Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
Nouvel Echo Dot (4e génération), ...
Voir le deal
29.99 €

 

 les enfants adoptés

Aller en bas 
+4
Maria Cosway
Lucrezia P
Chou d'amour
pimprenelle
8 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maria Cosway

Maria Cosway


Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 05/07/2015

les enfants adoptés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les enfants adoptés   les enfants adoptés - Page 2 Icon_minitimeDim 12 Fév - 12:39

Invité a écrit:
Ne s'agit t'il pas de Zoé ? Mais je crois qu'elle était arrivée en 1790 ?

I found more information about this little Zoe :

Zoe
Even though the family’s situation at the Tuileries in Paris was precarious, Marie Antoinette didn’t stop helping or adopting children. In 1790, Marie Antoinette heard that one of her husband’s ushers and his wife had died within a few months of each other, leaving 3 orphaned girls. She immediately declared she would adopt them. The two older girls were placed in a convent where all expenses were paid by the Queen. But the youngest, Jeanne Louise Victoire, who was 3 years old, and close to the same age as the Dauphin Louis-Charles, was brought into the palace as his companion. Her name was changed to Zoe.

During the family’s attempted escape, Zoe, who was about 5 years old, was sent to the convent where her sisters were and she never returned to the family.
https://curiousrambler.com/2015/12/05/marie-antoinettes-adopted-children/

_________________
Who knows what lies beneath ?
Revenir en haut Aller en bas
chasing the dragon

chasing the dragon


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 03/02/2015

les enfants adoptés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les enfants adoptés   les enfants adoptés - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Sep - 16:50

More about this Indian boy :


  • Wikipedia is actually inaccurate in this case! The information in the Huisman book doesn't match existing documents.

    tl;dr The child didn't die in the streets, he was cared for by the school's headmaster, supported via a human trafficking bill passed by the revolutionary government, and died from an unknown illness.

    Marie Antoinette was "gifted" the child by a marquise, but decided to entrust him into the care of a married couple employed in her household rather than setting him up as an "exotic servant," as was common in this period. This couple became his godparents after he was baptized. He lived at Versailles for about 2 years, until late 1789, when the queen arranged for him to go to a boarding school in Saint-Cloud.

    (Side note, I wouldn't say she "adopted him" in the sense that she adopted a few other children. Jean-Amilcar was part of the larger peripheral circle of children whose welfare she participated in--paying for their education, food, feeling responsible for their care, etc; but like most children, he wasn't brought into the inner circle of the royal family. For instance, after the 'October Days,' he remained at Versailles for a few months until he was sent to boarding school, whereas another adopted child, Ernestine Lambriquet was sent for and brought to the Tuileries to live with the royal family.)

    After he was sent to school, Marie Antoinette arranged for an intermediary to give funds to Quentin Beldon, the headmaster of the school, and had paid for his tuition through 1792. In 1793, the man did not return with more funds, because the queen (who had been imprisoned in the fall of 1792) could no longer send payments. In the spring of 1793, the headmaster of the school asked the Convention for funds to pay for the child's upkeep. This petition was transferred to a Public Relief Committee.The headmaster then wrote to the local government administration of Versailles and received a response a few days after the queen's execution, in October of 1793. The Directory of Versailles determined that the child was eligible for government aid based on a new 1793 decree which provided aid to victims of human trafficking under the ancien regime. This aid included provisions for the child's upkeep and education, along with a free trade school apprenticeship.

    The government checked in on his education and required reports on his progress. One of his reports on calculus and writing, including some drawings the child did, is still in existence. (image here: https://i.imgur.com/AJJ0Ism.jpg)

    les enfants adoptés - Page 2 Ajj0is10

    He began attending an artisan trade school in early 1796, age the age of 14, but died in May 1796 at a hospital in Paris of an unknown illness.

    by Trianonscones



_________________
Well at least they got the address right.
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin


Nombre de messages : 864
Date d'inscription : 19/09/2015

les enfants adoptés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les enfants adoptés   les enfants adoptés - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Déc - 12:02

Il faut savoir qu'avant la Révolution, les abandons étaient (hélas) nombreux, ainsi que les infanticides. Pas loin d'un enfant sur trois était abandonné. La Convention Nationale y mit de l'ordre en autorisant l'accouchement anonyme et en prenant soin des nouveaux-nés et de leur mère. Certains aspects généreux de la Révolution pourraient expliquer que le jeune Armand (pourtant adopté et choyé par les souverains) ait embrassé ses idéaux.



_________________
Cet été-là, l'extravagance était à la mode.
Revenir en haut Aller en bas
Greta de Fleurville

Greta de Fleurville


Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 25/08/2020

les enfants adoptés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les enfants adoptés   les enfants adoptés - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Mai - 14:28

WIKIPEDIA a ouvert des pages sur les enfants adoptés.

  • Armand Gagné
    Armand Gagné, né François-Michel Gagné le 18 octobre 1773 a BOUGIVAL (Yvelines) et mort en novembre 1792, est un fils adoptif du roi et de la reine de France, Louis XVI et Marie-Antoinette d'Autriche1. Ils l'adoptent en 1776.

    Adoption
    Un jour de 1776, la voiture de Marie-Antoinette s'arrête en découvrant un jeune garçon au bord de la route, la reine ravie de sa beauté décide de l'amener avec elle, cependant l'enfant refuse, ne voulant être séparer de sa grand-mère, la reine décide tout de même de l'adopter.

    Armand était orphelin et vivait avec ses frères et sœurs chez leur grand-mère, qui n'arrivait pas à s'occuper d'eux. Armand va donc vivre avec la famille royale à Versailles. Il était selon les témoins de l'époque gâté par la reine. Il serait assez rude, et aurait de mauvaises relations avec ses parents adoptifs.

    La révolution
    Armand quitte sa famille adoptive en 1789 au début de la révolution, il commençait en effet à avoir des sympathies pour les idées républicaines. Il rejoint alors l'armé révolutionnaire, il sera tué en novembre 1792, à la bataille de Jemappes.

    les enfants adoptés - Page 2 Armand10
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Armand_Gagn%C3%A9


  • "Zoé" Jeanne Louise Victoire
    Jeanne Louise Victoire, dite Zoé, née en 1787 et morte après 1792, est une fille adoptive du roi et de la reine de France, Louis XVI et Marie-Antoinette d'Autriche1. Ils l'adoptent en 1790.

    Biographie
    Elle est la fille d'un huissier, elle a deux sœurs aînées. Lorsque ses parents meurent en 1790, elle est adoptée par Louis XVI et Marie-Antoinette. Zoé était très proche du dauphin Louis-Charles, ainsi la reine décide de la garder auprès de la famille Royale, tandis que ses sœurs sont envoyées dans un couvent aux frais de la reine.

    Lors de la fuite à Varennes, elle est envoyée dans un couvent, Marie-Antoinette continuera d'assurer les dépenses des trois filles, jusqu'à son enfermement au Temple. On perd sa trace après 1792.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_Louise_Victoire


  • Ernestine Lambriquet
    Marie-Philippine dite Ernestine Lambriquet, nait 1778, morte 1813, est une fille adopte de roi et reine de France, Louis XVI et Marie-Antoinette d'Autriche.1 Ils l'adopte en 1788.

    Biographie
    Ernestine est la fille de Jacques Lambriquet (mort en 1794) et de Marie-Philippine Noirot (morte en 1788), elle nait à Versailles le 31 juillet 1778, son père est valet de chambre, du comte de Provence, sa mère travaille au château. Ernestine a deux sœurs ( Louise-Catherine, née en 1776 et Emelie-Marie née en 1780) et un frère (Auguste-Louis, né en 1781). Avant son adoption, la reine Marie-Antoinette la choisie pour être la compagne de jeu et d'étude de sa fille Marie-Thérèse, dite Madame Royale. Après la mort de sa mère en 1788 (le 30 avril) elle est adopté par Louis XVI et Marie-Antoinette (le 9 novembre 1788). Elle est traitée de la même manière que la princesse. Lors de la révolution, elle accompagnera la famille royale au palais des Tuileries. Lors de la fuite à Varennes elle est reconfiée à son père, elle retrouvera la famille royale, quand ces derniers reviendront à Paris, après que leur fuite ai échoué. Lors de l'enfermement de la famille royale au Temple, la reine confie Ernestine à la sous-gouvernante des enfants de France. Son père sera guillotiné le 9 juillet 1794, à cause de ses contact et de sa sympathie, pour Louis XVI.

    les enfants adoptés - Page 2 635px-10
    Madame Royale en compagnie du dauphin et d'Ernestine Lambriquet


    Mariage et décès
    Elle épouse Jean-Charles-Germain Prempain, le 7 décembre 1810, ils n'eurent pas d'enfants.
    Ernestine meurt à Paris, le 31 décembre 1813, à 35 ans.


  • Jean Amilcar
    Jean Amilcar, né en 1782, mort en 1796, est un fils adopte de roi et reine de France, Louis XVI et Marie-Antoinette d'Autriche.1 Ils l'adopte de 1786.

    Biographie
    Jean, est un ancien enfant esclave, il est ramené en France en par le chevalier Boufflers, le roi et la reine l'adopte et le place dans un pensionnat à leurs frais. Marie-Antoinette continuera à subvenir à ses besoins, jusqu'à son enfermement au Temple, Jean est alors confié à un dénommé Beldon, qui l'éduquera, avec plus ou moins de bonté. En 1796, il intègre l'académie de Liancourt, où il se perfectionne pour le dessin. Cependant le jeune garçon meurt le 18 main 1796, à 14 ans.

    les enfants adoptés - Page 2 260px-10
    Portrait présumé de Jean, dans les années 1790
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Amilcar

_________________
Un murmure peut être plus puissant qu'un cri.
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin


Nombre de messages : 864
Date d'inscription : 19/09/2015

les enfants adoptés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les enfants adoptés   les enfants adoptés - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Nov - 10:24

Bonne récapitulation des faits :
https://curiousrambler.com/marie-antoinettes-adopted-children/

_________________
Cet été-là, l'extravagance était à la mode.
Revenir en haut Aller en bas
Bianfu

Bianfu


Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 01/05/2020

les enfants adoptés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les enfants adoptés   les enfants adoptés - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Nov - 11:49

Un aspect méconnu de Marie-Antoinette.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





les enfants adoptés - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: les enfants adoptés   les enfants adoptés - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
les enfants adoptés
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants :: Les enfants adoptés-
Sauter vers: