Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

 

 07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709"

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
yann sinclair

yann sinclair


Nombre de messages : 26345
Age : 66
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 10/01/2016

07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709" Empty
MessageSujet: 07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709"   07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709" Icon_minitimeDim 7 Jan - 21:34

Début de "l'hiver de 1709"

En janvier 1709, le froid est tellement vif et intense que les températures sont tombées à -15 C° voir -25 C°

Par superstition, les seigneurs et dames de la Cour hésitent à passer par la Galerie des Glaces.

C'est ce jour-là que commença l'un des plus terribles froids dont on a gardé le souvenir, un hiver, comme le dit Saint-Simon, qui "fut de deux mois au-delà de tout souvenir"

On pouvait aller à pied du Danemark en Suède. Le Zuyderzee fut totalement gelé et même, ce qui ne s'était produit qu'en 1234, tous les canaux et la lagune de Venise furent pris par les glaces. Dans toutes les forêts d'Europe, les cerfs et les sangliers mouraient par milliers. Les courriers répétaient comme un leitmotiv: "On ne se souvient pas d'avoir ressenti un froid pareil"

07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709" 512px-11

Le mardi 8 janvier 1709, le marquis de Dangeau notait dans son Journal: "Le roi n'a point voulu aujourd'hui aller à Trianon, parce qu'il vit hier, en allant à Marly, que ses gardes et les officiers qui le suivaient souffraient trop du froid excessif qu'il fait, car pour lui, ni le froid ni le chaud, quelque temps qu'il fasse, ne l'incommode jamais"

Le 26 janvier, on put voir sur le Grand-Canal des bœufs tirer des traîneaux contenant des approvisionnements.

Cependant, le froid prit une telle ampleur que Louis XIV, qui avait alors plus de soixante-dix ans, demeura confiné chez Mme de Maintenon. La température était atroce:

"L'eau de la reine de Hongrie, les élixirs les plus forts et les liqueurs les plus spiritueuses cassèrent les bouteilles dans les armoires de chambres à feu et environnées de tuyaux de cheminées, dans plusieurs appartements de Versailles"

Un magistrat parisien rapporte que "le pain gelait sur la table à mesure qu'on le mangeait. Le vin même gelait dans la cave. La bouteille de vin de Champagne se trouva toute gelée à l'exception d'un demi-verre qui était resté dans le centre de la bouteille, qui était tout l'esprit du vin et qui se trouva plus fort que de l'eau-de-vie."


07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709" 57773810
Extrait des registres paroissiaux de Colombier en Brionnais:

   

   "Dans l'année 1709, Le fort de l'hyvert se prit La veille des roys par une vigoureuse brise et par une forte gelée qui dura le reste du mois et davantage. Le froid fut si terrible et si cruel que les noyers, les châtaigniers, les cerisiers, et quantité d'autres arbres moururent....Mais le plus grand mal fut que les froments et les seigles gelèrent en terre et se perdirent entièrement (mot abrégé) Ce qui causa une chère année qui n'a guère eue de semblable car la famine fut Sj (si) grande que l'on fut contraint de manger pendant longtemps du pain de fougère et de gland, et que la cinquième partie du peuple mourut de faim, Surtout les petits enfants. Enfin l'on ne peut Se ressouvenir d'un si triste temps que les cheveux n'en hérissent, Sur tout quand l'on Se remet devant les yeux, comme la faim avait défiguré le visage des pauvres qui étaient hideux et épouvantables a voir, qui jetaient sans cesse des cris dignes de compassion, et qui tombaient Souvent mort par les chemins. Dans la paroisse (mot abrégé) de colombier qui est de 200 communiants tout au plus, on y fit depuis pâques Jusqu’à la S. martin 72 enterrements, Les deux tiers de petits enfants.
       

Toujours au cours de cet effarant mois de janvier 1709, qui tua peut-être 700.000 personnes, sur une population d'un peu plus de 20 millions, "le copiste de la marquise d'Huxelles dut interrompre son travail au milieu d'une lettre : l'encre de son encrier était gelée. Un incendie se déclara à Paris: lorsqu'on voulut sonner le tocsin, les cloches cassèrent ! Toutes les rivières de France étaient prises; les moulins ne pouvaient tourner et les boulangers n'eurent plus de farine. Des centaines de personnes furent trouvées mortes de froid dans leur lit. Les oiseaux, gelés, tombaient en plein vol..."

_________________
07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709" C_icgp11
👑    👑   👑
   ⚜king
Revenir en haut Aller en bas
http://louis-xvi.over-blog.net/
flower power

flower power


Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 09/05/2015

07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709" Empty
MessageSujet: Re: 07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709"   07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709" Icon_minitimeJeu 1 Mar - 11:21

Quelques mots encore sur cet hiver répertorié parmi les plus rigoureux :

Le "Grand hiver" de 1709
Dans une France embourbée dans une hasardeuse guerre de succession d'Espagne, dans l'ambiance peu réjouissante de la fin de règne de Louis XIV, la catastrophe est littéralement dans l'air en 1709. Comme l'explique dans le détail Le Parisien, le royaume de France connaît à compter du dimanche 6 janvier de cette année-là un hiver atrocement vigoureux.

Atroce car il est le plus meurtrier que la France ait connu: 600.000 Français perdront la vie du fait du froid. La chape glacée s'abat sur la France en venant du nord, gagnant Paris, où l'on évalue la minimale à -17°C, puis s'étend à tout le pays. Fleuves et cours d'eau gèlent. Le Vieux-Port marseillais est même pris dans les glaces. C'est l'hécatombe chez les animaux et les cheptels sont décimés.

Le journal francilien cite encore Léonard Blanchier, maître chirurgien en Charente, qui raconte à l'époque que noyers, chênes et châtaigniers en pourrissent de froid et éclatent dans certains cas. Pour les récoltes, c'est un désastre. Même la vie du beau monde, à la cour, s'en trouve dérangée: le vin gèle en carafe à Versailles. Il faudra attendre un printemps déjà avancé pour que les choses s'apaisent.

Liste des pires hivers :
http://www.bfmtv.com/actualite/de-1709-a-1954-ces-hivers-de-froid-extreme-qui-ont-marque-l-histoire-de-france-1383827.html

Je suis sûre qu'on va être dedans.

_________________
a mortifying family tradition
Revenir en haut Aller en bas
 
07 janvier 1709: Début de "l'hiver de 1709"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05 janvier 1709: Grand Hiver 1709
» 06 janvier 1709:
» 08 janvier 1709
» 13 janvier 1709
» 06 janvier 1709: Météo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: 1700-1710 :: Janvier-
Sauter vers: