Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les atours de Lya de Beaumont

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Robes de la cour   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeSam 15 Nov - 10:02

Je ne voulais pas créer un nouveau sujet, mais je tenais a vous faire part de quelque chose qui me tient à cœur.

MA GARDE-ROBE


Dans la vie de Lya de Beaumont, elle a dû acquérir de nombreuses toilettes.
A mon retour sur notre bon sol français et afin de paraître à cour de France dans les habits qui étaient les miens, je fus présentée à Mademoiselle Rose Bertin qui m'habilla.
C’est en 1777 que je parviens à rencontrer Madame Marie Antoinette.
Mais avant je voudrais de vous en faire un petit descriptif.

Je suis née en 1728. Ma mère m’habillait comme toutes les filles, mais de son époque…

C’est le début des robes à panier
La toile glacée ou de taffetas compose les jupons. Les robes sont de taille variable suivant l’heure de la journée. Ces robes peuvent être flottantes, volante ou battante. On y découvre le pli « Watteau ». Les manches sont longues ajustées sur le haut du bras ou large et courtes. Chaussures à haut talons. Cheveux assez court avec ou sans chignon, souvent recouvert d’un bonnet.

Pour ces messieurs le vêtement lourd n’est point de rigueur. On rajoute des manchettes aux poignets. La veste ne se boutonne qu’a la ceinture afin de faire découvrir la chemise et la cravate, souvent en dentelle. Chaussure à haut talons. Les perruques se raccourcissent aussi. On rassemble les cheveux dans une Bourse liée a un ruban noir.

On est dans une période de transition.

Les atours de Lya de Beaumont Robes_12


Je fis ma première mission en 1756. C’est l’époque LOUIS XV.

C’est la période douce et raffinée, le goût de l’harmonie. C’est ce qu’on appelle la période courbe.

Les atours de Lya de Beaumont Robes_13


C’est aussi une robe de « Présentation » Normalement elle était noire, les manches blanches. Le lendemain elle pouvait être de couleur. (n'en déplaise à Monsieur Michel de Decker)

Les étoffes sont en Serge, drap, soierie épaisse comme le satin taffetas, on y voit les étoffes imprimées et fabriquées à Jouy.

C’est l’âge du panier double, un de chaque coté de la taille

Vers 1750 la robe est ouverte à la taille découvrant une pièce en triangle. Celle ci est souvent brodée et la garniture froncée.

Ont y note l’apparition du Casaquin, Tablier, Mante, Fichus.
Les collant blanc sont de rigueur
Les cheveux sont placés en coussinet, seul quelques mèches frôlent le cou. Les boucles d’oreilles sont longues, Quelques chapeaux aussi.

Pour les messieurs : chemise et caleçon court, chemise a manchette col en mousseline et jabot en dentelle. Collant blanc ou couleur clair. Le visage est rasé, Cheveux frisés sur le front et perruque poudrée, soit a bourses, ou a queue.
Tricorne a l’intérieur sous le bras, en extérieur on porte souvent le bonnet.

Présentation a la cour de FRANCE


1777 la grande époque de l’art de s’habiller. C’est aussi l’époque à laquelle je ne puis plus revêtir mes habits de dragon mais je gardais la croix de Saint Louis
Marie-Antoinette a beaucoup fait dans les habits de cour, elle donnait la mesure.

Madame de Polignac raconta à Marie Antoinette toutes mes mésaventures. Elle en fut émue.

« Je vais me charger de son trousseau » proposa-t-elle.

Mademoiselle Bertin n’en fut que la créatrice et toutes les dames de la cour en désiraient autant.


C’est cette même dame, que je fis connaissance afin de me faire un trousseau digne des plus belles femmes de France sur la cassette personnelle de la reine.

C’est un beau matin que je reçus 24 000 livres.

Quand a ma liaison tumultueuse supposée avec cette dame, cela est une autre histoire.

Elle rajouta :
« Dite lui bien que pour remplacer son épée, le l’arme d’un éventail et la fait chevalière ! »

C’est donc avec une de ces créations que je fis présenter pour la première fois à la Reine.
Pourtant elle n’aimait pas les aventurières, mais elle voulut quand même connaître Lya de Beaumont
C’est au petit Trianon que nous nous vîmes. La conversation ne dura point longtemps. Elle me donna congé en me promettant de nous revoir.

Je fus autorisée à me rendre à Trianon, mais point au château en sa présence encore moins lui adresser la parole en présence du roy.

Pour ne point entrevoir les remontrances de Mme de Campan, je devais m’y rendre par une porte au fond du jardin.

Les atours de Lya de Beaumont Mariea11


Nos conversations furent diverses et variées. (à suivre)

Sous l’influence anglaise, dont je revins, les paniers doubles et les corsets à baleines sont indispensables
Les étoffes sont de couleurs claires, richissimes a souhait, brodées : satin velours soie.
On parle de la couleur « puce »

Les robes sont très larges. Ont distingue plusieurs styles
A la Française : garnis de tulle et de dentelles, rubans, broderie de toutes sortes (surtout Fleuries)
A la Polonaise : pour la vie courante, La robe est ouverte sur un jupon formée par 3 pans (2 ailes et la queue)
On y met également une pelisse, un petit mantelet

On y retrouve bien sur les bas blanc et brodés, Les chaussures sont souvent garnies de rubans ou de boucles.
Les coiffures : de plus en plus hautes monté sur des coussins, ornées de plumes ou d’un « pouf aux sentiments » Alors la tout est permis, fleurs, fruits légumes, petits animaux confectionner en tissus, miniatures de bateaux, en faites tous ce qui pouvait rendre belle.

Je sais Pimprenelle que vous aimez les tissus pour en avoir lu quelques phrases, mais j'espère que cela vous fera plaisir d'en reparler.
Cela n'empêche nullement cette noble assemblé d'en prendre part.

Lya de Beaumont
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeSam 15 Nov - 11:21

Mercy Lya, tout cela est fort intéressant Very Happy

C'est marrant je n'ai vraiment pas souvenir de ces quelques entrevues entre d'Eon et Marie-Antoinette, dans les biographies ou les mémoires :s:

Citation :
Pour ne point entrevoir les remontrances de Mme de Campan, je devais m’y rendre par une porte au fond du jardin.
Vous pensez que Campan n'acceptait pas que la Reine rencontre d'Eon?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeSam 15 Nov - 11:43

Citation :
"Vous pensez que Campan n'acceptait pas que la Reine rencontre d'Eon?"

Je pense simplement que c'est Marie Antoinette qui ne le voulait pas. Elle préféra garder ces entrevues secrètes.

Les relations avec le Roy n'étant pas au beau fixe avec la chevalière. Même si le Roy prépara l'invasion de L'Angleterre sur les plan de Lya le 17 Octobre. Quelques mois après la première grossesse de Marie Antoinette.

Madame Campan était trop friande de raconter ce qu'elle voyait et en détail !!!!

Les relations avec Marie Antoinette ont duré 1mois voire 1 mois 1/2 avant de partir pour l'Angleterre.

D'après ce que j'ai lu, les conversations étaient de tous ordres, mes écrits bien sur, mais principalement de mes voyages a travers l'Europe.

Mais je vous en compterai quelques sujets.

Lya
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40340
Date d'inscription : 23/05/2007

Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeSam 15 Nov - 12:51

Moi non plus, je n'ai pas souvenir d'avoir lu mention d'entretiens entre Eon et notre reine. Tout au plus dit-on parfois que Marie Antoinette lui fit envoyer des vêtements.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeDim 16 Nov - 7:38

Chère Lya,

Dans votre descriptif des années 1750, vous dites:

Citation :
Les collant blanc sont de rigueur
Chez les femmes
Citation :
Collant blanc ou couleur clair
Chez les hommes.

Si vous me permettez, je dois vous dire que les collants (bas-culotte opaque) ne verra le jour que dans les années 1960. Au XVIIIe siècle, on porte des bas. Cousus avec une couture derrière (et oui) et un coin aux chevilles. Ils sont longs jusqu'en haut du genou et sont maintenus en place avec des jarretières (non des jarretelles).

Ensuite, quelques questions pour vous...

Citation :
Les cheveux sont placés en coussinet, seul quelques mèches frôlent le cou. Les boucles d’oreilles sont longues.

Il me semble qu'au milieu du XVIIIe, il n'y a pas encore de mèches qui tombent dans le cou. Cela arrive plus tard. Vous avez des portraits où on voit ce type de mèches dont vous parlez?

Même chose pour les boucles d'oreilles. Il me semble que tout ce que j'ai vu à date pour les années 1750 sont des boucles d'oreilles assez petites. Soit une perle ou une boule dorée, un petit anneau ou encore une perle allongée sur un crochet. Mais pas de boucle d'oreille longue proprement dite. Encore ici, avez vous des portraits? Je suis curieuse! Surprised

Citation :
Pour les messieurs : chemise et caleçon court, chemise a manchette col en mousseline et jabot en dentelle.

Quand vous dites "chemise et caleçon court", pouvez-vous me donnez plus de détails? Car pour ma part, il me semble que la chemise est encore longue sous le genou et que le caleçon est porté que si la culotte n'est pas doublée. Et alors le caleçon est long, du moins aussi long que la culotte.

Merci de me donner des détails! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeDim 16 Nov - 11:18

Je me reveil, et je vous repond bien avant de prendre mon café!!!

je peut bien evidement vous joindre quelques liens comme :
http://lacoiffureenhistoire.blogspot.com/

Il peut aussi nous apprendre a les faire.

Pour la suite, je vous répond dans la journée.

Bien a vous
Lya
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeDim 16 Nov - 14:26

Madame de Périgny a écrit :
Citation :
Chère Lya,

Si vous me permettez, je dois vous dire que les collants (bas-culotte opaque) ne verra le jour que dans les années 1960. Au XVIIIe siècle, on porte des bas. Cousus avec une couture derrière (et oui) et un coin aux chevilles. Ils sont longs jusqu'en haut du genou et sont maintenus en place avec des jarretières (non des jarretelles).

Je pense que tous le monde avais compris que l'on parlait de bas et pas de collant. Les atours de Lya de Beaumont 49856

Pour ma part, je pensais que les bas étaient parfois soutenus par des rubans. Embarassed

Je vous remercie pour ces explications
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeJeu 19 Mar - 18:59

Je voulais vous faire part d'une chose assez interessante


Puis cliquer sur la 1er robe

voila c'est la pensée du jour
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeJeu 19 Mar - 19:09

C'est excessivement long à charger chez moi mais ça en vaut la peine, bien sympathique cette vidéo Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeJeu 19 Mar - 19:11

C'est très bien fait et intéressant même pour un non spécialiste des robes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeJeu 19 Mar - 19:13

Mais Comte je sais que vous aimez toucher le tissus des robes des femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour

Nombre de messages : 31666
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeJeu 19 Mar - 19:15

Merci Lya Les atours de Lya de Beaumont 709648

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
http://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeJeu 19 Mar - 19:15

Quelle somptuosité !!!! Merci , Lya, pour ce petit instant de rêve !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeJeu 19 Mar - 19:20

Lya de Beaumont a écrit:
Mais Comte je sais que vous aimez toucher le tissus des robes des femmes.

Vous avez raison très Chère Lya Les atours de Lya de Beaumont 914132
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitimeVen 20 Mar - 19:11

Merci Léa
J`ai aimé la vidéo bien que je ne comprenne pas bien l`anglais. Smile
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les atours de Lya de Beaumont Empty
MessageSujet: Re: Les atours de Lya de Beaumont   Les atours de Lya de Beaumont Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les atours de Lya de Beaumont
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Modes, coiffures et costumes-
Sauter vers: