Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban

Aller en bas 
AuteurMessage
de La Reinta

de La Reinta

Nombre de messages : 1152
Date d'inscription : 15/03/2016

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeVen 8 Avr - 17:51

Déjà j'adore le titre ! Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Paruti10

Et la cover là je suuuuuurkiffe Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Zpring10

Charmer, s'égarer et mourir, ainsi Christine Orban résume la vie de Marie-Antoinette, d'après les mots de Lamartine, qui n'a pas su vivre mais saura mourir. Un double voyage dans lequel l'auteur s'embarque aux côtés de cette femme aimée puis abhorrée, gâtée et punie comme jamais. Victime des apparences, de la rumeur et du malentendu. Trois thèmes éternels et chers à l'auteur. Une vie comme une succession de romans : roman d'espionnage, roman de mœurs, roman historique, roman d'amour. Roman noir. Tragédie. Il y a la Marie-Antoinette abandonnée aux fantasmes de tout un peuple et celle qui se révèlera seule par la prise de conscience. Christine Orban revient sur ses pas de son lever rythmé par l'étiquette à Versailles, au petit Trianon, dans cet étrange cabinet des glaces mouvantes... Elle passe en revue son lit, affaire d'État, son lit, affaire des médecins, mais aussi son lit affaire privée, ses mots effacés et retrouvés adressés à Fersen l'homme qu'elle aime, jusqu'au soulier perdu sur l'échafaud. Christine Orban semble écouter celle qui " voulait vaincre comme une femme et non pas comme une reine. "
http://www.paperblog.fr/8018020/parution-du-jour/

Qu'en dites-vous pour l'été ?
Je vois bien ce livre entre une paire de lunettes et un smoothie à l'ananas.  flower

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
decadenzia

decadenzia

Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 30/11/2015

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeLun 11 Avr - 11:14

Beau Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

Il paraît que l'auteur est complètement obsédée par Marie-Antoinette Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462
http://thegingersreading.blogspot.be/2016/04/charmer-segarer-et-mourir-christine.html

_________________
flower  .....she keeps Moët et Chandon in her pretty cabinet..... flower
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia P

Lucrezia P

Nombre de messages : 451
Date d'inscription : 07/04/2015

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeJeu 14 Avr - 19:01

En effet, Mesdemoiselles, c'est ce qu'elle explique ici.

Dans " Charmer, s’égarer et mourir ", Christine Orban " éclaire les moments de la vie de Marie-Antoinette avec une caméra intérieure ", avec un angle différent de celui pris par Sofia Coppola dans le film " Marie-Antoinette " (2006). Christine Orban, " fascinée " par cette " héroïne ", se penche sur sa vie lorsqu’elle " se retrouve dans la solitude, en la prison " : " Là, on découvre une femme exceptionnelle. Je la compare à Marilyn Monroe, Lady Diana et Jacky Kennedy car c’est à la fois la première star, une reine moderne et une icône de mode. Elle a un charisme incroyable ".

Et ce personnage à la fois " attachant et fragile ", Christine Orban a passé toute une vie l’étudier. Elle parle d'une sorte d’alchimie entre elle et le personnage : " Il faut une espèce de connivence, le personnage doit me choisir lui aussi ". La littérature et l'écriture sont des passions innées : " Petite j’écrivais sur les murs de ma chambre ! J’ai gardé toutes les phrases pour en faire des romans ". Décorée de la Légion d'honneur, elle s'est investie à transmettre sa passion aux jeunes générations : " Je donnais des cours à des jeunes en difficulté scolaire. Essayer de faire aimer la littérature, c’est une mission importante ! "
http://www.non-stop-people.com/actu/la-chaine/christine-orban-charmer-segarer-et-mourir-une-nouvelle-facette-de-la-vie-de-marie

En ce qui me concerne, je trouve ce point de vue déconcertant. scratch

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta

Nombre de messages : 1152
Date d'inscription : 15/03/2016

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeVen 15 Avr - 9:06

Ah moi j'adore ! Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 C'est tout à fait moi ! Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 Comme dirait la Reine, c'est moi ça ! Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 914132
On ne peut ressentir Marie-Antoinette que de l'intérieur.
Je vais courir acheter ce roman Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

Comment elle en parle !! Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 914132 Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 914132

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
decadenzia

decadenzia

Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 30/11/2015

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeVen 15 Avr - 13:22

Moi aussi j'ai envie de lire ça Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 A donf Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

_________________
flower  .....she keeps Moët et Chandon in her pretty cabinet..... flower
Revenir en haut Aller en bas
Roi-Soleil

Roi-Soleil

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 08/12/2014

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeSam 16 Avr - 21:03

J'ai peur de ne rien apprendre de nouveau en lisant ce livre. Rolling Eyes

_________________
Je suis reine mais croyez-vous que l'on me traite en reine là-bas ?
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta

Nombre de messages : 1152
Date d'inscription : 15/03/2016

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeJeu 21 Avr - 22:33

"La vie de Marie-Antoinette est faite pour le roman"

Elle a tellement raison ..... Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462
http://www.europe1.fr/culture/la-vie-de-marie-antoinette-est-faite-pour-le-roman-2726008

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia P

Lucrezia P

Nombre de messages : 451
Date d'inscription : 07/04/2015

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeMar 26 Avr - 18:07

Dans un interview elle dit que Louis-Charles avait "avoué des relations avec sa mère" Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 564218

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6276
Date d'inscription : 30/03/2014

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeSam 14 Mai - 9:32

Voici un article qui explique l'identification que la romancière assume vis-à-vis de la Reine Marie-Antoinette.

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Christ10

Marie-Antoinette, c’est moi !

Cela dit, les références choisies ne donneront pas forcément envie à tout le monde de lire son livre.

Elle rapporte aussi Marie-Antoinette (M.-A.) à nos pauvres souveraines ­d’aujourd’hui. On songe à Grace Kelly, esseulée et larguée par l’étiquette, à Charlène égarée, au début, dans son nouveau rôle, à l’impératrice Michiko dépressive, à Diana, à ces « premières dames » ligotées par le protocole et persécutées par les punaises de la cour.

Je m'avoue humblement partagée.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta

Nombre de messages : 1152
Date d'inscription : 15/03/2016

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeSam 14 Mai - 21:32

Je viens de l'acheter. Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 454943
Je le dévore .......... Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 143928

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
flower power

flower power

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 09/05/2015

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeLun 16 Mai - 20:36

moi aussi je surkiffe Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462 c 'est comme si tu lisais Marie-Antoinette qui parle elle-même Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462
Revenir en haut Aller en bas
agrippine
Imperatrix
agrippine

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 17/03/2016

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeJeu 2 Juin - 9:22

Un avis un peu plus mitigé que les vôtres, mesdames : Wink

Charmer, s’égarer et mourir, Christine Orban
Albin Michel, avril 2016
(in Les chroniques de Korifée,, par Karine Fléjo)

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 26321210

Charmer, s’égarer et mourir, où la vie d’une reine, Marie-Antoinette, qui à défaut d’avoir réussi sa vie, aura réussi sa mort…

Christine Orban a 20 ans, quand elle découvre dans la bibliothèque d’amis, la vie de Marie-Antoinette sous la plume de Stefan Zweig. Un choc. Une rencontre. Les années passent, mais le personnage continue de la hanter. Et de naître en elle le désir de mieux appréhender cette reine dont on dit tout et son contraire, d’approcher au plus près de la vérité de son être. Reine martyre ou reine scélérate ? Femme légère, irréfléchie, indifférente aux autres, ou femme courageuse et volontaire ?

Et si Marie-Antoinette avait été victime de son époque, trop moderne pour son siècle ?

Avec beaucoup de sensibilité, Christine Orban s’engouffre dans le sillage de la reine, de son arrivée en France à l’âge de 14 ans à son passage sur la guillotine à 38 ans. Et nous fait partager les faits connus et méconnus de son quotidien. Un quotidien ô combien encombré d’étiquettes, de protocole, où du lever au coucher, elle est sans cesse épiée, critiquée, contrainte. Jamais un moment d’intimité, de liberté. Jamais un instant pour être elle-même. Pour se retrouver. Alors la jeune reine, corsetée par toutes ces obligations, décide d’envoyer valser les étiquettes, de chercher l’amusement avec une volonté farouche à la mesure de son étouffement. De respirer. Mécène, protectrice des arts, égérie des modes, elle s’étourdit dans une vie de plaisirs et de somptuosité, dilapidant les deniers publics. Ce qui lui vaudra d’être haïe, calomniée et condamnée.

Il lui faudra la solitude de sa cellule pour vivre un face à face avec elle-même, réfléchir, s’élever. « Absente à elle-même jusqu’à 35 ans, elle s’habite enfin au moment d’affronter l’épouvante, sans sorties dérobées, sans clefs, sans grottes, sans grilles, sans aucun repli, sans masque, sans mèche sur les paupières mi-closes, mais les yeux grands ouverts sur la terreur ». Elle y puisera un incommensurable courage, pour les siens, pour la couronne.

Dans ce roman historique, Christine Orban entre en guerre contre les préjugés et dresse de la reine un portrait humain, sensible, émaillé d’anecdotes. Mais si cette empathie que l’auteur sait d’emblée créer avec son personnage m’a séduite, j’ai à contrario un peu peiné avec la construction décousue du roman. Un livre apprécié donc, mais ce n’est pas un coup de cœur comme ce le fut pour le précédent « Quel effet bizarre faites-vous sur mon coeur » (Albin Michel 2013).

https://leschroniquesdekoryfee.wordpress.com/


_________________
nomina nuda tenemus
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle

Nombre de messages : 40393
Date d'inscription : 23/05/2007

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeVen 1 Juil - 9:10

Un commentaire qui reprend bien mon impression perso à la sortie de ce livre:
http://www.hellocoton.fr/to/1rN6S#http://onee-chan-a-lu.publicoton.fr/charmer-s-egarer-et-mourir-christine-orban-tenter-d-apprivoiser-marie-antoinette-781296

C'est une belle rencontre entre une romancière et l'émanation d'une reine martyre. Voilà. N'y cherchez pas une biographie ni même des faits avérés. Il s'agit d'un flash entre Christine Orban et, comme elle dit, M-A. Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta

Nombre de messages : 1152
Date d'inscription : 15/03/2016

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeMer 17 Aoû - 11:23

LOVE d'un bout à l'autre !!!  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

Christine Orban s’est immergée dans l’univers de Marie-Antoinette, née à Vienne, dernière reine de France et de Navarre. Elle a visité ses appartements à Versailles, examiné l’escarpin qu’elle portait le jour de son exécution et voulu écouter la voix de Marie-Antoinette comme si elle était sa confidente. Elle s’est penchée sur sa correspondance, sur des documents inédits, sur son mariage peu intéressant avec Louis XVI et sur sa liaison passionnée avec le comte suédois Axel von Fersen.

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

Ce qu’elle partage dans le roman est passionnant. L’enfance de Marie-Antoinette, son départ pour la France, son mariage décevant avec Louis XVI, peu empressé de lui faire honneur, et sa vie à Versailles. On la disait frivole, légère. Christine Orban lui donne plus d’humanité.
«Fersen, elle l’a choisi et elle n’est pas un monstre pour cela. Elle a été mariée de force. Elle était seule – Louis XVI ne venait même pas la rejoindre dans le lit. Elle était assez saine, ce n’était pas une femme aigrie comme les sœurs du roi. Elle avait envie de rire, elle voulait aller manger des fraises sur la pelouse.»


Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

Trop top ! On dirait le film !!  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 646837

Christine Orban décrit par exemple le réveil de la reine: un protocole astreignant et compliqué, qui devient un vrai fardeau. «Extérieurement, on imagine que c’est une vie extraordinaire, d’être reine de France ou dauphine de France. Ça suscite la jalousie et l’envie parce que les gens ne savent pas comment ça se passe en réalité. Quand on sait comment elle a vécu, au milieu d’une cour très méchante, avec les mauvaises langues qui épient, qui regardent, qui discutent...», fait-elle remarquer.

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462  Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 405462

http://www.journaldequebec.com/2016/08/14/la-vie-privee-de-marie-antoinette

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6276
Date d'inscription : 30/03/2014

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeLun 14 Nov - 10:01

Voici un autre commentaire de lecture.

« Charmer, s'égarer et mourir, ainsi Christine Orban résume la vie de Marie-Antoinette qui n'a pas su vivre mais saura mourir. Un double voyage dans lequel l'auteur s'embarque aux côtés de cette femme aimée puis abhorrée, gâtée et punie comme jamais. Victime des apparences, de la rumeur et du malentendu. Trois thèmes éternels et chers à l'auteur. Une vie comme une succession de romans : roman d'espionnage, roman de moeurs, roman historique, roman d'amour. Roman noir. Tragédie. Il y a la Marie-Antoinette abandonnée aux fantasmes de tout un peuple et celle qui se révélera seule par la prise de conscience. Christine Orban revient sur ses pas de son lever rythmé par l'étiquette à Versailles, au petit Trianon, dans cet étrange cabinet des glaces mouvantes... Elle passe en revue son lit, affaire d'État, son lit, affaire des médecins, mais aussi son lit affaire privée, ses mots effacés et retrouvés adressés à Fersen l'homme qu'elle aime, jusqu'au soulier perdu sur l'échafaud. Christine Orban semble écouter celle qui voulait vaincre comme une femme et non pas comme une reine. »


Bien écrit, de façon originale, vulgarisée, ce roman accroche le lecteur, bien aidé il est vrai par la personnalité de Marie-Antoinette. 
http://actu-livres.skynetblogs.be/archive/2016/11/12/marie-antoinette-revisitee-8669407.html

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Lady Marmelade

Lady Marmelade

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 24/04/2015

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeMer 16 Nov - 10:45

Magnifique introspection , qui rend ce qui faisait réellement la VIE de Marie-Antoinette !!!!!!!! Son amour pour Axel !!!!

.

_________________
TUTTO A ME GUIDA
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine

Nombre de messages : 6276
Date d'inscription : 30/03/2014

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeMer 21 Déc - 8:20

Voici la page Twitter de Christine Orban.
https://twitter.com/christine_orban

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Therese Belivet

Therese Belivet

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/01/2019

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeLun 6 Jan - 21:02

Quelques années après la parution de son livre, Christine Orban revient sur ses impressions.


  • Christine Orban dresse le portrait Marie-Antoinette

    Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Zzzz21

    Dans son roman, Charmer, s'égarer et mourir, paru chez Albin Michel en 2016, Christine Orban livre un portrait intime, presque freudien, de la dernière reine de France. Une femme, une âme "ni aussi noire, ni aussi pure que certains l'imaginent". À l'analyse de ses "petits secrets", de ses écrits récemment décryptés, l'auteure approche au plus près de la vérité, de "sa" vérité sur Marie-Antoinette. Sans doute l'image la plus juste depuis la biographie de Stefan Zweig.


    • Pourquoi Marie-Antoinette ?



    Tout le monde pense la connaître, elle appartient à l'histoire. Mais qui se cache derrière l'archiduchesse, la dauphine, la reine réputée dépensière et volage? Difficile de balayer l'éclat qui l'environne. Ce qui m'intéresse, c'est l'autre femme, moderne, en décalage avec son temps. Elle vit au XVIIIe siècle, et envoie valdinguer l'étiquette. Elle me fait penser à Diana. Ou à Marilyn Monroe. Deux femmes sensibles, différentes de leur légende et enfermées dans leur apparence. Prises au piège du charme, et acculées à jouer un rôle de reine, d'actrice, qui les dépasse. La psychose est enclenchée.


    • Tout semble pourtant avoir été dit, étudié, commenté ?



    Des espaces libres demeurent, et j'ai eu la chance de bénéficier des dernières trouvailles. Le dé-caviardage des lettres de la reine à Axel de Fersen offre un éclairage intéressant. A-t-elle couché avec le beau Suédois ? La grande question ! Là, Zweig dit que l'intuition va plus loin que les froids documents. Pour moi, comme je le raconte au chapitre "Le lit de la reine", cette femme libre, et surtout désobéissante, n'a pas pu résister à la plus grande des attractions. Surtout en 1792, quand ils se sont retrouvés tous les deux, seuls durant 24 heures, aux Tuileries.


    • Vous révélez aussi l'existence d'un cabinet secret, dans ses appartements de Versailles. Comment en avez-vous eu connaissance  ?


    Toujours l'intuition du romancier. Très gentiment, Catherine Pégard [présidente du château de Versailles, ndlr] m'avait permis de fureter partout. À un moment, le conservateur qui m'accompagnait m'a dit: "Non, pas cette porte!" Trop tard, j'étais déjà entrée dans une pièce vide, juste derrière les appartements privés. Il reste un poêle suédois et, au sol, on distingue la trace d'un lit à une place. Une autre porte ouvre sur un escalier qui donne directement dans la cour. Interrogé, il m'a confirmé, avec un peu d'hésitation, que c'était bien la chambre de Fersen. J'étais heureuse.


    • Vous revenez sur une autre "vérité", le phimosis de Louis XVI...


    Une thèse "officielle" à mon avis erronée. J'ai enquêté à l'école de médecine. La fistule de Louis XIV est prouvée par les instruments chirurgicaux, les certificats des médecins. Rien pour Louis XVI, aucune trace, pas une ligne. J'ai reconstitué le parcours terrible vécu par le malheureux Louis, ausculté par son grand-père, son beau-frère, les médecins français, les Viennois envoyés par sa belle-mère. Combien de fois ce pauvre homme a dû baisser ses culottes! Forcé de raconter devant sa femme comment il s'y prenait. Avec les courtisans toujours aux aguets... Son blocage était plutôt psychologique. Sa mère, Marie-Josèphe de Saxe, princesse de Pologne, l'a élevé dans la haine de l'Autriche et il épouse "l'ennemie". Et puis elle est écrasante à ses yeux, intimidante, cette jeune archiduchesse à l'aise en société, riante, espiègle. Son exact opposé.


    • Comment expliquer cette fascination qui traverse les siècles, les générations ?



    Les sujets, autour d'elle, sont éternels. Le malentendu. Le rapport à l'image. La rumeur, problème ô combien contemporain avec les réseaux sociaux. À l'époque, les mauvaises langues allaient déjà bon train. Au XVIIe siècle, on tue avec le poison, au XVIIIe siècle, par la réputation. Si ce phénomène n'a pas déclenché la Révolution, il a certainement participé à sa condamnation à mort. Elle a été tellement haïe. Accusée d'être libertine, tribade [homosexuelle, ndlr], d'avoir commis l'inceste avec son fils de 7 ans, d'être une espionne.


    • Vous livrez une analyse, une biographie par thèmes, plus qu’un roman...


    Je ne me positionne pas en historienne, j’accorde une très grande place à l’intuition. Je trouve plus honnête d’indiquer roman. Dans les notes des Mémoires d'Hadrien, Yourcenar écrivait: "On peut toujours se tromper. On a beau n’utiliser que des pierres véritables, on reconstruit toujours l’histoire à sa façon". Nous sommes submergés de lettres, de documents, d’informations plus ou moins vérifiables. La mémoire humaine est aussi parfois défaillante et il y a des "mensonges d’époque". Lauzun raconte que la reine lui faisait du charme, tentait de le séduire, c’est absolument faux. Tout duc qu’il est, c’est un mufle.

    Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Gettyi10
    L'écrivaine Christine Orban. :copyright: Eric Fougere/Corbis via Getty Images


    • Le jugement est toujours partial sur Marie-Antoinette ?


    Elle déclenche les passions. La plupart des gens se montrent excessifs à son propos. Ce n’est ni la sainte de la Restauration, ni le monstre de la Révolution. La vérité est au milieu. Celle d’une femme normale plongée dans un destin qui la dépasse. Son premier malheur est d’être exagérément adulée. Une fascination qui ne repose sur rien d’autre que le fantasme de la destinée royale. Elle sera tout aussi exagérément détestée.


    • Parce qu’elle a voulu se mêler des affaires de l'État...


    Ses réactions sont celles d’une mère, d’une femme qui protège sa famille, ses enfants, le trône de son fils. Prisonnière aux Tuileries, dans des conditions terribles, avec un mari en dépression nerveuse, elle écrit, elle tente de prendre des décisions. Mais elle ne connaît qu’un modèle politique, celui de la royauté absolue des Habsbourg et des Bourbons. Le concept même de monarchie constitutionnelle lui est étranger.


    • Comment s’opère la "révolution" de son caractère ?


    Elle n’a jamais vécu seule, pas un instant. Dans le silence et l’isolement des Tuileries, dans l’épreuve, elle se rencontre. Elle le dira: "Le malheur a été mon maître". C’est à partir de ce moment qu’il faut la juger.


    • L’opinion l’a déjà jugée...


    Elle meurt coupable de son image. Responsable, finalement, de sa réputation. La vérité de l’autre est plus vraie que la sienne. L’affaire du collier est édifiante à cet égard. L’escroquerie du siècle. Fausse, du début à la fin. Mais la reine aurait pu vouloir ce collier, et elle était la seule en France à pouvoir se l’offrir. Finalement, elle sera considérée comme coupable. La haine est immense, enracinée. Même en gravissant les treize marches de l’échafaud, quand elle perd son petit soulier "cuisse de nymphe émue", et qu’elle s’excuse, réflexe d’éducation, les journaux écrivent encore: "Elle fait l’intéressante". Pourtant on l’admire encore, et sa coiffure plate, maigres cheveux blanchis, lance encore une mode. Et cette reine qui n’a pas su vivre, va savoir mourir.


Si vous voulez lire l'interview dans son contexte, c'est ici que je l'ai prise :
https://www.pointdevue.fr/culture/christine-orban-dresse-le-portrait-marie_13367.html

Je n'ai aucun avis sur ce livre que je n'ai pas lu parce que

- l'étiquette "roman" me rebute. Wink

Et cette confession de l'auteure ne me donne pas envie d'en lire davantage. C'est bien sympathique, empathique même pourrait-on dire

- sans doute trop ?

Mais trop d'intuition nuit à la recherche scientifique. C'est la raison pour laquelle je me sens plus à mon aise face à des faits énoncés simplement (comme chez Evelyne Lever, par exemple).

_________________
Those words were somehow future, and this was present.
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule

Nombre de messages : 1482
Date d'inscription : 04/10/2017

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeLun 6 Jan - 21:07

Moi non plus, je ne l'ai pas lu. Lecture pour filles. Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 588717
Je n'avais carrément jamais lu le topic. Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 244157 Farce ! Elle dit qu'elle se prend pour Marie-Antoinette. On fait pas plus différent, physiquement. Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban 49856

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
Therese Belivet

Therese Belivet

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/01/2019

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeLun 6 Jan - 21:09

Je suppose que Christine Orban faisait allusion à une ressemblance intérieure. Wink

_________________
Those words were somehow future, and this was present.
Revenir en haut Aller en bas
spa monopole

spa monopole

Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 31/01/2017

Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitimeVen 10 Jan - 9:48

C'est quand même très personnel. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Empty
MessageSujet: Re: Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban   Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Charmer, s'égarer et mourir, roman sur Marie-Antoinette de Christine Orban
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Marie-Antoinette :: Romans-
Sauter vers: