Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny

Aller en bas 
AuteurMessage
de La Reinta

de La Reinta

Nombre de messages : 1136
Date d'inscription : 15/03/2016

Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny Empty
MessageSujet: Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny   Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny Icon_minitimeLun 11 Mar - 9:56

Oui je sais tous les prétexte sont bons pour parler de lui Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 405462 Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 405462 mais il nous manque trop Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 405462 Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 405462 Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 405462

Donc ici c'est un château coup de foudre il le voulait carrément. Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 405462

Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 25415-10

Je comprends moi aussi j'aurais craqué Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 405462
Mais vaut mieux reprendre les termes de l'article vu que moi je suis pas mal blonde. Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 244157

Un matin de neige et de verglas de janvier 1991, Karl Lagerfeld est venu, secrètement, visiter le château de Jossigny à l’invitation de celui qui en était le conservateur depuis à peine quatre mois, Jean-Claude Menou. Le célèbre couturier travaillait pour le magazine Vogue US. Il se trouvait non loin de là, au château de Champs-sur-Marne pour des séances de photos de mode.

Une visite secrète du château

Au fil de la conversation, les deux hommes se sont découvert une passion commune : l’art du XVIIIe siècle.
  • « Sa culture sur l’art du XVIIIe siècle était impressionnante ».
Jean-Claude Menou lui a, alors, proposé de visiter le château de Jossigny, datant de ce siècle, pourtant fermé au public. Cette proposition a immédiatement enthousiasmé Karl Lagerfeld qui a modifié son emploi du temps.

Le surlendemain, le rendez-vous était pris. Vers 9 h 15, il est venu chercher Jean-Claude Menou, avec son chauffeur et sa Bentley, pour prendre la direction de Jossigny. « Il avait beaucoup neigé pendant la nuit et le verglas se maintenait sur les voies secondaires. »

Un coup de foudre

Une fois arrivé, Karl Lagerfeld tombe sous le charme du château.
  • « Tout lui plaisait : l’architecture, d’abord. Karl Lagerfeld aimait aussi beaucoup les lambris et la collection mobilière, cherchait sur la ceinture des fauteuils les estampilles et s’amusait comme un enfant à les découvrir. Il datait, d’après leur style, chaque commode. »


En plus de s’extasier devant le château et son mobilier, le couturier a même lancé au conservateur
  • « qu’il était prêt à payer le décapage de la peinture récente pour retrouver les couleurs originelles, qu’il fallait faire ça tout de suite, que Nicolas Pineau était le plus grand ornemaniste du XVIIIe siècle… »


Je le rends à l’État, et en parfait état ! »

Pour ne pas louper le début du shooting, prévu à 10 h 30 à Champs-sur-Marne, les deux hommes sont repartis sur ces paroles. Mais dans la voiture, Karl Lagerfeld a formulé une requête très spéciale.
  • « Dans la voiture, il me dit : « Écoutez, j’ai une idée. Demandez au ministère de la Culture de me donner ce château », se remémore Jean-Claude Menou. « Comme, alors, je m’étrangle de surprise et commence à m’indigner, il ajoute « Attendez, cher Conservateur, attendez, je restaure Jossigny, architecture, mobilier, j’y ajoute quelques éléments de ma collection XVIIIe et, à ma mort, je le rends à l’État, et en parfait état ! Vous, enfin, l’État, avez tout à y gagner. Réfléchissez, et proposez cela au ministre, je vous en prie ! »


Le conservateur a accepté de jouer le messager. « J’étais certain de la réponse. Les biens de l’État sont, enfin, étaient inaliénables. J’en ai parlé à la Direction de Patrimoine qui m’a ri au nez, mi-indignée, mi-amusée. J’en ai informé Karl Lagerfeld. » L’homme était attristé mais pas surpris de cette décision. « Cette mise à disposition d’un monument d’État eut été interprétée comme un passe-droit, dû à des amitiés politiques », justifie l’ancien conservateur.

Contact : jclmenou@gmail.com
https://actu.fr/


Trop pas !!! Sad Sad Sad L'état est passé à côté de quelque chose de grand ; Karl en aurait fait un bijou. Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny 405462

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
 
Le jour où Karl Lagerfeld a voulu acheter le château de Jossigny
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: