled high on her head, has inspired a cult of bouffants, as seen in a self-portrait by the photographer Kimiko Yoshida. A body holding her severed head, with papillote curls and blood dripping into a puddle, inspired “Marie Antoinette +1793” by the photographer Erwin Olaf in his “Royal Blood” series. The French artist duo Pierre et Gilles took the derision further in 2014 when they photographed Zahia Dehar, a scandalous Parisian escort turned lingerie designer, as a modern-day Marie Antoinette.

While some of her personal effects may be in the show, Marie Antoinette’s spirit is said to be nearby, roaming the halls of the 1758 Hôtel de Crillon, across the river. In happier times, she played the piano in a salon there, when it was a mansion.

When the architect Aline Asmar d’Amman was given the task of restoring it as part of a renovation, she said she took inspiration from the “free spirit” of the queen.

A new concealed door — for a touch of palace intrigue — connects the Salon Marie Antoinette with the nearly 2,000square-foot Suite Marie Antoinette.

“Marie Antoinette’s spirit can still be felt within these walls,” Ms. Asmar d’Amman said. “So we imagined a décor where she would feel at home if she suddenly woke up and walked into the room.”

The Salon Marie Antoinette is now a grand living room that connects through a concealed “secret” door to the new Suite Marie Antoinette.


“I am persuaded that we don’t know the real Marie Antoinette,” Ms. Asmar d’Amman said. “What we have is an idea of her as a cultured and fashionable woman, independent and irreverent, perhaps the first among true Parisiennes.”

http://iht.newspaperdirect.com/epaper/viewer.aspx

Isn't it fascinating ? drunken

_________________
Who knows what lies beneath ?
Revenir en haut Aller en bas
Oberon Saint Laurent

Oberon Saint Laurent

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 31/08/2017

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeVen 18 Oct - 1:12

Fallap a écrit:
Vous savez que ce sont principalement de vieilles dames royalistes qui s'intéressent à Marie-Antoinette ? « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 49856

Quelle drôle d'idée ! « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 564218

_________________
La folie fait le tour du globe comme le soleil
Revenir en haut Aller en bas
Maria Cosway

Maria Cosway

Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 05/07/2015

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeVen 18 Oct - 1:19

Here is another article to read. Wink

New Marie Antoinette exhibition in Paris celebrates her life

By Amy Kelly

Marie Antoinette died on the guillotine at the hands of French Revolutionaries on 16th October 1793. Upon her death, the de-throned Queen was the most hated woman in France and was used a scapegoat for all that was failing in the country at the time following her husband’s reign. Now 226 years after her execution, a new exhibition Marie-Antoinette: the Metamorphosis of an Image, is opening in Paris, presenting the changing image of Marie Antoinette and showing us other sides to the much-maligned Queen.

At the age of just 37, the former Queen was taken from her prison by horse-drawn carriage to meet her fate. The streets were filled with people shouting insults at her, spitting and throwing things. The Austrian born Marie was by then used to such insults and was nicknamed ‘Madame deficit’ and was accused of spending France in to ruin without a care for the people of her country. Even now we associate Marie Antoinette with saying ‘let them eat cake’ to the starving people, although there is no evidence she ever uttered the uncaring phrase!


Nowadays we know a lot more of what was happening in France at the time of the Revolution and we are able to look upon records of Marie Antoinette’s charitable works and donations as well as all of the negative press and form a more well-rounded view of her as a Queen and as a mother living her day to day life.


« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Screen10
By Elisabeth Vigée Le Brun


The new exhibition is running from this week until 26 January 2020 and is being held at the Concierge on the banks of the Seine, a building which once held Marie’s prison cell before her death. There are over 200 items in the collection which show Marie Antoinette at the time and how people have remembered and reinvented her over the years. These days she is remembered as an icon and her image is plastered all over French souvenirs and buildings.

Visitors will be able to see letters and portraits from the eighteenth century as well as modern-day comics and film clips all representing the Queen. The exhibition traces Marie’s reputation from that of a traitor, to a martyr, to that of a fashion icon and a woman who was hounded by the press much like the more recent Diana, Princess of Wales. The president of the French Centre for National Monuments has expressed that like Diana, Marie was a young woman unprepared for her role in life and had a tragic destiny. This exhibition aims to rehabilitate Marie Antoinette as a woman and shows the harsh treatments she faced, even if did make mistakes.

This fascinating exhibition is running at the Concierge, Paris until January 2020.

https://royalcentral.co.uk/features/new-marie-antoinette-exhibition-in-paris-celebrates-her-life-132131/

_________________
Who knows what lies beneath ?
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule

Nombre de messages : 1352
Date d'inscription : 04/10/2017

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeVen 18 Oct - 23:46

L'expo comme si vous y étiez « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 914132

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zfer20
A woman looks at a painting representing the last French queen Marie-Antoinette. AFP


« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zfer21
A dress dedicated to the French queen Marie-Antoinette. AFP


« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zfer22
The shoe of French Queen Marie-Antoinette. AFP


« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zfer23
A dress by British fashion designer John Galliano for Dior dedicated to the French queen Marie-Antoinette. AFP


« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zfer24
The key and the lock of the cell of French queen Marie-Antoinette. AFP


« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zfer25
The Conciergerie museum in Paris shows work of art depicting French Queen Marie-Antoinette. AFP


« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zfer26
A woman looks at a painting representing the last French queeen Marie-Antoinette. " AFP
https://www.gulftoday.ae/

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
tropico

tropico

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 30/09/2016

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeSam 19 Oct - 23:23

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zzzz210

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zzzz211

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zzzz212

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zzzz213

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zzzz214

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zzzz215
https://video-streaming.orange.fr/autres/marie-antoinette-icone-mondiale-exposee-a-la-conciergerie-CNT000001kg1lF.html


Si vous le dites. Pas sûr que j'aurais pas préféré qu'on me montre la vie de Marie-Antoinette. Rolling Eyes

_________________
D'où vient le capitaine? Il a perdu la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Den Duvel

Den Duvel

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 15/05/2016

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeSam 19 Oct - 23:31

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Img_4310

L'affiche est assez réussie, j'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
tropico

tropico

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 30/09/2016

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeSam 19 Oct - 23:34


_________________
D'où vient le capitaine? Il a perdu la raison.
Revenir en haut Aller en bas
pepe12547

pepe12547

Nombre de messages : 1998
Localisation : La monarchie des Habsbourg
Date d'inscription : 01/03/2018

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Oct - 8:28

Den Duvel a écrit:
« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Img_4310

L'affiche est assez réussie, j'avoue.

Je suis tenté de revenir à la Conciergerie. J'aimerais voir une exposition sur Marie Antoinette.
Revenir en haut Aller en bas
ExceLLence

ExceLLence

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 22/02/2015

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Oct - 14:48

Au combien complet ! « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 914132

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Zzzz210

De son vivant comme après sa mort, Marie-Antoinette n’a cessé de fasciner. Tantôt détestée, tantôt adulée, elle fit l’objet à toutes les époques d’une multitude de représentations. Dans sa nouvelle exposition, la Conciergerie se penche sur les nombreuses métamorphoses de l’image de celle que l’on surnommait “l’Autrichienne », devenue aujourd’hui reine de la pop culture. Zoom sur ce qui est sans aucun doute l’une des expositions incontournables du moment.

Le “couloir de la mort” de Marie-Antoinette à la Conciergerie
Ancien Palais de la Cité, la Conciergerie fut la résidence du roi jusqu’à la fin du XIVe siècle avant de devenir l’un des hauts lieux de détention pendant la Révolution Française. A ce titre, Marie-Antoinette fut sa plus célèbre détenue. C’est en effet ici qu’elle passa ses derniers jours avant d’être conduite à l’échafaud le 16 octobre 1793.

Symbole de la monarchie pour les républicains, martyre pour les royalistes, Marie-Antoinette exacerbe les passions. Son procès, très suivi, contribuera pour beaucoup à la dramaturgie qui entoure son personnage.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Exposi10

Vue d’ensemble de l’exposition

L’exposition revient rapidement sur cet épisode tragique de la vie de la reine. Bien que cloîtrée dans sa cellule, Marie-Antoinette fait déjà l’objet d’un grand nombre de représentations – pour la plupart inventées. Un portrait réalisé par le peintre Alexandre Kucharski quand elle était emprisonnée au temple la montre déchue, vêtue de noir, séparée de ses enfants et portant déjà le deuil de son mari qui vient d’être exécuté. Cette image de la reine face à son destin mais gardant toujours un regard digne circulera déjà beaucoup à la fin du XVIIIe siècle et fera l’objet de multiples copies.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Alexan10
Alexandre Kucharski, portrait de Marie-Antoinette emprisonnée au Temple

On trouvera en outre quelques objets remarquables comme son acte d’accusation ou encore sa dernière lettre sortie exceptionnellement de l’armoire de fer des Archives Nationales. Une petite vitrine présente par ailleurs le soulier qu’elle aurait perdu en montant sur l’échafaud. Une relique insolite dont on peine à savoir si elle est vraie ou non mais qui souligne cependant l’ampleur du culte voué à Marie-Antoinette, tant dans les collections publiques que privées.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Acte-a10
Acte d’accusation de Marie-Antoinette

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Dernie10Dernière lettre de Marie-Antoinette

Histoires et images de la Reine
Marie-Antoinette fascine par son histoire mais attise aussi la curiosité par la sophistication dont elle fit preuve et son envie de s’éloigner de la cour à Versailles. Encore aujourd’hui, la production littéraire qui entoure la reine est énorme.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Livres10
Marie-Antoinette dans la littérature

Mais ses représentations sont elles aussi nombreuses. Déjà de son vivant, un de ses portraits réalisé par Elisabeth Vigée-Le-Brun la présentant en paysanne sans attributs royaux fera scandale. Elle crée les polémiques mais suscite aussi les modes. Rappelons que Marie-Antoinette était une reine moderne, la première à avoir voulu élever elle-même ses enfants.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Marie-10
Elisabeth Vigée-Lebrun – Marie Antoinette en gaule, 1783

De nos jours, Marie-Antoinette continue à être largement représentée ou détournée comme ici par Fernando Botero ou Pierre et Gilles. La reine a même eu le droit à sa poupée Barbie !

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Marie-11
Marie-Antoinette vue par Fernando Botero, 2005 (à gauche) et Pierre et Gilles, 2014 (à droite)

Une reine martyre
Sous la restauration, en 1815, Marie-Antoinette commence à être représentée en reine martyre. Louis XVIII, le frère de Louis XVI, participera largement à la construction de cette image dans trois monuments :

  • à la Basilique Saint-Denis où il fit transférer sa dépouille
  • à la Chapelle Expiatoire qu’il fit élever à l’endroit où son corps fut retrouvé
  • à la Conciergerie en installant une chapelle expiatoire à l’emplacement de sa cellule


Ce culte, on s’en doute, ne fait pas l’unanimité. Sous la commune, en 1871, une affiche appelle à la destruction de la Chapelle Expiatoire jugée comme “une insulte permanente”.

Dans les années suivant sa mort, de multiples représentations de son exécution seront faites. Les royalistes soulignent sa grandeur d’âme là où les républicains la présentent avec un regard particulièrement hautin.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Marie-12
François Alphonse d’après Paul Delaroche, Marie-Antoinette à la Conciergerie, 1850

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Marie-13
François Flameng, Marie-Antoinette se rendant au supplice, 1885

La Reine trouvera cependant un chevalier servant en la personne de Pierre de Nolhac, hostile à la Révolution, qui cherchera à réhabiliter son image. Conservateur à Versailles, il fut son biographe tout en sauvant le château et les traces de Marie-Antoinette à Trianon.

Marie-Antoinette, le cinéma et la pop culture
Depuis plusieurs décennies, l’histoire de Marie-Antoinette a été largement racontée au cinéma. Incarnée par Sarah Bernhardt, Michèle Morgan, Emmanuelle Béart ou encore Kirsten Dunst, c’est souvent sous un angle attendri que le grand écran présente ce personnage qui fut bien malmené par son époque. On la vide souvent de sa substance politique pour la représenter comme dans le célèbre film de Sofia Coppola, sous les traits d’une reine à la mode qui cherche à s’émanciper.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Exposi11
Vue d’ensemble de l’exposition

Marie-Antoinette continue d’inspirer les artistes contemporains. On prendra l’exemple de Riyoko Ikeda qui en a fait un personnage de Manga ou encore Kimiko Yoshida qui a fait son autoportrait en s’inspirant des grandes coiffures de la reine.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Rioko_10
Riyoko Ikeda, La rose de Versailles

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Rioko_11
Riyoko Ikeda, La rose de Versailles

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Kimiko10
Kimiko Yoshida – Queen Marie-Antoinette in a court dress by Elisabeth Vigée Le Brun – Autoportrait

Avec plus de 200 objets présentés, l’exposition montre la grande variété des représentations qui ont été faites autour de Marie-Antoinette, devenue au fil du temps un personnage bien éloigné de ce qu’elle fut réellement et une icône de la pop-culture. Ces multiples portraits sont aussi le reflet de notre société, parfois cruelle, parfois clémente mais toujours très curieuse !

Vous aussi, ayez la curiosité d’aller découvrir cette exposition riche et passionnante. Profitez-en pour explorer les couloirs de la conciergerie qui vous emmèneront au cœur de la Révolution Française.

Et pour en savoir plus sur le jugement de Marie-Antoinette, Arte diffusera le samedi 26 octobre à 20h50 un documentaire. Racontée par Denis Podalydès avec Maud Wyler (2 automnes, 3 hivers) dans le rôle de la reine, cette ambitieuse fiction historique dévoile les arcanes d’un procès truqué et livre la chronique rigoureusement documentée des derniers jours de Marie-Antoinette et du basculement de la Révolution dans la Terreur.
https://culturezvous.com/marie-antoinette-reine-pop-culture/


Le film a été évoqué dans ce Boudoir, je subodore. Wink

_________________
J'veux un suaire de chez Dior
Revenir en haut Aller en bas
tropico

tropico

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 30/09/2016

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Oct - 14:52

pepe12547 a écrit:
Je suis tenté de revenir à la Conciergerie. J'aimerais voir une exposition sur Marie Antoinette.

Franchement, je ne suis pas sûr que ça en vaut la peine. Il y a de tout et n'importe quoi dans cette expo, et plein de trucs moches ou pas authentiques de la Reine.

_________________
D'où vient le capitaine? Il a perdu la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Den Duvel

Den Duvel

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 15/05/2016

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Oct - 14:56

ExceLLence a écrit:
Au combien complet ! « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 914132  

C'est "ô combien".  Wink

ExceLLence a écrit:
Le film a été évoqué dans ce Boudoir, je subodore. Wink

Nous venons juste d'en parler en effet.
http://maria-antonia.forumactif.com/t44505-en-exclu-ils-ont-juge-la-reine-vendredi#384554
Revenir en haut Aller en bas
pepe12547

pepe12547

Nombre de messages : 1998
Localisation : La monarchie des Habsbourg
Date d'inscription : 01/03/2018

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Oct - 15:51

tropico a écrit:
pepe12547 a écrit:
Je suis tenté de revenir à la Conciergerie. J'aimerais voir une exposition sur Marie Antoinette.

Franchement, je ne suis pas sûr que ça en vaut la peine. Il y a de tout et n'importe quoi dans cette expo, et plein de trucs moches ou pas authentiques de la Reine.

Je recherche déjà une date et un moyen de transport appropriés pour Paris. C'est une occasion unique de voir de nombreux objets intéressants. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 588717
Revenir en haut Aller en bas
zebulon

zebulon

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 08/06/2019

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Oct - 21:40

Fallap a écrit:
Vous savez que ce sont principalement de vieilles dames royalistes qui s'intéressent à Marie-Antoinette ? « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 49856

M'enfin ! Vous êtes royaliste, vous ? « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 564218

_________________
Je vous décrirai ce qui nous sépare.
Revenir en haut Aller en bas
Lol Shampoo

Lol Shampoo

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 11/05/2017

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeLun 21 Oct - 15:11

La chemise qu'elle portait en prison.

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 17062110

_________________
Ceux qui ne savent pas rester chez eux sont toujours des ennuyés et, par conséquent, des ennuyeux.
Revenir en haut Aller en bas
escale a bangkok

escale a bangkok

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 03/02/2019

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Oct - 20:19

Bonjour, j'ai visité cette exposition qui vaut quand même la peine, même si on est un peu perdu au milieu de tous ces objets "de culte". J'aimais la reine depuis longtemps mais je ne me rendais pas compte à quel point elle a été utilisé dans toute l'histoire et tous les arts. On finit par se demander qui on aime au juste. Alors après l'exposition, un conseil, reprendre une bonne biographie comme celle de Simone Bertière.

Pour essayer de retrouver qui était Marie-Antoinette.
Si c'est possible. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 564218
Revenir en haut Aller en bas
pepe12547

pepe12547

Nombre de messages : 1998
Localisation : La monarchie des Habsbourg
Date d'inscription : 01/03/2018

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Oct - 20:37

escale a bangkok a écrit:
Bonjour, j'ai visité cette exposition qui vaut quand même la peine, même si on est un peu perdu au milieu de tous ces objets "de culte". J'aimais la reine depuis longtemps mais je ne me rendais pas compte à quel point elle a été utilisé dans toute l'histoire et tous les arts. On finit par se demander qui on aime au juste. Alors après l'exposition, un conseil, reprendre une bonne biographie comme celle de Simone Bertière.

Pour essayer de retrouver qui était Marie-Antoinette.
Si c'est possible. « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 564218

Bien fait. Quelqu'un a visité l'exposition. Avez-vous des photos? Est-il permis de prendre des photos à l'exposition? Je devais partir pour Paris demain. Je voulais visiter l'exposition. Malheureusement, je ne vais pas à Paris maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Absalom

Absalom

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 04/08/2016

« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Oct - 21:54

Oui bien sûr, c'est possible de prendre des photos.

_________________
Jeg elsker dig for vildt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »   « Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image » - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
« Marie-Antoinette, Métamorphoses d’une image »
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Autres résidences de Marie-Antoinette :: Ailleurs à Paris-
Sauter vers: