Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

 

 L'entrée solennelle de la dauphine à Paris

Aller en bas 
+2
Chou d'amour
pimprenelle
6 participants
AuteurMessage
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeLun 12 Mai - 20:43

Le le mardi 8 juin 1773, donc plus ou moins 3 ans seulement après son arrivée à Versailles, Marie Antoinette a fait son entrée solennelle dans la ville de Paris.

L'artiste Louis-Jean Desprez a immortalisé cet événement, dans une oeuvre intitulée Madame la Dauphine au château des Tuileries, 1773


L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Tl1510


Il s'agit d'un travail à la plume et à l'encre noire sur traces de crayon, mesurant 377 × 818 mm (deux feuilles juxtaposées).


Voici le détail de cette illustration:


La façade du palais des Tuileries donnant sur le jardin, qui couvrait l’espace de la future place de la Concorde, occupe un peu plus de la moitié gauche du dessin. L’ordonnance et la perspective en sont magnifiquement rendus, comme il se doit de la part d’un architecte de ce temps. Toute la partie droite montre le jardin, envahi par les badauds, et on aperçoit au loin les maisons du quai de la rive gauche de la Seine. C’est du moins ce que l’on peut déduire de la position des ombres, situées sur le côté gauche – c’est-à-dire que la lumière vient de l’ouest, puisqu’on est censé se trouver dans l’après-midi : on se souvient que le couple princier était à Notre-Dame à midi et quart, et qu’après il se rendit à l’Hôtel-Dieu et à Sainte-Geneviève, si bien que le dîner (i. e. déjeuner à l’époque), commencé vers trois heures, ne se termina probablement pas avant cinq heures du soir. On aperçoit également, au fond à droite, pour confirmation, le dôme de l’église des Invalides.

Au premier plan, simples silhouettes généralement, une rangée de spectateurs, et surtout des spectatrices, de dos à la manière de Bellange (ou de Callot, et il est vrai qu’il y a comme un rappel de la Foire d’Impruneta dans cette image), parfois montées sur des chaises conquises de haute lutte, ouvrant les bras d’enthousiasme ou applaudissant. À gauche, un groupe de gardes bourrus surveille distraitement l’émoi de ces gravures de mode. On voit à droite les plumets de sept carrosses (sans chevaux, sans doute envoyés paître ailleurs), soit un de plus que les six « carrosses de parade » mentionnés par le Mercure, et qui sont donc peut-être de simples voitures de louage – cependant l’un d’entre eux, au premier plan, n’est peuplé que d’ amorini et l’on peut supposer qu’il a véhiculé les beautés sublimes de Marie-Antoinette.

La terrasse située au premier étage du palais est fort encombrée de peuple bien vêtu, et tout le monde, y compris ceux qui sont aux fenêtres du deuxième, regarde dans cette direction. En effet, à l’un des balcons, orné d’une draperie frappée d’armoiries, sont apparus Monseigneur le dauphin et Madame la dauphine. C’est le moment décrit par le Mercure où les vivats éclatent. Mais le Mercure ne dit point que le dauphin, aidé de la dauphine armée d’un éventail, soutient la nuée qui les surmonte dans laquelle, porté par des amours, figure le portrait en médaille de Louis XV le Bien-Aimé.



C'est donc une interprétation assez libre de la cérémonie, dont nous connaissons le déroulement par le Mercure de France:

Ils furent salués, à leur arrivée et à leur départ, par le canon de la Bastille, par celui de l’hôtel royal des Invalides et par celui de la Ville. Le corps de Ville, conduit par Monsieur de Nantouillet, maître des cérémonies, […] et présenté par le maréchal duc de Brissac, gouverneur de Paris, les reçut à l’endroit où était anciennement la porte appelée de la Conférence. Le sieur de Sartine, conseiller d’État et lieutenant général de Police, s’y trouva également. La portière du carrosse ayant été ouverte, le sieur de La Michodière, conseiller d’État et prévôt des Marchands, eut l’honneur de les complimenter. Monseigneur le dauphin et Madame la dauphine étaient montés, en arrivant, dans un des six carrosses de parade qui les attendaient et qui furent remplis par les seigneurs et les dames de leur suite. Celui qu’occupaient le prince et la princesse était précédé et suivi par un détachement des gardes du roi, et trois écuyers se tenaient aux portières.

Arrivés à Notre-Dame à midi et un quart, ils furent reçus et complimentés, à la porte de l’église, par l’archevêque de Paris, , revêtu de ses habits pontificaux et à la tête des chanoines. Après avoir fait leur prière dans le chœur, ils entendirent, à la chapelle de la Vierge, la messe qui fut dite par l’abbé Solon, abbé de Tonnay-Charente, chapelain du roi, pendant laquelle la musique de Notre-Dame exécuta un motet. Ils virent le trésor de l’église, furent reconduits, en sortant, avec les cérémonies observées à leur arrivée.

En passant devant l’Hôtel-Dieu, l’abbé de Tudert, doyen de l’église de Paris, eut l’honneur de leur présenter la mère prieure de cet hôpital et les autres religieuses. Parvenus à l’église de Sainte-Geneviève, l’abbé, accompagné des chanoines réguliers de cette abbaye, eut l’honneur de les recevoir et de leur adresser un discours. Après avoir fait leur prière dans cette église, Monseigneur le dauphin et Madame la dauphine virent, en passant, le portail de la nouvelle basilique de Sainte-Geneviève, et allèrent descendre au palais des Tuileries, où ils dînèrent, à une table de vingt-sept couverts, avec les dames de Madame la dauphine et les dames de la cour invitées. À une seconde table, tenue par le maréchal duc de Richelieu, […] étaient les premiers officiers de Madame la dauphine, les Ménins de Monseigneur le dauphin et les seigneurs nommés pour l’accompagner. Il y eut ensuite jeu.

On avait pratiqué dans la salle une galerie pour le passage et pour donner au public la facilité de voir le prince et la princesse. Ils se promenèrent, l’après-midi, dans le jardin, et sortirent de ce palais vers les huit heures du soir pour retourner à Versailles. [… ]

Le peuple, accouru en foule à leur passage, faisait retentir les airs de ses acclamations. On connaît l’amour des Français pour leurs augustes maîtres. Les habitants de cette capitale, qui partagent ce sentiment avec le reste de la nation, ont donné dans cette occasion des témoignages signalés de leur tendresse. Ils ne crurent point manquer au respect qu’ils doivent à la princesse en se permettant de faire retentir à ses oreilles l’éloge des agréments extérieurs qui ajoutent un nouveau prix à ses vertus. Lorsque Monseigneur le dauphin et Madame la dauphine daignèrent se montrer sur la galerie qui domine la terrasse des Tuileries, ce fut un spectacle bien intéressant de voir le peuple innombrable répandu dans le jardin faire éclater sa joie par des battements de mains et par les cris mille fois répétés de «Vive le roi, Monseigneur le dauphin et Madame la dauphine». Des larmes d’attendrissement se joignirent à ces élans d’allégresse, quand le prince et la princesse eurent la bonté de donner à ces citoyens, heureux de les voir, des marques de leur satisfaction.


sources:
http://mini-site.louvre.fr/saison18e/fr/le_louvre_au_temps_des_lumieres/tl15.html
http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=RBNF_033_0058#pa5

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31526
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeMar 13 Mai - 10:25

C'est toujours émouvant je trouve de se remettre dans cette période de l'histoire et ce contexte dans lequel Marie-Antoinette était vraiment appréciée  Very Happy 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeMar 13 Mai - 12:55

N'est-ce pas? Ca m'a fait bien plaisir de trouver cette illustration ce matin.  L'entrée solennelle de la dauphine à Paris 454943 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31526
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeMar 13 Mai - 15:00

Oui, ça me rappelle que l'époque Archiduchesse et Dauphine de Marie-Antoinette était ma préférée  L'entrée solennelle de la dauphine à Paris 454943 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeMar 13 Mai - 16:18

Oups, Chou, on s'est encore ratés!  L'entrée solennelle de la dauphine à Paris 887322 Pas de bol!!!

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
levengeur

levengeur


Nombre de messages : 747
Date d'inscription : 31/03/2014

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeMar 13 Mai - 20:34

ce n'était que le début !!!  L'entrée solennelle de la dauphine à Paris 537188 
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31526
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeMer 14 Mai - 9:51

Oui la France découvrait alors Marie-Antoinette  Very Happy 

pimprenelle a écrit:
Oups, Chou, on s'est encore ratés!  L'entrée solennelle de la dauphine à Paris 887322 Pas de bol!!!

Ah là c'est bon t'es connectée je vois  L'entrée solennelle de la dauphine à Paris 56173 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeMer 14 Mai - 10:07

Yep yep yep!!!!  L'entrée solennelle de la dauphine à Paris 887322 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6893
Date d'inscription : 30/03/2014

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeDim 17 Aoû - 10:37

Bonjour,

Voici une gravure représentant l'entrée du Dauphin et de la Dauphine à Paris en 1773.

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Rda00011

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeDim 17 Aoû - 12:19

Chouette gravure! J'aime beaucoup la perspective.  Very Happy 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
The Collector

The Collector


Nombre de messages : 820
Date d'inscription : 21/11/2014

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeMer 27 Sep - 16:29

L'on lira aussi
https://www.cairn.info/revue-de-la-bibliotheque-nationale-de-france-2009-3-page-58.htm

_________________
J'fréquente que des baronnes aux noms comme des trombones.
Revenir en haut Aller en bas
Chakton

Chakton


Nombre de messages : 1259
Date d'inscription : 22/10/2017

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitimeLun 15 Mai - 21:00

Document très précieux ! tongue

C'est une chanson écrite par une certaine Mlle Hébert, âgée de 12 ans, pour fêter l'entrée du Dauphin et de la Dauphine à Paris.

L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Tzolzo30

Manuscrit avec quelques corrections : « Simon et Mathurine ou Le jardiner du Pont au Choux et sa femme le jour de l'entrée de Mr le Dauphin et de Mde la Dauphine à Paris ». Se terminant par ces mots : « Viv' not' bon Roi, la Dauphine, et l'Dauphin ». 2 pp. in-4.

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Empty
MessageSujet: Re: L'entrée solennelle de la dauphine à Paris   L'entrée solennelle de la dauphine à Paris Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'entrée solennelle de la dauphine à Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A qui s'adressait la Dauphine ?
» 19 février 1701: Philippe V fait une entrée solennelle dans Madrid
» La générosité de la Dauphine
» 03 avril 1653: Versailles - Paris Le Roi revient de Versailles à Paris
» La taille de la Dauphine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Dauphine de France : 1770-1774-
Sauter vers: