Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse

Aller en bas 
AuteurMessage
Airin

Airin

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 19/09/2015

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeMar 13 Aoû - 21:07

Voici qui s'annonce du plus haut intérêt, à commencer par le regard que cette production porte sur l'oeuvre de Zweig.

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Aff-ma10

DE STEFAN ZWEIG
TRADUCTION ALZIR HELLA
ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE MARION BIERRY

Je vous communique le résumé.

  • Stefan Zweig unit Marie Antoinette et la Révolution dans une même fatalité de destin, telles les deux faces d’une même médaille tragique.
    Les appels au secours que la Reine lance au cœur de la Révolution, rappellent les cris d’alarme qui émanent de la patrie de l’écrivain quatre ans avant la Seconde Guerre Mondiale.
    Stefan Zweig hisse la figure de Marie-Antoinette au rang d’héroïne dans la tempête des évènements, tout en dressant un portrait sans indulgence de la royauté et de ses dérives.


Infos pratiques et dossier de presse : http://www.theatredepoche-montparnasse.com/project/marie-antoinette/
Autres conditions : https://austrocult.fr/stefan-zweig-3/
Revenir en haut Aller en bas
Trilith

Trilith

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/08/2019

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeMer 21 Aoû - 21:27

C'est à partir du 5 septembre. J'ai bien envie d'y aller.

_________________
Il y a dans la sagesse les trois quarts de mépris.
Revenir en haut Aller en bas
betagen

betagen

Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 26/07/2016

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeSam 7 Sep - 21:38

Trilith a écrit:
C'est à partir du 5 septembre. J'ai bien envie d'y aller.

Une tite photo pour achever de vous convaincre.

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Marie-10

Une critique

  • Frivole durant son règne, grandiose dans le malheur, Marie-Antoinette, balayée par la Révolution, a remporté une victoire posthume en accédant, après son statut de victime, à celui de star. En adaptant l’une de ses plus belles biographies, celle signée par Stefan Zweig, Marion Bierry nous offre au Poche-Montparnasse une émouvante leçon d’histoire doublée d’un bel et intense moment de théâtre.

    Il fallait oser. L’exercice était périlleux. Résumer une biographie pour en faire un spectacle d’une heure vingt, le pari n’était pas à la portée de tout le monde. Et ce, même si le texte de Stefan Zweig est l’un des plus documentés et des plus sensibles écrits sur la fille de l’impératrice Marie-Thérèse. Dans ce magistral résumé, qui commence en 1770 au moment du mariage de l’archiduchesse avec le Dauphin, et qui se termine en 1793, Marion Bierry nous laisse découvrir l’essentiel de la personnalité de Marie-Antoinette, adolescente paresseuse mais joyeuse, sachant compenser ses manques par un charme inné et cette allure altière qui ne la quittera jamais. Dans son adaptation, l’actrice nous permet d’assister à une lente descente aux enfers d’une princesse qui vivra pour l’essentiel recluse à Versailles et qui manquera le rendez-vous avec son peuple. Dépensière, lançant les modes, y compris les plus farfelues, elle deviendra vite l’Autrichienne, bouc émissaire idéal, tenue responsable de tous les maux dont souffrent ses sujets. À son indéniable part de responsabilité s’ajouteront des torrents d’injures, de haine et de calomnies. Et quand la vague révolutionnaire se formera, largement entretenue et financée, à l’origine, par les ambitieux issus du cercle familial, rien ne pourra l’arrêter, surtout pas son mari, un homme introverti, myope, incapable de commander et de faire face à l’adversité, malgré une culture et une intelligence indéniables.

    Sans tenue d’époque, tout en sobriété, avec uniquement deux niveaux de scène, des jeux de lumière et quelques musiques du XVIIIème, Marion Bierry a choisi la simplicité. L’autre idée remarquable est de dialoguer avec Thomas Cousseau, qui pour sa part, n’incarne aucun personnage particulier. Mais le duo fonctionne à merveille, rendant le texte éminemment vivant, permettant aux spectateurs de faire corps avec ce destin connu mais que pourtant l’on redécouvre ici avec un plaisir non dissimulé. Stefan Zweig, intelligent, capable de voir venir les horreurs effroyables qui attendent l’Europe après le premier conflit mondial, a écrit l’histoire de la tragédie d’une Reine avec toute la sensibilité et l’acuité dont il était coutumier, en ayant forcément présent à l’esprit ce parallèle douloureux entre deux mondes (le sien et celui de Marie-Antoinette) qui, à près de 150 ans de distance, s’effondrent. Sa biographie est publiée en 1933 !

    L’adaptation et la mise en scène sont brillamment réussies et permettent de se concentrer sur le texte et un jeu d’acteurs irréprochables. Thomas Cousseau, avec beaucoup de talent, contribue à donner toute sa vitalité au récit, Marion Bierry parlant, elle, au nom de la souveraine. Sans pathos ni aucun parti pris et avec une distance étudiée, l’histoire de Marie-Antoinette qui nous est proposée est aussi didactique que passionnante, démontrant bien que celle qui fut une piètre souveraine, fut une mère et une femme accomplie, ayant raté beaucoup de choses, mais certainement pas sa sortie. L’on ne peut qu’applaudir ce dialogue entre deux acteurs qui est aussi un dialogue avec l’Histoire. Il devrait parler à nombre de spectateurs !


et encore une photo

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Marie-11
http://unfauteuilpourlorchestre.com/


Moi ça me refroidit plutôt, cette mise-en-scène sans costumes d'époque.

_________________
Il court il court le furet
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 19/09/2015

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeMar 10 Sep - 20:26

Feedback :

  • C’est drôle comme le texte de Stefan Zweig résonne tout autrement dans la petite salle du Poche-Montparnasse. Aucun décor, aucune fioriture dans cette adaptation théâtrale pour laquelle Marion Bierry, à la mise en scène, a laissé de côté toutes les analyses de l’historien pour ne garder que le sentiment de l’auteur, son regard sur cette reine qui a fait couler beaucoup d’encre. Loin d’être une héroïne, Marie-Antoinette est présentée comme une orgueilleuse, une incontrôlable noceuse, une précieuse, bien loin des réalités de son peuple. Rarement sympathique, souvent tragique, celle qu’on appelait l’Autrichienne semble ici intimement liée à la fatalité que connaîtra la monarchie. Et si, sans son union avec le futur Louis XVI, la Révolution française n’avait pas eu lieu ? Les deux comédiens (Thomas Cousseau et Marion Bierry) posent dès les premières minutes cette question au public, qui ressortira de cet intimiste spectacle avec un autre regard sur la grande Histoire. P.G.
    https://www.vanityfair.fr/


On pourrait donc (presque Wink ) ranger cette pièce dans nos uchronies ?
Revenir en haut Aller en bas
Hercule Poirot

Hercule Poirot

Nombre de messages : 158
Date d'inscription : 29/12/2017

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeSam 14 Sep - 9:12

Je vous livre la critique de Gilles Costaz.

Les deux personnages en scène sont, en même temps que des récitants, les reflets des deux figures qui sont en jeu. Thomas Cousseau, petite moustache, gilet et manches de chemise retroussées, est le double de Stefan Zweig : il l’incarne ouvertement en introduction puis devient l’un des deux narrateurs. Marion Bierry, en longue robe pourpre, les cheveux en vague brune, évoque sans cesse la reine de France, mais l’actrice reste à la troisième personne : l’on est dans une traduction vocale et physique du livre, en en respectant le caractère de narration. La mise en scène de Marion Bierry déplace les deux interprètes selon une discrète action dramatique et compose tout un jeu d’échos à partir du contraste entre ces deux acteurs et leur mobilité. Marion Bierry et Thomas Cousseau ont une présence vive et profonde. On pouvait espérer plus d’inattendu dans la mise en forme, qui tient ici du récital, mais, ainsi organisée et très organique, la soirée progresse d’une manière de plus en plus intense, la diction pure devenant une prise en charge très forte de la puissance du texte. Et nos coeurs cuirassés s’emplissent d’émotion !
https://www.webtheatre.fr/index.php

On peut déplorer des prises de positions trop freudiennes chez Zweig, mais on soulignera que son récit, plus un roman qu'une biographie, suscite encore de nos jours l'émotion.

_________________
Mais c'est tout le contraire d'un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule

Nombre de messages : 1358
Date d'inscription : 04/10/2017

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeSam 14 Sep - 9:54

Airin a écrit:
On pourrait donc (presque Wink ) ranger cette pièce dans nos uchronies ?

Si le coeur vous en dit, c'est par ici. Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  914132
http://maria-antonia.forumactif.com/t5040-uchronies

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
zebulon

zebulon

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 08/06/2019

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeDim 15 Sep - 10:31

Bah, évidemment, c'est du Zweig... Rolling Eyes

De Marie-Antoinette Stefan Zweig dit « Elle n’était ni la grande sainte du royalisme ni la grande « grue » de la Révolution, mais un être moyen, une femme en somme ordinaire, pas trop intelligente, pas trop niaise, un être ni de feu ni de glace, sans inclination pour le bien, sans le moindre amour du mal … sans soif d’héroïsme, assez peu semblable à une héroïne de tragédie ».


_________________
Je vous décrirai ce qui nous sépare.
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule

Nombre de messages : 1358
Date d'inscription : 04/10/2017

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeMar 17 Sep - 9:19

Hercule Poirot a écrit:
On peut déplorer des prises de positions trop freudiennes chez Zweig, mais on soulignera que son récit, plus un roman qu'une biographie, suscite encore de nos jours l'émotion.

Bah dans cette pièce l'aspect Révolution a l'air bien présent. Ce n'est pas que nombriliste. Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  914132

  • Fatales brioches…
    Marie Antoinette est une figure bien vivante dans notre mémoire collective. En écrivant son histoire, au début des années 30, Stefan Zweig nous montre, avec un style alerte et tout en fluidité, que les appels au secours de la reine face à la Révolution ne sont pas sans évoquer ceux de l'Autriche, leur patrie commune à tous deux, quatre ans avant la Seconde Guerre mondiale.

    Marion Bierry adapte pour nous le texte de l'écrivain et nous propose cette piqûre de rappel, indispensable et bienvenue, des grands principes qui ont mené notre société.

    Marie Antoinette nous apparaît ainsi dès le début comme une héroïne de tragédie, où la catastrophe est d'emblée annoncée et irréversible. Cette jeune fille frivole et insouciante, un peu marionnette empêtrée dans ses fils tenus par sa mère Marie-Thérèse, va soudain, sous la menace d'une Révolution dont elle ne veut pas, endosser les habits d'une femme résolue et touchant, à sa fin, au sublime.

    Marion Bierry et Thomas Cousseau, tels le choeur antique face au public, nous proposent une narration sans dialogues, mais alternée et rythmée par des ellipses qui laissent au spectateur « écouteur » la possibilité, à partir de ces éléments dispersés, de résoudre et compléter les énigmes du récit, bien connu et appris sur les bancs de l'école. Les deux comédiens insufflent une énergie au texte qui ne nous laisse pas une seconde de répit. On y prend encore plus de plaisir que devant une reconstitution historique sur Arte.

    La mise en perspective du texte de Zweig qui, comme un épitomé, raconte notre Révolution apporte à la fois une distance au récit et un écho étonnamment actuel. Certes sa version ne donne que son point de vue, et ne saurait éclairer toutes les zones d'ombre. On ne saura jamais si Marie Antoinette a vraiment proposé des brioches au peuple qui réclamait du pain, mais on imagine que celles-ci lui auront été fatales. « Il faut enseigner au peuple l'épouvante de lui-même pour lui donner du courage » déclarait Marx. C'est cette même épouvante qui a sûrement donné, à Marie Antoinette, sa force et sa dignité dans sa destinée tragique.
    https://richardmagalditrichet.tumblr.com/


Fatales brioches Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  914132 Farce ! La replacerai.

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
Bint Georch

Bint Georch

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 25/02/2019

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeSam 28 Sep - 8:55

Encore un avis glané sur la Toile :

L’adaptation de cette fresque de l’histoire de France par Marion Bierry est sans écueil, la mise en scène met en avant l’enchainement inéluctable des évènements, l’interprétation de Marion Bierry et Thomas Cousseau est pleine d’émotion et donne toute sa puissance au texte de Stefan Zweig.

Néanmoins, on a regretté quelques longueurs dans le texte et l’absence de rupture de rythme. Le tout reste un joli moment de théâtre.


Le regard d'Isabelle, https://coup2theatre.com/

_________________
Et l'orage s'en va calmé indifférent
Revenir en haut Aller en bas
pepe12547

pepe12547

Nombre de messages : 2001
Localisation : La monarchie des Habsbourg
Date d'inscription : 01/03/2018

Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitimeSam 28 Sep - 12:55

zebulon a écrit:
Bah, évidemment, c'est du Zweig... Rolling Eyes

De Marie-Antoinette Stefan Zweig dit « Elle n’était ni la grande sainte du royalisme ni la grande « grue » de la Révolution, mais un être moyen, une femme en somme ordinaire, pas trop intelligente, pas trop niaise, un être ni de feu ni de glace, sans inclination pour le bien, sans le moindre amour du mal … sans soif d’héroïsme, assez peu semblable à une héroïne de tragédie ».


Marie Antoinette était une personne formidable. Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  15435
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Empty
MessageSujet: Re: Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse    Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Antoinette au Théâtre de Poche-Montparnasse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Sur les planches-
Sauter vers: