Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L’Hôtel de Rochefort

Aller en bas 
AuteurMessage
Klada

Klada

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 26/04/2019

L’Hôtel de Rochefort  Empty
MessageSujet: L’Hôtel de Rochefort    L’Hôtel de Rochefort  Icon_minitimeMer 14 Aoû - 6:47

Donné en 1469 par le roi Louis XI à son notaire et secrétaire, Jean de Moulins, seigneur de Rochefort, l’hôtel demeura jusqu’au milieu du XVIIe siècle la propriété de la famille de Moulins. Ce qui en subsiste aujourd’hui fut édifié par Isaïe Brochard, échevin de Poitiers, et son épouse, Charlotte de Moulins, entre 1599 et 1629. L’hôtel a servi de logis à plusieurs intendants avant d’être acheté en 1786 par Louis XVI pour servir de magasin aux vivres et de boulangerie militaire. Acquis en 1969 par le ministère de la Culture, il a été depuis lors restauré et agrandi.

L’Hôtel de Rochefort  Lhotel10

Un site aménagé du XVIIe au XXIe siècle :
– Le logis en fond de cour, ainsi que le pavillon d’entrée, datent des années 1599 – 1629. Ces deux bâtiments sont classés au titre des Monuments historiques depuis 1929.
– Entre 1969 et 1974, le site, alors très dégradé, a été remodelé par l’architecte Charles Dorian pour accueillir la Direction régionale des affaires culturelles de Poitou-Charentes. Au rez-de-chaussée, le logis comprend désormais un grand escalier en pierre provenant d’un hôtel particulier de Poitiers démoli lors du percement de la rue Henri-Pétonnet. Entre l’ancienne porte d’entrée du logis et son extrémité Est, l’étage de comble met en valeur une grande salle charpentée en carène de vaisseau.
– Face au logis neuf, Claude H. Aubert a construit en 1985 un bâtiment moderne à l’emplacement de quatre maisons anciennes. La façade est en pans de bois sur rue et en parement de pierre, aluminium et verre fumé sur cour. Dans les années 1990, le cabinet Deshoulières et Jeanneau a poursuivi la réorganisation du site et souligné le rectangle formé par la cour. Une galerie de circulation couverte a été adjointe en rez-de-chaussée entre le logis neuf et le bâtiment de 1985. À l’Est du logis, une extension contemporaine a été ajoutée.

L’escalier d’honneur :
C’est en 1968 que l’escalier d’honneur de l’Hôtel de Rochefort, datant du XVIIIe siècle, fut inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments historiques, ce qui lui valut d’être sauvé de la destruction. En effet celui-ci ne se situait pas en son lieu actuel mais avait été bâti dans un hôtel particulier sis au 20 rue Bourbeau dont une grande partie avait été démolie en 1968 pour percer la rue Henri-Pétonnet. L’escalier fut donc démonté et conservé.
Afin de redonner à l’escalier d’honneur un décor de qualité, la DRAC de Poitou-Charentes prit en 1997 la décision de passer commande à un artiste de renom, de deux cartons en vue de la réalisation de nouvelles tapisseries. Albert Ayme fut ainsi contacté pour la création d’œuvres originales adaptées à leur lieu d’accueil. D’importants travaux furent aussi entrepris dans l’Hôtel de Rochefort et sur son escalier d’honneur, afin d’accueillir au mieux les œuvres d’Albert Ayme, installées en septembre 2002 et inaugurées le 4 octobre de la même année.
https://www.unidivers.fr

  • L’Hôtel de Rochefort vous ouvre ses portes. Hôtel Isaïe de Rochefort, 22 septembre 2019 14:00-18:00
Revenir en haut Aller en bas
 
L’Hôtel de Rochefort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: