Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Fév - 11:37

L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 MiaouTraduction: merci Lucius.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Fév - 11:47

Lucius a écrit:
Ça me semble tout à fait d'époque, comme la dorure. Les couleurs étaient vives et franches, c'est le XIXème qui suppose au XVIIIème des couleurs palichones et grisâtre (le célèbre gris Trianon).

C'est au palais de Fronteira, à Lisbonne, que nous avons fait une incroyable indigestion de bleu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Fév - 18:47

Lucius a écrit:
Merci. Je crois qu'il serait plus juste d'appeler ce sujet du nom de l’hôtel, c'est à dire Rohan-Strasbourg, ce qui évite la confusion avec l'autre hôtel de Rohan(-Guéméné) place royale.
Hum...on va penser qu’il est à Strasbourg (et un sujet existe déjà sur le palais Rohan là-bas).
Rohan-Soubise, Rohan-Strabourg, Rohan-Guéménée, Rohan-Chabot...
Je comprends Marie-Antoinette ! Quelle plaie ces Rohan ! Rolling Eyes L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Fév - 18:56

Je crois que la tribu qui la débèquetait, c'était celle des Noailles . L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 49856
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Fév - 19:56

Mme de Sabran a écrit:
Je crois que la tribu qui la débèquetait, c'était celle des Noailles.
Ah oui...tu as raison ! L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575
Les Rohan-Noailles, ils existent ? L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 244157
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Fév - 19:57



Nope ! L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 194575
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Fév - 22:50

Il est vrai que dès qu'elle donnait une faveur à l'un des membres de la société Polignac, c'était en marchant sur les plates-bandes des Noailles ! Les Rohan au contraire, j'ai l'impression, n'avaient pas mauvaise presse auprès de la reine, à commencer par la Gouvernante des Enfants, la princesse de Guéméné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 8:24

Lucius a écrit:
Il est vrai que dès qu'elle donnait une faveur à l'un des membres de la société Polignac, c'était en marchant sur les plates-bandes des Noailles ! .

Ah bon ? scratch Et quand donc, par exemple ? Attendez, je cherche ...

Marie-Antoinette a marché sur les plates-bandes des Noailles quand elle a donné la surintendance de sa maison à la princesse de Lamballe : Mme l'Etiquette n'a plus eu qu'à se retirer .
Mme de Polignac n'est pas concernée .

Mais il arriva un jour que Yolande lut à Marie-Antoinette une lettre de Jacob-Nicolas Moreau . Il lui rapportait que Mme de Noailles le disait son espion auprès de la reine !!!
Quand Marie-Antoinette donna la charge de premier écuyer à Jules de Polignac, c'était au détriment d'un éventuel autre survivancier du comte de Tessé qui, lui, je vous l'accorde était marié à une Noailles .
Campan confirme la réprobation des Noailles .

Réflexion de Joël Félix en cette occasion :

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la décision de Marie-Antoinette de favoriser le comte de Polignac ne fut pas le fait d'une jeune reine écervelée et inconsciente des conséquences de ses actes. Marie-Antoinette entendait établir ses fidèles à la Cour pour limiter, comme elle l'expliqua à sa mère, l'omniprésence des Noailles « qui sont une tribu déjà trop puissante ici ». La nomination d'un Noailles à l'ambassade de Londres pour y remplacer Guines semble justifier ces propos. Quant à Louis XVI, il n'avait pas cédé à une quelconque lassitude ou faiblesse pour les impétuosités de son épouse. S'il ne parvenait pas toujours à résister aux pressions, il était lui aussi personnellement hostile à l'idée de voir les grandes familles se perpétuer à la Cour sans qu'il ait son mot à dire .


Marie-Antoinette avait écrit à Marie-Thérèse :

J'ai pris à moi, pour survivancier de M. de Tessé, Monsieur le comte de Polignac, colonel du régiment du roi et homme de très bonne maison. Il est mari d'une femme que j'aime infiniment. J'ai voulu encore prévenir les demandes des Noailles, qui sont une tribu déjà trop puissante ici.


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 9:17

Mme l'Etiquette voulait-elle devenir surintendante de la maison de la reine? Marie-Antoinette a me semble-t-il créé cette charge ex-nihilo pour placer la princesse de Lamballe. En le prenant mauvais, la comtesse de Noailles a fait preuve d'un ego surdimensionné. Elle ne pouvait quand même pas prétendre à toutes les charges. Elle a du mal digérer le fait que la princesse devienne de facto sa "supérieure hiérarchique" au sein de la maison de la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 9:26

cosmo a écrit:
Mme l'Etiquette voulait-elle devenir surintendante de la maison de la reine?.

Je ne crois pas que la comtesse de Noailles ait eu cette ambition . En tout cas, je ne l'ai jamais lu nulle part .
Cette charge avait été supprimée, sous le règne de Louis XV, comme trop onéreuse pour le budget de l'Etat . Elle fut expressément rétablie pour Mme de Lamballe, comme lot de compensation, dit-on souvent, de la faveur grandissante de Mme de Poliganc au détriment de celle de la princesse .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 9:27

La raison invoquée par Marie-Antoinette pour justifier de la promotion accordée à Jules de Polignac n'est-elle pas destinée à "amadouer" sa mère ? Marie-Antoinette a eu bien raison de vouloir s'entourer de ses amis. Malheureusement, ce n'était peut-être pas très avisé politiquement parlant. La capacité de nuisance des grands seigneurs y compris les Noailles était certainement plus à craindre que celle des Polignac. La reine a été victime non pas de son inconséquence mais de sa sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 9:29

Oui, oui, vous avez sans doute raison .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 9:36

Mme de Sabran a écrit:
cosmo a écrit:
Mme l'Etiquette voulait-elle devenir surintendante de la maison de la reine?.

Je ne crois pas que la comtesse de Noailles ait eu cette ambition . En tout cas, je ne l'ai jamais lu nulle part .

Oui moi non plus. Marie-Antoinette a sorti cette charge de son chapeau, exprès pour la princesse. Personne ne s'y attendait. Je doute donc comme vous qu'elle ait consulté la comtesse avant de prendre sa décision. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 9:45

Il est certain qu'elle ne l'a pas consulté.
A la rigueur, elle aurait pu en toucher un mot à Mercy . Mais non : il tombe des nues, lui aussi .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 15:06

Je pense que l'analyse de Joël Félix est très pertinente.

Certes Marie-Antoinette entendait favoriser ses ami(e)s en nommant la princesse de Lamballe et les Polignac à de très hautes charges, par pure amitié mais aussi et cela se comprend, être enfin entourée, servie, approchée de près au quotidien par des personnes qu'elle aime. C'est tout à fait naturel.
Voir des faces de carême qui pour la plupart ont été du service de l'ancienne reine, qui lui furent imposés à son arrivée en France, ne devait pas lui être très amusant. Ado, elle se vengera en s'en moquant et en leur donnant des surnoms, afin de les dégoûter. Adulte, elle saura d'elle-même choisir qui elle veut.

De plus, les Rohan et les Noailles ont été les deux familles les plus favorisées sous Louis XIV et Louis XV. Ils se sont partagés toutes les plus grandes charges. Un équilibre constant était maintenu entre les deux familles mais il s'agit néanmoins d'un véritable monopole.

Il était temps, de renouveler la cour, de la moderniser. Louis XVI et Marie-Antoinette en avaient conscience. Tout en essayant de ménager ces familles dominantes, il a fallu en valoriser d'autres.
Les Polignac en furent les plus heureux bénéficiaires, mais à quel prix... L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 564218
Les charges acquises apparaissaient comme non légitimes, un pire scandale.
Pourquoi ? Parce qu'ils n'étaient ni Rohan, ni Noailles. Shocked

Les Noailles se vengeront quelque peu durant la Révolution. Leur famille éminente, aura de nombreux membres qui seront à la pointe des changements de 1789. Cela ne les empêchera pas d'en être victimes à leur tour, mais il est évident qu'ils ont été au début aux premières loges (et certainement au sens propre L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 49856 ).

Quant aux Rohan...
Marie-Antoinette appréciait beaucoup dans sa jeunesse la princesse de Guéméné, mettant du coup madame de Marsan à la retraite. Une Rohan favorisée, une autre négligée. Encore cet équilibre, jeu subtil des princes en leur cour.
Cette amitié profonde compensait aussi la haine que portait le reine envers un autre Rohan que nous connaissons bien.
Les liens qui l'attachaient à la princesse de Guéméné ne seront pas assez forts lors de la banqueroute.
Lassitude ? Avait-elle ouvert les yeux sur son amie qui l'entraînait dans des nuits de jeu et qui si l'on se fie aux témoignages d'époque ressemblait à une hystérique ? Par malheur, dans l'imaginaire collectif, c'est ce rôle que l'on donne habituellement à madame de Polignac...
Le roi et la reine ne les aideront pas et profiteront même de leur déroute en récupérant la charge de gouvernante au profit de leur meilleure amie, rachèteront quelques-uns de leurs biens comme la maison de Montreuil offerte à la jeune soeur du roi...
On sent bien là une volonté farouche d'écraser les Rohan.
Et quand éclatera l'affaire du collier, Louis XVI et Marie-Antoinette penseront longtemps et certainement jusqu'au bout, qu'il ne s'agissait rien d'autre d'une manière à la fois de récupérer leur fortune perdue mais aussi de se venger du couple royal qui les avait abandonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 15:35

Je suis absolument d'accord avec toi Reinette !!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 17:39

Le célèbre CARDINAL COLLIER était un ROHAN GUEMENEE
son palais était le ROHAN STRASBOURG sis RUE VIEILLE DU TEMPLE - PARIS 3°où il habitait lors de ses séjours à PARIS et VERSAILLES en sa qualité de grand aumonier
joint carte postale - façade sur RUE anciennement siège de l'imprimerie nationale !!!
L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 70010910

Le PALAIS ROHAN SOUBISE dit PALAIS CARDINAL situé RUE DES FRANCS BOURGEOIS est le siège des ARCHIVES NATIONALES
L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 690_0010

je joins un extrait du plan de TURGOT - au premier plan LE PALAIS SOUBISE - rue de PARADIS (francs bourgeois)
au fond un peu caché LE PALAIS ROHAN STRASBOURG rue VIEILLE DU TEMPLE
on peut constater que les deux palais communiquaient entre eux par les jardins et faisaient un bel ensemble
la rue du CHAUME est l'ancien nom d'une partie de la RUE DES ARCHIVES
le bâtiment sur la RUE DES QUATRE FILS a été démoli et un moderne a été construit pour recevoir le public des ARCHIVES....

L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 The_gr10


C.Q.F.D.

MARIE ANTOINETTE L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 454943 L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 454943
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 19:35

Reinette a écrit:
Je pense que l'analyse de Joël Félix est très pertinente.

Certes Marie-Antoinette entendait favoriser ses ami(e)s en nommant la princesse de Lamballe et les Polignac à de très hautes charges, par pure amitié mais aussi et cela se comprend, être enfin entourée, servie, approchée de près au quotidien par des personnes qu'elle aime. C'est tout à fait naturel.
Voir des faces de carême qui pour la plupart ont été du service de l'ancienne reine, qui lui furent imposés à son arrivée en France, ne devait pas lui être très amusant. Ado, elle se vengera en s'en moquant et en leur donnant des surnoms, afin de les dégoûter. Adulte, elle saura d'elle-même choisir qui elle veut.

De plus, les Rohan et les Noailles ont été les deux familles les plus favorisées sous Louis XIV et Louis XV. Ils se sont partagés toutes les plus grandes charges. Un équilibre constant était maintenu entre les deux familles mais il s'agit néanmoins d'un véritable monopole.

Il était temps, de renouveler la cour, de la moderniser. Louis XVI et Marie-Antoinette en avaient conscience. Tout en essayant de ménager ces familles dominantes, il a fallu en valoriser d'autres.
Les Polignac en furent les plus heureux bénéficiaires, mais à quel prix... L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 564218
Les charges acquises apparaissaient comme non légitimes, un pire scandale.
Pourquoi ? Parce qu'ils n'étaient ni Rohan, ni Noailles. Shocked

L'avis du comte d'Allonville :

Trois familles seules, quiqu'elles ne pussent citer ni services ni talents, recevaient environ trois millions en bienfaits annuels : c'étaient les Noailles, les Polignac et les Talleyrand .
La famille des Noailles surtout réunissait au commencement de la Révolution ( et c'était là un des abus amèrement reprochés à l'Ancien Régime ) , outre des traitements pécuniaires immenses, deux duchés, deux bâtons de maréchal, deux des quatre compagnies des Gardes du Corps, deux Cordons du Saint-Esprit et nulle famille ne pouvait en obtenir un troisième, une grandesse, un régiment propriétaire, des gouvernements, ambassades et places de Cour .

Les Polignac, même avec leurs entours, tous privilèges confondus, font franchement parents pauvres, comparés à ce que Marie-Antoinette appelait la tribu des Noailles !

En songeant à tant de bienfaits et si peu de reconnaissance, poursuit d'Allonville, les rois doivent sentir pour leur intérêts mêmes, tous les vices du favoritisme, qui n'attache que rarement ses élus et mécontente la véritable fidélité . Nous pourrions accoler aux Noailles les Talleyrand, usurpateurs de l'un des plus beaux noms de l'ancienne France, et qui, à peine sorti d'une indigente médiocrité, devinrent d'ingrats favoris .
Honneurs donc aux Polignac, qui, par un noble et rare exemple au sein des Cours, se vouèrent à une fidélité sans réserve .


J'ai déjà posté cela ailleurs. Pardonnez la redite ...

Celui du comte de la Marck est pourtant assez généralement partagé :

Quant aux dépenses auxquelles la société Polignac aurait entrainé la Reine, on les a extrêmement exagérées dans le public ( Bien sûr, puisqu'il fallait à toute force nuire à la Reine et la discréditer . Attaquer les Polignac, c'était désigner Marie-Antoinette ) On ne peut pas comparer les avantages pécuniaires que les membres favorisés de cette société ont tirés de leurs relations avec la Cour, à ces fortunes d'anciens favoris . Dans le fait, le comte et la comtesse Jules de Polignac n'ont reçu que ce qu'il fallait au juste pour soutenir à Versailles une maison devenue pendant quelques temps celle de la Reine, et où le Roi se montrait quelquefois .
Aussi , quand la Révolution est venue et les a renversés, avaient-ils plutôt des dettes que des richesses .


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 19:44

Mme de Sabran a écrit:
L'avis du comte d'Allonville :

Trois familles seules, quoiqu'elles ne pussent citer ni services ni talents, recevaient environ trois millions en bienfaits annuels : c'étaient les Noailles, les Polignac et les Talleyrand .

Vrais pour les deux derniers, on peut discuter du manque de services des Noailles, qui apportèrent des hommes de qualité aux XVIe et XVIIe. Mais au XVIIIème, certes, à part le troisième maréchal, le duc Louis, qui fut un bon militaire, les autres ne se sont pas illustrés.

L'idée que Marie Antoinette voulait sciemment mettre les Noailles au placard est intéressante, mais elle suppose un calcul politique de longue haleine ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 19:46

MARIE ANTOINETTE a écrit:
Le célèbre CARDINAL COLLIER était un ROHAN GUEMENEE
son palais était le ROHAN STRASBOURG sis RUE VIEILLE DU TEMPLE - PARIS 3°où il habitait lors de ses séjours à PARIS et VERSAILLES en sa qualité de grand aumonier

Il semble qu'il y habita en fait peu, et n'apporta pas de transformation dans le décors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 20:27

Lucius a écrit:
L'idée que Marie Antoinette voulait sciemment mettre les Noailles au placard est intéressante, mais elle suppose un calcul politique de longue haleine ....

Oh, calcul politique, vous croyez ? De la part de Marie-Antoinette, je pencherais bien plutôt pour une allergie épidermique ! L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 49856
Elle y était assez sujette ( si tant est qu'une reine puisse être sujette ! Wink L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 56173 )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitimeMer 13 Fév - 20:53

Il est vrais que les Noailles n'affichent pas de jeunes visages à la Cour à l'époque.
Donc englobés dans la disgrâce de la société de Louis XV, hop !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)   L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris) - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L’hôtel de Rohan-Strasbourg (Paris)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: