Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal

 

 Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen

Aller en bas 
+18
Klada
Colibri
Shibboleth
globule
moriarty
Lucrezia P
Epaminondas
Charlotte
Das Ding
mrs butterfly
putchi san
MarieAntoinetteAutographe
Ririh
madame antoine
le beau lauzun
Lily of the Valley
pimprenelle
Chou d'amour
22 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43
AuteurMessage
Airin

Airin


Nombre de messages : 999
Date d'inscription : 19/09/2015

Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen - Page 43 Icon_minitimeJeu 4 Nov - 10:43

Shibboleth a écrit:
Quelques explications claires (et faciles à comprendre Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen - Page 43 49856 ) :

J'en ai trouvé aussi, chère Shibboleth. Je vous en fais part. Wink


  • Pour qu'elles ne puissent pas être interceptées, Marie-Antoinette chiffrait ses lettres. La méthode qu'elle utilisait était a priori excellente... mais avec une erreur majeure : elle ne chiffrait qu'une lettre sur deux.

    Marie-Antoinette chiffrait ses lettres par substitution poly-alphabétique. Pour cela, elle disposait d'une table de chiffrement par destinataire. En voici une :

    Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen - Page 43 D3c55110
    Un des tableaux de chiffrement de Marie-Antoinette
    Archives nationales



    On notera que ce tableau ne contient que 22 lettres, les lettres manquantes sont J, K, U et W, ce qui correspond à un usage venant du latin où I et J d'un côté, U et V de l'autre sont confondues. K peut être remplacé par C et W par V.

    Clef de chiffrement et utilisation correcte
    L'utilisation de cette table pour chiffrer demande une clef secrète qu'on partage avec le destinataire. Par exemple, si la clef est sel, pour chiffrer la première lettre, on utilise la ligne dont la première colonne est ST, D est alors changé en V (et V en D), E en O, etc. Pour chiffrer la seconde, on utilise la ligne dont la première colonne est EF.

    Pour chiffrer une phrase comme je vous aime, on peut construire un tableau à 10 lignes et 3 colonnes :

    Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen - Page 43 B4cad710

    Le message chiffré est donc stdefbxzqo. Si vous essayez de chiffrer une lettre ainsi, vous verrez la difficulté d'éviter les erreurs. C'est pour cela que, on ne sait quel cryptologue avait conseillé à Marie-Antoinette de ne chiffrer qu'une lettre sur deux ce qui, en fournissant des repères, simplifie grandement le chiffrement mais l'affaiblit tout aussi grandement. Nous allons voir pourquoi.

    Utilisation par Marie-Antoinette
    Le tableau devient ainsi :

    Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen - Page 43 8df16b10

    Le message chiffré est maintenant jovmubasmt. On peut examiner des lettres chiffrées ainsi par Marie-Antoinette aux Archives nationales, comme la suivante :

    Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen - Page 43 04db6510

    Décryptement
    Le décryptement sans connaître la clef est ainsi facilité, surtout si on connaît le tableau de chiffrement. C'est ici que des talents de cruciverbiste sont utiles. En effet, on peut deviner un mot si on en connaît une lettre sur deux comme ici J-V-U-A-M, qui est transparent pour tout amateur de mots croisés. Ensuite, on sait que la première lettre de la clef transforme E en O ce qui ne se produit que pour ST, en continuant ainsi, on décrypte le message quel que soit sa longueur.
    https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/mathematiques-marie-antoinette-chiffrait-elle-lettres-8802/


En l'espèce, l'exemple donné est évident, même pour une novice comme moi. Wink

_________________
Cet été-là, l'extravagance était à la mode.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen
Revenir en haut 
Page 43 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43
 Sujets similaires
-
» Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?
» Le grand amour de Marie-Antoinette, lettres secrètes de la reine et comte de Fersen
» “Le grand amour de Marie-Antoinette. Lettres secrètes de la reine et du comte de Fersen”
» Lettres, autographes et écrits de Marie-Thérèse, mère de Marie-Antoinette
» La problématique des lettres de Marie Antoinette à sa soeur Marie Christine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Reliques, écrits, meubles :: écrits et compositions :: écrits et compositions de Marie-Antoinette-
Sauter vers: