Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 4 Sep - 20:59

L’auteur a puisé à plusieurs sources dont les Archives de le guerre à Vincennes qui ont fourni plusieurs lettres autographes de Madame de Meuse et de nombreux renseignements à son fils. L’auteur nous dit ceci : « Enfin , dans la correspondance de l’envoyé de France à Lunéville avec le ministre des Affaires Etrangères que l’on conserve au Quai d’Orsay, j’ai trouvé –quelle joie , ce jour-là ! –la preuve des relations sentimentales qu’elle eut dans sa prime jeunesse avec le prince Charles et dont le duc de Luynes , dans ses Mémoires, ne parle que d’une façon fort dubitative. «
L’auteur a aussi puisé dans les archives du château de Guirsch . Aujourd’hui ces archives se trouvent à Arlon. La dernière lettre de Madame de Meuse date du 25 août 1791. Après , c’est le grand silence.
Madame de Meuse écrivait comme elle parlait . Mais il est dommage que nous n’ayons pas de portrait d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 4 Sep - 21:10

Marie-Anne de Rinonville, fille naturelle du Prince Charles de Lorraine ?

Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Marie_10

http://membres.multimania.fr/bdelaunois/de%20rinonville.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 4 Sep - 21:17

Et voici le palais de Charles de Lorraine

http://herve.delboy.perso.sfr.fr/charles_lorraine.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeLun 5 Sep - 3:16

Béatrice du Han de Martigny (1711-1793 )

Béatrice appartenait à la famille de Choiseuil-Meuse.

Henriette DU HAN DE MARTIGNY
Chanoinesse de Nivelles (Belgique )

•Née en 1710
•Décédée en 1742 , à l'âge de 32 ans

◦Mariée en 1733 avec Nicolas Maximilien D'ARBERG DE VALANGIN, Marquis DE TRICÈRES 1681-1767, dont
■Nicolas Antoine D'ARBERG DE VALANGIN, Comte D'ARBERG 1736-1813
■Marie Hermine Henriette D'ARBERG DE VALANGIN 1742-ca 1772

Notes

D’Arberg était non seulement le fils de son amie d’enfance Henriette du Han, mais il était surtout le neveu de la ½ sœur de celle-ci, Béatrice du Han de Martigny (1711-1793), devenue entre-temps la veuve du marquis François de Choiseul-Meuse (1716-1746).

Pendant leur jeunesse à Lunéville, Béatrice avait été la maîtresse du gouverneur Charles Alexandre de Lorraine et elle devait rester son amie intime de 1760 à sa mort.


source :

http://gw1.geneanet.org/index.php3?b...fr;...han...martigny ( ce lien ne marche pas lorsque l'on clicque dessus )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeLun 5 Sep - 21:37

Vous qui savez tout sur les grandes familles, pouvez-vous nous parler des Choiseul-Meuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeLun 5 Sep - 21:54

Embarassed je suis flatté !

Les choiseul sont une famille d'extraction chevalresque champenoise.
Au XIIe, le seigneur de choiseul épouse Alix de Dreux, de la maison capétienne. Ses petits fils forment deux branches ; les choiseul et les choiseul d'Aigremont et les Choiseul Traves.
Du premier les seigneurs de Choiseul jusqu'au XVIIIe ainsi que les Choiseul Clefmont
De la seconde la branche sont issus les Choiseul d'Aigremont, dits aussi Frenoy , d'où les baron de  Meuse (héritent de cette terre vers le XVIe) d'où sortiront les Beaupré qui donneront les Stainville, et les Meuse. Enfin sont issus des Aigremont les Praslin.

Désolé, c'est un peu fouilli, mais je compulse ce que j'ai en même temps que j'édite (pour la sixième fois) ce message !


Dernière édition par Lucius le Lun 5 Sep - 22:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeLun 5 Sep - 22:06

Merci. Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 31969
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 18:05

"La maman de Béatrix fut Mme de Martigny née Roquefeuille .
Béatrix eut pour parrain le prince Léopold-Clément , fils du duc et de la duchesse , qui devait mourir de la petite vérole en 1723. Sa marraine fut l’abbesse de Remiremont ; Béatrix-Hiéronyme de Lorraine-Lillebonne, petite fille de Charles IV et de sa seconde et illégitime épouse , Béatrix de Cusance.
Il resta à Béatrix de Martigny trois sœurs, Jeanne-Thérèse, Henriette et Antoinette-Henriette et un frère , Charles-Louis , tous ses aînés.

En 1720, trois petites filles se firent admettre au chapitre noble de Ste Gertrude à Nivelles. C’étaient Béatrix, sa sœur Henriette et leur cousine germaine, Anne-Louise de Lunati.
Lorsque deux sœurs sollicitaient une prébende , elles pouvaient être reçues le même jour , l’une pendant la grand’messe , l’autre à vêpres.
« Seulement cette double cérémonie donnait lieu à une plus grande liesse en l’hôtel abbatial « : c'est-à-dire que l’abbesse offrait aux parents venus pour accompagner les candidates à dîner et à souper. Anne-Louise fut reçue le 30 juin , Henriette et Béatrix le lendemain.
Après avoir copieusement festiné aux dépens de l’abbesse , la famille s’en retourna vers la Lorraine, laissant nos trois petites chanoinesses en larmes , à leur destin.

Elles étaient encore bien jeunes, ces trois pauvres petites , pour être ainsi abandonnées à quelque quarante lieues de chez elle et sans espoir de revoir leur famille avant plusieurs années. Anne-Louise n’avait pas encore 7 ans ; Henriette, la plus âgée en avait dix et Béatrix huit seulement.
L’abandon, à vrai dire, n’était que relatif . Il était d’usage d’admettre les postulantes dès l’âge le plus tendre :mais elles devaient commencer par être écolières et subir une initiation comportant plusieurs épreuves que réglait un rituel passablement compliqué et quelque peu puéril.
Les écolières , qui n’étaient pas toutes des enfants , logeaient au palais abbatial et une maîtresse était chargée de les instruire. Que leur apprenait-elle ? Assurément plus de chant liturgique que d’orthographe. Aucune des trois ne fut experte en ce domaine.
Et c’était seulement lorsqu’elles avaient fourni la preuve de leur aptitude « à soutenir le chant du chœur « qu’elles étaient admises « à trousser le surplis », ce qui se faisait ordinairement à complies , et, à partir du lendemain, qu’elles commençaient à gagner leurs prébendes comme grandes chanoinesses. Encore étaient –elles astreintes , à partir de ce moment , à un an « de stricte résidence » , puis six années « de basse forme » . C’est alors, mais alors seulement , qu’elles étaient autorisées , à mesure du possible , à se « mettre en ménage » dans une des maisons capitulaires qui avoisinaient la collégiale et qui appartenaient au chapitre.

En fait, beaucoup d’entre elles , sinon la plupart , leur année de stricte résidence expirée retournaient dans leur famille pour des périodes plus ou moins longues , plus ou moins fréquemment renouvelées . Rien ne les différenciaient alors des autres jeunes filles de leur condition. Souvent elles se mariaient –leur prébende était alors déclarée vacante. Lorsqu’aucun parti ne s’était présenté pour elles, elles revenaient achever leur vie à l’ombre de la collégiale , benoîtement, douillettement et sans aucun souci du lendemain. C’était une retraite assurée. Mais le mariage était plus agréable : ainsi pensaient sans doute nos trois petites Lorraines . Les Etats des Jours où le receveur du Chapitre consignait soigneusement les jours perdus et les jours gagnés-car il fallait participer aux offices pour recevoir le produit de la prébende –vont nous renseigner sur leurs évasions. Il y avait loin de Nivelles à Lunéville : la route était longue et difficile. Aussi leur arriva t-il plus d’une fois de solliciter de l’abbesse le Grand Congé , obligatoire en cas d’absence de plus de 3 semaines , qui leur permettait d’aller revoir leurs parents , leurs frères et leurs sœurs, leurs amis d’enfance.

Voyons donc ce que nous révèlent les Etats des Jours. Henriette du Han de Marigny devient grande chanoinesse le 20 mars 1722 , un peu moins de deux ans après son admission au chapitre.
Son année de stricte résidence écoulée, elle prend son vol , le 22 mars 1723 , et ne revient au nid qu’après un peu plus d’un an d’absence , le 12 août 1724.
Béatrix, pendant ce temps ,a troussé le surplis le 27 mars et Anne-Louise de Lunati ne s’attarde guère à Nivelles au-delà de son année de stricte résidence : le 24 août 1725 , la voilà partie pour Lunéville qu’elle n’a plus revu depuis cinq ans.
Béatrix, par contre, prolonge son séjour d’une année encore. Un coche l’emporte, elle et sa sœur , le 17 juin 1726 : son exil a duré 6 ans.
Elles réapparaissent toutes les trois , après deux ans d’absence, trois pour Anne-Louise …
Les deux sœurs Martigny sont encore assidues aux offices et gagnent leur prébende pendant deux années , jusqu’au 25 septembre 1730 , et l’on n’entend plus parler d’elles pendant trois ans.
Après la mort du duc Léopold ; nos trois chanoinesses doivent revenir à la Cour de Lorraine et elles deviennent la parure de cette Cour. "


Source : le Grand amour de Charles de Lorraine

Quelle bonne petite vie douillette et pépére que la vie de chanoinesse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 18:19

Cette famille de Martigny est bien introduite en Cour de Lorraine . La soeur aînée de Béatrix , Jeanne-Thérèse est fille d'honneur.
C'est là à la Cour de Lorraine que notre petite chanoinesse commence à taper dans l'oeil de Charles de Lorraine. C'est que c'est une beauté et elle a des arguments physiques très convaincants. On l'appelait communément à Lunéville la pelote. Ah, c'est qu'il n'y a sans doute pas de fumée sans feu et l'incendie était bien allumé chez Charles de Lorraine.
c'est sûr, il avait dû la peloter et y trouver moults attraits ! C'est du moins ce que rapporte le duc de Luynes, chroniqueur mondain du règne de Louis XV.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 18:40

La cousine Anne-Louise de Lunati ( la plus sérieuse des trois ) fit un mariage prestigieux. Elle épousa le 22 décembre 1734 le prince Paul-Antoine Esterhazy de Galantha, l'une des plus importantes et plus riches familles hongroises.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esterházy -

Actuellement , il y a encore de la descendance en Autriche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 18:50

Il semble qu'il faille relier la famille Lunati à celle des Visconti. Lucius , vous qui savez tout sur les grandes familles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 18:53

Madame de Chimay a écrit:
La cousine Anne-Louise de Lunati ( la plus sérieuse des trois ) fit un mariage prestigieux. Elle épousa le 22 décembre 1734 le prince Paul-Antoine Esterhazy de Galantha, l'une des plus importantes et plus riches familles hongroises.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esterházy -

Actuellement , il y a encore de la descendance en Autriche !


Non, non pas l'une des plus imprtantes ou plus riches.

La plus illustre et plus prestigieuse et richissime famille de tout le royaume hongrois au sens le plus large !

Ils possèdent encore une incroyable collection de meubles d'argent dans leur imposante forteresse de Forchtenstein ;

Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Burg-f10

Et leur modeste pied à terre à Eisenstadt, leur fief, près de la frontière avec la hongrie. La salle de concert servit beaucoup à Haydn, qui était le maître d'orchestre personnel du prince.

Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Sans-t16 Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 25010410

Ils produisent aussi des vins, que la comtesse Lunati Visconti, épouse de Paul Antoine Esterhazy, avait fait venir de Bourgogne, du pinot noir. Haydn se faisait payer en partie avec quelques bonnes bouteilles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 18:54

Oh, que c'est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 18:59

Il semblerait qu'il n'eurent pas de descendance.

Cette branche des Lunati héritèrent à la fin du XVIIe du cardinal Visconti leur oncle. Cette branche ajoute donc le nom des Visconti, liés à eux par les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 19:49

Les Han de Martigny, comte de Colmey, alias Martigny, dans le Barrois mouvant, depuis 1727 portent ces armes :

Tiercé en fasces, en 1 d'or à 2 quintefeuilles de gueules
en 2 fuselé d'argent
en 3 échiqueté d'or et de gueules.

(Tiercé signifie que lécu est partagé en tiers, en fasces veut dire horizontalement un peu comme le drapeau de Hollande par exemple. On numérote ces tiers de haut en bas, fuselé indique un fond en fuseaux, comme les Monaco, échiqueté indique un fond en case d'échequier)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Sep - 23:15

Mon cher, vous êtes un amour !  Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 31969
Merci pour toutes ces précisions !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep - 10:49

Henriette fit aussi un mariage prestigieux. Son mari avait au moins 40 ans et était un veuf avec 6 enfants. Il était de forte bonne noblesse, neveu de l'ancienne prévôté du chapitre de Nivelles et de plus il était fort bien en Cour près de l'archiduchesse Marie-Elisabeth gouvernante des Pays-Bas. En revanche , ses relations avec le Prince -Evêque de Liège laissaient à désirer.
Le mariage du comte Maximilien-Nicolas d'Arberg de Valengin avec Henriette de Martigny fut célébré à Nivelles où le couple vécut. Ce mariage fut fécond : 10 enfants en 9 ans , on peut difficilement faire mieux. Mais hélas, Henriette devait succomber à la peine , à la tache si je puis dire...
Bétrix fut la marraine du 8ème auquel on donna le prénom de Béatrix-Charlotte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep - 11:08

La soeur aînée Antoinette-Thérèse de Martigny fut admise au chapitre de Ste Gertrude le 18 avril 1740.
Elle avait alors 31 ans et fut obligée d'entrer aux écoles. Elle y était encore lorsqu'elle écrivit à Charles de Lorraine : " Je suis actuellement dans un chapitre où à peine aurai-je de quoi vivre et m'entretenir avec ma prébende , que même je ne touche pas encore , ces dames me faisant des tracasseries sur mon peu d'aptitude pour chanter."Modeste dans ses prétentions, elle ne sollicitait qu'un de ces faibles secours que l'on appelait " pains d'abbaye" et signait " Du Han de Mussot" du nom d'une petite terre qu'un de ses oncles mort depuis peu , possédait aux environs de Briey.
Ce ne fut que le 8 décembre 1742 que " ces dames" se trouvant suffisamment apaisées sur ses qualités vocales
l'acceptèrent parmi elles comme grande chanoinesse. Elle avait sans doute renoncé ( à 34 ans ) à trouver l'époux dont rêvaient ses plus jeunes compagnes et ne quitta pas Nivelles à l'issue de son année de stricte résidence.
Elle y resta jusqu'en 1747 puis disparut un beau jour pour ne reparaître qu'après 20 ans d'absence le 9 octobre 1767. C'est à Nivelles qu'elle devait mourir à l'âge de 76 ans le 13 avril 1785.

Des 3 petites filles, ce fut Béatrix qui eut la destinée la plus romanesque. Cependant , les larmes ne lui furent point épargnées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep - 11:19

Par le jeu de basculement des alliances , les ducs de Lorraine perdaient la Lorraine . Charles de Lorraine dut de ce fait quitter Lunéville et laisser derrière lui un petit coeur saignant et pleurant : celui d'une petite chanoinesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep - 11:23

Certes des promesses s'étaient échangées, l'on s'était juré de s'écrire , de ne jamais oublier...
Qui se lassa le premier ? L'absence devait avoir raison de leur attachement et ils ne devaient plus se revoir ni à Lunéville , ni à Bruxelles , du moins avant longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep - 11:27

Concrètement , Béatrix se retrouvait seule et sans ressources . Il fallait bien vivre malgré ce gros chagrin ...
Alors, la chasse au mari commença !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep - 21:47

Après moult efforts, Béatrix finit par se dégoter un mari en la personne d'un des chambellans du Roi , François-Honoré de Choiseul -Meuse, chevalier de Malte et colonel du régiment de Forez pour le service de FRance. Il était de cinq ans plus jeune qu'elle.

Et c'est encore une histoire pas tout à fait ordinaire que celle de son mariage. Il aurait été béni secrètement le 10 novembre 1742 et rendu public le 1er mai suivant . C'est du moins ce que l'on nous dit.
La raison pour laquelle il fut béni secrètement ne nous est pas donnée mais nous savons en revanche fort bien pourquoi ce mariage fut rendu public. Béatrix était enceinte. Elle allait donner le jour à une petite fille ( une petite Béatrix ) le 8 août 1743. Malheureusement , elle ne devait vivre que quelques mois.

Cette façon de se marier en deux temps n'était pas exceptionnelle à l'époque. L'ennui était que l'on avait dû se passer du consentement du papa Meuse . Quand celui-ci l'apprit , il fut fort mécontent.

Doit-on comprendre que Béatrix était déjà enceinte des oeuvres de Charles de Lorraine et que pour ce faire , il y avait urgence à se trouver un mari pour que son enfant ait un nom ? Mystère !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep - 22:02

C'est que Papa Meuse aimait beaucoup l'argent ! Il possédait en Lorraine une fort bonne terre , celle de Sorcy qui était évaluée à 147 000 livres , plus deux autres, en Bassigny , celles de Pouilly et de Meuse , qui en valaient à elles deux 105 000. Sans oublier quelques traitements et pensions sur le Trésor Royal. Mais il vivait , dispendieusement , à Versailles, dans l'intimité de Louis XV dont il était le plus assidu et le plus intime des courtisans.
Et cela aurait joliment arrangé ses affaires que son fils cadet , comme l'aîné , qui avait épousé une Pâris de Montmartel , eût pris femme dans la finance. Au lieu que Béatrix était d'une noblesse fort dédorée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Sep - 22:23

Une visite royale à Sorcy

http://meuse-archive.com/journal/gazettenumero2.pdf

Il s'agit de la visite de Marie Leszczyńska au château de Sorcy lorsqu'elle vint voir ses parents à Commercy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Sep - 22:44

Le charme de notre petite comtesse opérant, Papa Meuse fut bien vite amadoué.
Son époux avait renoncé au titre de chevalier de Malte pour prendre celui de comte et le mariage fut célébré une seconde fois mais cette fois publiquement et d'ordre de Mgr de Toul en l'église de Lunéville.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine   Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un oncle de Marie-Antoinette : Charles Alexandre de Lorraine
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Moi, Marie-Antoinette de Hasbourg-Lorraine"
» Moi, Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine
» Conférence de Philippe Delorme / Association Louis XVI
» Procès criminel de Marie Antoinette de Lorraine....
» Marie-Antoinette de Lorraine, Reine de France (par Arthur De Seine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: La famille autrichienne de Marie-Antoinette-
Sauter vers: