Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeLun 9 Fév - 22:43

Jamais je n'ai trouvé preuve ou mention dans une source sérieuse de cette histoire de dormir assis.
Si quelqu'un a des précisions, cela est bienvenue!

Ce que je sais c'est qu'on utilise oui oreillers et traversins, mais jamais assez pour dire qu'on est assis. Les tableaux qui représentent des gens dormants sont toujours couchés. S'il sont assis, c'est un malade ou une accouchée qui reçoit de la visite. Cela va donc de soi d'être assis.

Normalement on se décoiffe chaque soir.
Si on garde la coiffure pour 1 ou 2 nuits, c'est comme aujourd'hui lorsqu'on a payé le coiffeur pour une coiffure spéciale que l'on ose défaire. Ou encore comme les femmes des années 1940, qui allaient se faire coiffer une fois la semaine et que le reste du temps elles tentaient au mieux de ne pas trop se défaire la coiffure la nuit.

Voilà!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeLun 9 Fév - 22:58

Pourtant, j'ai lu cela quelque part et à plusieurs reprises et j'en avais été surpris, je n'invente rien, remarquez comme les lits étaient plus courts que de nos jours, donc les gens ne pouvaient s'y allonger? bien à vous madame de Périgny
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeLun 9 Fév - 23:47

Je crois que les gens de l'époque, en plus d'être un peu plus petits que de nos jours, dormaient non pas assis, mais disons avec le buste un peu plus relevé qu'en pleine position couchée Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMar 10 Fév - 11:09

Merci pour ces renseignements, Madame de Périgny. J'ai l'impression d'avoir toujours lu que les femmes dormaient assises pour protéger leurs poufs, un peu comme une idée reçue. La description la plus frappante se trouve dans "les adieux à la reine", de Chantal Thomas. Madame de Laborde qui se met au lit et croit encore sentir le poids de sa coiffure...

Etait-elle assise ? Je ne sais même plus si c'est précisé dans le texte, mais, dans mon imaginaire, elle l'est, c'est sûr ! Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMar 10 Fév - 19:59

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMar 10 Fév - 23:56

Chou d'amour a écrit:
Je crois que les gens de l'époque, en plus d'être un peu plus petits que de nos jours, dormaient non pas assis, mais disons avec le buste un peu plus relevé qu'en pleine position couchée Very Happy

Je pense à ça aussi chou, je ne pensais pas "assis" comme sur une chaise bien sûr !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 2:14

J'ai eu l'occasion de mesurer en longueur et en largeur plusieurs lits des XVIIIe et XIXe siècles... Même chose pour des chaises...et malheureusement, je n'ai pas pu faire de statistique...Il y a à la fois des plus longs, des moins longs et des de même longueur! Attention aux illusions d'optique des lits anciens!!!

Concernant la taille humaine...Je me permets de copier ici un texte d'Audrée Breton sur le sujet...

Auxologie : de quessé ?

Première chose à savoir : l'étude de l'évolution de la taille humaine est une science reconnue qui se nomme "auxologie" et dont le plus grand spécialiste mondial est John Komlos. C'est important : beaucoup de gens pensent que ce sont des divagations de mystico-croyants.....

Cette science est très jeune, elle existe sérieusement depuis les années 1970, mais les premières études ne sont sorties qu'en 1990 ! C'est pourquoi ni les professionnels et ni le grand public ne sont au courant.

La taille humaine mondiale actuelle, soit la moyenne pour l'être humain (donc hommes + femmes de plus de 23 ans), est de 170 cm. Cette taille a varié entre 160 et 180 cm depuis l'homme de Cro-Magnon (soit 250 000 ans av. J.-C.). Ces variations ne sont pas évolutives, dans le sens où on ne remarque pas une augmentation linéaire ("les générations ne grandissent pas".) La plupart du temps, la moyenne tourne autour de 170 cm, soit entre 165 et 175 cm. Évidemment, ce sont des moyennes mathématiques, ce qui signifie que devant plusieurs groupes d'individus provenant de différentes époques, on ne verrait pas de différence à l'œil nu, sans prendre de mesures.

Certaines courtes périodes de l'humanité, dans certaines cultures, ont été marquées par des baisses mathématiquement significatives...on parle ici d'une moyenne de 159 cm (par exemple, en France sous le règne de Louis XIV). Encore une fois, à l'œil, la différence ne paraît pas beaucoup sans études chiffrées. Sinon, la courbe évolutive est très irrégulière : dès fois on grandit, puis on rapetisse, selon les régions et les époques.

Tailles moyennes en cm
Homme et femme entre 23 et 55 ans
Selon leur siècle de naissance
en Europe

Siècles Tailles (cm)
1 170,3
2 169,2
3 170,3
4 169,4
5 170,8
6 172,1
7 171,2
8 170,3
9 170 5
10 170,0
11 170,9
12 171,1
13 169,1
14 170,4
15 170,1
16 170,9
17 168,8
18 170,9

2006 170 cm

Référence : Nikola Koepke et Joerg Baten, Univ. Tuebingen et CESifo
The Biological Standard of Linving in Europe During the Last Two Millennia.


Alors d'où provient cette croyance...?

1. L'incompréhension de ce qu'est une différence mathématiquement significative. Quelques centimètres de moyenne ne sont pas détectables à l'œil nu. On ne parle pas d'un ou deux pieds !

2. L'habitude des gens de se baser sur des impressions....C'est la fameuse histoire du poisson qu'on pêche qui était grand "comme ça"....si on était si bon pour mesurer à l'œil, il n'y aurait pas tant de règles et de gallons ! Les gens sont nuls pour mesurer à l'œil. Et presque tous leurs arguments sont basés sur cette impression de "plus petit". Combien de fois ai-je répétée que "les impressions sont les pires ennemies de l'auxologue " Surtout que bien des domaines de l'humanité se spécialisent dans les trompe-l'œil : l'architecture, la mode vestimentaire, l'art, l'ébénisterie, la décoration intérieure, etc...

De toute façon, même si les gens étaient géniaux pour mesurer à l'œil, ce n'est pas en mesurant une chaise ou une armure ou une porte que l'on mesure une taille humaine. C'est en mesurant un squelette ou un être humain. Personne ne mesure la canne à pêche ou le panier pour connaître la taille du poisson pêché !

3. Les informations erronées fournies par les historiens du début du siècle. C'était la mode entre 1900 et 1960 de dire que nos ancêtres étaient plus petits, car nous sommes passés du petit singe au grand homme.... dans le petit tableau de l'évolution, l'espèce humaine semble toujours grandir.

Et il y a le fameux ouï-dire. Quelque chose de bien amusant : demandez les sources des gens ! Personne ne sait d'où il tienne cette information......sinon du guide « untel »....qui lui se base sur ..."ben c'est ce que tout le monde dit".

4. Un besoin psychologique de croire que nous vivons - comme par hasard : comme nous sommes chanceux ! - à la période de l'humanité la plus agréable. La preuve : nous sommes plus beau, plus grand, plus en santé donc plus heureux. C'est important, sinon il faudrait remettre les choses en questions, prendre des décisions, s'impliquer et faire des changements ! Ouf, trop de problèmes, trop d'implications ! "Heureusement que tout est parfait (à quelques niaiseries près) à notre époque !"


Je pourrais en rédiger encore quelques pages, mais je me limite à ces infos. (...)

Audrée Breton
Membre de la SHIM
archéologue, muséologue et passionnée

( http://153945.aceboard.fr/153945-2166-5221-0-Chronique-auxologique.htm )
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 12:24

C'est un sujet très débattu, apparemment. Je vois renvoie à la discussion tenue sur "La Folie" :
http://www.lafoliedix-huitieme.eu/medecine-connaissance-corps-etc/topic356.html

En résumé, la taille des hommes a varié au cours des siècles, mais il semble que celui qui nous intéresse, le XVIII, ait connu un pic particulièrement descendant. Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 13:45

pimprenelle a écrit:
Merci pour ces renseignements, Madame de Périgny. J'ai l'impression d'avoir toujours lu que les femmes dormaient assises pour protéger leurs poufs, un peu comme une idée reçue. La description la plus frappante se trouve dans "les adieux à la reine", de Chantal Thomas. Madame de Laborde qui se met au lit et croit encore sentir le poids de sa coiffure...

Etait-elle assise ? Je ne sais même plus si c'est précisé dans le texte, mais, dans mon imaginaire, elle l'est, c'est sûr ! Wink



Et, parlant du poids des coiffures, que penser de ceci:
" Les perruques utilisent tant de cheveux naturels que le ministre Colbert, effrayé par le trafic de chevelures qui avait cours dans le royaume, dût y mettre le holà.
Marie-Antoinette, également toquée de ces accessoires, fit réaliser des perruques selon le thème de ses fêtes: on vit ainsi des voiliers dans ses cheveux et des corbeilles de fruits si lourdes que ces objets d'art requéraient l'aide d'un "porte-perruque"." C'était une manière de laquais qui suivaient les dames en tuteurant les perruques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 15:04

Citation :
on vit ainsi des voiliers dans ses cheveux et des corbeilles de fruits si lourdes que ces objets d'art requéraient l'aide d'un "porte-perruque"."   C'était une manière de laquais qui suivaient les dames en tuteurant les perruques.
Quelle est la source de cette information, ma chère?
Je n'en connais pas d'autre que cette caricature:
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Perruq10
Caricature qui a pu être prise au premier degré, non?

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 15:20

Fabuleux, fantastique !!!!!!!   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 413814  J'ai cette fichue gravure et je n'arrive pas à entrer la photo dans l'ordinateur !!!!  Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 543852  Je vous remercie de l'avoir fait pour moi ! Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 709648
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 16:32

Citation :
mais il semble que celui qui nous intéresse, le XVIIIème, ait connu un pic particulièrement descendant

C'est le XVIIe et surtout en France qu'il y a eu une baisse notable.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 16:56

Madame de Périgny a écrit:
Citation :
mais il semble que celui qui nous intéresse, le XVIII, ait connu un pic particulièrement descendant

C'est le XVIIe et surtout en France qui a eut une baisse notable.
Au XVIIIe aussi, selon cet article, du moins en Europe :
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/vie-1/d/des-hommes-du-moyen-age-aussi-grands-que-ceux-daujourdhui_4475/

Steckel s'est appuyé sur des données provenant de milliers de squelettes déterrés de sites funéraires du Nord de l'Europe et datant d'une période allant du IXème au XIXème siècle. Il s'est avéré que la taille moyenne déclinait légèrement du XIIème au XVIème siècle pour atteindre un record de bas niveau durant les XVIIème et XVIIIème siècles. Les Européens du Nord avaient alors perdu en moyenne plus de six centimètres, passant de 173,4 centimètres (IXème-XIème siècles) à 167 centimètres (XVIIème-XVIIIème siècles), perte qui n'était pas encore pleinement rattrapée durant la première moitié du XXème siècle.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 17:28

Mmmmm, merci pour ce lien interessant! Je le transfère à Audrée!!!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 17:37

Pas évident, hein... Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 79143 Il y a eu des hauts et des bas au cours de l'histoire, et en fonction des aires géographiques. On dirait que ces variations ont pu être très brutales, et très éphémères... ce qui complique encore les choses !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 18:34

Merci beaucoup pour toutes ces précision Madame de Périgny et Pim Very Happy

Comme quoi les chiffres et l'histoire, ça peut faire deux Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 244157

Scientifiquement parlant, pour une moyenne de 170 cm, une différence de 8 cm commence à être très significative (quasi 5% d'écart), donc si les chiffres donnés par Pim sont corrects, alors oui l'augmentation de la taille est non négligeable.
Mais la non linéarité de l'évolution de la taille des hommes est intéressante, car ça montre que le facteur temps n'est pas le seul à prendre en compte Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 244157

Sinon je suis d'accord avec vous Madame de Périgny, il est vrai que le fait de se croire plus grands que nos ancêtres peut alimenter de fausses rumeurs juste par orgueil Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 20:23

L'alimentation joue beaucoup, ainsi que les conditions générales d'hygiène et de stress.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 20:27

Malheureusement, à notre siecle actuel, le plus inquiétant n'est pas la hauteur que nous pourrions atteindre mais la largeur que nous atteignions déja! Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 721813

Bagatelle sunny
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 20:37

Ou, a contrario, l'anorexie chez nos jeunes filles... Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 79143 Les troubles alimentaires, quoi... C'est vrai que c'est un problème. On ne mange pas pour se nourrir, c'est clair, il y a dans cet acte un tas de fonctions sociales et d'implications psychologiques.

Vivement les petites pilules toutes calculées ! Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 914132

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMer 11 Fév - 20:46

On y arrive Pim, on y arrive Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 49856

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: appel à l'aide d'URGENCE   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Mar - 15:29

Re-bonjour à tous, je vous remercie encore pour toutes les infos que vous m'avez dejà communiquées mais j'en ai encore à vous demander !


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218 Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 564218

-construction d'un pouf
-types et matériaux qui étaient utilisés pour la réalisation d'un pouf
-les différents types de faux cheveux utilisés (extention , ...)
-combien de temps les femmes gardaient leur pouf et comment dormaient-elles avec ...
-les différents types de poufs (nom et photo )
-et des info sur les coiffure masculines

Je vous remercie d'avance pour votre aide qui je le sais me sera d'une grande utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Mar - 16:42

Je vous conseille d'aller faire un tour sur mon propre forum (cliquer l'image dans ma signature), rubrique Le coin du reconstituteur dans le XVIIIe siècle. Nous avons essayer de faire un tutoriel collant le plus près de l'époque, dans la mesure du possible/trouvable.Par contre, si vous vous en servez pour un devoir, ça serait gentil de nous créditer...;-) Merci!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Mar - 16:53

Bonjour !

Je ne suis pas spécialiste du tout, donc, je ne vais pas pouvoir beaucoup t'aider... Shocked N'y a-t-il pas de renseignements fiables dans les mémoires de Léonard ? Il me semble qu'à un moment il décrit la confection d'un pouf...

A priori, je dirai qu'un pouf était construit sur une armature... De quoi ? De toutes sortes de matériaux sur lequel il reposait.

Les matériaux qui le composaient pouvaient être du tissu, rubans divers, du crin, de faux cheveux, de plumes... On y ajoutait des fruits, des portraits, des objets divers compasant une scène... mini jardins, fleurs vivantes dans des petits vases dissimulés dans la masse qui forcaient à grader la tête raide.

Je pense que les faux cheveux étaient souvent en crin de cheval. Ou, alors, on utilisait de vrais cheveux coupés, comme pour les extensions actuelles. Ils servaient dans les poufs, mais aussi pour tous les postiches partiels couramment utilisés.

Vu que la confection de tels édifices capillaires duraient des heures, les femmes gardaient leur pouf plusieurs jours. Une scène des "Adieux à la reine" de Chantal Thomas y fait allusion, quand Madame Laborde dit avoir l'impression de sentir encore le poids de ses cheveux sur l'oreiller. Je pense que les femmes dormaient plutôt assises, alors, pour ne pas écraser leur pouf. Et, même ainsi, une réfection devait sans doute avoir lieu tous les matins.

Le pouf le plus connu est celui à la belle poule, représentant un bateau. Il y avait aussi les divers poufs aux sentiments. Il y a eu le pouf à l'inoculation, le pouf à l'Iphigénie... On a déjà mis quelques photos plus haut, mais il va falloir encore chercher.

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Pouf_b10

Les plus beaux poufs que j'aie vus au cinéma sont dans "the duchess".

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Duches10

Encore des robes et des poufs ici :
http://curiosites-emmanuel.blogspot.com/2008/12/lvolution-vestimentaire-partir-du.html

Les hommes pouvaient aussi porter des espèces de poufs.

Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Doc-1810

Le plus souvent, du moins à la cour, ils portaient des perruques poudrées, je pense qu'il eût été très inconvenant de se présenter en cheveux. Les rangs de boucles sur les côtés étaient très importants. Plus tard, la mode révolutionnaire a imposé le catogan et les cheveux raides à la jacobine. Fi... Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Mar - 17:00

pimprenelle a écrit:
Le plus souvent, du moins à la cour, ils portaient des perruques poudrées, je pense qu'il eût été très inconvenant de se présenter en cheveux.


Pourquoi forcémment des perruques?

Moi, je pense que tant qu'on avait ses cheveux, on les utilisaient! Quitte à ajouter des postiches. A mon avis, seuls les gens d'un certains âge et qui n'avaient plus beaucoup de cheveux se servaient de perruques entières. Louis XVI avait bien les cheveux longs! Après, tout le monde n'est pas gâté par la nature (je sais ce dont je parle!^^), mais les postiches sont là pour y remédier. Vous avez-vu à quel résultat on arrive avec Bagatelle (qui n'a pourtant pas les cheveux très longs) et avec Félicité dans notre tutoriel? Pour Félicité, pas de postiche, que du naturel! Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 413814
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitimeMar 24 Mar - 17:21

coiffure marie-antoinette a écrit:

-construction d'un pouf
Pour obtenir une coiffure en hauteur suivant la Mode, les coiffeurs ont recours à un coussin de crin assujetti sur le crâne, puis aux poufs, qui sont en fait des pièces de gaze et de faux cheveux qu'on introduisait entre les mèches et qu'on chargeait d'accessoires les plus variés.Ces accessoires (bibelots, oiseaux, fleurs, poupées, légumes, fruits) devaient exprimer le goût de la personne Wink
Citation :
-types et matériaux qui étaient utilisés pour la réalisation d'un pouf
Il y a donc la gaze, mais aussi des taffetas, du velours...
Citation :
-les différents types de faux cheveux utilisés (extention , ...)
En quoi peut-on être plus précis en ce domaine-là?
Les perruques étaient poudrées à l'amidon.
Citation :
-combien de temps les femmes gardaient leur pouf et comment dormaient-elles avec ...
Cela devait dépendre des moyens de chaque dame pour faire appel aux bons soins de son artisan capillaire...J'ai idée qu'elles devaient garder la même structure pendant environ une semaine...
Elles dormaient en recouvrant d'une large coiffe de taffetas qui emprisonner la chevelure afin d'éviter de refaire l'opération de coiffure chaque jour depuis le début Wink
Pour le poudrage, appelé l'accomodage, le patient s'envelopper d'un peignoir et se cachait le visage d'un cornet de carton Wink

On parle pourtant de Madame de Matignon qui passa un marché avec le célèbre Baulard, qui, moyennant 24000 livres par an, devait lui fournir une nouvelle coiffure chaque jour...

Citation :
-les différents types de poufs (nom et photo )
Les noms de ces poufs au sentiment deviennent aussi extravagants que les sujets:
coiffures au Lever de la Reine, à la Gabrielle de Vergy, à la Junon, rivale de la Belle-Poule(1788), des frégates avec leur mâture ornent alors ces coiffures, au Chien Couchant, au Parc Anglais, à La Victoire, à l'Eurydice, au Moulin à Vent., à la Loge de l'Opéra (1772), à la Comète (1773).
La coiffure à la Grand-Mère avait des ressort permettant de l'abaisser.
L'insurgent (1780) figure un serpent si bien imité qu'il fallut l'interdire pour ménager les nerfs de certaines dames Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 49856

Citation :
-et des info sur les coiffure masculines
Vers 1780, on trouve dans la coiffure à la Hérisson ,des cheveux frisés à la pointe et s'étageant à l'arrière...
Les boucles au-dessus des oreilles de chaque côté de la tête ne sont plus morcelées comme sous Louis XV, mais elles sont continues et il n'est pas rare qu'elles fassent entièrement le tour de la tête (cf La Fayette Wink ): ce sont les boucles en rouleaux Wink
Beaucoup d'hommes se coiffent avec leurs propres cheveux, les relevant devant et les dressant au fer en toupet ; ceux des tempes sont disposés en touffes frisées et drêpées, les cadenettes.
D'autres, préférant la perruques mais soucieux de la dissimuler, la portent légèrement en arrière et recouverte par les cheveux de devant : le cosmétique et la poudre amalgament les vrais cheveux aux faux Wink
La grande mode est aux perruques légères que l'on porte en bourse ou en queue: les bourses sont larges, gonflées de crin et nouées par une large de rosette de ruban ; les queues ont différentes formes et la disposition des boucles sur le devant et sur les côtés a varié fréquemment.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux   Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Coiffures du XVIIIeme: poufs, postiches, bonnets et chapeaux
Revenir en haut 
Page 5 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Modes, coiffures et costumes-
Sauter vers: