Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
Voir le deal
59.99 €

 

 Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette

Aller en bas 
+12
Sido Scorpion
Charlotte
Autumn in NY
The Collector
Lucrezia P
Maria Cosway
le beau lauzun
antoinette sis
levengeur
madame antoine
pimprenelle
Chou d'amour
16 participants
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeMar 29 Mai - 19:39

La première personne de la famille autrichienne de Marie-Antoinette qui me vient à l'esprit, est Marie-Caroline...cette chère sœur de 3 ans l'ainée de la Reine, si complice  I love you
Elle m'intéresse d'autant plus que la seule biographie d'elle qu j'ai pu trouver est un résume de biographie, paru dans un magazine du XIXème siècle  Very Happy

On retrouve une Marie-Caroline Archiduchesse à l'esprit moqueur et dissipé, comme sa petite sœur Maria-Antonia, avec qui elle jouait énormément...à un tel point que Marie-Thérèse a essayé de les séparer  Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 194575
Puis on retrouve une Marie-Caroline Reine de Naples, mature, et dure en politique...très dure et très impliquée...à l'inverse de Marie-Antoinette cette fois...Marie-Caroline dirigeait son mari, et après la révolution elle a tout fait pour contrer les avancées de Napoléons...en parallèle à une haine pour les français qui avaient tué sa soeur...elle a dû s'exiler plusieurs fois  Neutral

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
Lakmé
Invité
Anonymous



Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeMar 29 Mai - 20:10

Ses sujets la jugeaient hautaine, d'après mes sources. J'avoue ne pas la connaître autant que ses soeurs... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeMar 29 Mai - 20:24

Vous savez.... beaucoup de sujets de France jugeaient à tort Marie-Antoinette hautaine elle aussi...mais ça venait surtout de son port de tête et de sa lèvre Habsbourg... Marie-Caroline qui ressemblait tant à sa soeur a dû aussi entendre ces choses là Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 194575
Même si effectivement elle était un peu plus distante que Marie-Antoinette...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 15:47

Parmi tous les frères et soeurs de Marie Antoinette, Marie Caroline occupe une place particulière. Née à Vienne, le 13 août 1752, elle était de trois ans son aînée, rôle qu'elle prenait visiblement très à coeur. Les deux enfants étaient fort proches et, par la suite, le restèrent en dépit de la séparation, tant et si bien que Caroline ne se remit jamais de l'exécution d'Antoinette.

Le net nous offre quelques biographies de la reine de Naples :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Caroline_d'Autriche (le lien wiki marche pas, rien à faire...)
http://en.wikipedia.org/wiki/Marie_Caroline_of_Naples_and_Sicily

Ainsi que des renseignements plus généraux sur le royaume :
http://www.realcasadiborbone.it/fra/archiviostorico/cs_05.htm

Mais, curieusement, en dépit de sa vie mouvementée et de son implication politique, Marie Caroline n'a pas joui auprès des écrivains du succès de sa soeur. Il existe une biographie qui lui est consacrée :
Michel LACOUR-GAYET, Marie-Caroline, reine de Naples, Une adversaire de Napoléon, Tallandier, 1990.

Pour le reste, Marie Caroline est envisagée dans des livres de séries :
Cyrille BOULAY, Reines dans la tourmente, Marie Caroline, reine de Naples, une ennemie pour Napoléon, pp 47-82, le Pré aux Clercs, 2004.
Princesse Michael de KENT, Ces reines venues d'ailleurs, Marie Caroline, pp 105-128.

D'intéressants renseignements peuvent être trouvés dans les ouvrages consacrés à Emma Hamilton :
Gilbert SINOUE, l'Ambassadrice, Poche, 2003.
Monique de HUERTAS, Lady Hamilton, Perrin, 1993.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 16:26

Merci Pim! cheers

J'ai aussi cette référence, qui nous donne une petite biographie de Marie-Caroline (achetée sur Chapitre.com) :

"Les femmes célèbres du siècle", édition "Maison de la bonne presse" de 1814


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Dscn0710


On y découvre une Reine qui a eu une vie très mouvementé, surtout après la révolution française, où elle a du se battre contre Napoléon pour le contenir, et où elle a dû s'exiler à plusieurs reprises...il est fort dommage qu'elle soit si peu traitée par les historiens Neutral

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!


Dernière édition par le Dim 10 Juin - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 16:30

Très belle édition ! Et qui nous offre un portrait que je ne connaissais pas. flower

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 16:54

Oui je ne l'ai vu que dans cette édition celui là Very Happy

On reconnaît bien le front bombé, le nez acquilin et le double menton Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 16:58

Ah, elle, elle n'avait pas le nez aquilin, apparemment... Elle avait le nez plus court que Marie Antoinette, et droit à relevé. Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 17:13

Je viens de voir que j'avais dit que cette édition donnait une petite biographie de Marie-Antoinette...le lapsus réflexe, je parlais bien sur de Marie-Caroline, je l'ai corrigé Embarassed

Citation :
Ah, elle, elle n'avait pas le nez aquilin, apparemment... Elle avait le nez plus court que Marie Antoinette, et droit à relevé. Wink
Ah oui?
Moins que sa soeur il est vrai, mais un peu acquilin quand même non? Very Happy
J'ai l'impression que sur cette gravure le nez est légèrement acquilin...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 17:14

Ca se discute ! Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 194575 Disons qu'il était plutôt droit...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 17:21

Mais non il y a un petit angle vers sa base! Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 194575
Bon ok je chipote peut être Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 194575 C'est vrai que celui de sa petite soeur est plus marqué...

Je viens de remarquer que Marie-Caroline est morte l'année de la restauration de Louis XVIII....décidément elle n'aura pas eu de chance jusqu'au bout...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 19:26

Chou... force m'est de reconnaître que tu as raison... un témoin oculaire décrit le nez de Marie Caroline comme "légèrement aquilin".

Comme je l'ai fait pour Madame de Polignac, je vais mettre en ligne une petite biographie de Marie Caroline, appuyée principalement sur celles de la princesse Michael de Kent et de Cyrille Boulay (op. cit.).

Treizième enfant de l’impératrice Marie Thérèse, Maria Carlotta était fort proche de sa petite sœur Maria Antonia. On l’appelait Charlotte. Ensemble, elles ont joué dans les allées ensoleillées du parc de Schönbrunn sous la surveillance de leurs ayas et suivi l’enseignement de la trop douce Madame de Brandeiss. Charlotte veillait avec un soin autoritaire sur sa cadette, comme si elle s’était sentie investie en quelque sorte de la mission de la protéger. Un sentiment qui ne la quittera jamais, comme nous le verrons plus tard.

C’est à la mort prématurée de deux de ses sœurs qu’elle doit son mariage avec Ferdinand de Naples. Le jeune homme a choisi sa miniature, la nouvelle atterre Charlotte à tel point qu’elle aurait préféré être jetée à la mer ! Comme ce sera plus tard le cas pour Marie Antoinette, le mariage de celle qui va devenir Marie Caroline a lieu à Vienne par procuration le 7 avril 1768.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Maria_10
Marie Caroline enfant par Liotard

Bella gerant alii, tu felix Austria nube… voici donc la petite Caroline, à 16 ans à peine, embarquée pour un pays qu’elle ne connaît pas, mais dont la culture est bien loin de la douceur de vivre de Vienne. D’emblée, son mari la déçoit. Il lui paraît rude et peu doué pour l’art de la conversation. De son côté, il ne semble pas plus intéressé par sa jeune épouse, si bien que Caroline écrira à Madame de Lerchenfeld, la nouvelle gouvernante, qu’elle est désespérée et qu’elle nourrit les pires craintes pour l’avenir de sa chère Antoine. C’est un véritable désespoir ; on souffre le pire des martyres et on doit faire semblant d’être heureuse. Elle n’oubliera pas de demander que soient transmises ses pensées à sa sœur, qu’elle aime extraordinairement (le mot est d’elle). Malgré la distance, elle continue de s’intéresser à elle et de veiller sur elle.

Peu encourageant endroit que cette cour de Naples… Ferdinand se conduit comme un ours, un pauvre diable, dira Acton, la nature ne l’ayant pas doté des facultés nécessaires pour devenir mauvais homme. Jusqu’à ce que le jeune roi atteigne ses 16 ans, les rênes du royaume étaient restées entre les mains de Bernardo Tanucci et de Domenico Cattaneo, et, à l’arrivée de Caroline, le pouvoir du premier est toujours énorme.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Ferdin10
Ferdinand IV par Anton Raphael Mengs, 1760

On est bien loin du raffinement de Vienne. Une grande partie de la population napolitaine est très pauvre, et la cour elle-même offre de surprenants aspects, comme le constatera Joseph II : Le palais de Naples contient 5 ou 6 salles ornées de fresques et de marbre, emplies de volailles, de pigeons, de canards, d’oies, de perdrix, de cailles, d’oiseaux de toutes sortes, de canaris, de chiens et même de cages contenant des rats et des souris, ouvertes, de temps en temps, par le roi, pour le plaisir de la chasse.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 19:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 19:35

Citation :
Chou... force m'est de reconnaître que tu as raison... un témoin oculaire décrit le nez de Marie Caroline comme "légèrement aquilin".
Ah alors nous nous sommes bien complétés, car dans mon premier message je n'avais pas vraiment précisé le "légèrement" et tu as bien fait de le souligner Wink

Superbes portraits! flower

Marie-Caroline n'était pas vraiment heureuse en effet...la séparation avec sa chère soeur a dû aussi l'affecter grandement...
Mais elle a eu beaucoup d'enfants pendant sa vie, à ce niveau-là elle a pris exemple sur sa mère, contrairement à Marie-Antoinette Very Happy
Mais Marie-Caroline avait beaucoup d'influence sur son mari me semble-t'il, et donc en politique aussi...
D'ailleurs...était-elle aimée du peuple de Naples? De mémoire, avec la petite biographie que j'ai lu d'elle, il me semble qu'elle n'avait pas une très bonne réputation...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeDim 10 Juin - 19:40

Marie Caroline, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, entreprend alors la conquête de son mari. Elle ne manque pas d’arguments, selon lady Anne Miller : elle a le teint ravissant, les cheveux châtain clair et soyeux et les sourcils plus foncés, de grands yeux brillants d’un bleu profond, un nez plutôt aquilin, une bouche petite aux dents blanches et régulières, avec des lèvres très rouges qui n’ont pas la lourdeur de celles des Autrichiennes, un sourire creusant d’agréables fossettes. Elle est juste assez bien en chair pour ne pas paraître maigre ; son cou est long, son maintien plein d’aisance, sa démarche majestueuse et ses gestes gracieux.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Zcaro11
Marie Caroline, miniature


Son allure aura l’heur de satisfaire son frère Joseph lors de sa visite, il ne la trouvera ni coquette, ni frivole. Tout au plus déplorera-t-il les expressions napolitaines qu’elle emploie à présent, et qui rendent son italien moins pur. On peut aussi y voir le souci de la reine de s’intégrer à son nouvel environnement.

S’intégrer, certes, mais surtout réformer à sa manière l’austère cour encore marquée par l’influence de Tanucci. Pour ce faire, la reine assouplit l’étiquette. Elle introduit aussi des usages autrichiens, comme cette habitude de servir le café sur des petites tables agréablement disséminées.

Comme à ses autres filles, Marie Thérèse avait recommandé à Charlotte de rester autrichienne de cœur. Une promesse que celle-ci n’oubliera jamais, se plaisant à favoriser ses compatriotes parmi les artistes et à parler allemand dans ses antichambres.

Bientôt, sa politique de séduction portera ses fruits : en 1772, elle accouche d’une petite fille, nommée comme il se doit Marie Thérèse. Un garçon eût toutefois comblé ses vœux : elle aurait pu alors assister au conseil d’Etat car, à la différence de sa sœur Antoinette, son contrat de mariage prévoit cette clause. Et Caroline est très ambitieuse…

En 1775, elle fera son entrée officielle en politique. Son grand écueuil est de contrer l'influence de son beau-père, qui prétend gouverner Naples depuis l'Espagne.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Kanigi11
Marie Caroline, portrait anonyme


Sous son patronage, la vie culturelle de Naples se développe, partout s’ouvrent des salons où l’on cause. La reine elle-même, très érudite et intelligente, s’entoure de beaux esprits et, sensible aux Lumières, fréquente des francs-maçons. Elle entrera ainsi dans la confrérie.

Le peuple est heureux et chante les louanges du gouvernement paternel de Ferdinand, alors qu’en fait, il est de plus en plus dirigé par sa femme. C’est la période faste du carnaval autrichien après le carême espagnol…

Le triomphe de Marie Caroline sera complet en 1777, lorsqu'elle parviendra à soustraire son mari à l’étau de Tanucci. Alors, Ferdinand, de naturel plutôt faible, s’en remettra entièrement à son épouse.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 200px-10
Le premier ministre Bernardo Tanucci.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 14:54

Maîtresse femme, Marie Caroline parvient tout ensemble à favoriser les arts, la culture, les découvertes archéologiques tout en enrichissant sa propre érudition, à résister aux intrigues de la cour avec subtilité, à pratiquer la politique d'une main de maître, développer ses palais avec un goût exquis, s'occuper attentivement de ses enfants... et en faire !

Entre 1772 et 1793, Caroline mettra en effet au monde 18 enfants. Ils feront à la fois son bonheur et son malheur... Sa joie, parce qu'elle veille sur leur éducation avec beaucoup d'intérêt. Mais sa souffrance, aussi, parce que, sur 18, 7 seulement survivront. Les autres seront arrachés à son affection, parfois dans des circonstances affreuses.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Maria_11
La famille royale de Naples par Angelica Kauffman


Maintenant débarrassée du joug espagnol, Marie Caroline peut mettre en avant les intérêts de la maison d'Autriche. Pour réorganiser sa marine, elle se tourne vers son frère Léopold, qui lui envoie Lord Acton. Bien vite, les prérogatives d'Acton déborderont sur le domaine intime et il deviendra le confident et le favori de la reine.

Pendant une vingtaine d'années, Marie Caroline régnera donc sur Naples avec une sagesse et une efficacité que lui reconnaissent même ses ennemis. Mais son naturel impulsif lui fera commettre des erreurs, sa générosité aussi... on a pu lui reprocher d'avoir ruiné le pays en oeuvres charitables.

En 1790, après l'avènement de Léopold II, un triple mariage unit les maisons d'Autriche et de Naples. Marie Caroline vit alors le bonheur nostalgique de retourner à Vienne et de passer 8 mois sur les lieux de son enfance.

Mais, précisément, les nouvelles qu'elle reçoit de sa soeur adorée sont de plus en plus inquiétantes. De retour en Italie, elle apprend l'arrestation de la famille royale à Varennes. Les émigrés affluent de France, elle leur ouvre grand les portes, ne ménageant pas les moyens pour les bien recevoir. Avec eux arrivent des rumeurs chaque jour plus alarmantes.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Marie_18
Marie Caroline par Elisabeth Vigée Lebrun, 1790


Son ami l'ambassadeur Hamilton épouse la ravissante Emma Hart. Les deux femmes ne tardent pas à devenir inséparables et Emma rend d'immenses services à la reine : elle devient agent de liaison entre Naples et Paris. De cet infernal Paris, j'apprends d'horribles détails, dira ainsi la reine, à tout instant, quelque bruit ou cri qu'elle entende, et chaque fois qu'ils entrent dans sa chambre, ma pauvre soeur s'agenouille, prie et se prépare à mourir. Les brutes inhumaines (...) nuit et jour (...) hurlent afin de l'épouvanter et de lui faire craindre mille fois la mort. C'est la seule chose que l'on puisse souhaiter à cette malheureuse âme, et je prie Dieu de la lui envoyer afin de mettre un terme à ses souffrances.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 15:39

La république est proclamée en France. Le 21 janvier 1793, Louis XVI est guillotiné. Marie Caroline tremble de plus en plus pour sa soeur, et fomente des plans d'évasion. En vain... le 16 octobre de cette même année, c'est Marie Antoinette qui est exécutée.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Marie110


Désespérée, Caroline ne trouve le repos que dans la prière... et dans les espoirs de revanche. Elle réunit ses enfants autour du portrait de la chère disparue et prononce devant eux ce serment : Je jure de poursuivre ma vengeance jusqu'à ma mort.

Au reste, la reine ne va pas tarder à se heurter aux Français. Avec les émigrés, une vague avaient apporté des jacobins fuyant la Terreur. Ce groupuscule s'alliera rapidement aux réformateurs italiens. Parmi eux se trouvent des francs-maçons, ceux pour la liberté desquels Marie Caroline avait tant bataillé, et qui vont maintenant oeuvrer contre leur ancienne bienfaitrice.

La reine, paniquée, a signé un traité d'alliance avec l'Angleterre. Bientôt, la présence de la flotte de l'amiral Nelson la rassure. L'insurrection est matée à Naples, mais, dans le reste de l'Italie, Napoléon remporte de sérieuses victoires contre les Autrichiens.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 250px-10
L'amiral Nelson, par Lemuel Francis Abbott


Le 17 octobre 1797, l'Autriche signe un traité avec la jeune république française. Marie Caroline est outrée : Je ne suis pas, et jamais je ne serai en bon termes avec les Français. Je les regarderai toujours comme les assassins de ma soeur et de la famille royale.

En 1798, les Etats Pontificaux sont envahis par les Français, une république romaine jacobine est instaurée. Bientôt, c'est toute l'Italie qui est occupée, hormis Naples. Caroline tremble de subir le même sort que sa soeur. Malgré l'appel à la résistance que lance Ferdinand, la famille royale doit se résigner à l'exil. Une trentaine de vaisseaux, portant deux mille personnes, cingle vers la Sicile. Pendant la traversée, une tornade se déclare, semant la panique. Un des enfants de Caroline, Albert, âgé de 7 ans, meurt dans d'atroces convulsions.

Pendant que la famille royale s'installe dans l'hostile palais Colli de Palerme, à Naples règnent le chaos et la confusion. Marie Caroline rêve de retourner et de prendre les armes, mais elle est trop affaiblie.

Et puis, un miracle se produit, en la personne du cardinal Fabrice Ruffo qui parvient à reconquérir Naples à la cause royale. Le 13 juin 1799, la ville est libérée. Ferdinand fera preuve envers ses ennemis vaincus d'un inflexible manque de pitié tandis que de nouveaux deuils et départs accablent Caroline. Alors que toute la ville est à reconstruire, elle perd les Hamilton, rappelés en Angleterre.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette George10
Lady Hamilton par Georges Romney, 1782

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 17:23

De plus en plus déçue, Marie Caroline quitte Naples pour s'installer chez sa fille Marie Thérèse, l'impératrice d'Autriche. Elle y fait la connaissance de la toute jeune Marie Louise, petit soleil de 8 ans. Malheureusement, elle se mêle aussi de politique et reproche à François I d'avoir reconnu son ennemi mortel, Napoléon. Elle sera contrainte de quitter Vienne.

Le 2 décembre 1804 a lieu le sacre de Bonaparte. Marie Caroline le craint comme la peste. N'a-t-il pas juré de déloger les Habsbourg et les Bourbons d'Italie ? Aveuglée par sa haine, elle délaisse les négociations avec le petit Corse et préfère risquer sa couronne en entrant avec l'Angleterre, l'Autriche et la Russie dans la coalition formée contre l'empereur des Français.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Marie-17


Hélas, ces pays, trop éloignés géographiquement, abandonnent Naples à son sort. Nous tomberons glorieusement, réplique Caroline. Mais, devant l'indifférence de ses sujets, elle se voit obligée de s'embarquer pour Palerme une nouvelle fois. Tandis que la tempête ravage ses navires, les troupes de Joseph Bonaparte pénétrent dans sa ville dans l'apathie générale.

Déjà ébranlée par la perte de sa soeur, qui lui avait donné le premier coup, Marie Caroline s'abîme dans l'obsession. Obnubilée par la volonté de recouvrer son trône, elle inonde l'Europe de lettres suppliantes et revendicatrices. Une blessure fatale lui est infligée lorsque sa petite fille Marie Louise épouse l'empereur des Français. Le sang de la grande Marie Thérèse uni à celui d'un tyran issu de nulle part ? C'est plus qu'elle n'en peut supporter !

Brisée par ces échecs politiques et les deuils répétés, elle voit sa santé se dégrader et cherche l'apaisement dans l'opium. En 1812, en dépit de sa santé chancelante, son mari décide de se séparer d'elle et l'embarque de force. Harrassée par un interminable voyage, elle aboutit à Vienne, où on lui fait grise mine. Je verrai bien si l'on ose chasser de Schönbrunn la dernière fille de Marie Thérèse, riposte-t-elle.

Après vingt ans d'angoisse, elle voit enfin la chute de l'empire napoléonien. Les usurpateurs sont chassés de Naples, et les Bourbons peuvent reprendre leur place. Mais la pauvre Marie Caroline ne goûtera pas cette ultime joie. Le 7 septembre 1814, elle se couche épuisée. Peu après minuit, son domestique est réveillé en catastrophe : la vieille reine s'est endormie à jamais, la main crispée sur la sonnette du dernier secours.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Image010


Personne ne regretta la pauvre femme qui avait perdu la raison. Et elle emporte avec elle une triste réputation qui ne rend pas justice à tous les progrès qu'elle fit faire à son royaume.


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 220px-12
Caroline au temps de sa splendeur

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 17:51

Est-ce que ceci dit quelque chose à quelqu'un ? Shocked Dans quelle mesure est-ce fiable ?

http://books.google.be/books?vid=ISBN1421208458&id=KfORPJlHg1IC&pg=PP1&lpg=PP1&ots=xYVWI7GeMd&dq=marie-caroline+reine+de+naples&hl=fr&sig=A17K149gOckPC53Jqz2oMHacOwg#PRA2-PA180,M1

D'autre part, quelqu'un saurait-il si la correspondance de Marie Caroline existe encore ? Et où ? Sad

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 19:05

Les mémoires de Marie-Caroline? Suspect

C'est même la première fois que j'en entends parler...je ne sais pas si c'est fiable ou non...personne ne les cite il me semble...mais...si ces mémoires sont valables, c'est extrèmement bon à savoir! cheers

Quant à sa correspondance...aucune idée Pim...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous



Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 19:12

Je n'en ai jamais entendu parler non plus...Mais peut-être font-elles partie de bibliographies autour de Lady Hamilton par exemple car elles semblent concerner plutôt le XIXème siècle que le XVIIIème ...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 22:10

En parcourant ce soir un livre acheté à Naples sur le musée de Capodimonte (suite à la lecture de cet intéressant post, et de celui de la même Pimprenelle sur ses vacances napolitaines  Wink ), je suis tombé sur la photo de ce buste :


Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Zbuste10


Dans mon livre, il est simplement référencé comme : Buste de Marie-Caroline. Filippo Taglioni. Manufacture de porcelaine royale de Naples, Royal Bourbon Collection.

J'ai pensé vous le proposer ici ( bounce ), mais en faisant les vérifications d'usage sur le net, je suis tombé sur une toute autre légende  Shocked What a Face Suspect :

Qu'en pensez-vous ?  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 22:38

Waaaaaa!!!! cheers Joli j'adore! flower

Mais si c'est vraiment Marie-Caroline, je la trouve très enjolivée néanmoins Very Happy

Quant à la légende du site...j'avoue que je ne comprends pas vraiment non plus....

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40555
Date d'inscription : 23/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 22:47

Merci pour ce beau cadeau ! On peut en croire le musée de Capodimonte, à mon avis. Ils connaissent leur affaire.  :pirat:

C'est elle, c'est sûr ! Et le buste est superbe !

Chou, Marie Caroline est passée par des moments bien pénibles, elle a mis au monde 18 enfants dont moins de la moitié a survécu. Sa beauté s'est envolée... Il est donc normal qu'elle apparaisse bien plus attirante lorsque représentée jeune.

La voici âgée :

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Sunto110

C'est une statue de cire. Elle m'a fascinée lorsque je l'ai vue, je n'arrivais plus à décoller. Et ce n'était pas le matériau employé. C'était la force qui se dégageait du personnage et l'angoisse de son regard. La folie émanait d'elle, une folie dure, une qui fait mal.

Tu sais, à reparler ainsi de Naples, je suis si frustrée de ne pas avoir pris de photo de ci ou ça que je n'ai qu'une envie... y retourner !  sunny

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31529
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 23:00

En effet Pim je suis d'accord que Marie-Caroline n'a pas été aidée par ses grossesses successives et par sa fin de vie très mouvementé...mais...disons que même dans ses portraits d'elle quand elle est jeune, j'ai l'impression, mais là c'est vraiment subjectif, qu'elle n'a pas les traits aussi fins...c'est étrange...le menton me gène je trouve (même s'il est super beau Very Happy )...pas assez de double menton...Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous



Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitimeLun 11 Juin - 23:11

pimprenelle a écrit:
On peut en croire le musée de Capodimonte, à mon avis. Ils connaissent leur affaire.
C'est elle, c'est sûr ! Et le buste est superbe !
Mais lien du musée indique un portrait de Caroline Bonaparte !  Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 194575
Etrange non ?
Je ne suis spécialiste ni de l'une ni de l'autre, et encore moins diplômé d'histoire de l'art, mais enfin...cette ressemblance...la tenue, sa coiffure  etc. Rolling Eyes

pimprenelle a écrit:
La voici âgée :

Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Sunto1

C'est une statue de cire. Elle m'a fascinée lorsque je l'ai vue, je n'arrivais plus à décoller. Et ce n'était pas le matériau employé. C'était la force qui se dégageait du personnage et l'angoisse de son regard. La folie émanait d'elle, une folie dure, une qui fait mal.
On dirait Michel Serrault avec une robe...  Embarassed  Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette 194575
Désolé.

Bien ! Ainsi ce soir, je n'ai plus ma tête... Au lit, et vite !  silent

pimprenelle a écrit:
Tu sais, à reparler ainsi de Naples, je suis si frustrée de ne pas avoir pris de photo de ci ou ça que je n'ai qu'une envie... y retourner !
J'ai adoré Naples et sa région  Razz  ; pour l'instant je n'ai pas eu le temps de remettre la main sur mes photos (mais où se trouve ce .... cd !!?? pale ) pour vous en proposer quelques-unes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Empty
MessageSujet: Re: Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette   Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Caroline, la soeur préférée de Marie-Antoinette
Revenir en haut 
Page 1 sur 21Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ecrits de Marie Caroline, reine de Naples, soeur de Marie Antoinette
» Portraits de Marie-Caroline, Reine de Naples, soeur de Marie-Antoinette
» La problématique des lettres de Marie Antoinette à sa soeur Marie Christine
» août 1786: Fêtes au Petit Trianon pour le voyage de l'Archiduchesse Marie Christine, Gouvernante des Pays Bas et soeur de Marie Antoinette
» A Sister Of Marie Antoinette - The Life Story Of Marie Caroline Queen Of Naples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: La famille autrichienne de Marie-Antoinette-
Sauter vers: