Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 le Comte Alexandre de Tilly

Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeDim 5 Aoû - 19:31

Né au Mans en 1764, le Comte Alexandre de Tilly fait parti d'une des plus anciennes familles de Normandie.Orphelin de mère, il a treize, et termine ses études lorsque son oncle lui obtient une place de page chez la Reine (1777).
Il nous dit que "Marie-Antoinette (...) traitait avec une bonté particulière tout ce qui Lui était attaché ; elle était adorée de son service intérieur : c'était même là qu'étaient les puissances qui la gouvernaient , sans projet et sans plan, car elle ne s'en était fait aucun , que de s'affranchir des coutumes et de la gêne de son rang dont elle avait toute la dignité et tout le maintien quand elle le voulait ; mais elle voulait plus souvent ne pas l'avoir.(...) Mais elle avait ce qui vaut mieux sur le trône que la beauté parfaite, la figure d'une Reine de France, même dans les instants où elle cherchait le plus à ne paraître qu'une jolie femme" ajoute ce grand connaisseur du beau sexe. Il Lui prête un regard où se peignent "plus singulièrement qu'ailleurs la bonté ou l'aversion", une bouche dédaigneuse, mais une peau, un cou et des épaules "admirables"."Je n'ai plus revu d'aussi beaux bras ,ni d'aussi belles mains, poursuit-il. Elle avait deux espèces de démarches, l'une ferme et un peu pressée et toujours noble, l'autre plus molle, plus balancée, je dirais presque caressante, mais n'inspirant pas l'oubli du respect. On n'a jamais fait la révérence avec tant de grâce, saluant dix personnes en se ployant une seule fois et donnant, de la tête et du regard, à chacun ce qui lui revenait."
Avouons que le petit page n'est pas insensible aux charmes de sa souveraine , " en un mot, si je ne me trompe ,comme on offre une chaise aux autres femmes, on aurait presque toujours voulu lui approcher son trône."
Quel beau portrait Alexandre de Tilly nous offre là ! Et pourtant , André Castelot nous spécifie qu'il ne L'aimait pas... Shocked Aurait-il suivi la voie de Lauzun en enfreignant les règles de son rang?
Peut-être...
Mais ,je pense plutôt qu'il devait La porter en son coeur , plus comme un courtisan que comme un page et qu'un jour qu'il était trop luxueusement vêtu, Marie-Antoinette, lui fit la remarque qu'il devait dépasser les moyens de sa fortune , car Elle le voyait , pour la seconde fois de la semaine avec un habit brodé..."la simplicité ne fait pas qu'on vous remarque, lui avise-t-Elle, mais elle fait qu'on vous estime."
C'est peut-être d'être ainsi pris pour un enfant à qui l'on explique les règles de la vie de Cour qui explique le revers d'estime envers la Reine...
Il semble resté attaché à la Reine jusque la chute de la Monarchie puisqu'on le voit fuir, déguisé en cocher, à Boulogne,le 25 août 1792,De là , il gagne Douvres, en Angleterre.
J'ignore encore la suite de son histoire mais voici le lien des Mémoires du Comte que j'ai consultés :
http://books.google.fr/books?id=bb4NAAAAIAAJ&pg=PA225&dq=Alexandre+de+Tilly#PPA438,M1

Bien à vous.


Dernière édition par Majesté le Mer 28 Mai - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeDim 18 Mai - 18:33

Je viens d'acquérir ce matin lesdites mémoires dans un marché aux livres.
Elles se composent de 2 tomes ans . Une édition de 1929.
Je ne sais pas ce que ça vaut . Je me plongerai dedans cet été probablement.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeDim 18 Mai - 20:49

Nous avons discuté des mémoires de Tilly ici, Chevalier, si cela vous intéresse.  Very Happy
https://maria-antonia.forumactif.com/t4376-memoires-du-comte-de-tilly#357306

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeLun 19 Mai - 8:05

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 9:37

Majesté,
Citation :
De là , il gagne Douvres, en Angleterre.J'ignore encore la suite de son histoire

Alexandre de Tilly reste à Londres jusqu'en 1797. Il passe un an à Hamburg (1797-1798) où il rencontre le pauvre Rivarol (son ami avec Chamfort) puis s'embarque pour l'Amérique (97-99) où a lieu la fameuse escroquerie au mariage. Il rentre alors en Europe, fait une escale en Saxe (99-01), s'installe à la cour de Potsdam (mais oui !) où il réside de 1801 à 1807. Il y fréquente les salons, notamment celui de Mme de Krüdener et de Rahel Levin qui recevaient tous les auteurs allemands du Romantisme berlinois (n'oublions pas que Tilly était un fin lettré). Il reçoit enfin la permission de Napoléon de rentrer en france s'il le désire. De 1808 à 1816, il fait des allers et retours entre Paris et Bruxelles. A Bruxelles, il semble qu'il vive avec sa soeur (fruit du remariage de son père). Et il se suicide donc à Bruxelles le 23 décembre 1816.


Bien cordialement à vous - Mme de Tilly ⭐
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 10:06

Merci Madame de Tilly!
Tragique destin que celui d'Alexandre... j'en ignorais la fin... Shocked
Je ne me trompais donc pas en espérant en apprendre davantage sur lui avec votre arrivée Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 10:10

Je suis très contente que vous nous ayez rejoints, Madame de Tilly ! En parcourant ce fil, et d'autres consacrés aux mémoires, vous verrez aisément que je n'ai pas beaucoup d'estime pour le portrait que Monsieur de Tilly a laissé de Marie Antoinette.

L'écrit ne m'étant pas sympathique, je ne me suis jamais vraiment documentée sur l'homme. J'ai donc sans doute beaucoup d'a priori sur lui. Aussi, je ne demande qu'à en apprendre davantage... puisque, dans le fond, Marie Antoinette l'aimait bien...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 12:41

pimprenelle a écrit:
Je suis très contente que vous nous ayez rejoints, Madame de Tilly ! En parcourant ce fil, et d'autres consacrés aux mémoires, vous verrez aisément que je n'ai pas beaucoup d'estime pour le portrait que Monsieur de Tilly a laissé de Marie Antoinette.

Oui, chère Pimprenelle, je vous ai lue ici et là et puis-je vous suggérer que vous vous trompez ? Smile Si Tilly ne la trouvait pas spécialement belle, il l'a toujours respectée et défendue, notamment dans sa vertu, bien mise à mal par les ragots des courtisans. Ci-dessous un des nombreux passsages des Mémoires où il parle d'elle et que vous connaissez sans doute :

”J'ai beaucoup entendu parler de la beauté de cette princesse et j'avoue que je n'ai jamais absolument partagé cette opinion ; mais elle avait ce qui vaut mieux sur le trône que la beauté parfaite, la figure d'une Reine de France, même dans les instants où elle cherchait le plus à ne paraître qu'une jolie femme; Elle avait des yeux qui n'étaient pas beaux, mais qui prenaient tous les caractères : la bienveillance ou l'aversion se peignaient dans ce regard plus singulièrement que je ne l'ai rencontré ailleurs : je ne suis pas bien sûr que son nez fût celui de son visage. Sa bouche était décidément désagréable : cette lèvre épaisse, avancée, et quelquefois tombante, a été citée comme donnant à sa physionomie un signe noble et distinctif ; elle n'eût pu servir qu'à feindre la colère et l'indignation, et ce n'est pas là l'expression habituelle de la beauté ; sa peau était admirable, ses épaules et son cou l'étaient aussi ; la poitrine un peu trop pleine, et la taille eût pu être plus élégante ; je n'ai plus revu d'aussi beaux bras et d'aussi belles mains. Elle avait deux espèces de démarche, l'une ferme, un peu pressée, et toujours noble, l'autre plus molle et plus balancée, je dirais presque caressante, mais n'inspirant pourtant pas l'oubli du respect. On n'a jamais fait la révérence avec tant de grâce, saluant dix personnes en se ployant une seule fois, et donnant de la tête et du regard, à chacun ce qui lui revenait […]. En un mot, si je ne me trompe, comme on offre une chaise aux autres femmes, on aurait presque toujours voulu lui approcher son trône.”


La reine le défendit longtemps puis se fâcha tout à fait avec lui - le comportement de Tilly étant fort peu recommandable, nous le savons bien ! -, ce qui le blessa profondément. Elle se montra même fort étonnée de le revoir aux Tuileries la veille du 10 août.


Ainsi donc, chère amie, peut-être saurais-je vous donner une approche plus juste de cet homme fort méconnu... Je vous rappelle la citation de Sainte-Beuve, mise en exergue de l'ouvrage présenté par Melchior-Bonnet (édition 1986 des Mémoires, Mercure de France) : "On a assez le droit d'être sévère pour le comte de Tilly sans qu'il soit besoin d'en venir à ces extrémités de dédain qui passent le justice."


Mme de Tilly ⭐
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 12:48

Peut-être, chère Madame de Tilly... Mais je ne peux lire ce portrait sans lever les yeux au ciel.

Citation :
Elle avait des yeux qui n'étaient pas beaux, mais qui prenaient tous les caractères

Citation :
je ne suis pas bien sûr que son nez fût celui de son visage

Citation :
Sa bouche était décidément désagréable : cette lèvre épaisse, avancée, et quelquefois tombante, a été citée comme donnant à sa physionomie un signe noble et distinctif ; elle n'eût pu servir qu'à feindre la colère et l'indignation, et ce n'est pas là l'expression habituelle de la beauté

Citation :
la poitrine un peu trop pleine, et la taille eût pu être plus élégante

Sous une apparence d'objectivité voire de bienveillance, n'est-ce pas perfide ? Shocked N'est-il pas possible de lire un certain ressentiment envers la reine qui l'a remis à sa place ?

Bien sûr, chère Madame de Tilly, je ne demande qu'à nuancer mon impression ! Et, le meilleur moyen, c'est d'en apprendre davantage sur Monsieur de Tilly ! Merci donc à vous ! Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 13:00

C'est André Castelot qui disait de lui qu'il n'aimait pas Marie-Antoinette et , à l'instar de Pimprenelle, on ne peut, à mon sens, que le croire...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 13:04

Merci, Majesté ! Il me semblait bien avoir lu ça quelque part, mais, comme je ne me souvenais plus où et que, pire, j'ai la mémoire qui flanche...

Merci, donc, de m'avoir rappelé cette référence ! Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 13:12

Bonjour Majesté, bonjour Pimprenelle,

Possible, mais non certain. Je pense que Tilly en voulait à la terre entière lorsqu'il écrivit son texte, donc... Par ailleurs, Majesté, peut-être André Castelot n'aimait-il pas Tilly ?

Je pense qu'en matière historique, mieux vaut étudier l'original et se renseigner aux sources de l'époque.

Bien à vous - Madame de Tilly, euh, comtesse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 13:17

Dans les mémoires de Mr de Tilly, il décrit une anecdote qui est importante puisqu'il justifie son comportement de paon. La Reine le réprimande car il a une nouvelle fois une tenue neuve. Elle lui en fait la réflexion en lui disant que pour un page ces tenues exorbitantes (Elle parle du prix de l'habit) n'est pas justifié. Il le prend mal. ce bel oiseau de Cour préferant faire son doux chant aux dames en mal d'affection. je ne suis pas sur qu'il n'est pas convoité un instant les faveurs de la Reine. Elle le subjuguait, et il lui est facile de la dénigrer plus ou moins doucereusement, puisqu'il n'a pas eu "Les Honneurs de la Cour", si vous voyez ce que je veux dire. Je pense cependant que la Reine, lui faisait ces petites réflexions pour son bien, car je pense qu'Elle avait de l'estime pour lui. Après tout il est là, quand Elle s'aperçoit du désamour des parisiens. "Que leur ai-je donc fait ?"

Madame de Tilly, je vous présente mes hommages, mais il me faudra du temps et beaucoup d'arguments pour que ce triste sire revienne en ma faveur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 13:29

J'avais déjà mentionnée cette anecdote, Monsieur, lors de laquelle marie-Antoinette lui fit cette remarque qui La résume bien :
"la simplicité ne fait pas qu'on vous remarque mais elle fait qu'on vous estime."

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 14:01

Citation :
Possible, mais non certain. Je pense que Tilly en voulait à la terre entière lorsqu'il écrivit son texte, donc... Par ailleurs, Majesté, peut-être André Castelot n'aimait-il pas Tilly ?

Je pense qu'en matière historique, mieux vaut étudier l'original et se renseigner aux sources de l'époque.
Vous le défendez bien, Madame ! Very Happy Mais, moi, c'est du texte original que je tire cette désagréable impression que Monsieur de Tilly avait envie d'égratigner la reine. :s: J'ai d'autant plus de mal à le supporter que la pique est si joliment enrobée de soie...

Il me semble d'autre part que Castelot n'est pas le seul à relever l'animosité de Tilly... Mais je n'ai pas le temps de me plonger dans toutes les biographies maintenant.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 15:33

Majesté que ferions nous, que serions nous, sans vous. Merci d'avoir rapporté les propres paroles de la Reine.

Pim, je vois que nous partageons la même animosité vis à vis de Tilly.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 15:44

[J'en raffolle pas des masses non plus Wink
Je me demande s'il n'aurait pas eu le syndrome Lauzun d'être amoureux de sa souveraine qui l'aurait gracieusement remis à sa place d'où son aversion au moment de rédiger ses mémoires...Rolling Eyes

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 16:16

Peut-être... Ou bien, elle ne l'a pas assez soutenu dans une affaire quelconque...

Il n'était pas un peu jeunot pour elle, de toute façon ? Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 16:18

C'est exactement ce que je pense, Majesté. Et quand je parle de paon pour Tilly, cela vaut le héron pour l'autre.  le Comte Alexandre de Tilly 849654


Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 16:27

Eh... Il est né en 1764. C'est un môme, pour Marie Antoinette ! Vous le voyez, couvert d'acnée, entreprenant la reine ?! le Comte Alexandre de Tilly 194575

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
Chou d'amour


Nombre de messages : 31526
Age : 42
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 17:16

Couvert d'acnée et avec un appareil dentaire ? le Comte Alexandre de Tilly 413814

Alexandre de Tilly trouve la poitrine de Marie-Antoinette trop pleine? C'est bien le seul à ma connaissance à le relever :s:
Mais la description qu'il fait de la reine est intéressante!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
https://maria-antonia.forumactif.com
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 18:02

Bonsoir,

Excusez-moi de répondre à plusieurs messages à la fois.

Lorsque Marie-Antoinette lui fait cette remarque, il vient d'arriver à la cour. Il se comporte comme de nombreux pages de l'époque dont la réputation de légèreté n'est plus à faire. Tout frais émoulu de sa province où sa vie ne fut pas très idyllique (mère morte à sa naissance, élevé par sa grand-mère maternelle jusqu'à l'âge de 9 ans, accueilli fort mal par son père qui dépense la fortune famililale, séjour au Prytanée Militaire de La Flèche durant 3 ans, un an de collège à Caen), on peut supposer qu'il est ébloui (à tort ou à raison) par Versailles.

Je ne conteste pas cela, du tout.

Par contre, il faudra me citer dans ses Mémoires le ou les passages où il sous-entend qu'il éprouve une inclination pour la reine, ou le contraire.

Certes, il n'eut pas les honneurs de la cour à son arrivée car il fallut faire des recherches approfondies pour témoigner de ses quartiers de noblesse, mais cela fut fait, comme il le raconte assez longuement. A cet égard, il rapporte également une conversation qu'il eut avec Marie-Antoinette.

Lorsqu'il arriva à Versailles, la reine était enceinte et il avait 14 ans. Il resta 3 ans à son service. Certes, il nous décrit avec une fatuité certaine mais que je trouve en même temps très drôle (car s'y mêle une bonne dose de naïveté, ce qui n'est pas paradoxal) ses aventures galantes mais de là à le soupçonner d'avoir voulu séduire la reine...

Oh oui, on le dit, on le raconte, mais qui le dit et qui le raconte ? Où sont les preuves ? Tilly était profondément détesté par les femmes (normal, il les séduisait puis les abandonnait) et par les hommes (normal, ils le jalousaient).

Que cette détestation continue au XXIe siècle me paraît fort étrange, et donc intéressante Smile . Ne serait-il pas le symbole de tous ces galants hommes qui ont fait la même chose que lui - et Dieu sait si la cour de France en était remplie ! - mais qui n'écrivirent... rien et ne dirent... rien ? ! Ou qui, s'ils écrivirent, traitèrent de sujets bien plus sérieux ?

Bien cordialement - Comtesse de Tilly ⭐
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 18:04

Citation :
Mais la description qu'il fait de la reine est intéressante!
Oui, et elle est à coup sûr pertinente. C'est la manière de le dire, en faisant semblant que ce sont des compliments, que je trouve perfide. Surtout la remarque sur le nez. C'aurait été quoi, "le nez de son visage" ? Shocked

Et puis, quand on fait le compte, pas de beaux yeux, pas un beau nez, une vilaine bouche, de gros seins, une taille trop épaisse... il reste pas grand chose de beau, non ?!

Ah, oui, les bras... Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle

pimprenelle


Nombre de messages : 40567
Date d'inscription : 23/05/2007

le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 18:09

Citation :
Oh oui, on le dit, on le raconte, mais qui le dit et qui le raconte ? Où sont les preuves ? Tilly était profondément détesté par les femmes (normal, il les séduisait puis les abandonnait) et par les hommes (normal, ils le jalousaient).
C'est vrai, Madame de Tilly ? Certains mémorialistes rapportent que Tilly essaya de séduire la reine ? Ce n'est donc pas un fantasme des messieurs de ce forum ? Wink

Citation :
Que cette détestation continue au XXIe siècle me paraît fort étrange, et donc intéressante . Ne serait-il pas le symbole de tous ces galants hommes qui ont fait la même chose que lui - et Dieu sait si la cour de France en était remplie ! - mais qui n'écrivirent... rien et ne dirent... rien ? ! Ou qui, s'ils écrivirent, traitèrent de sujets bien plus sérieux ?
Je suis d'accord avec vous, on ne passe pas à Tilly ce qu'on pardonne à un Ligne ou à un Fersen.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitimeMer 28 Mai - 18:16

Citation :
Alexandre de Tilly trouve la poitrine de Marie-Antoinette trop pleine? C'est bien le seul à ma connaissance à le relever :s:
Mais la description qu'il fait de la reine est intéressante!

Ah non, il n'est point le seul ! Fort maigre à son arrivée, la reine prit de l'embonpoint, notamment après la naissance de ses enfants, ce qui est bien normal. La couturière de la cour, Madame Eloff précise même : "109 centimètres" !

Comtesse de Tilly ⭐
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





le Comte Alexandre de Tilly Empty
MessageSujet: Re: le Comte Alexandre de Tilly   le Comte Alexandre de Tilly Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
le Comte Alexandre de Tilly
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mémoires du comte de Tilly
» Le Comte Alexandre de Cagliostro
» 1er décembre 1737: Louis Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse
» 1er janvier 1792: Le comte de Provence et le comte d'Artois sont décrétés d'accusation
» 23 août 1792: Comte de Provence + Charles comte d'Artois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Les autres...-
Sauter vers: