Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 12:42

Je poste un nouveau message sur la coiffures du XVIIIème parce que je voudrais savoir si les femmes portaient des perruques ou des postiches comme les hommes sans doute, eux, ils portaient, je trouve des fois quand je regarde des films qui traitent du XVIIIème siècle les coiffures sont  plutôt exagérées  Rolling Eyes
Certains sont plus réaliste comme Les Liaisons Dangereuses
Alors, quelqu`un peut-il répondre à cette question ?
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 16:51

Un des éléments les plus caractéristiques de la coiffures des femmes sous Louis XV est le tapé .
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu10
On désignait sous ce nom une coiffure dégageant le front : on relevait les cheveux et on les crêpait menu de façon à former une sorte d'auréole ou de diadème autour du visage, tandis que les cheveux de derrière restaient lisses. Pour faire tenir les mèches droites autour du front, on fixait en dessous des mèches une sorte de petit coussin de taffetas noir rempli de crin ou de coton qui était destiné à soutenir les mèches d'une part et d'autre part à permettre d'y attacher des fleurettes ou des faux cheveux ou des aigrettes.
Le tapé ne commence guère avant 1750 : sous la Régence et dans la première moitié du XVIIIème siècle , la coiffure féminine est excessivement basse et couverte d'un bonnet de petites dimensions.
Le tapé s'élève de plus en plus à partir de 1750 et au crêpé succèdent les boucles qui flottent sur le cou. Les boucles sur le cou ne sont admises qu'à la Cour : cette mode sera courante sous Louis XVI. Au milieu du XVIIIème siècle les cheveux de derrière sont souvent reployés pour former une façon de natte assez épaisse qu'on attache au sommet de la tête avec un ruban dont l'extrémité reste flottante. Il n'est pas rare qu'un bouquet de fleurettes décore le sommet de la tête ou encore une grosse boucle horizontale.
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu11
On appelait favoris les deux boucles posées sur le front et dragonnes les boucles en tire-bouchons sur les épaules.
Quand la coiffure comportait une masse de cheveux relevée, sans bonnet d'aucune sorte, on appelée cette partie de la coiffure "la physionomie relevée".

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 19:03

Les bonnets sont beaucoup de coiffures les plus employés sous Louis XV, aussi bien pour sortir que pour l'intérieur. Sous la Régence et au début du règne de Louis XVI , les bonnets sont minuscules et ne couvrent que le haut de la tête . Parfois ce n'est qu'un large noeud plat.
Le bonnet appelé cornette ne couvre le haut de la tête que partiellement : en outre il comporte deux longues brides ou barbes flottant généralement sur les épaules.On appelait cornette à la jardinière une cornette posée en arrière . Tous les bonnets sont confectionnés de gaze ou de batiste, ou encore avec un fond de linon garni de dentelles.
Le bonnet dit en battant l'oeil était un fichu de soie de dentelle et qu'on nouait sous le menton.
Quand le tapé atteignit une grande hauteur, on continua contre toute logique à porter une cornette.
Les bonnets étaient portés de préférence à la maison: pour sortir, on mettait la bagnolette ou la mantille.
La bagnolette, sorte de capeline sans bavolet , ajustée et froncée par derrière , n'était en réalité qu'un fichu de coupe particulière , mais pas un capuchon puisqu'elle ne couvrait pas la nuque.

La mantille fut d'un usage habituel : en hiver, on la portait chez soi ; en été, on la mettait dehors.
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu13
Comme pour la bagnolette , elle formait une pointe au-dessus du front et on la nouait sur la poitrine. Elle recouvrait le plus souvent un bonnet plat en dentelle.
A partir de 1750 , les bonnets semblent être d'un usage moins courant à cause de la hauteur des coiffures.
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu14
Les chapeaux, d'une façon générale, n'ont été portés que par les veuves et les femmes âgées; il y eut cependant quelques exceptions, telles que le gracieux béret Régence, le grand chapeau Pompadour , la curieuse toque relevée par-devant à la façon d'un peigne , enfin les chapeau de paille à la Bastienne, qui parurent en 1765; puis enfin le tricorne, réservé à la chasse ou à l'équitation .
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu15
grand chapeau Pompadour
Ajoutons que les femmes se poudraient entièrement les cheveux et se fardaient .

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: ...   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 19:30

J'ajoute ce petit croquis que je trouve assez drôle à propos des fameux "poufs" très en vogue à l'époque ...

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux 31

On sait également que, les coiffures étant tellement élevées, certaines dames afin de pouvoir voyager en carosse devaient passer la tête par la portière ou se mettre à genoux dans leur voiture !

Avec toutes mes amitiés,
Madame de Polignac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 19:36

Chaque coiffure en son temps, Duchesse...j'y arrive, j'y arrive Wink...nous en sommes encore au règne de Louis XV Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 19:38

Les poufs sont magnifiques mais moins avec débordement. Ma coiffure préférée du XVIII est le pouf à l'asiatique, et vous quelle est la vôtre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 22:05

La coiffure masculine sous le règne de Louis XVI voit le déclin puis la disparition des perruques.
La Galerie des modes écrivait en 1779 : "Les perruques ou les chevelures postiches passent de mode et bientôt elles ne seront plus portées que par quelques professions." A vrai dire, ce changement fut assez lent et on rencontre encore dans la plus grande partie du règne de Louis XVI les mêmes perruques que sous Louis XV, notamment le catogan et la perruque à bourse.
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu16
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu17
Cependant , en 1785, la vogue se répand des coiffures relevées par-devant avec des cheveux frisés à la pointe et s'étageant à l'arrière. On trouve un exemple dans la coiffure dite à la hérisson:
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu18
Les boucles au-dessus des oreilles de chaque côté de la tête ne sont plus morcelées comme sous Louis XV, mais elles sont continues et il n'est pas rare qu'elles fassent entièrement le tour de la tête. Ce sont les boucles en rouleaux.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 22:50

Me permettez-vous  un petit hors sujet? Embarassed

Auriez-vous l'identité du personnage en buste sur la derniére photo?

Merci.

Bagatelle.

Ps: votre exposé est passionnant!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 23:02

Il s'agit de Mirabeau. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 23:14

Oups, je l'avait pas reconnu!! Embarassed

Merci.

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux 382162
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 23:15

Avant de devenir compliquées, monumentales, excentriques, les coiffures féminines sous Louis XVI restèrent dans une note calme.
Les coiffures en diadème ne diffèrent guère des tapés de la fin du règne précédent.
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu19
Ce sont les mêmes coiffures d'une suprême élégance, dégageant la nuque, allongeant la nuque, allongeant la tête , tandis que de multiples boucles en tire-bouchons s'étagent sur les côtés. Quand ces dernières tombent sur les épaules, on les appelle toujours des dragonnes.
Quand les cheveux étaient relevés, crêpés et frisés à la pointe, on baptisait cette coiffure à la hérisson, comme pour la mode capillaire masculine. Sous Louis XVI on contrebalançait souvent la masse des boucles par un bouquet de fleurs qui en était séparé par un rang de perles. Une natte pendait derrière l'oreille et remontait en torsade , elle partait d'un noeud de ruban attachant le bouquet. Le chignon était relevé droit et le peigne à chignon le fixait au sommet de la tête ; ce peigne était dissimulé par des les boucles formées de l'extrémité des cheveux frisés et roulés au-dessus du lien. La natte et la grande torsade provenaient des cheveux du chignon que le peigne arrêtait.
Cette coiffure semble avoir été réservée à la Noblesse : elle fut adoptée par Marie-Antoinette jusqu'à la mode des poufs et des panaches de plumes.

Bien à vous.


Dernière édition par Majesté le Sam 29 Mar - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Postiches au XVIIIe   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 23:41

fleurdelys a écrit:
je voudrais savoir si les femmes portaient des perruques ou des postiches comme les hommes sans doute(...) je trouve des fois quand je regarde des films qui traitent du XVIIIème siècle les coiffures sont plutôt exagérées Rolling Eyes
[/u]
Alors, quelqu`un peut-il répondre à cette question ?
Fleurdelys

Chère Fleurdelys,

Oui, les femmes du XVIIIe portent rarement des perruques à proprement parler, mais plutôt des postiches. Dès l'époque de Louis XV, avec à la vogue du "tapé" si joliment décrite, le "tapé" proprement dit, c'est à dire la cascade de "marteaux" (boucle) est postiches : les rouleaux parfaits de cheveux postiches étant montés sur fils de fer sont ajoutés chaque matin à un chignon simple. Ils sont même, plus souvent, déjà tous réunis entre eux en une double cascade de rouleaux préfabriqués, montée sur soie, et nouée derrière la tête par un ruban. Le montage est habilement dissimulé par les coiffeurs, l'ensemble étant abondamment poudré. C'est assez difficile à expliquer en quelques mots mais j'ai des rouleaux prémontés dans mes collections, je tacherai d'en photographier.

De 1770 à 1790 environ, les coiffures montent, en hauteur d'abord, puis en volume, à la Cour essentiellement. Marie-Thérèse reproche à sa fille Marie Antoinette de porter des coiffures de trois pieds de haut, sans les plumes ni les ornements.
Sous Marie Antoinette, une telle hauteur est atteinte par l'ajout d'un postiche dit "tambourin", c'est à dire une armature en fil de fer, de forme variée (en coeur, en cylindre, etc...) couverte d'une toile sur laquelle sont implantés de vrais cheveux. Les vrais cheveux, longs, mis en plis au fer ou en papillottes, et abondamment crêpés, de ces dames sont rabattus par dessus le "tambourin" pour le dissimuler. On ajoute encore par dessus des boucles postiches, des nattes postiches ou des catogans postiches... A nouveau mis en pli au saindoux et abondamment poudré, cet échafaudage pouvait être impressionnant... Et fragile ! Les mémorialistes rapportent quelques cas spectaculaires d'effondrement du "pouf".

Les hommes qui ont la chance d'avoir de beaux cheveux longs utilisent également des marteaux montés sur fil de fer pour faire leur "frisure" des côtés.

On porte à la Cour et dans la haute bourgeoise des perruques et postiches de cheveux naturels, ou le plus souvent de crins et de cheveux mélangés, le crin donnant davantage de tenue et de volume. J'ai eu entre les mains une perruque de Voltaire, elle était en crin et cheveux. Les "marrons" (multitude de boucles rondes)étaient cousus sur la base, la perruque n'était donc pas recoiffé regulièrement. Sa mise en pli était définitive !
Les classes moyennes, les domestiques portent des perruques de crins. Pour fuir discrètement, en juin 1791, Louis XVI avait opté pour une grosse perruque en crin.


J'espère répondre un peu à la question de Fleurdelys,

Charles Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeSam 29 Mar - 23:52

Vers 1781, on constate une tendance à adopter des coiffures basses et larges donnant parfois à la tête une forme presque carrée. Ces coiffures basses étaient parfois frisées et avaient une longue mèche flottante dans le dos, mais le plus souvent la tête était entièrement bouclée. Cette dernière coiffure mérite l'attention : les boucles étaient savamment disposées dans des sens différents , ce qui contribuait à donner à l'ensemble un aspect à la fois négligé et élégant .
La coiffure à la capricieuse se rattachait aux coiffures en diadème , mais avec plus de fantaisie;elle était de mode vers 1779. En serrant par un ruban une partie de la chevelure au sommet de la tête, on obtenait une masse de cheveux bouclés du plus heureux effets :
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu20

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 0:45

Merci Charles-Alexandre pour ces détails de confections capillaires dont vous connaissez les secrets .
Je poursuis mon historique quitte à vous répétez quelque peu ...Wink

Pour obtenir une coiffure en hauteur suivant la mode, les coiffeurs eurent recours d'abord à un coussin de crin assujetti sur le crâne, puis aux poufs.
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu21
On désignait de ce nom des pièces de gaze et de faux cheveux qu'on introduisait entre les mèches et qu'on chargeait d'accessoires les plus variés.
Il y avait le pouf au sentiment avec une multitudes de bibelots , d'oiseaux, de fleurs, de poupées, de légumes ; ces accessoires devaient exprimer le goût de la personne.
Le pouf à la Belle-Poule était ornée d'une frégate :
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu22
Le pouf à la Victoire était orné d'une branche de laurier.
Il y en eut d'autres plus extravagants encore. Un autre élément essentiel à la coiffure féminine à cette époque était le panache de plumes :
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu23
On commença par trois plumes plantées derrière le chignon, c'était la coiffure en qu'es aco ?
Bientôt on en augmenta le nombre et la grandeur. Il n'était pas rare de voir mélanger aux plumes des fleurs de toute sorte ( qui pour rester fraîches trempaient dans des flacons d'eau dissimulés dans les cheveux tout en épousant la forme du crâne Wink ), des aigrettes de diamants ou des rubans.On appelait rosette posée en position le grand de ruban derrière la tête et papillon la partie du bonnet qui s'étalait comme deux ailes au sommet de la chevelure.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 0:58

L'époque Louis XVI a imaginé un nombre considérable de bonnets.
Le type le plus répandu est sans doute le bonnet dit dormeuse , ainsi nommé parce qu'on le portait la nuit:
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu24
Sa passe ruchée encadre étroitement la tête et il est serré par un ruban se terminant au sommet de la tête par un noeud.
Dans le jour, les femmes portaient chez elles un bonnet dormeuse un peu différent et dont la passe , au lieu de descendre jusqu'aux oreilles, se relevait au-dessus de la nuque : il était muni de barbes.
Le bonnet dit baigneuse consiste en deux ailes volumineuses et des franges pendantes :
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Coiffu25
Les bonnettes et chapeaux-bonnettes, avec leur passe immense cachant tout le haut du visage, étaient importés d'Angleterre.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 14:25

Merci Majesté et Charles Alexandre
Pour cette leçon sur la coiffure du XVIIIème siècle. C`est très intéressant.

J`ai regardé hier ce film, Amadeus qui m'a amenée à poser cette question sur la coiffure de l`époque. Wink


Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 15:35

Quel rigolo, cet Amadeus ! Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux 244157

geek lol! Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux 00102 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Lol1 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Haha4
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 18:48

Mille fois merci pour cet exposé des plus intéressants...

Il est vrai que les coiffures monumentales de l'époque m'ont toujours interloqué...

Mais, la laque existait elle déjà en ce temps (sous une autre forme bien entendu)...Comment fixait on tout ça? Au cinéma de nos jours c'est très facile avec les sprays divers...Mais à l'époque?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 19:14

Anthony a écrit:
Mais, la laque existait elle déjà en ce temps ?
Charles-Alexandre a écrit:
A nouveau mis en pli au saindoux et abondamment poudré, cet échafaudage pouvait être impressionnant
Je présume que ce saindoux devait faire office de gel ou pâte fixante Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 19:15

L'info avait dû passer à travers les mailles du filet!

Merci
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 19:52

Même principe que le savon à l'époque des échafaudages punk !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: ...   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeDim 30 Mar - 20:05

Voici ce que l'on trouve dans le "France, dictionnaire encyclopédique" au sujets de ces coiffures ...


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Jj10
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Kk10
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Ll10
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Mm10

En espérant que vous aurez trouvé ces anecdotes divertissantes,
Votre amie dévouée,
Madame de Polignac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeLun 31 Mar - 11:25

En plus d'être intéressantes, ces informations sont cocasses!

Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeLun 31 Mar - 12:38

On imagine la honte et la confusion d'une grande dame dont le pouf dégringole en pleine galerie des glaces!!!!! Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux 194575

De quoi alimenter les conversations au moins pour une journée à Versailles!!!!! lol!

Fureur et damnation pour le pauvre coiffeur en perspective!!! Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux 580524



flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitimeMar 1 Avr - 0:36

Oui, ces anecdotes nous font sourire Smile Merci pour ce texte Madame de Polignac.
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Modes, coiffures et costumes-
Sauter vers: