Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitimeMer 19 Aoû - 17:10

Le samedi 1er novembre 1755, Lisbonne (235.000 habitants), est atteinte par trois violentes secousses telluriques et plusieurs raz de marée. La très belle capitale du Portugal, qui doit sa prospérité à un immense empire colonial, est presque entièrement détruite par le séisme et l'incendie qui lui fait suite.
On dénombre 60.000 victimes. Beaucoup périssent dans l'effondrement des églises, où elles assistaient à l'office de la Toussaint.

Le tremblement de terre est ressenti dans toute l'Europe, entraînant des oscillations jusque dans les lochsécossais et les lacs suisses. Les religieux et les philosophes y voient l'occasion de débattre de la miséricorde divine et des mérites de la civilisation urbaine.

Voltaire se fend d'un conte brillant, Candide, où il tourne en dérision les espoirs que plaçait le savant Leibniz dans la science et la connaissance comme moyens de faire progresser l'humanité. Il moque tout autant les religieux qui invoquent la soumission à la volonté divine. Mais ses contemporains se montrent dans l'ensemble plus pragmatiques, à l'image du Premier ministre du Portugal : José de Carvalho e Melo, futur marquis de Pombal, lance une enquête dans tout le pays sur les indices avant-coureurs du séisme.

C'est la première fois que l'on tente une explication scientifique des tremblements de terre.

Le Premier ministre reconstruit par ailleurs les quartiers sinistrés avec des rues à angles droits et des constructions sobres. Sur les bords du Tage, le palais royal, détruit, est remplacé par la monumentale place du Commerce, coeur de la Lisbonne actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Le tremblement de terre de Lisbonne   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitimeMer 28 Juil - 22:30

Je regarde en ce moment un reportage sur Planète consacré aux catastrophes naturelles de l'Histoire. Le tremblement de terre de Lisbonne du 2 novembre 1755  y est raconté.
Saviez-vous que c'était un dimanche ? Donc Marie-Antoinette est née un dimanche! Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle 454943
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Re: Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitimeMer 28 Juil - 22:32

Nope. Je l'apprends ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Re: Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitimeJeu 29 Juil - 13:22

Comme son fils, il né en dimanche de Pâques Very Happy
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Re: Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitimeJeu 29 Juil - 17:03

Attention le séisme de 1755 à Lisbonne a eu lieu le 1er novembre 1755 (à 9 h 40 du matin). Sur 275 000 habitants que comptait la ville, il y eu entre 50 000 et 70 000 victimes. La secousse fut suivie par un tsunami et des incendies, qui détruisirent la ville de Lisbonne dans sa quasi-totalité. Sad

La magnitude de ce séisme et son épicentre furent calculés de manière indirecte, en fonction du contexte géologique et de la répartition des destructions. Les sismologues estiment sa magnitude entre 8,5 et 9.

Son épicentre se situait dans l'océan Atlantique, probablement à environ 200 km au sud-ouest du cap Saint-Vincent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Re: Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitimeDim 15 Aoû - 17:06

Le tremblement de terre a en effet eut lieu le jour de la naissance de Marie Antoinette et devinez qui étaient les parrain et marraine? Et bien les souverains du portugal! Pendant longtemps on a vu en cela un signe de malheur.
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6893
Date d'inscription : 30/03/2014

Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Re: Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitimeJeu 22 Mar - 7:04

Voici quelques renseignements complémentaires et illustrations de cette catastrophe.

Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle 1755_l10
Lisbon, Portugal, during the great earthquake of 1 November 1755. This copper engraving, made that year, shows the city in ruins and in flames.
Tsunamis rush upon the shore, destroying the wharfs. The engraving is also noteworthy in showing highly disturbed water in the harbor, which sank many ships.
Passengers in the left foreground show signs of panic.
Original in: Museu da Cidade, Lisbon. Reproduced in: O Terramoto de 1755, Testamunhos Britanicos = The Lisbon Earthquake of 1755, British Accounts.
Lisbon: British Historical Society of Portugal, 1990.


Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Lisbon10
1755 German copperplate image, The Ruins of Lisbon.
Survivors camp in a (rather fanciful) tent city outside the city of Lisbon, following the November 1, 1755 earthquake.
The image shows criminal activity and general mayhem, as well as the hanging of quake survivors under constabulary supervision.
Priests are present, one holding a crucifix, one possibly a prayer book, so appear to be giving last rites to persons being hanged.
Courtesy of the National Information Service for Earthquake Engineering (NISEE), University of California, Berkeley, with permission permitted under the terms
of non-profit sharing agreement (Jan Kozak collection).
Original in: Museu da Cidade, Lisbon, also reproduced in O Terramoto de 1755, Testamunhos Britanicos (The Lisbon Earthquake of 1755, British Accounts).
Lisbon: British Historical Society of Portugal, 1990.


Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Zzz610
Lisbon in the aftermath of the 1755 earthquake, showing persons being hanged in the presence of priests and military officials.
One priest is holding a crucifix, one possibly a prayer book, so they could be giving last rites to the persons being hanged
(General crime and mayhem occurs nearby).
In his "The Lisbon Earthquake in 1755: The First Modern Disaster," University of Delaware Disaster Research Center, Dept. of Sociology and Criminal Justice, 2003,
Russell R. Dynes states:  "Security became an issue. It is reported that gallows were set up in several parts of the city as a warning against looting.
It was also noted that at least 34 were executed for looting".
Others executed were murderers and arsonists. This is a close-up from The Ruins of Lisbon, a 1755 German engraving.
Courtesy of the National Information Service for Earthquake Engineering (NISEE), University of California, Berkeley, with permission permitted under the terms
of non-profit sharing agreement (Jan Kozak collection). Original in: Museu da Cidade, Lisbon.


Lisbonne, capitale et premier port du Portugal, est une des villes les plus anciennes du monde et de l’Europe occidentale. Elle a été fondée avant Londres et Paris. Au XVIIIe siècle, la capitale portugaise a été presque entièrement démolie par le séisme de 1755 qui a été suivi de tsunamis et d’incendies. Lisbonne a été reconstruite selon un nouveau plan d’urbanisme.

Sources  https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9isme_du_1er_novembre_1755_%C3%A0_Lisbonne
https://fr.sputniknews.com/photos/201803201035583439-villes-destruction-restauration/

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
certified

certified


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 21/05/2017

Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Re: Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitimeJeu 22 Mar - 12:44

Impressionnantes ces gravures Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle 79143

_________________
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Empty
MessageSujet: Re: Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle   Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lisbonne et le Portugal au XVIIIe siècle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 12 février 1668: Le traité de Lisbonne (1668) reconnaît l'indépendance du Portugal.
» Varsovie au XVIIIe siècle
» Le siècle des Rohan - L'art de vivre au XVIIIe siècle en Alsace
» Le XVIIIe siècle ou l'art de la politesse
» La vie à l’île Bourbon au XVIIIe siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Le XVIIIe siècle dans le monde-
Sauter vers: