Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -39%
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
Voir le deal
49.99 €

 

 Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose

Aller en bas 
+9
Dame d'atours
Juin 1791
Therese Belivet
marie jeanne
Charlotte
de La Reinta
madame antoine
Chou d'amour
pimprenelle
13 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40550
Date d'inscription : 23/05/2007

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeLun 23 Mai - 22:03

Un livre consultable online:

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 51lqtk10
http://dev.quabook.com/view?filename=La-Marchande-De-Modes-De-Marie-antoinette-Rose-Bertin.zip&q=La+marchande+de+modes+de+Marie-Antoinette+Rose+Bertin&group=frb72z2&source=fr-nolinks-add-url-1&t=435883

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta


Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 15/03/2016

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeMar 4 Juil - 12:25

On dirait que c'est le portrait que j'ai trouvé Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 454943

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Zpiano12

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte

Charlotte


Nombre de messages : 559
Date d'inscription : 25/10/2014

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeDim 31 Déc - 16:03

Une anecdote montrant l'importance de Melle Bertin - par Bachaumont - Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 914132

5 mars 1779. — On a parlé plusieurs fois de mademoiselle Bertin, marchande de modes de la Reine et qui a l'honneur de travailler directement avec Sa Majesté pour tout ce qui concerne cette partie de sa garde-robe : son atelier donne sur la rue Saint-Honoré. Le jour où la Reine a fait son entrée, elle n'a pas manqué de se mettre sur son balcon à la tête de ses trente ouvrières : Sa Majesté l'a remarquée en passant et a dit : « Ah ! « voilà mademoiselle Bertin, » et en même temps lui a fait de la main un signe de protection, qui l'a obligée de répondre par une profonde révérence. Le Roi s'est levé et lui a applaudi des mains; autre révérence : toute la famille royale en a fait autant, et les courtisans singeant le maître n'ont pas manqué de s'incliner en passant devant elle..... Autant de révérences, qui l'ont extrêmement fatiguée..... Mais cette distinction lui donne un relief merveilleux et augmente la considération dont elle jouissait déjà.

_________________
- me stessa -
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte

Charlotte


Nombre de messages : 559
Date d'inscription : 25/10/2014

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeDim 31 Déc - 17:27

Autre témoignage -

31 mai 1779. — La Reine continue à honorer d'une distinction particulière mademoiselle Bertin, sa marchande de modes. Dernièrement, à Marly, elle avait ordonné au maréchal duc de Duras de la placer au spectacle, et ce seigneur s'est acquitté de la commission avec une distinction bien propre à exciter la jalousie des autres femmes.

Tout le temps, à tout propos, les gens sont jaloux, dans l'entourage du roi et de la reine ! Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 35958

_________________
- me stessa -
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6879
Date d'inscription : 30/03/2014

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeDim 31 Déc - 17:35

Il est vrai que la distinction dont était honorée Melle Bertin a évidemment porté ombrage aux Dames de la Cour.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte

Charlotte


Nombre de messages : 559
Date d'inscription : 25/10/2014

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeMer 3 Jan - 13:32

Encore une anecdote -

4 janvier 1781.— Ces jours derniers une femme est venue chez mademoiselle Bertin, la fameuse marchande de modes de la Reine. Cette femme a demandé des ajustements pour le deuil de l'impératrice; on lui en a présenté de plusieurs espèces qu'elle a rejetés. Mademoiselle Bertin, impatientée et voyant qu'elle avait affaire à une petite maîtresse d'un goût très-difficile, s'est écriée pour finir : « Présentez donc à madame des échantillons de mon dernier travail avec Sa Majesté. » C'était fermer la bouche à la critique, et la dame s'en est allée très satisfaite d'avoir tout ce qu'il y avait de plus moderne et de plus exquis, mais non sans rire de l'emphase ridicule de l'ouvrière.

_________________
- me stessa -
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6879
Date d'inscription : 30/03/2014

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeJeu 4 Jan - 10:38

Il est certain que la réussite de Melle Bertin ainsi que sa proximité avec la Reine Marie-Antoinette devait lui attirer des inimitiés à la Cour et des jalousies dans sa profession. Les témoignages la concernant sont donc couramment entachés de partialité.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
marie jeanne

marie jeanne


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 08/02/2018

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeJeu 8 Fév - 8:37

A recommander, le livre de Michelle Sapori Very Happy

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 51-fnh10

_________________
ô miracle ça tombe juste
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta


Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 15/03/2016

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeLun 15 Oct - 11:46

Beau portrait de la créatrice Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 405462 Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 405462

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Ob_58a10
http://lagrandehistoiredelamode.over-blog.com/tag/marie%20antoinette/

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Therese Belivet

Therese Belivet


Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 09/01/2019

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeMar 18 Aoû - 12:57

Pour les passionnés (et ils sont nombreux dans le Boudoir) de Mademoiselle Bertin :

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 25994-10

_________________
Those words were somehow future, and this was present.
Revenir en haut Aller en bas
Juin 1791

Juin 1791


Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 04/07/2015

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeVen 18 Sep - 21:39

Encore quelques mots

Dans le domaine de l'entrepreneuriat, citons aussi Rose Bertin, petite couturière picarde qui est parvenue à créer une grande maison de couture rue du faubourg Saint-Honoré, particulièrement prisée par la reine Marie-Antoinette. Son entreprise Le Grand Mogol, travaillait avec une trentaine de salariés et plus d'une centaine de fournisseurs. A une époque où ce secteur était tenu par les hommes, Rose Bertin fut l'une des premières femmes de la haute couture. Elle reçut des commandes de toutes les cours d'Europe.

(entrevue avec Edith Vallée)

Docteure en psychologie, auteure d'ouvrages d'histoire de l'art et de guides culturels, Edith Vallée est présidente de l'association Le Matrimoine de Paris, qui met en lumière l'héritage culturel des femmes.
https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/index.php

_________________
Si on hésite un instant, le palais s’effondre comme les nuages qu'on voit quelquefois
Revenir en haut Aller en bas
Dame d'atours

Dame d'atours


Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 03/04/2020

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeSam 19 Sep - 14:56

Quelques précisions pour l’histoire des métiers de la mode et de Melle Bertin. Marie-Jeanne Bertin, qui ne s’est jamais prénommée Rose, n’était pas couturière mais marchande de modes, ce qui était tout a fait différent.

Sous l’ancien régime, les métiers étaient définis par un système corporatif strictement règlementé. Celui de couturière était de confectionner les robes, selon des codes stylistiques établis de longue date qui excluaient toute créativité.
La marchande de modes se contentait de les finaliser en les garnissant de diverses ornementations alors appelées « les modes », qui faisaient toute la différence entre des modèles globalement identiques. Elle confectionnait et vendait aussi des parures de tête, d’où le terme de modiste, ainsi que toutes sortes de petites pièces telles que bonnets, manchettes, fichus, mantelets, mantilles etc.

C’est ainsi que Melle Bertin commença à faire évoluer les habillements féminins, dont ceux de Marie-Antoinette.  

Suite à la réformation des corporations de 1776, son métier devint une profession indépendante à part entière libérée de diverses contraintes limitant son action. Ce qui lui valu le titre officieux, et en tout état de cause ironique, de ministre des modes. Au grand dam de divers acteurs du textile dont elle était désormais affranchie, elle créa, et fit fabriquer elle même ses matières premières auprès de fournisseurs triés sur le volet. Ce que l’on achetait chez Melle Bertin était exclusif et luxueux, en conséquence fort cher…

Pour parfaire le besoin grandissant de nouveautés, elle créa ensuite des modèles de robes inédits pour Marie-Antoinette. Néanmoins leur fabrication revenait majoritairement aux couturières appointées à l'année par le service de garde-robe versaillais. Une fois les robes confectionnées selon ses directives, Melle Bertin les finalisait dans ses ateliers parisiens.

Lorsque quelques têtes couronnées avaient recours à ses services lors de commandes exceptionnelles, elle sous-traitait la fabrication des robes à des couturières indépendantes qui travaillaient pour elle. Cependant le plus souvent, on lui achetait  des petites pièces, des garnitures et des coiffures de toutes sortes, destinées à agrémenter des habits préexistants, inspirés par la garde-robe novatrice de Marie-Antoinette.    

Marie-Jeanne Bertin n’exerça donc pas le métier de couturière, ni au sens d’hier, ni à celui d’aujourd’hui. Comme créatrice passionnée et comme femme d'affaire hors pair, elle n’en révolutionna pas moins les codes vestimentaires de son temps.

Un premier pas vers ce qui deviendra plus tard la Haute Couture.

À poursuivre dans Marie-Antoinette l'affranchie, portrait inédit d'une icône de mode, Sylvie Le Bras-Chauvot, Armand Colin, 2020. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ririh

Ririh


Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 29/09/2016

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeDim 20 Sep - 16:33

Merci, Dame d'atours, vos interventions sont toujours passionnantes.

Quel femme, cette Melle Bertin ! Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 580524

Novatrice dans les modes et aussi dans la condition féminine. Une vraie femme d'affaires. Je l'admire beaucoup.

Le livre dont vous parlez est un de mes préférés avec celui de Michelle Sapori (mais ce dernier est épuisé).

_________________
Frechheit !
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta


Nombre de messages : 1423
Date d'inscription : 15/03/2016

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeDim 9 Mai - 11:55

On parle de Melle Bertin ! Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 580524 Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 580524 Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 580524

Rose Bertin, marchande de mode sous Marie-Antoinette

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Rose_b10
:copyright: Portrait de Rose Bertin gravé par Jean-François Janinet d’après Louis-Roland Trinquesse


Marie Jeanne Bertin naît d’une famille modeste en 1747 à Abbeville, ville connue pour sa manufacture de textiles. Elle devint ce que l’on appelait à l’époque une marchande de mode. Autrement dit, elle vendait des accessoires et ornements, ce qui autrefois représentait la partie la plus cher d’un costume. Très vite, elle se rend à Paris afin de travailler dans de petites boutiques. Son sens aiguisé des affaires lui permettra de gravir rapidement les échelons sociaux.

Sa rencontre avec Marie-Antoinette

En 1774 la vie de Rose Bertin prend un tout autre tournant lorsqu’elle rencontre la reine Marie-Antoinette. La couturière a déjà son propre magasin rue du Faubourg Saint-Honoré, baptisé Le Grand Mogol. La duchesse de Chartre, faisant partie de sa riche clientèle, lui présenta la reine. Les deux femmes ont des intérêts communs. Marie-Antoinette se passionne pour la mode et Rose Bertin s’avère très intéressée par les avantages que pourrait lui apporter la famille royale. Il semblerait que l’association soit parfaite.


A l’époque des premières gravures de mode, Marie-Antoinette était la femme la plus représentée, une véritable icône de son temps et donc un mannequin idéal pour la jeune styliste. Bertin, dotée d’un sens aiguisé de la publicité, l’avait bien compris. Ainsi elle usa de la célébrité de la reine pour promouvoir nombreuses de ses créations. Autrefois il existait un fournisseur spécialisé qui livrait à la reine des robes et accessoires uniques. Chez Rose Bertin, n’importe quelle femme ayant les moyens financiers pouvait désormais s’offrir le plaisir d’être habillée comme la reine.
Le lien familier qu’elle tissa avec la reine fût jalousé par grand nombre de nobles et vint d’une certaine manière perturber l’ordre social. Elle qui n’était qu’une roturière, devint membre de la haute bourgeoisie et habilla les personnalités les plus réputées de son temps.

La ministre de la mode

Dès les années 1775-1778, le nom Bertin devint une griffe et sa notoriété fera d’elle « l’inventrice » de la mode au sens moderne du terme. Puisque ses créations relevaient de la Haute Couture, elles promettaient une certaine main d’œuvre et des matières premières, ce qui justifia leur prix exorbitant. Tandis qu’à l’époque les vêtements n’étaient changés que lorsqu’ils étaient usés, Rose Bertin incitera à la consommation avec un renouvellement rapide des modèles. En générant davantage de collections, la styliste tendait à renforcer l’envie d’acheter des clients.

Parmi ses créations, on retrouve avant tout de somptueuses robes, dont le grand habit de cour. Celui-ci était lourd, fait de grands jupons et d’un corset majestueux mais extrêmement rigide. Aussi, elle livra d’autres robes, plus modernes. Parmi celles-ci, on retrouve la robe à la française, à la polonaise ou encore à la turque. Mais aussi, des robes bien plus légères, plus souples, faites de mousseline par exemple. En effet, la mode de l’époque se dirigea vers des vêtements plus simples, telles que de grandes robes en chemise.

Rose Bertin s’occupera aussi des coiffures et des bonnets de la reine. Accompagnée de Léonard Autié, ils inventeront la coiffure à très haut bonnet, aussi appelé « pouf ». Il s’agissait d’un grand coussin de crin recouverts et maintenus par les cheveux. Autrefois, les immenses coiffures allaient de mode ; le but étant d’en faire toujours plus, d’exagérer. Certaines coiffes pouvaient largement mesurer jusqu’à plus d’un mètre de haut. On piquait dans les bonnets divers ornements et décorations. Ceux-ci se limitaient d’abord à des plumes, des fleurs, puis des cornes d’abondance et même des objets faisant référence à des faits d’actualité. Durant la guerre d’indépendance américaine, par exemple, fût inventée « la coiffure de l’indépendance » ; il s’agissait d’une coiffe dans laquelle on plantait des navires.

Positionnée sur tout les fronts de la mode, Rose Bertin habillait aussi bien les femmes que les hommes. Lors des grands bals c’est elle qui fournissait tous les costumes, ce qui encore une fois représentait un coût énorme. Sa clientèle masculine, à l’image de celle féminine, était majoritairement composée d’hommes politiques et d’artistes. Pour eux, elle créa avant tout des accessoires tels que des bourses, cravates ou encore ornements de chaussures.

La Révolution Française et l’après

En octobre 1789, Rose Bertin émigra avec sa clientèle, la grande noblesse. On l’accuse de participer au déficit économique de la France puisqu’elle est intimement liée à la reine Marie-Antoinette, réputée pour ses folies financières. Elle passera les années suivantes entre Paris et les diverses capitales Européennes. Sa boutique, Le Grand Mogole, resta toutefois ouverte durant la révolution. Tandis que la majorité des stylistes de cette époque adaptent leurs collections aux évènements révolutionnaires. Rose Bertin s’y refuse ; on retrouvera néanmoins des cocardes aux couleurs du drapeau français parmi ses créations.

Malgré les évènements, Rose Bertin continuera d’habiller Marie-Antoinette lorsqu’elle sera emprisonnée aux Tuileries. Elle livrera même son grand habit de deuil lorsque le roi Louis XVI sera exécuté. Après la mort de la reine, la créatrice partira vivre à Londres dans l’espoir de mener de nouveau à bien ses activités. Lorsqu’elle reviendra en France elle fera rapidement faillite. En effet, une montagne de factures ont été laissées impayées par les nobles qui ont fuit la révolution. D’autre part, les clients n’acceptent plus les tarifs importants de ses pièces. Les héritiers Bertin vont tenter de recouvrir les dernières créances, en vain. Rose Bertin décède en 1813 et son nom restera à jamais lié à celui de Marie-Antoinette.

https://maze.fr/2021/05/au-fil-de-la-mode-4-rose-bertin-marchande-de-mode-sous-marie-antoinette/

Trop bien cette femme !!!! Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 580524 Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 580524 Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 580524

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule


Nombre de messages : 2214
Date d'inscription : 04/10/2017

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeSam 7 Mai - 11:21


_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
SiegUla

SiegUla


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 31/01/2024

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeMer 31 Jan - 6:42

Le genre de poupées utilisées par mademoiselle Bertin pour montrer ses modèles:

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Telech10
Revenir en haut Aller en bas
soho23

soho23


Nombre de messages : 320
Date d'inscription : 01/12/2018

Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitimeMer 28 Fév - 10:54

Si vous voulez écouter une émission sur Marie-Jeanne
https://www.europe1.fr/emissions/Au-coeur-de-l-histoire/decouvrez-la-creatrice-de-la-haute-couture-4230702

Pas sûre que vous apprendrez grand chose mais c'est toujours agréable pour se distraire quand on est à sa couture.

_________________
London bridge is falling down
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Marie Jeanne (Rose) Bertin - ouvrages de Michelle Sapori et bibliographie
» Louise Jeanne Françoise Contat, dite Mademoiselle Contat ou La Contat
» Rose Bertin, Fashion and the Reign of Marie Antoinette
» 05 avril 1693: DECES ET FUNERAILLES D'ANNE MARIE DE BOURBON-ORLEANS, DUCHESSE DE MONTPENSIER dite la GRANDE MADEMOISELLE
» Conférence "Rose Bertin, Ministre des Modes de Marie-Antoinette" à Abbeville par Michelle Sapori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Les relations amicales de Marie-Antoinette-
Sauter vers: