Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les petits bals du Ranelagh

Aller en bas 
AuteurMessage
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6240
Date d'inscription : 30/03/2014

Les petits bals du Ranelagh Empty
MessageSujet: Les petits bals du Ranelagh   Les petits bals du Ranelagh Icon_minitimeVen 10 Avr - 9:14

En 1774 fut ouvert un salon de danse avec café, restaurant et spectacle dans le Parc du Château de la Muette, sur l'initiative d'un garde de la porte du Bois de Boulogne, nommé Morisan. L'idée était de concurrencer les très populaires bals installés par Lord Ranelagh dans sa propriété de Chelsea. Voici une vue de la rotonde de Chelsea peinte par Canaletto en 1754.

Les petits bals du Ranelagh Image010

La mode était alors à l'anglomanie et le projet, mis en place, eut un succès immédiat. Les gens de la haute société et de la Cour s'y pressèrent, notamment le Comte d'Artois. Le site que je vous mets en référence ajoute que Marie-Antoinette, à peine Reine, s'y rendit aussi, mais n'ayant trouvé aucune confirmation de ce fait, je le laisse sous réserve.

Les petits bals du Ranelagh Image011

Les petits bals du Ranelagh Image110

En effet, on peut s'interroger sur la durée de vie de ce petit Ranelagh à la française, puisqu'une ordonnance ordonna sa démolition immédiate.

Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin_du_Ranelagh
http://www.maplumefeedansparis.com/promenade-au-ranelagh-chapitre-un-a92649193
http://www.forgottenbooks.com/readbook_text/La_Vie_Parisienne_Sous_le_Consulat_et_LEmpire_1200043308/79

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Lily of the Valley

Lily of the Valley

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/02/2015

Les petits bals du Ranelagh Empty
MessageSujet: Re: Les petits bals du Ranelagh   Les petits bals du Ranelagh Icon_minitimeVen 10 Avr - 17:37

Rien compris ! Ce truc a existé ou pas ?? Les petits bals du Ranelagh 564218
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40337
Date d'inscription : 23/05/2007

Les petits bals du Ranelagh Empty
MessageSujet: Re: Les petits bals du Ranelagh   Les petits bals du Ranelagh Icon_minitimeVen 10 Avr - 20:14

Quoi?! Une salle de bal que Marie Antoinette aurait fréquentée et on ne me dit rien?! Les petits bals du Ranelagh 49856

Jamais entendu parler de ça... Je vais chercher... Suspect

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40337
Date d'inscription : 23/05/2007

Les petits bals du Ranelagh Empty
MessageSujet: Re: Les petits bals du Ranelagh   Les petits bals du Ranelagh Icon_minitimeVen 10 Avr - 20:16

Ici, y'a un truc:

Les petits bals du Ranelagh Zzzw10

Histoires insolites des Parcs et des Jardins, par Charles D'Astres

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40337
Date d'inscription : 23/05/2007

Les petits bals du Ranelagh Empty
MessageSujet: Re: Les petits bals du Ranelagh   Les petits bals du Ranelagh Icon_minitimeVen 10 Avr - 20:58

Chère petite Lily, voici la réponse à toutes nos questions! Les petits bals du Ranelagh 454943 Elle nous est apportée par une source de première main, un témoin d'époque, Vincent Thiéry dans son livre de 1787 Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris .


Un peu au-dessus, sur la droite, est le Ranelagh, construit sous les ordres et sur les dessins du sieur Morisan, Peintre, Décorateur et Artificier du Roi. L’ouverture s’en est faite Îe 25 Juillet 1774 . On donna d’abord les Fêtes et Dimanches des bals publics, terminés par des feux d’artifices. Le prix des places étoit de 24 sols. Ces bals ont duré jusqu'en 1783, époque de l’établissement de la société actuelle, composée de cent personnes, qui, moyennant une rétribution annuelle de soixante-douze livres chacune, fournissent aux frais du loyer de la salle, et des charmans bals qui s’y donnent les Samedis pendant la belle saison, dans une salle couverte destinée à cet effet. Là se trouve rassemblée la jeunesse la plus brillante, la plus élégante et la mieux choisie; on n’y entre que par billets donnés par les Abonnés, qui chacun en ont un nombre fixe à leur disposition.

On entre à ces assemblées, aussi agréables que décentes, par un vestibule décoré de pilastres Corinthiens et d’arcades, à l’aplomb desquelles sont des croisées. Derrière ces arcades, à gauche, est un endroit consacré à déposer les épées, cannes et chapeaux, et la droite est occupée par madame Morisan, qui y tient une boutique de Limonadier où l'on trouve tous les rafraichissemens possibles.

Ce vestibule conduit à la salle d’assemblée, d'un quarré long, tronqué dans les angles. Cette salle est soutenue par un rang de colonnes ioniques, peintes en bleu, avec base et chapiteaux peints en marbre blanc: 22 croisées placées dans l'attique qui règne au—dessus de la corniche, y procurent un beau jour. Derriere la colonnade est un promenoir couvert, avec un rang de banquettes tout-autour. Les quatre angles de ce promenoir forment niches renfoncées; les deux du bout sont occupés par des cheminées ornées de glaces, et les deux autres par des glaces seulement et banquettes. Ce promenoir, élevé de quelques marches au—dessus du sol de la salle, procure l’avantage d’y jouir de la vue des danses; et ces degrés garnis de banquettes forment amphithéâtre dans son pourtour. Ce Ranelagh, éclairé le soir par quantité de lustres et girandoles, fournit un coup-d'œil délicieux.

MM. les abonnés ont eu l'avantage d’y recevoir la Reine, qui a bien voulu honorer de sa présence un de ces bals.

La promenade étant fort agréable en cet endroit, l’on y rencontre beaucoup de monde; et l'on y jouit du plaisir de voir arriver les beautés qui doivent faire l’ornement du bal. Quelques Cafés se sont établis à la proximité de cet endroit; celui qui est attenant le Ranelagh , et tenu par le sieur Morisan propriétaire , est le plus fréquenté.



Donc oui, le Ranelagh du jardin de la Muette a existé. Il a offert des divertissements très courus de 1774 à 1783. Et... tadam... La Reine a assisté à l'un des bals! Les petits bals du Ranelagh 454943

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40337
Date d'inscription : 23/05/2007

Les petits bals du Ranelagh Empty
MessageSujet: Re: Les petits bals du Ranelagh   Les petits bals du Ranelagh Icon_minitimeVen 10 Avr - 20:59

Par contre, je crains qu'il n'en subsiste aucune illustration... Sad

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les petits bals du Ranelagh Empty
MessageSujet: Re: Les petits bals du Ranelagh   Les petits bals du Ranelagh Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les petits bals du Ranelagh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: