Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-46%
Le deal à ne pas rater :
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – Blanc
7.51 € 13.91 €
Voir le deal

 

 Emmanuel Breguet raconte

Aller en bas 
+5
globule
Sulpice
de Neubourg
Cyrio
Airin
9 participants
AuteurMessage
Airin

Airin


Nombre de messages : 992
Date d'inscription : 19/09/2015

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 19:53

Emmanuel Breguet nous convie à suivre les traces de l'inventeur de génie qui fonda la célèbre maison. Emmanuel Breguet raconte 405462

  • #1 LES "CODES" BREGUET

La maison de haute horlogerie Breguet a développé des codes qui rendent ses créations particulièrement reconnaissables depuis sa fondation en 1775.
Emmanuel Breguet, vice-Président en charge du patrimoine et du marketing de la maison, revient sur ces signes distinctifs, caractéristiques des garde-temps d’Abraham-Louis Breguet depuis le XVIIIe siècle et plus que jamais d’actualité.


Emmanuel Breguet raconte... #1Les codes Breguet

L’amateur reconnaît une montre Breguet au premier coup d’œil : ce n’est pas un hasard. L’allure des garde-temps de la maison procède d’un subtil équilibre entre fonctionnalité, esthétisme et… lutte contre la contrefaçon, qui se traduit par une série de caractéristiques techniques et décoratives. « Les codes Breguet sont hérités d’un fondateur qui fut, entre autres choses, un très grand designer » raconte Emmanuel Breguet. En avance sur son temps, l’horloger privilégie la dimension pratique et la fonctionnalité de l’objet : son esthétique en découle.

Des codes fonctionnels, une signature esthétique

Emmanuel Breguet raconte 800-l-10
Les aiguilles bleues se découpent parfaitement sur le cadran guilloché pour une lecture aisée de l'heure.
Credit Photo - Breguet


Le guillochage, est certainement le plus reconnaissable de ces codes mis en place par Abraham-Louis Breguet. « Très souvent, on cite le guillochage en premier » Cette finition du cadran apparaît en effet dès le milieu des années 1780, pour une raison. « Le cadran guilloché est très lisible, il est à la fois mat et soyeux et on voit parfaitement l’aiguille. »

L’aiguille à pomme évidée, dite « aiguille Breguet » est devenue une référence en horlogerie. Elle se termine par une petite pomme, légèrement excentrée et légèrement bleuie (il peut arriver qu’elle soit en or).

Les cannelures sont une marque de fabrique des montres classiques de la maison, dont elles signent la carrure raffinée d’inspiration néo-classique. « On les retrouve assez tôt chez Breguet » commente Emmanuel Breguet. « Elles donnent une apparence très élégante et contribuent à cette impression de finesse ».

Chaque montre a une histoire

Emmanuel Breguet raconte 800-l-11
Gravée sur cette nouveauté de la collection Classique avant et après 12 h, la signature secrète est un gage d'authenticité.
Le numéro individuel permet de retracer l'histoire de chaque montre, consignée dans les archives de la maison.
Credit Photo - Breguet. Men's UP.


La signature secrète est, dès 1795, une habile parade contre la contrefaçon. Cette signature, quasi-invisible, en filigrane dans l’émail ou légèrement gravée dans le métal, n’est visible qu’à la faveur d’une lumière rasante. Elle garantit l’authenticité des montres Breguet.

Le numéro individuel. Fait tout à fait unique dans l’horlogerie, chacune des montres vendues depuis la création de la maison figure dans les archives de la boutique de la place Vendôme. Elles portent toutes un numéro individuel et les registres comportent une description précise de la montre, la date d’achat et le nom du client : on peut retracer tout une partie de l’histoire de chacune d’entre elles. « Si hier on pouvait dire que Napoléon a acheté telle ou telle montre à telle ou telle date grâce à ce livre et bien aujourd’hui c’est la même chose, on a nos archives » conclut Emmanuel Breguet.
http://www.mensup.fr/

C'était le premier numéro, qui ouvrait cette passionnante série. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Cyrio

Cyrio


Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 09/06/2018

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 19:55

C'est tellement beau ! Emmanuel Breguet raconte 79143

_________________
Mais tu es pur et tu viens d'une étoile
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin


Nombre de messages : 992
Date d'inscription : 19/09/2015

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 21:23

Je continue donc.

  • #2 « GUILLOCHÉ MAIN » : UN MOTIF D’ÉMERVEILLEMENT

Il y a guillochage et guillochage. Si aujourd’hui cette finition est proposée par de nombreuses marques, la maison Breguet cultive un savoir-faire artisanal rare. Dans le secret de sa manufacture de la Vallée de Joux, plusieurs artisans-guillocheurs réalisent de somptueux cadrans entièrement à la main, sur des machines. Motifs traditionnels ou créations originales, certains garde-temps d’exception présentent jusqu’à 7 motifs différents sur un seul et même cadran.


Emmanuel Breguet raconte… #2 Le guillochage

Qui a la chance de visiter la manufacture de la maison Breguet en Vallée de Joux volera de surprise en émerveillement. L’atelier de guillochage, où plusieurs artisans s’appliquent à tracer de savants entrelacs de lignes dans le métal précieux des cadrans, ne fait pas exception à la règle.

Cette technique de décoration est devenue très rare dans sa forme artisanale et les machines employées (appelées « tours à guillocher ») sont parfois très anciennes. Adoptée par Abraham-Louis Breguet en 1786 pour améliorer la lisibilité des cadrans, cette technique est devenue une forme artistique à part entière et l’un des signes distinctifs de la maison, qui utilise le guillochage non seulement sur les cadrans en métal de ses garde-temps, mais également sur les délicats cadrans en nacre de certains des modèles de la collection Reine de Naples.

Un savoir-faire symbolique de la haute horlogerie

Emmanuel Breguet raconte 800-l-12
Le motif clou de Paris est le motif qui orne les cadran métal des modèles de la collection Classique.
Credit Photo - Breguet


« On pratique cette très belle activité depuis la fin du XVIIIème siècle » raconte Emmanuel Breguet, vice-Président en charge du Marketing et du Patrimoine chez Breguet. « Quand on dit guillocher à la main, cela veut tout simplement dire que les deux mains sont occupées autour de la machine ». D’une main, l’artisan actionne une manivelle qui fait avancer la pièce à décorer, de l’autre, il actionne le burin qui creuse la matière du cadran pour obtenir le motif du décor. Une pression légèrement trop forte, une hésitation dans le geste, un manque de régularité infime et le cadran est irrémédiablement gâté.

Motifs d’émerveillement

Emmanuel Breguet raconte 800-l-13
Le motif en vagues entrelacées de la nouvelle collection Marine est très contemporain.
Credit Photo - Breguet


Du clou de Paris au pavé de Paris, en passant par le grain d’orge, le vieux panier, le damier… les décors sont innombrables et fascinent par leur délicatesse et leur régularité presque hypnotique. Et si la technique est ancienne, elle n’interdit pas la créativité, comme en témoignent les nouvelles montres de la collection Marine, qui présentent un tout nouveau motif de vagues entrelacées, très contemporain. « Pour certains de nos modèles et pour un même cadran, on peut utiliser jusqu’à 4 ou 5 types de guillochés. Ce guillochage à la main a un charme fou » explique Emmanuel Breguet. « Bien sûr c’est très régulier mais il y aura toujours un micro défaut qui rendra la chose encore plus jolie et encore plus humaine ».
http://www.mensup.fr/



Revenir en haut Aller en bas
de Neubourg

de Neubourg


Nombre de messages : 382
Date d'inscription : 08/08/2018

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 21:24

Merci pour cette belle série. Je vais me plonger dans la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin


Nombre de messages : 992
Date d'inscription : 19/09/2015

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 21:28

  • #3 ABRAHAM-LOUIS BREGUET, PIONNIER DU DESIGN ET DU MINIMALISME


Génial inventeur, Abraham-Louis Breguet a révolutionné l’horlogerie avec des innovations majeures. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il a été, avec deux siècles d’avance, un pionnier du design et du minimalisme, comme nous l’explique Emmanuel Breguet, vice-Président en charge du patrimoine et du marketing de la maison.


Emmanuel Breguet raconte #3 Abraham-Louis Breguet, pionnier du design et du minimalisme

Nous sommes en 1775. L’horloger suisse Abraham-Louis Breguet s’est installé à Paris, Quai de l’Horloge. Depuis vingt-cinq ans, la ville se métamorphose. C’est le début de cette époque néo-classique qui va marquer profondément la Ville Lumière. La place de la Concorde, l’Eglise de la Madeleine, le Palais Brogniart, le Panthéon… l’architecture puise dans le catalogue des chefs d’œuvres romains et grecs. Le baroque et le rococo s’effacent devant les vastes perspectives à l’Antique,

De chapiteaux en colonnades, l’épure s’impose en majesté. Abraham-Louis Breguet est de son temps. « L’œuvre de Breguet, et on le voit avec les pendules de voyage, s’inscrit complètement dans le néoclassicisme » décrypte Emmanuel Breguet. « Il faut imaginer ce qu’était l’horlogerie avant Breguet : les montres étaient très rondes, très épaisses, les cadrans étaient très décorés, les aiguilles très tarabiscotées… Hors Breguet simplifie tout, c’est en cela qu’il est un designer au sens propre ».

La fonction fait la forme

Emmanuel Breguet raconte 800-l-14
Credit Photo - Shutterstock - Breguet

Le design n’est pas en premier lieu une préoccupation formelle. Comme un designer du XXIe siècle, Abraham-Louis Breguet pense à la fonction de l’objet : c’est elle qui commande la forme.

Introduit en 1786, le guillochage des cadrans en est un excellent exemple. Avec son rendu satiné, il garantit une lecture parfaite de l’heure. Une finition fonctionnelle qui fait aussi de chaque montre une œuvre d’art ! Au fil des années, cette recherche a donné naissance a un style, plus que jamais contemporain. (voir nos articles Les Codes Breguet et Guilloché Main, un motif d’émerveillement). « Quand on dit qu’il est un pionnier du design, c’est dans le sens esthétique, fonctionnel, minimaliste. S’il faut résumer l’élégance et ce qui fait le style de Breguet au fond des choses c’est cela, paraitre simple même lorsque c’est très compliqué’ conclut Emmanuel Breguet.
http://www.mensup.fr/
Revenir en haut Aller en bas
de Neubourg

de Neubourg


Nombre de messages : 382
Date d'inscription : 08/08/2018

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 21:29

On en apprend beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin


Nombre de messages : 992
Date d'inscription : 19/09/2015

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 21:35

  • #4 ABRAHAM-LOUIS BREGUET : UN HORLOGER À PARIS

On ne le dira jamais assez, c’est en France au 39, quai de l’Horloge à Paris, que l’horloger suisse Abraham-Louis Breguet a fondé sa maison en 1775. La maison, profondément enracinée à Paris y restera plus de 200 ans ! Emmanuel Breguet nous guide sur les pas du célèbre horloger, parisien de cœur.


Emmanuel Breguet raconte #4 Abraham-Louis Breguet : un horloger à Paris

Breguet est incontestablement la plus française des maisons de haute horlogerie suisses, et pour cause. Née à Paris en 1775, la maison ne rapatriera ses ateliers en Vallée de Joux que deux siècles plus tard, en 1976. L’histoire d’Abraham-Louis Breguet est étroitement liée à celle de la France. Nommé Horloger de la Marine Royale par Louis XVIII et membre du Bureau des Longitudes, il participe au rayonnement de la France sur les mers et compte les plus grands parmi ses clients, de Louis XVI et Marie-Antoinette à Caroline Murat et Napoléon Bonaparte.

Le Quai de l'Horloge, berceau de la maison

Emmanuel Breguet raconte 800-l-15
A la pointe de l'Île de la Cité où se trouve le Quai de l'Horloge, le Pont Neuf est le centre névralgique de la ville.
Credit Photo - Shutterstock


« Abraham-Louis Breguet, un jeune homme de Neufchâtel, arrive à Paris à l’âge de quinze ans et tombe amoureux de Paris » raconte Emmanuel Breguet, vice-Président en charge du Marketing et du Patrimoine de la maison. « Il y passera toute sa vie et va faire de Paris la capitale de l’horlogerie. Il y a plusieurs sites où l’on peut aller à Paris sur ses traces en commençant par le Quai de l’Horloge, dans l’île de la Cité, où l’on trouvait sa maison, qui existe toujours ».

Au coeur du Paris des sciences

Emmanuel Breguet raconte 800-l-16
Credit Photo - Shutterstock

« Le Pont-Neuf était à l’époque le grand axe Nord-Sud de Paris, tout le monde y passait, c’était le quartier où il fallait être. Le bâtiment de l’Institut de France du Quai Conti. Dans sa jeunesse, Abraham-Louis Breguet suit des cours de mathématiques et de physique auprès de l’abbé Marie, au Collège des Quatre-Nations spécialement fait pour les étudiants étrangers brillants. Quarante ans plus tard, il y reviendra comme membre de l’Académie des Sciences. Le musée des Arts et Métiers dans lequel on retrouve les chefs d’œuvres d’Abraham-Louis Breguet et de ses descendants. Il existe aussi une rue Breguet dans le 11ème arrondissement, près de la Bastille.

La Place Vendôme

Emmanuel Breguet raconte 800-l-17
Credit Photo - Shutterstock

On y retrouve notre belle boutique et notre musée, Place Vendôme. On peut y découvrir les différentes pièces qui reflètent le génie de Breguet, mais aussi les archives. Ce lieu est totalement imprégné de l’âme de Breguet ».

Parisien pour l'éternité

Emmanuel Breguet raconte 800-l-18
Credit Photo - Shutterstock

« Si l’on veut aller plus loin, il y a le cimetière du Père Lachaise. Il y a sa tombe dans la partie la plus ancienne du cimetière, non loin de Chopin et de musiciens ainsi que de clients célèbres qu’il a connu ».
http://www.mensup.fr/




Revenir en haut Aller en bas
Sulpice

Sulpice


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 27/07/2018

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 21:36

OooooHhhhhh et moi qui ne porte jamais de montre Emmanuel Breguet raconte 56173

_________________
I'll have to go to Las Vegas or Monaco
Revenir en haut Aller en bas
Airin

Airin


Nombre de messages : 992
Date d'inscription : 19/09/2015

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 21:41

Last but not least, retour sur un mécénat d'excellence. drunken

  • #5 LE PETIT TRIANON DE MARIE-ANTOINETTE

Les femmes ont toujours tenu une place importante dans la clientèle de la maison. La reine Marie-Antoinette est certainement la plus emblématique d’entre-elles. Fidèle à sa mémoire, la maison Breguet a financé la rénovation du Petit Trianon à Versailles.


Emmanuel Breguet raconte #5 Le Petit Trianon de Marie-Antoinette

« Ce lieu est lié à Breguet et encore plus maintenant puisque entre 2006 et 2008 Nicolas Hayek a décidé d’être le mécène exclusif de la rénovation totale du Petit Trianon » témoigne Emmanuel Breguet, vice-Président en charge du Marketing et du Patrimoine. « La maison Breguet a voulu rendre cet hommage à Marie-Antoinette qui a été une des premières clientes de Breguet et a largement contribué a sa notoriété. C’est un hommage rendu à l’une de nos meilleures clientes, plus de deux siècles plus tard ».
http://www.mensup.fr/
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule


Nombre de messages : 2214
Date d'inscription : 04/10/2017

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 21:53

Super top, la série ! On veut la saison 2. Emmanuel Breguet raconte 914132

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
Twiny

Twiny


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 13/08/2018

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeVen 24 Aoû - 22:17

J'adore, c'est super intéressant. Emmanuel Breguet raconte 580524
Revenir en haut Aller en bas
Sido Scorpion

Sido Scorpion


Nombre de messages : 696
Date d'inscription : 05/08/2015

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeSam 25 Aoû - 9:34

Merci pour cet enchantement. Emmanuel Breguet raconte 405462

_________________
Avais-je atteint ici ce qu'on ne recommence point ?
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta


Nombre de messages : 1421
Date d'inscription : 15/03/2016

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeSam 25 Aoû - 20:49

En mode série !!!!! Emmanuel Breguet raconte 914132

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
bourbon powah

bourbon powah


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 21/02/2015

Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitimeJeu 6 Sep - 8:36

Superbe !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Emmanuel Breguet raconte Empty
MessageSujet: Re: Emmanuel Breguet raconte   Emmanuel Breguet raconte Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Emmanuel Breguet raconte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bréguet de Joséphine
» Breguet, l’horloger des Reines
» Expositions passées - généralités
» Bréguet, l'horloger de Marie Antoinette
» Marie-Antoinette et les montres Bréguet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Techniques et artisanat-
Sauter vers: