Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Quand des lieux de France rappellent les maîtresses de nos rois

Aller en bas 
AuteurMessage
Grandier A

Grandier A

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 16/04/2014

Quand des lieux de France rappellent les maîtresses de nos rois Empty
MessageSujet: Quand des lieux de France rappellent les maîtresses de nos rois   Quand des lieux de France rappellent les maîtresses de nos rois Icon_minitimeDim 15 Sep - 21:34

Nos rois ont été amoureux mais rarement de leur reine. Ils leur arrivaient d’aimer ailleurs et de prendre une maîtresse royale. On croise le souvenir de ces femmes aimées des rois un peu partout en France.


La première fois que c’est arrivé, disons officiellement, c’est avec le roi Charles VII. Un garçon pas très beau d’ailleurs, tombé amoureux d’une dame d’honneur de sa cour nommée Agnès Sorel. Elle était surnommée la "dame de Beauté", à la fois parce qu’elle était belle, et parce que son royal amant lui a donné la terre de Beauté, du côté de Nogent sur Marne de nos jours. 

Plus tard, Henri II tombe amoureux de Diane de Poitiers, de 20 ans son aînée, femme magnifique, cavalière émérite, large d’esprit puisqu’on dit que c’est elle qui a expliqué à son royal amant qu’il devrait s’occuper un peu plus de son épouse, Catherine de Médicis. Le souvenir de Diane de Poitiers est perpétué par le château d’Anet, en Eure et Loir. 


Henri IV a aimé de nombreuses femmes, il serait compliqué de les citer toutes mais il y a eu Fleurette, la fille du boulanger du château de Nérac dans le Lot et Garonne, La plus connue est Gabrielle d’Estrées, connue pour le beau tableau où elle est représentée torse nue avec sa sœur dont elle pince le sein. 


Louis XIV est célèbre pour ses amours illégitimes. Après Madame de Montespan, Mademoiselle de Fontange, c’est avec Madame de Maintenon qu’il fini sa vie. On dit qu’il l’a même carrément épousée. Le château de Maintenon, en Eure et Loir, rappelle cette histoire. Pour Louis XV, il a pas mal fréquenté les filles du marquis de Nesles, à tel point que les Français disaient « 4 sœurs pour amantes, est ce être infidèle ou être constant ». La plus connue des femmes qu’il a aimées est bien sûr Jeanne Antoinette Poisson, devenue Marquise de Pompadour après avoir racheté cette terre et son beau château en Corrèze. Elle lui préférait son château de Champs sur Marne, ou son joli hôtel particulier à Paris, l’Hôtel de L’Elysée. 



Quand des lieux de France rappellent les maîtresses de nos rois Inv_de10
La dernière maîtresse royale de l’Histoire s’appelle Jeanne Bécu. Elle est née à Vaucouleurs en Lorraine. Dernier amour de Louis XV qui avait 40 ans de plus qu’elle et qui lui a offert le magnifique château de Louveciennes. En tranchant la tête de Madame du Barry, la Révolution Française a aussi tranché le fil de plusieurs siècles d’amours royales.



En écoute https://www.francebleu.fr/emissions/ils-ont-fait-l-histoire/quand-des-lieux-de-france-rappelle-les-maitresses-de-nos-rois

_________________
What else ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand des lieux de France rappellent les maîtresses de nos rois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Clips, radio, musique et vidéos-
Sauter vers: