Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: promenades de la marquise   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMar 10 Nov - 22:36

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110102007411188
Ecole nationale des Beaux-Arts ( 1ère partie)


Parmi les différents bâtiments qui composent l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts, cette première partie sera consacrée à la chapelle des Petits-Augustins. Elle est sans doute la plus riche de par son histoire et les collections qu’elle abrite.

Elle doit son origine à la reine Margot. En 1608, elle entreprend d’établir dans le voisinage du palais qu’elle vient de se faire construire, un couvent d’Augustins déchaussés, dit Petits-Augustins. La chapelle hexagonale dite «des louanges» fut l’une des premières à Paris à être surmontée d’une coupole.
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110102625146794
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110102713672617

Et dans laquelle se trouvent des copies en plâtre d’œuvres de Michel-Ange:
La Piéta
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_09111010281880076

Les tombeaux des Médicis
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110102924205879
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110103001976910

Le Moïse
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110103048205440

Elle s’ouvre aujourd’hui sur la chapelle proprement dite, dont Anne d’Autriche vint solennellement poser la première pierre de l’église, qui fut bâtie en 2 ans
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110103141736331

Celle-ci se compose d’une longue nef à chevet plat, recevant le jour par des ouvertures pratiquées dans la toiture
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110103303943632

Sur le mur du fond, derrière le Colleone, une copie du jugement dernier par Xavier Sigalon, commandée d’Adolphe Thiers.
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110103451375145
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_09111010355060255

A la révolution, Alexandre Lenoir entreprend de réunir et de présenter au public les vestiges architecturaux des monuments détruits par la sécularisation des biens du clergé. Nommé en novembre 1790, garde du dépôt provisoire des objets de sculpture et d’architecture centralisés au couvent des Petits-Augustins, il peut ouvrir dès 1795 le musée des Monuments français.
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110103734383159
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110103846933203
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091110104006184647
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_09111010410882218

Les bas-reliefs, statues et autres gisants sont en plâtre et servent de modèles aux étudiants.

Visite : uniquement le lundi après-midi avec les Monuments nationaux sauf pendant les vacances scolaires. (il vous en coûtera 9€ pour le conférencier des MN et 4€ de droit de visite pour l'école. La conférence a durée 2h45)

Cordialement


Dernière édition par Marquise de Chissay le Ven 13 Nov - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMar 10 Nov - 22:41

ça doit être dur d'étudier dans un tel environnement L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 49856

Mais vous avez tout visité Marquise de Chissay! L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 914132

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Promenades de la marquise   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMar 10 Nov - 23:56

Bonsoir ou bonne nuit Chou d'amour

Tout visité !

Ventre de biche ma caillou comme eut dit feu Henri IV, le roi mon père (sic Louis XIII, dans les 3 mousquetaires) Si Paris vaut bien une messe, j'ai encore beaucoup de lieux à découvrir et à vous faire partager.

Cordialement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 0:40

Bonsoir L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 454943

Vous avez largement de quoi élaborer un livre sur les grands lieux à visiter, pensez-y! L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 914132

Et tant mieux si vous en avez encore d'autres en réserve à nous faire partager L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 709648

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 9:18

Je reconnais l'étonnant Moïse du Bernin, avec ses petites cornes ... L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 35958 L'original est à Rome, dans la belle église de Saint-Paul-Hors-les-Murs .
Quelqu'un sait-il pourquoi le Cavalier ( comme on appelait le Bernin ) a planté ces petites cornes de bouc sur le front de Moïse ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 10:45

Superbe visite, une fois encore merci !! L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 914132

Sur cette photo, on imagine le son des ailes d'une ou deux colombes s'envolant vers les ouvertures du plafond... drunken (Non, non, je n'ai pas bu d'alcool au petit déjeuner).
Le cadre offre une muséographie tout à fait originale ; j'aime beaucoup cette ambiance.

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 09111010

Heureuse initiative de Lenoir !!
Quelques années après la création de ce musée, il déclarait avoir voulu créer "un asile pour les Monuments de notre histoire, que des barbares, à certaines époques, poursuivirent la hache à la main".

C'est qu'on est passé pas loin de la catastrophe avec la crise de l'été 92.... What a Face

Petit rappel historique, je copie ici un extrait lu dans L'invention des musées de Roland Schaer :

Aux biens ecclésiastiques viennent s'ajouter bientôt ceux de la Couronne, devenus biens nationaux, puis ceux des émigrés, confisqués par une loi du 8 avril 1792.
Mais au même moment, le "vandalisme révolutionnaire" vient menacer la conservation de ces richesses.
L'insurrection du 10 août met fin à la monarchie ; symboliquement, l'émeute avait, sur les places publiques, abattu les statues des rois.
Quatre jours plus tard, dans la fièvre d'un débat historique, l'Assemblée prend un décret qui proclame "que les principes sacrés de la liberté et de l'égalité ne permettent point de laisser plus longtemps sous les yeux du peuple français les monuments élevés à l'orgueil, au préjugé et à la tyrannie".
Le pouvoir incite à détruire les symboles de l'Ancien Régime, qui "offusquent le regard" d'un peuple libre.
Tous les biens de la monarchie abattue sont concernés.
Le 22 août, pourtant, sous l'impulsion du député Cambon, la cause de la conservation reprend le dessus.
La valeur artistique, celle que le musée consacre en l'isolant des autres -politique ou religieuse- est ce qui sauve les oeuvres, et le musée s'offre comme un abri.

Dans les mois qui suivent, le ministre de l'Intérieur Roland prend les choses en mains. Il multiplie les instructions et circulaires ; invoquant l'urgence, il fait voter, le 19 septembre, un décret "ordonnant le transport, dans le dépôt du Louvre, des tableaux et autres monuments relatifs aux beaux-arts se trouvant dans les maisons royales".
Le 1er octobre, il met en place la commission du Museum, formée d'artistes et d'un mathématicien, qu'il charge de préparer l'aménagement d'un nouvel établissement.
Au printemps suivant, la commission suggère que l'ouverture du Muséum des Arts se fasse le 10 août, jour anniversaire de la chute de la royauté.

L'été 1793, l'insurrection vendéenne et l'avancée des troupes alliées aux frontières créent une situation de crise presque désespérée.
En juillet, l'Assemblée ordonne que soient effacés des monuments les signes de la royauté.
Le 1er août, le député Barère propose à la Convention de décréter la destruction des tombes royales de Saint-Denis, comme pour conjurer le retour du régime aboli.
Quelques semaines plus tard sont abattues les statues de la Galerie des Rois et du portail central de Notre-Dame, qu'on prenait pour des effigies de rois de France.
Et la cérémonie du 10 août donne lieu à un sacrifice expiatoire, mis en scène par le peintre David, où sont jetés au bûcher "les vils attributs de la royauté" et les "orgueilleux hochets de l'ignorante noblesse".

Cependant, dès octobre, un nouveau thème se dégage, qui fonde cette fois pour longtemps, une politique de conservation, et qui sera martelé dans les mois suivants par l'abbé Grégoire : la République doit assumer l'histoire de la Nation, vouloir l'effacer, c'est revenir à la barbarie.
Le décret du 24 octobre 1793 condamne fermement les abus et dispose que "les monuments publics transportables, intéressants les arts ou l'histoire, qui portent quelques-uns des signes proscrits, qu'on ne pourrait faire disparaître sans leur causer un dommage réel, seront transférés dans le musée le plus voisin pour y être conservés pour l'instruction nationale".

En décembre, la commission des Monuments est remplacée par la commission temporaire des Arts, et un Conservatoire formé de dix membres, peintres, restaurateurs, sculpteurs, architectes et antiquaires, est chargé de l'administration du Muséum.
En mars de l'année suivante est publiée l'Instruction sur la manière d'inventorier et de conserver sur toute l'étendue de la République, tous les objets qui peuvent servir aux arts, aux sciences et à l'enseignement, un véritable manuel de conservation rédigé par l'anatomiste Félix Vicq d'Azyr.
Sur le plan théorique, comme sur le plan technique, le musée est érigé en conservatoire.


Dernière édition par la nuit, la neige le Mer 11 Nov - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 10:52

C'est effrayant, ce vandalisme systématique, on pourrait presque dire d'Etat !!!!!!!!!! L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 79143
Pour tout ce qui a été sauvé, combien d'œuvres d'art sont perdues à jamais ? ........
Merci, la nuit, la neige !!!
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 10:54

Merci pour ce beau résumé La nuit, la neige Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 11:17

Mme de Sabran a écrit:
Quelqu'un sait-il pourquoi le Cavalier ( comme on appelait le Bernin ) a planté ces petites cornes de bouc sur le front de Moïse ?
Ce n'est pas un fait spécifique du Bernin :
On connaît la symbolique des cornes, qui sont les attributs de l'aspect "négatif" de l'esprit humain appelé démon L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 176811 , l'autre aspect est lui appelé ange gardien L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 76214 . Moïse ainsi prend un aspect qu'il est difficile de comprendre, car enfin c'est le plus grand des Prophètes, reconnus par tous ceux qui l'ont suivi, en particulier Jésus et Mohammed.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 11:31

Il y a aussi les cornes de Ménélas ou Napoléon ! Mais la symbolique n'a plus rien à voir ... L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 49856 L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 49856 L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 49856
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 11:33

Je connais les cornes du cocu aussi L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 194575

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 11:34

Ce sont celles auxquelles je viens de faire allusion, Chou ! L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 194575 L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 194575 L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 194575
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 11:54

Oui je sais L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 194575

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 14:59

Etes-vous bien sûre , Madame Sophie ? Parce que , par exemple, au-dessus de la tête des apôtres, c'est une espèce de feu qui est représenté . Cela n'a pas la forme parfaite , et l'emplacement parfait, de deux cornes, comme c'est le cas sur le crâne de ce Moïse ! L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 56173
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 15:07

Il s'agit , dans le cas des apôtres, de l'esprit sain ( ainsi figuré par la flamme) descendu sur eux , cinq semaines environ après Pâques . C'est une flamme unique au sommet de la tête, pas deux manières de cornes .....
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 15:29

Merci, chère Marquise de Chissay, pour ce nouveau passionnant reportage ! Et merci à tous pour vos commentaires. Cette histoire de traduction erronée me trouble beaucoup, Madame Sophie... Suspect

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 18:36

pimprenelle a écrit:
Madame Sophie a écrit:
Voici le lien où j'ai pêché cette info , l'explication est plus claire que la mienne chère Pim L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 56173 .

http://www.evangile-et-liberte.net/elements/numeros/190/article8.html
Passionnant article ! Merci, Madame Sophie ! L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 454943 Je ne connaissais pas du tout cette controverse, et j'en apprends ainsi beaucoup. Il arrive souvent, en latin, qu'il soit impossible de lever une ambiguïté, sans doute voulue par l'auteur. Pourquoi pas en hébreu aussi, en effet ? J'adore ces richesses que permet le passage d'une langue à l'autre.

La corne est un symbole de puissance, en effet, par exemple la corne d'abondance, le taureaux de Knossos, et peut-être même encore Mithra. Chez nous, c'est devenu une triste caractéristique de cocufiage... Rolling Eyes Pourtant, quelle force, dans les cornes ou les ramures d'un animal !


La corne d'abondance est aussi symbole d'opulence , le Minotaure de ténèbres; Mithra est lumière solaire !!!!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeMer 11 Nov - 19:11

Mme de Sabran a écrit:
pimprenelle a écrit:
Madame Sophie a écrit:
Voici le lien où j'ai pêché cette info , l'explication est plus claire que la mienne chère Pim L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 56173 .

http://www.evangile-et-liberte.net/elements/numeros/190/article8.html
Passionnant article ! Merci, Madame Sophie ! L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 454943 Je ne connaissais pas du tout cette controverse, et j'en apprends ainsi beaucoup. Il arrive souvent, en latin, qu'il soit impossible de lever une ambiguïté, sans doute voulue par l'auteur. Pourquoi pas en hébreu aussi, en effet ? J'adore ces richesses que permet le passage d'une langue à l'autre.

La corne est un symbole de puissance, en effet, par exemple la corne d'abondance, le taureaux de Knossos, et peut-être même encore Mithra. Chez nous, c'est devenu une triste caractéristique de cocufiage... Rolling Eyes Pourtant, quelle force, dans les cornes ou les ramures d'un animal !


La corne d'abondance est aussi symbole d'opulence , le Minotaure de ténèbres; Mithra est lumière solaire !!!!! sunny
Et donc la puissance sous différentes formes. A l'inverse, chez nous, le cocu fait presque figure d'impuissant;

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Promenades de la marquise   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeJeu 12 Nov - 19:38

Ecole nationale supérieure des Beaux-arts (2ème partie)


Dans la cour Bonaparte
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112072757944510

Admirons le portail qui orne la façade de l'église provenant du château d'Anet (construit en 1548 par Philibert Delorme pour Diane de Poitiers)
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112072846991777
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112072921121504

Détails de la grille et de la porte.
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073004218995
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073037410744

Nous voici dans la cour des loges
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073124731793
ici logeaient les candidats au Prix de Rome (créé en 1663 et supprimé en 1968).

Montons les marches du Palais, après le vestibule
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073200808363

Nous pénétrons dans cette immense cour, protégée par une verrière
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073246597830
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073311464627
où les élèves exposent leurs œuvres
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073350326381
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_09111207341122875
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073436396252

Au premier étage, non prévu, la visite de la médiathèque "Stratis Andréadis".
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073516208117
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073537528520

Retour dans la cour et direction l'amphithéâtre d'honneur, où l'on peut admirer une peinture à la cire de Paul Delaroche, qui comporte 75 personnages en grandeur nature.
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073643535835
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073702810549
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073724242160
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073755681576

Traversons un mystérieux jardin
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112073909534436
et à travers les arbres, nous découvrons l'hôtel de Chimay
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112074013621751

Construit par Mansart dans la première moitié du XVIIe siècle, l'hôtel a été fortement remanié au XVIIIe siècle. Le corps de bâtiment central, flanqué de deux ailes en retour, donne du côté du quai Malaquais sur une cour d'honneur, de l'autre côté sur un jardin, qui le sépare du Palais des études. Après 1884, il a été presque entièrement évidé pour installer les ateliers de l'École. Seuls les salons du rez-de-chaussée sur le jardin conservent des éléments de décoration datant du Premier Empire et abritent l'administration de l'école.

Nous terminerons cette visite par la cour du mûrier
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112074051468732

Ancien cloître du couvent, Alexandre Lenoir y avait planté un mûrier de Chine, qui lui a donné son nom. Duban reconstruit le cloître dès 1836 en le transformant en atrium antique bordé d'arcades
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_0911120741384242
et orné d'une fontaine.

Sous le Second Empire, il complète le décor par des peintures dans le goût pompéien et les moulages des frises du Parthénon qui courent à mi-hauteur sur trois côtés
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Mini_091112074218198455

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeJeu 12 Nov - 19:43

La médiathèque est sympa L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts 709648

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeJeu 12 Nov - 19:48

Quel bel endroit !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitimeLun 8 Aoû - 22:41

Reportage de Mme de Chissay déplacé ici...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Empty
MessageSujet: Re: L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts   L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: