Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
Voir le deal
59.99 €

 

 La royauté à Versailles

Aller en bas 
+22
bang bang
Note For Later
Unhappy Housewife
Therese Belivet
Dorothy Vallens
Maria Cosway
Chateaubriand
Orchidée
Noche de Varennes
Melle Adelaide
Hercule Poirot
Craufurd&Sullivan
The Collector
globule
Little Po
de La Reinta
pimprenelle
Bianfu
Dourakine
Julian Gray
madame antoine
de Neubourg
26 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
de Neubourg

de Neubourg


Nombre de messages : 382
Date d'inscription : 08/08/2018

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeJeu 7 Mai - 16:00

Belle vente opérée par la maison OSENAT. Elle comprendra des souvenirs historiques du Roi Louis XVI et de la Reine Marie-Antoinette.

https://www.osenat.com/vente/103166

Dont un livre ayant appartenu à la Reine.

La royauté à Versailles Zpho13

aussi

La royauté à Versailles Zpho14

Le clou de la vente (pour moi)

La royauté à Versailles Zpho15

La royauté à Versailles Zpho16

La royauté à Versailles Zpho10
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6888
Date d'inscription : 30/03/2014

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeJeu 14 Mai - 9:42

Cher De Neubourg, le catalogue y afférent est actuellement disponible. Nous citerons notamment une lettre dite de Marie-Antoinette.

La royauté à Versailles Sans_t13

MARIE-ANTOINETTE (Reine).
Lettre autographe à sa soeur Marie-Christine d’Autriche. Versailles, 21 juin 1782. 2 pp. 1/4 in-12.
LE FUTUR PAUL Ier, EN MISSION AU ROYAUME DE FRANCE POUR SA MÈRE CATHERINE II, fut chargé comme ambassadeur officieux de solliciter la neutralité bienveillante de Louis XVI à propos du partage de l’Empire ottoman que Russie et Autriche projetaient secrètement depuis 1780. Pour l’occasion, le tsarévitch et son épouse Sophie Dorothée de Wurtemberg voyagèrent incognito sous le nom de comte et comtesse du Nord. Marie-Antoinette, à la demande de son frère l’empereur d’Autriche Joseph II, prêta une attention toute particulière à ses deux hôtes (cf. Evelyne Lever dans Marie-Antoinette, Correspondance, Tallandier, 2006, p. 399 ; d’où la présente lettre est cependant absente).
« VOUS AVEZ SÇU, MA CHÈRE CHR., LE DÉPART DU COMTE ET DE LA COMTESSE DU NORD. LE ROI A VOULU LEURS DIRE ADIEU UNE NOUVELLE FOIS ET TOUTE LA FAMILLE ROYALLE EST ALLER LES RENCONTRER à Choisy. Après avoir visiter la Bretagne et la Normandie, ils se renderont dans votre gouvernement par Ostende. Nos adieux ont été fort affectueux, et ils se sont montrés tous les deux très sensibles à l’accueil qu’ils ont receu.
LA COUR A ÉTÉ ENCHANTÉE DU GR[AND]-DUC QUI EST TRÈS AFFABLE, INSTRUIT, BIEN RENSEIGNÉ, et qui avoit toujours quelque chose d’aimable à dire ; il étoit fort entouré des gens de lettres à cause des goûts de l’imp[ératrice] qui avoit ici des relations avec eux. Le roi n’a pas cependant remarqué qu’il ait adopté des opinions exagérées, du moins il s’est montré fort réservé à cet égard ; au fond, il a l’air d’un homme ardent et impétueux qui se contient, et il s’est trahi par quelques paroles. Je n’ai rien sçu que bien imparfaitement l’effet qu’il a produit à Vienne.
POUR LA GR[ANDE]-DUCH[ESSE], C’EST UNE BELLE PERSONNE QUI A AUSSI UNE AFFABILITÉ INFINIE COMME SON MARI. Elle n’est étrangère à rien et elle est remplie de connoissances, mais je vous avoue qu’elle paroît trop en faire montre ; cependant elle a laissée généralement une excellente impression, et si je ne me trompe, elle a le coeur bon.
ILS ONT VU PARIS DANS LES PLUS PETITS DÉTAIL, et comme ne l’ont jamais vus les gens du pays qui remettent toujours au lendemain. Je puis dire que je suis de ce nombre.
DEPUIS QU’ILS SONT PARTIS, IL NOUS REVIENT DE TOUS LES CÔTÉS SUR EUX DES TRAITS QUI LEUR FONT HONNEUR et des anecdotes sans nombre, c’est à qui rapportera un de leurs mots. Au reste, vous jugerez vous-même de ces voyageurs dans peu, et je serai curieuse d’en avoir votre opinion.
Adieu, ma soeur chérie, est-ce que votre mari n’est point à Bruxelles ? »
GOUVERNEURE DES PAYS-BAS AUTRICHIENS, MARIE-CHRISTINE D’AUTRICHE résida à Bruxelles de 1781 à 1787 avec son mari Albert de Saxe-Teschen.


L'estimation de cet écrit oscille entre 4.000 et 5.000 €.

Voici la malle que vous nous avez annoncée dans une présentation légèrement agrandie.

La royauté à Versailles Sans_t14

La royauté à Versailles Sans_t15

La royauté à Versailles Sans_t16

Voici la serviette ayant servi à la Reine Marie-Antoinette.

La royauté à Versailles Sans_t17

La royauté à Versailles Sans_t18

Voici complémentairement quelques informations supplémentaires.

Historique :
Le couple royal gardera un très bon souvenir de la cérémonie du Sacre et des festivités consécutives. Marie-Antoinette écrira à sa mère que « le sacre a été parfait [...]. Les cérémonies de l’Église [furent] interrompues au moment du couronnement par les acclamations les plus touchantes. Je n’ai pu y tenir, mes larmes ont coulé malgré moi, et on m’en a su gré [...]. C’est une chose étonnante et bien heureuse en même temps d’être si bien reçu deux mois après la révolte, et malgré la cherté du pain, qui malheureusement continue »

Biographie :
Jean-Charles de Coucy (1746-1824).
Il est nommé aumônier de la Reine par brevet du 28 janvier 1776. Puis il devient chanoine de Reims. Au moment où commence la Révolution, il est le grand vicaire de l’archevêque de Reims.
Nommé évêque de La Rochelle par Louis XVI le 23 octobre 1789, sa nomination est confirmée par Pie VI le 14 décembre. Ses convictions monarchistes le conduisent à s’exiler en Espagne. Dès 1791 il vit une émigration difficile. Installé à Guadalajara, il organise une caisse d’entraide mutuelle entre exilés et sollicite le soutien financier du haut clergé espagnol.
Il refuse sa démission à Pie VII en 1801, contribuant par ce refus à susciter le schisme de la Petite Église des Deux-Sèvres. Réfractaire à la Constitution civile du clergé, il devient également réfractaire au concordat. En 1803, sur un rapport de Dupin, préfet des Deux-Sèvres, Bonaparte demande au Roi d’Espagne de procéder à l’arrestation de Coucy. Il est alors emprisonné et ne sort qu’en 1807, sur les instances de l’abbé Émery et de l’archevêque Fesch.
Revenu en France en 1814, il affirme à ses vicaires généraux n’avoir été l’auteur d’aucune lettre depuis 1804. Durant les Cent-Jours, il accompagne le Roi Louis XVIII à Gand. En 1816, il donne enfin sa démission au roi de l’évêché de La Rochelle et est nommé au titre prestigieux d’archevêque de Reims le 8 août 1817, en récompense de sa fidélité aux Bourbons. En 1819, il désapprouve publiquement le mouvement de la Petite Église qui persiste. Il est créé pair de France le 31 octobre 1822. Il meurt à Reims le 9 mars 1824.


Bous ajouterons finalement cette oeuvre de Sicardi.

La royauté à Versailles Sans_t19

Louis Marie SICARD dit SICARDI (1743 - 1825) Charles Antoine COYPEL, d’après (1694 – 1752)
Portrait de Monsieur Dupillé en robe de chambre assis au bord d’une fenêtre
Grande et rare miniature rectangulaire signée en bas à droite.
Sous verre. Cadre en bronze doré et ciselé.
11,5 x 8,5 cm


Provenance :
Collection Norbert de Beaulieu

OEuvre en rapport :
CHRISTIE’S Monaco, Charles Antoine COYPEL, « Portrait de Monsieur et Madame Dupillé 1733 », 19 juin 1994, n°71.

Biographie :
Issu d’une famille qui comptait déjà deux générations de peintres, Louis- Marie Sicard, peintre en miniature et en émail, et peintre «en grand», fut agréé membre de l’Académie de Bordeaux en 1769.
En 1779, il fut agréé par la Maison du Roi pour l’exécution des portraits devant orner les boîtes à présents. Sicard avait déjà obtenu des commandes de la famille royale (1772 : Portrait de Marie-Antoinette encore dauphine). En 1776, il avait été chargé de peindre une copie en miniature du Portrait de Monsieur, comte de Provence, pour être offerte à Lattaignant de Bainville. Pour cette copie, il obtint la somme de 144 livres, le 1er mars 1777.
Le premier Portrait de Louis XVI peint par Sicard(i) et inscrit dans les présents du Roi date de 1779. Suivent d’autres portraits de Louis XVI. Les commandes officielles de portraits du Roi ayant diminué dès 1787, Sicardi élargit sa clientèle pour augmenter ses revenus. En proie à des difficultés financières à la veille de la Révolution, il fit un séjour à Londres. Ce n’est qu’au tournant du XIXe siècle qu’il produisit à nouveau des oeuvres remarquables.
Dans ses Mémoires, le général Thiébault, qui avait visité l’exposition du Muséum central des Arts, en l’an IX (1800/1801), écrit:
« Sicardi, qui se trouvait alors à l’apogée de son talent, avait à cette exposition des portraits en miniature qui me frappèrent au dernier point, et par le mérite de la peinture, et par une vigueur qui le disputait aux plus beaux portraits à l’huile, par une vie que je ne trouvais à aucun autre, par l’excessive ressemblance du seul portrait dont je connaissais l’original ».
Sous la Restauration, il fut nommé chevalier de la Légion d’honneur (ordonnance du 11 septembre 1814).


Bibliographie :
Nathalie Lemoine-Bouchard, Les peintres en miniature actifs en France, 1650-1850, Editions de l’Amateur, Paris, 2008.

L'estimation de cette oeuvre oscille entre 3.000 et 4.000 €.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Julian Gray

Julian Gray


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 02/04/2020

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeJeu 21 Mai - 12:20

La lettre ne m'inspire pas confiance. Mais la serviette, je rêverais de l'acquérir.

_________________
Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé.
Revenir en haut Aller en bas
Dourakine

Dourakine


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 30/04/2018

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeVen 22 Mai - 9:42

Que ces reliques ne nous fasse pas oublier le sublime bracelet d'Albert de Saxe.

La royauté à Versailles Zzzetz10

  • Superbe bracelet commandé par Albert de Saxe (1828-1902) pour son épouse, la Princesse Caroline de Holstein Gottorp dit Carole de Wasa (1833-1907). Bracelet en argent 925 millièmes et or 585 millièmes, articulé et ajouré, les maillons composés des lettres formant les prénoms «CAROLA » serties de diamants et «ALBERT » serties d’émeraudes, entre des lignes de petits diamants de taille ancienne. Le fermoir orné d’un motif amovible pouvant former broche, composé de deux coeurs entrelacés sertis de diamants de taille ancienne et d’émeraudes calibrées. XIXe siècle. Longueur : environ 18/18,5 cm. Poids brut : 68,1 g. Dans son écrin de Maison Moritz Elimeyer à Dresde Historique : Fait par le joaillier de la Cour de Saxe, Moritz Elimeyer, ce bracelet de fiançailles fut commandé par Albert de Saxe (1828-1902) pour la Princesse Caroline de Holstein Gottorp dit Carole de Wasa (1833-1907). Le mariage fut célébré le 18 juin 1853. Biographie : Le roi Albert de Saxe (1828-1902) fils aîné du roi Jean Ier de Saxe et d’Amélie de Bavière, est un membre de la Maison de Wettin et le cinquième roi de Saxe du 29 octobre 1873 au 19 juin 1902 sous le nom d’Albert Ier. Il participe à la guerre austro-prussienne puis à la guerre franco-allemande de 1870, et assiste à la création de l’Empire allemand qui remplace la Confédération germanique, dont était membre le royaume de Saxe. En 1852, contre la volonté de son père, Caroline se convertit au catholicisme et le 18 juin 1853, elle épouse à Dresde le prince héréditaire Albert de Saxe, neveu du roi Frédéric-Auguste II de Saxe. Le mariage fut heureux mais sans protérité. Présenté conjointement par Emeric & Stephen PORTIER, experts en bijoux et Jean-Claude DEY.


D'après les estimations, il pourrait grimper jusqu'à 30 000 euros.

_________________
Aussi longue est la nuit qui me fait penser à vous
Revenir en haut Aller en bas
Bianfu

Bianfu


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 01/05/2020

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeLun 25 Mai - 9:11

Il était aussi mis en vente hier une gouache inestimable de Le Corbusier.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40553
Date d'inscription : 23/05/2007

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeLun 25 Mai - 22:01

Notre ami Yann Sinclair nous transmet les résultats des ventes concernant Marie-Antoinette :

La serviette, utilisée par la reine Marie Antoinette lors du repas du sacre de son époux le roi Louis XVI, a été adjugée à 14 500 euros (7 fois son estimation de 2000 euros ) tandis que la malle de la suite de la reine, avec inscriptions sur le couvercle en petits clous de laiton "Chambre de la Reine n° 10", s’est envolée 43 750 €, soit plus de 4 fois l’estimation comprise entre 8 000 et 10 000 euros
https://www.facebook.com/autourdemarieantoinette/

Merci à notre cher ami Yann Sinclair pour ces précieuses informations. La royauté à Versailles 405462

Comme d'habitude, nous voyons que la Reine touche les étoiles. La royauté à Versailles 580524 La royauté à Versailles 580524

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta


Nombre de messages : 1425
Date d'inscription : 15/03/2016

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeMar 26 Mai - 10:15

Trop trop bon !!!!! La royauté à Versailles 580524 La royauté à Versailles 580524 La royauté à Versailles 580524 La royauté à Versailles 580524 La royauté à Versailles 580524

  • Lors de cette vente appelée « Royauté à Versailles », la maison a indiqué dans un communiqué avoir « assisté à de belles batailles d’enchères en salle, au téléphone et sur internet » entre collectionneurs internationaux. https://www.vanityfair.fr/

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Little Po

Little Po


Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 15/04/2015

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeMar 26 Mai - 10:33

Everybody tells about this wonderful sell. Very Happy

15 millió forintért kelt el Marie Antoinette utazóládája
https://444.hu/2020/05/25/15-millio-forintert-kelt-el-marie-antoinette-utazoladaja


Marie-Antoinette's travel bag fetches €43,750 at an auction of royal memorabilia near her former home of Versailles - five times the expert estimate

Marie Antoinette's travel bag has sold for more than five times its estimate at auction near to the Palace of Versailles - the home where she once lived.

The travel bag from the suite of the queen, who lost her head during the French Revolution - sold for a staggering €43,750 (£39, 143) at an auction of royal memorabilia - after it was estimated to fetch between €8,000 (£7, 157) and €10,000 (£8, 947).

Made of wood and lined with leather, the online description reads: 'The interior has been refurbished, but an older lining remains, made of unbleached canvas, presenting in the lid an oval-shaped nailing that held a piece of skin that probably had to be marked with initials or coat of arms.'

It also features an inscription on the lid made of small brass nails which reads 'Queen's room number 10.'

The Osenat auction house told how there had been competitive bidding 'both in the room, over the telephone and on the internet' for the historical objects which once belonged to the French queen, according to Times Malta.

Meanwhile, a large serviette, which was embroidered with the royal fleurs de lys insignia and leaf crowns with a bouquet of roses, also fetched several times more than its estimate.

The serviette, which was used during the coronation of the monarch, who was born in Austria, went for €14,500 (£12, 973).

The online description reads: 'Used during the Rite of the Sacrament, and kept by the chaplain of Reims, Monsignor Coussy Rectangular, damasked, decorated with fleurs-de-lis in leafy wreaths on the periphery and a bouquet of roses in the centre.

'With its original note in pencil preserved under glass: "Napkin used by Marie-Antoinette during the coronation, and which has been preserved by Mgneur de Coussy who used it during his emigration and from whom we have it."

During the auction, a lock of hair from her husband, Louis XVI, went under the hammer for €4,000 (£3, 578).

    La royauté à Versailles Zzzetz10

    Louis XVI Médaillon en cristal de roche en forme de coeur cerclé d’or et contenant les cheveux du Roi Louis XVI. 2 x 2 cm Provenance : Baron Hüe, huissier de la Chambre du Roi Louis XVI. Resté dans la famille par descendance jusqu’à nos jours. Exposition : Galerie Sedelmeyer, Marie-Antoinette et son temps, Paris, 1894, n°44. Biographie : François Hüe (1757-1819), huissier de la Chambre de Louis XVI, suivit la famille royale au Temple. Adjoint de Jean-Baptiste Cléry auprès de Louis XVI. Il fut arrêté le 2 septembre 1792 et licencié. Il accompagna Marie-Thérèse de France à Vienne en 1795. Louis XVIII le créa baron en 1814. Il l’avait nommé Premier valet de chambre et trésorier général de sa Maison. En 1806, François Hüe avait publié ses Mémoires sur Les dernières années de règne et de la vie de Louis XVI. Cependant, il est écrit dans un dictionnaire de 1860 : «Hüe François, valet de chambre du dauphin (fils de Louis XVI), fut enfermé au Temple avec la famille royale, et lui témoigna un dévouement héroïque. Il survécu à ses maîtres, et pu sortir de France, il y rentra à la restauration, et devint premier valet de chambre de Louis XVIII.» On a de lui les Dernières années de Louis XVI, Paris, 1814. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (39e division) avec son fils le baron André Marie Hüe (1786-1854), qui lui succéda comme Premier valet de chambre auprès de Louis XVIII puis de Charles X.


Marie Antoinette, who was born an archduchess of Austria, was the last queen of France before the French Revolution.

She was the penultimate child and youngest daughter of Empress Maria Theresa and Emperor Francis I.
https://www.dailymail.co.uk/home/index.html

_________________
Avec elle je ne suis plus la reine, je suis moi
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6888
Date d'inscription : 30/03/2014

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeMar 26 Mai - 10:49

Chère Little Po, cette vente remarquable fait effectivement largement parler d'elle dans le monde.

Prancūzijos karalienės Marie-Antoinette kelioninis lagaminas parduotas aukcione
https://www.delfi.lt/kultura/

Bietergefecht um Objekte von Königin Marie Antoinette
https://www.wienerzeitung.at/
https://www.tt.com/home

Les résultats de l'ensemble du catalogue sont disponibles sur le site de la Maison Osenat.
https://www.osenat.com/catalogue/103166?lang=fr&sold=&offset=0&max=50

Nous noterons que les lots concernant la Reine Marie-Antoinette ont largement dépassé les estimations de départ, y compris la lettre qui avait éveillé des doutes chez notre Ami Julian Gray. Estimée entre 4.000 et 5.000 €, cette lettre a atteint avec les frais 8.125 €.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
globule
Administrateur
globule


Nombre de messages : 2225
Date d'inscription : 04/10/2017

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeMar 30 Juin - 13:00

Sur la malle et la serviette on a un autre topic. La royauté à Versailles 588717
https://maria-antonia.forumactif.com/t45109-des-souvenirs-de-marie-antoinette-a-tout-prix

Je laisse encore mais je vais sans doute fusionner. Des objections ? La royauté à Versailles 49856

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6888
Date d'inscription : 30/03/2014

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeVen 3 Mar - 19:09

Bien chers Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

La Maison Osenat réédite actuellement une vente intitulée "La Royauté à Versailles". Le catalogue étant particulièrement intéressant, je ne pourrai en détailler tous les lots. Je vais donc modestement me contenter de vous communiquer ceux qui auront retenu mon attention, principalement ceux dévolus à la Reine Marie-Antoinette. Je vous encourage donc à vous référer également au catalogue dont voici le lien.
https://www.osenat.com/catalogue/135668?lang=fr&search=&offset=0&max=50

Nous commencerons par le lot 86, estimé entre 800 et 1.200 €.

La royauté à Versailles Tzolz106

La royauté à Versailles Tzolz107

Boite circulaire à profil oval peint sur nacre représentant Marie-Antoinette à cheval relevé de détails dorés en relief.
Le couvercle ceinturé d'un filet noir et pourtour en écaille. La base décorée d'un filet en écaille au modèle.
L'intérieur en écaille (restaurée).
Travail français du XVIIIe siècle, époque Louis XVI, vers 1770.

H. 2,5 cm D. 7,5 cm

Quelques manques à l'écaille.

Le modèle peint inspiré de l'estampe de Robin de Montigny, "Marie-Antoinette coiffée en boucles et cadenettes", recueil conservé à la BNF.


Voici à toutes fins utiles l'estampe metionnée.

La royauté à Versailles F1b1b310
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6940310c.item

Marie-Antoinette, de profil à gauche, coiffée en boucles et cadenettes, chapeau noir surmonté de plumes multicolores, vêtue d'une amazone couleur fraise écrasée, l'habit ouvert sur une veste blanche brodée ; montée en femme sur un cheval blanc à housse bleue bordée d'or.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
de La Reinta

de La Reinta


Nombre de messages : 1425
Date d'inscription : 15/03/2016

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeVen 3 Mar - 19:11

Trop bien !! Je kiffe tous ces vieux beaux lots. La royauté à Versailles 580524 La royauté à Versailles 580524

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6888
Date d'inscription : 30/03/2014

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeVen 3 Mar - 19:21

Chère De La Reinta, vous aimerez certainement aussi le lot suivant, qui est une boîte à décor intéressant, estimée égament entre 800 et 1.200 €

La royauté à Versailles Tzolz118

La royauté à Versailles Tzolz108

La royauté à Versailles Tzolz109

Boite circulaire en loupe d'amboine à double vue peinte en miniature.
Le couvercle et la base de la boite ceinturés d'écaille.
La miniature du couvercle représentant le temple de l'amour (Trianon) et sur la base le Hameau de la Reine.
L'intérieur en écaille.
Fin du XVIIIe-début du XIXe siècle.
H. 2,2 cm D. 8 cm


Bien à vous

madame antoine


_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
The Collector

The Collector


Nombre de messages : 811
Date d'inscription : 21/11/2014

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeVen 3 Mar - 19:22

Ah merci de vous y coller.
J'avoue que j'avais un peu la flemme
de m'y mettre La royauté à Versailles 49856

_________________
J'fréquente que des baronnes aux noms comme des trombones.
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

madame antoine


Nombre de messages : 6888
Date d'inscription : 30/03/2014

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeVen 3 Mar - 19:29

Cher Collector, à votre service. Nous en arrivons au lot 94, le plus intéressant selon moi. Il s'agit d'un portrait de la Reine Marie-Antoinette estimé entre 3.000 et 4.000 €.

La royauté à Versailles Tzolz110

La royauté à Versailles Tzolz111

La royauté à Versailles Tzolz119

La royauté à Versailles Tzolz112

Portrait miniature de Marie-Antoinette en robe cramoisie au livre.
D'après Madame Vigée Le Brun.
Dans un cadre à poser en bronze doré à frise de perles et surmonté d'un noeud.
Epoque Restauration
14 x 10 cm à vue


Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Craufurd&Sullivan

Craufurd&Sullivan


Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 14/06/2016

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeVen 3 Mar - 21:04

Merci Madame. Nous souhaitons aussi signaler ces lots :

La royauté à Versailles Tzolzo15

- Lot 6 -
LOUIS XVII (Louis-Charles de France, futur). Pièce autographe. [Vers 1790]. Une page in-4.

TOUCHANTE PAGE D’ÉCRITURE OÙ L'ENFANT S’EST EXERCÉ À SIGNER SON NOM sur 5 lignes, avec quelques essais de plumes interpolés dans les interlignes. Cette graphie encore maladroite doit dater des tout débuts de l'apprentissage du Dauphin.

LE FUTUR MARTYR DE LA PRISON DU TEMPLE. Né le 27 mars 1785, Louis-Charles de France devint Dauphin à la mort de son frère aîné Louis-Joseph en 1789. Il fut incarcéré avec ses parents le 13 août 1792 à la prison du Temple, y devint roi en puissance en janvier 1793 à la mort de Louis XVI, et y mourut lui-même le 8 juin 1795 – à l’âge de 10 ans.

TRÈS RARE : les Enfants de France, Louis-Joseph et Louis-Charles eurent pour maître d'écriture Pierre-Louis Sourdon Dumesnil de Saint-Cyr (1763-1845). Ce dernier avait conservé plusieurs devoirs écrits de la main de ses élèves royaux. Seuls trois autres documents du même genre auraient jusqu'ici réapparu.

Provenance : Arthur MEYER (Paris, Drouot, Francisque Lefrançois et Noël Charavay experts, 3-6 juin 1924, n° 129/autographes-1°).



La royauté à Versailles Tzolzo16

- Lot 7 -
LOUIS XVII (Louis-Charles de France, futur). Boucle de ses cheveux, accompagnée de deux documents, l'un autographe de MARIE-ANTOINETTE, l'autre autographe de LOUIS XVI. Le tout monté à l'époque moderne sur 2 feuillets grand in-folio de carton souple.

La royauté à Versailles Tzolzo18


– MARIE-ANTOINETTE. Adresse de sa main, sur une enveloppe : « À MADAME LA COMTESSE DU ROURE ». Au verso un cachet de cire rouge à ses armes royales. Également au verso, une inscription ancienne à l'encre d'une autre main, « cheveux du Dauphin ».

La royauté à Versailles Tzolzo19

– LOUIS XVI. Mention autographe sur un feuillet replié : « CHEVEUX, LE DAUPHIN ». Inscrit au verso, d'une autre main, « Mr Le Marq. Du Roure », et, encore d'une autre main, « cheveux du Dauphin ».

La royauté à Versailles Tzolzo20

Provenance : Françoise-Antoinette-Catherine-Denise de Grimoard de Beauvoir Du Roure (1763-1846), fille d'un menin du Dauphin (père de Louis XVI), et qui fut dame de compagnie de la comtesse de Provence (épouse du futur Louis XVIII). Son fils, Scipion, marquis Du Roure, servit comme officier dans les Gardes du corps du roi.

Des inscriptions modernes sur les supports indiquent que la comtesse Du Roure laissa cette relique au duc de La Rochefoucauld-Liancourt, et que celui-ci la légua « à Mr Heurteloup ». La première inscription au verso du feuillet de la main de Louis XVI est d'une écriture très proche de celle du docteur Charles-Louis-Stanislas Heurteloup, le fils du chirurgien en chef de la Grande Armée Nicolas Heurteloup.




La royauté à Versailles Tzolzo21

Lot 85 -
Boite circulaire en vernis martin à décor de lignes rouges sur fond ocre à décor d'une miniature peinte sur soie représentant la famille royale. La boite ceinturée d'or rose dont le couvercle gravé de frises à la grecque. L'intérieur en écaille.
Fin du XVIIIe siècle.
Poinçon du XVIIIe siècle.
H. 3,4 cm D. 8 cm




La royauté à Versailles Tzolzo22

La royauté à Versailles Tzolzo23

La royauté à Versailles Tzolzo24

- Lot 255 -
Ecole FRANÇAISE d'époque Restauration
Portrait du roi Louis XVI
Toile ovale
Cadre en bois sculpté redoré d'époque Louis XIV (manques)
Hauteur : 69 cm
Largeur : 57 cm

Ce sont pour nous des lots interessants.
Nous vous souhaitons une bonne soiree.

_________________
Il y a si peu de gens qui nous témoignent un vrai attachement!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40553
Date d'inscription : 23/05/2007

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 9:55

Bonjour à tous ! flower

Merci pour le travail de recherche que vous avez déjà accompli sur cette prestigieuse vente. flower

J'ai piqué moi aussi une petite tête dans le catalogue, et un lot me laisse perplexe, le 104.

Miniature représentant Marie-Thérèse de France et Sophie-Béatrice de France de profil se faisant face.

La royauté à Versailles Tzolzo39

Travail de la fin du XVIIIe siècle.
H. 7 x L. 9 cm (à vue)


Estimation peu élevée, aux alentours de 2-300 euros, et le cadre est mis en évidence.

Dans un cadre en bois sculpté et vernis du XIXe siècle.

Mais, ce qui me trouble, c'est...

La royauté à Versailles Tzolzo40

Est-ce vraiment la petite Sophie ?  La royauté à Versailles 79143 Qui n'a même pas vécu un an ?  La royauté à Versailles 564218

Il faudrait alors placer ces portraits dans nos uchronies.
https://maria-antonia.forumactif.com/t5040-uchronies

Et si c'étaient des études de profils pour la seule Madame Royale ? Ou Madame Royale et Madame Elisabeth ?  Shocked

Ou alors... ou alors... Madame Royale et sa soeur adoptée, celle qui était élevée avec elle comme une jumelle ?  scratch

Madame Royale et Ernestine !  drunken  drunken

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Bianfu

Bianfu


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 01/05/2020

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 9:59

Pardon ? La royauté à Versailles 564218 Je ne suis pas là.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40553
Date d'inscription : 23/05/2007

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 10:29

Bianfu a écrit:
Pardon ? La royauté à Versailles 564218 Je ne suis pas là.

Ben, ce serait bizarre que ce portrait représente une enfant qui est morte bébé ? Ce serait une projection, alors, un sorte d'uchronie. Etonnant, non ? Shocked

OSENAT ne donne pas d'autres précisions. Nous devons donc chercher par nous-même. Et, du coup, je me demandais si ces profils jumeaux ne figureraient pas la princesse Marie-Thérèse-Charlotte, fille de Louis XVI et Marie Antoinette, avec la soeur que sa mère avait voulu lui donner, Philippine Lambriquet, adoptée par la famille royale sous le nom d'Ernestine.
https://maria-antonia.forumactif.com/t706-ernestine-enfant-adoptee-par-marie-antoinette

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Bianfu

Bianfu


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 01/05/2020

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 10:36

Merci, pimprenelle, je comprends mieux. Mais cette histoire d'Ernestine me paraît compliquée. La royauté à Versailles 611159
Pourquoi aurait-on conservé un portrait de ces 2 filles ?
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40553
Date d'inscription : 23/05/2007

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 10:47

Justement ! Personne n'aurait pensé à Ernestine, que si peu de biographes mentionnent, alors qu'elle occupait en réalité une place essentielle dans la vie de Mousseline, Marie-Antoinette, Loulou, Madame de Polignac... Elle faisait partie intégrante de la famille.

Mais on l'a tellement oubliée que la possibilité que ce soit elle en miroir avec Marie-Thérèse-Charlotte n'est venu à l'esprit de personne. On trouve plus évident d'imaginer un bébé disparu et jamais parvenu à l'adolescence. La royauté à Versailles 564218

Moi, je ne sais pas, évidemment, je ne suis pas spécialiste, je m'interroge juste.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Hercule Poirot

Hercule Poirot


Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 29/12/2017

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 11:17

Mes amis, vous voyez les choses en termes d'énigmes et c'est cet état d'esprit qui me sied dans ce forum. Qui est la jeune fille présentée de profil face à la princesse ? Telle est la question qui va occuper nos petites cellules grises.

_________________
Mais c'est tout le contraire d'un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Bianfu

Bianfu


Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 01/05/2020

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 11:34

Elles se ressemblent, aussi les filles sur les profils.
Revenir en haut Aller en bas
Melle Adelaide

Melle Adelaide


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 31/08/2017

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 11:39

Bianfu a écrit:
Elles se ressemblent, aussi les filles sur les profils.

Sauf que la coiffure n'est pas la même.

_________________
Hier soir j'ai eu l'impression qu'elle bougeait mais n'était-ce qu'une impression ?
Revenir en haut Aller en bas
Noche de Varennes

Noche de Varennes


Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 25/09/2018

La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitimeSam 4 Mar - 13:14

Si j'avais les moyens, j'achèterais les gravures de Janinet.

La royauté à Versailles Tzolzo15

La royauté à Versailles Tzolzo16

La royauté à Versailles Tzolzo16

La royauté à Versailles Tzolzo17

La royauté à Versailles Tzolzo17

[JANINET (Jean-François)]. [Gravures historiques des principaux événemens depuis l'ouverture des États généraux de 1789. À Paris, chez Janinet, Cussac, 1789-1791]. Recueil de planches relié en un volume de maroquin rouge, dos à nerfs cloisonné et orné de motifs révolutionnaires dorés avec pièces de titre bleue et blanche, décor mosaïqué de pièces en bleu, blanc et rouge sur les plats avec motifs révolutionnaires dorés au centre, coupes ornées, doublures de soie bleue dans un encadrement de maroquin blanc et rouge orné, gardes de soie bleue, tête dorée ; petite mouillure sur le premier plat (Gruel).
12.000/15.000
RARISSIME SUITE GRAVEE, UNE DES PLUS BELLES DOCUMENTANT LES DEBUTS DE LA REVOLUTION. Annoncée dans la Gazette de France du 26 janvier 1790, elle parut par livraisons hebdomadaires entre la fin de 1789 et le début de 1791. Chaque livraison comprenait une planche accompagnée d'un court texte explicatif, et paraissait conjointement au format in-8 sur papier vergé, in-4 sur papier vergé ou sur vélin, en noir et blanc ou peu de temps après en couleurs. Cette publication s'interrompit avant d'avoir été achevée. Jean-François Janinet publia dans le même temps le premier volume d'un Code national, ou Loix décrétées par l'Assemblée nationale, également interrompu.

ELLE COMPREND 55 PLANCHES, SOIT :
– 54 CUIVRES EN MANIERE DE LAVIS, gravés à l'eau-forte et à l'aquatinte, tirés sur feuillets vergés de format in-8 (sauf un à double page monté sur onglet), REHAUSSES DE COULEURS A L'AQUARELLE, montés sur onglets sur feuillets modernes,
– et un bois tiré en noir représentant un profil de La Fayette obtenu au physionotrace.

UN DES EXEMPLAIRES LES PLUS COMPLETS CONNUS. Le recueil des Gravures historiques doit comprendre idéalement 52 planches, mais la plupart des exemplaires en sont incomplets. La BnF en possède bien toutes les planches mais en plusieurs recueils, et l'exemplaire de Georges Haumont, qui fut conservateur du Musée de céramique de Sèvres de 1927 à 1942, en contenait 54 dont 2 planches supplémentaires.
Ici, outre les 52 planches prévues, se trouvent 3 PLANCHES SUPPLEMENTAIRES, tirées sur vergé au format in-8 et rehaussées de couleurs : Événement du 15 juillet 1789. Louis XVI. sortant de l'Assemblée nationale s'en retourne à pied au château ; « Événement du 7 septembre 1789. Plusieurs citoyennes de Paris, portant à l'Assemblée nationale, leurs bijoux et leurs diamans ; et une seconde composition de la scène représentant la charge du prince de Lambesc le 12 juillet 1789.

Il est par ailleurs exceptionnellement enrichi
des pièces suivantes :

– 28 DESSINS ORIGINAUX AYANT SERVI A LA GRAVURE, PROVENANT DE L'ANCIENNE COLLECTION HENRI BERALDI (encre de Chine, plume et lavis, sur feuillets de papier vergé montés sur onglet) : motifs inversés des eaux-fortes, parfois annotés d'instructions pour l'impression.

– 42 EPREUVES EN NOIR tirées sur papier vélin fort au format in-4, directement reliées dans le volume.

UN DES SPECIALISTES DE LA « GRAVURE D'ACTUALITE », LE DESSINATEUR ET GRAVEUR JEAN-FRANÇOIS JANINET (1752-1814), est l'auteur d'une approche technique novatrice de gravure dite en « manière de lavis », mêlant eau-forte et aquatinte, qu'il appliqua avec succès pour rendre compte notamment des événements révolutionnaires.

Reliés en tête et en fin de volume, se trouve plusieurs documents imprimés, montés sur onglets sur feuillets de papier moderne sauf un directement relié : les couvertures supérieure et inférieure de la première livraison et la couverture supérieure de la 19e livraison ; 3 avis aux souscripteurs ; un prospectus pour plusieurs publications de Janinet dont le présent recueil ; un exemplaire de la page de titre, du tirage sur papier vélin fort au format in-4.

Bnf, Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle, n° 12 ; Philippe de Carbonnières, Les Gravures historiques de Janinet. Paris, Musée Carnavalet, 2011 ; Monglond, vol. I, col. 39-42 (qui n'indique pas que l'effigie de La Fayette est gravée sur bois) ; L'Art de l'estampe et la Révolution française, Paris, Musée Carnavalet, 1977, p. 33 (« Peu de gravures d'interprétation l'ont égalé dans la perfection technique ») ; Tourneux, vol. I, n° 288.

_________________
Le rock français c'est comme le vin anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La royauté à Versailles Empty
MessageSujet: Re: La royauté à Versailles   La royauté à Versailles Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La royauté à Versailles
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La royauté à Versailles
» La Royauté à Versailles
» Marie-Antoinette et la Royauté à Versailles
» [La Fin d'une royauté]
» Noblesse et royauté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Collections et ventes-
Sauter vers: